Je suis tombée sous le charme d'un japonais

Discussions sur les problèmes rencontrés par les couples franco-japonais et/ou leurs enfants. Mariage. Divorce.
Avatar de l’utilisateur
bcg
gorôkôsama
gorôkôsama
Messages : 4934
Inscription : 30 juin 2004, 09:00
Localisation : Tokyo - Nippori
Contact :

Re: Je suis tombée sous le charme d'un japonais

Message par bcg » 10 août 2009, 21:49

Bonsoir,

La solution à quoi? Au mal d'amour? Nous ne l'avons pas! Désolé! :cry:
Quant aux visas, eh bien, il faut piocher dans les nombreuses discussions sur ce sujet! :) [modification : message posté avant d'avoir vu votre sujet de discussion dans la rubrique "travailler au Japon"]
kalouka a écrit :...
Si quelqu'un connait une solution, j'aimerais la connaître. Mais peut etre que le WH est la meilleur solution. qu'en pensez-vous...je cherchais aussi aprés les visa étudiants mais je crois que c'est trés cher...

Avatar de l’utilisateur
chezfranck
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 36
Inscription : 06 mars 2004, 09:00
Localisation : Tokyo
Contact :

Re: Je suis tombée sous le charme d'un japonais

Message par chezfranck » 10 août 2009, 23:39

Bonjour Kalouka,
Bah voila, ça s'arrange. Allez on respire un coup bien profondément pour calmer les émotions :roll:
Au fait vous connaissez cette chanson?
http://www.youtube.com/watch?v=CqnO4wNJAo8
Courage Foi Action!
Ora et labora ainsi, après être, (bien malgré soi, telle une victime), tombé sous le charme on se redresse ( de son propre chef ) et on marche et grandit a son rythme dans L'Amour pour créer l'Amour!Ainsi le charme (de l'illusion) est rompu. Mais chaque chose en son temps!
Vous allez y arriver. Ça va bien se passer. Il faut PO-SI-TI-VER!

Avatar de l’utilisateur
jp34
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 4
Inscription : 30 oct. 2005, 09:00

Re: Je suis tombée sous le charme d'un japonais

Message par jp34 » 13 sept. 2009, 02:35

Je te souhaite d'avoir trouvé le visa que tu souhaite tant pour retrouver celui qui t'es cher.
Je partage tes emotions car j'ai personnellement vécu cette situation il y a maintenant quelques années.
Tout avait si bien été pendant un an loin du japon et du stress.Au départ, il était aussi distant que ton ami. Puis, cupidon a fait le reste(il a mis bien trois mois!). c'était le bonheur total. Est venu le temps de la séparation et de la relation longue distance, avec toutes les difficultés que cela comporte, en plus de la barrière de la langue.Eperdue, j'ai tout fait pour pouvoir le rejoindre à tokyo, et un contrat d'embauche en poche, j'ai obtenu le visa ( étape de cinq mois).
Arrivée sur place, je découvre un autre homme. C'est la claque. J'avais quitté les êtres qui m'étaient si chers (ma famille) pour cet homme, empli de froideur, de silence en disant trop ou pas assez. Cette personne si attentionée à mon égard il y a qq mois seulement était devenu un bloc de glace, fraichement sorti d'un moule mélangeant patriotisme, ethnocentrisme, égoisme, et rage de réussir. Non, il n'avait pas offert son coeur à une autre femme, il avait tout simplement repris le rythme imposé par la vie quotidienne d'un travailleur acharné. Il en avait même oublié qu'il avait un coeur, volontairement. L'argent et le travail ont eu raison de moi.
J'ai mis du temps à l'accepter, j'ai patienté, espéré silencieusement que ses émotions et sentiments referaient surface. Il n'en a rien été.
Mon chagrin fut immmmense. Je suis retourné auprès des miens en France.
Aujourd'hui, si je te raconte cet épisode de ma vie, ce n'est pas pour t'effrayer, c'est simplement pour ouvrir les yeux de certaines personnes qui auraient pu, comme moi, ignorer le voile posé devant nos yeux par l'amour. Pour te dire, qu'il faut avant tout penser à toi, ne jamais te négliger dans ton plan d'expatriation, car au final, on peut se retrouver bien seule si loin...
Une dernière chose, l'amour le plus pur est sans nul doute le plus simple. Une histoire compliquée n'a que peu de chance. Un jour ou l'autre, les différences font surface et seront le pretexte à la rupture.
Mon cas n'est pas généralité. J'envie celle, qui ont pu faire comme moi, et qui remercie le ciel chaque jour d'avoir tout quitté. Il y a surement des femmes qui ont fait cet effort, et celui-ci honoré par leur homme chaque matin.

Bonne route,

kalouka
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 35
Inscription : 10 mai 2009, 08:02

Re: Je suis tombée sous le charme d'un japonais

Message par kalouka » 06 oct. 2009, 21:01

Merci pour ce message
il me parle plus que tout ce que tu peux imaginer.

aujourd'hui je suis en france, je travaille comme une acharnee et je prepare mon visa pour le rejoindre. tout est faisable pour y aller.

seulement lui change petit a petit, il est partit depuis un mois maintenant nous restons en contact avec internet.
mais la vie est difficile de son cote il ne trouve pas de bon travail, il desespere et devient froid avec moi, il remet tout en question et je crains quil ne baisse les bras.
j'ai tres peur de partir et de retrouver le meme type d'homme que toi, si different.
je sais que les hommes japonais aime pouvoir assurer dans la vie quotdienne pour leur femme.
mais du fait qu'il ne trouve pas d'emploi, il se semble se decharger petit a petit de toute les promesse et responsabilite qu'il pourrait avoir envers moi.
je veux juste etre pres d lui, dans les meilleur ou les pires situations. il me di qu'il va peut etre quitter tokyo pour rentrer dans la petite ville ou vie sa famille pour chercher du travail. il me dit de vivre seul a tokyo, sil te plait...il craque complet...il me dit quil ne peu pas me dire de mot damour car il na pas la motivation...je ne sais pas quoi faire...et a dautres moments il dit quil veu me voir rapidement.
je suis perdue

zenpuku
contributeur
contributeur
Messages : 502
Inscription : 10 janv. 2009, 07:45

Re: Je suis tombée sous le charme d'un japonais

Message par zenpuku » 10 oct. 2009, 02:39

S'il ose te dire qu'il n'a pas la motivation, laisse tomber ! tu en guériras plus vite que de t'accrocher inutilement. Il t'a prévenue.

Avatar de l’utilisateur
jp34
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 4
Inscription : 30 oct. 2005, 09:00

Re: Je suis tombée sous le charme d'un japonais

Message par jp34 » 11 oct. 2009, 05:00

Bichette, à la lecture de ton dernier message, je me sens le devoir de réagir. Libre à toi de faire ce que bon te semble et ce que ton coeur te dit de faire.

Voila simplement mon point de vue:

La situation de ton bien aimé n'est pas du tout stable et cela influe sur ses pensées et le fait douter de ses sentiments envers toi. Toi, de ton coté, tu serai prête à tout lacher, aller dans son pays, y trouver un emploi, l'heberger, l'aimer et le cherir.
Pense avant tout à toi avant qu'il ne pense trop à lui. Je ne dit pas ca par egoisme mais par instinct de survie. Quand je se retrouve aussi seule que j'ai pu l'être à tokyo, le coeur brisé en millle morceaux, au bord du gouffre,à errer dans les rues l'ame en peine, les larmes plein les yeux, c'est là que j'ai réalisé que pas une seconde je n'avais pensé à moi. Ne te neglige pas, pas toi, car les autres le feront sans merci.
L'amour ne vaut d'être vécu que s'il est partagé...ensemble et équitablement.

Ne fais pas comme moi, non pas pour économiser quelques billets d'avions et autres logements onéreux mais plutot pour preserver ton petit coeur.
Parfois, il faut savoir affronter la verité, ne pas avoir peur des mots. Parle lui de tes craintes, de tes sentiments, et exige un dialogue franc. Mieux vaut être fixée à temps que de panser de plus amples blessures.

Avatar de l’utilisateur
Earendil
contributeur
contributeur
Messages : 521
Inscription : 14 mars 2007, 09:00

Re: Je suis tombée sous le charme d'un japonais

Message par Earendil » 11 oct. 2009, 18:13

dvorahz a écrit :vous n'êtes pas japonaise; il semble que vous ayez besoin de lui dire que vous l'aimez, et bien, soyez vous-même, et dites le lui, ou écrivez-le lui clairement et il sentira votre sincérité
Hum... désolé de la parenthèse mais il me semble que les japonaises aussi disent "je t'aime", ou alors j'ai mal compris ce que dvorahz a écrit.

Pour kalouka, je pense aussi que si tu sens qu'il est froid et qu'il n'est apparemment pas prêt à t'accueillir au Japon, tu prends un gros risque d'aller le rejoindre. Autant au niveau financier que, et surtout, sentimental...
Prend ton temps, discute avec lui sur ce qu'il veut vraiment.

Avatar de l’utilisateur
dvorahz
confirmé(e)
confirmé(e)
Messages : 343
Inscription : 18 sept. 2007, 09:00
Localisation : France, Nice
Contact :

Re: Je suis tombée sous le charme d'un japonais

Message par dvorahz » 11 oct. 2009, 19:12

Hum... désolé de la parenthèse mais il me semble que les japonaises aussi disent "je t'aime", ou alors j'ai mal compris ce que dvorahz a écrit.
Ben oui, mal compris, c'était dans le contexte ! :wink: Je crois que celle qui était concernée à compris
Cela signifiait que souvent les filles françaises essaient de se comporter en "japonaise", de s'exprimer comme le ferait une japonaise, etc, ou en essayant de penser "japonais" à comment faire pour que leur compagnon japonais comprenne au mieux. Bien sûr, il le faut dans une certaine mesure, je le fais au quotidien, nous le faisons toutes quand nous avons un compagnon japonais, d'ailleurs quel que soit le compagnon et sa nationalité on "s'adapte". Mais lorsqu'on se sent vraiment coincée dans une situation que l'on ne trouve pas naturelle et où l'on étouffe de ne pas être "soi-même", alors il faut "prendre le risque" d'être soi-même, car de toute façon on ne pourra jamais passer pour une autre pendant tout le temps que la liaison durera. Je n'ai jamais voulu dire que les japonaises ne parlent pas d'amour ou ne disent pas je t'aime ! :)

kurukiterukita
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 4
Inscription : 13 oct. 2009, 16:38

Re: Je suis tombée sous le charme d'un japonais

Message par kurukiterukita » 13 oct. 2009, 18:11

Bonjour,

Je suis désolée de ne pas m'être présentée mais quoi qu'il en soit ma personne ne mérite pas que l'on s'attarde dessus. Je dirais simplement que j'ai toujours lu le forum en silence mais cette fois ci, j'ai eu l'envie d'intervenir. Je ne vais pas être tendre, mais j'ai vécu le même genre de situation avec un homme et cela a été une catastrophe.

J'ai l'impression Kalouka, que vous laissez passer beaucoup de choses en prétextant la japonité de cette personne. Auriez vous passe l'éponge si un homme français vous avait dit "je te dis pas de mots d'amour, je suis pas motive", vous seriez vous accroche a un Francais qui vous embrasse un jour et vous repousse le lendemain? Je ne vois aucune particularité "culturelle" dans votre histoire.
Il y a des hommes très démonstratifs, d'autres moins ou pas du tout. Il y a des hommes qui osent s'engager, d'autres non. Il y a des hommes qui mentent, d'autres mois ou pas (trop). Cela n'a rien a voir avec la nationalité. C'est peut être ce qu'a voulu insinuer le modérateur BCG avec ses messages, je ne lis pas dans ses pensées.

Saint Exupery a dit : "S'aimer ce n'est pas se regarder l'un l'autre, c'est regarder ensemble dans la même direction". Je trouve cette phrase sublime. Malheureusement dans votre situation, vous regardez vers lui uniquement et lui regarde ses pieds ou trente centimètres devant. Vous n'arrivez même a savoir si vous êtes un couple ou non.
jp34 a aussi dit une phrase magnifique : "l'amour le plus pur est sans nul doute le plus simple". Votre ami semble compliqué, mais vous semblez l'être aussi.
Cet homme est peu démonstratif, hésitant, peu enclin a s'engager et vous avez parcouru des kilomètres pour habiter avec lui, vous avez laissé tomber votre famille, vous pensez a l'expatriation. Quelle fut aussi ma surprise de lire que vous teniez aussi un journal intime en anglais que vous désiriez lui donner afin qu'il comprenne vos sentiments. Je crois que cela aurait fait peur à beaucoup d'hommes et même de femmes. N'avez vous pas l'impression qu'il y a deux façons radicalement différentes de voir la relation? N'avez vous pas l'impression d'en faire trop par rapport a lui? N'avez vous pas l'impression que tout cela est compliqué? Qu'a t'il fait pour vous, rien que pour vous?

Si votre histoire est telle que vous le décrivez, faites le bilan. Vous seule pouvez le faire objectivement. Posez vous les bonnes questions.
Mais n'oubliez pas, vous vous êtes pliée en 4 pour habiter près de lui alors même qu'il était sur le point de rentrer au Japon, vous avez pris de gros risques financiers et affectifs.
A part le fait qu'il soit mystérieux, japonais et (peut-être ou sans doute) beau, qu'est ce qui vous attire chez lui? Voyez vous l'avenir de la même façon? Ca peut vous paraitre un peu tôt pour poser ce genre de question mais quand on souhaite s'expatrier par amour, c'est tout de même le minimum.
Si ce n'est pas le cas, je suis vraiment désolée de ne pas faire dans la dentelle mais le fait qu'il soit japonais et mystérieux est certes intéressant mais cela ne suffit malheureusement pas a tenir une relation amoureuse, surtout quand celle ci est à distance et qu'une seule personne fait des efforts.
Moi aussi, je me suis déjà donnée corps et âme a un homme (franco-marocain par contre), j'ai tellement espéré, pendant des années, j'ai énormément pris sur moi. Trop même. Il me promettait monts et merveilles un jour et faisait le dépressif le jour après. (je formule de cette façon, car cela relevait plutôt du caprice de gamin lunatique que de la dépression.) Un jour j'ai claqué la porte du jour au lendemain car en plus de supporter ses humeurs, nos projets d'avenir étaient devenus impossible a construire ensemble car totalement opposé. Des années a prendre sur soi et a souffrir pour rien du tout au final rien, si ce n'est un peu d'expérience pour ne plus se faire avoir. Mais je vous rassure. Je suis maintenant mariée avec un homme formidable qui me correspond parfaitement. Il est accessoirement japonais, mais jamais je ne me suis servie de sa nationalité pour excuser nos problèmes de couples ou des comportements étranges. (presque inexistant, au passage.)

Le seul conseil que je puisse vous donner par expérience est : expatriez-vous si vous pouvez être autonome ou restez en France, faites comme bon vous semble. Mais surtout, n'attendez rien de lui, faites votre vie, sortez, rencontrez d'autres personnes. S'il se décide, vous pourrez toujours l'accueillir les bras ouverts... Si vous n'êtes pas déjà prise ou si vous en avez encore le coeur.
Il ne faut surtout pas que votre vie se résume a sa personne et que vos problèmes ne tournent qu'autour de lui (si vous en avez bien sûr).

En amour (en ce qui vous concerne, je parlerais plutôt de passion, le moment ou le coeur brule le plus.) il vaut mieux poser les conditions tout de suite. Des fois l'au revoir ne peut être que la seule solution, car plus on attend, plus on souffre. On souffre d'avoir perdu l'amour, la confiance mais aussi le temps. Continuer alors qu'on pense aller dans une impasse n'est pas bon pour les petits coeurs tendres.
A ca, vous seule pouvez répondre et prendre une décision.

Avatar de l’utilisateur
clws990
confirmé(e)
confirmé(e)
Messages : 460
Inscription : 28 mai 2008, 23:04
Localisation : 東京

Re: Je suis tombée sous le charme d'un japonais

Message par clws990 » 14 oct. 2009, 00:17

Bonjour,

Permettez moi d'atténuer un peu vos mots. Les belles citations et généralités me font souvent sourire car malheureusement, l'humain est bien plus complexe que ce que l'on en dit. Le problème de ce genre de discours est qu'on généralise parfois un peu trop, classifie les choses en genre, type, etc d'amour possible ou impossible.
kurukiterukita a écrit :J'ai l'impression Kalouka, que vous laissez passer beaucoup de choses en prétextant la japonité de cette personne. Auriez vous passe l'éponge si un homme français vous avait dit "je te dis pas de mots d'amour, je suis pas motive", vous seriez vous accroche a un Francais qui vous embrasse un jour et vous repousse le lendemain? Je ne vois aucune particularité "culturelle" dans votre histoire.
Il y a des hommes très démonstratifs, d'autres moins ou pas du tout. Il y a des hommes qui osent s'engager, d'autres non. Il y a des hommes qui mentent, d'autres mois ou pas (trop). Cela n'a rien a voir avec la nationalité. C'est peut être ce qu'a voulu insinuer le modérateur BCG avec ses messages, je ne lis pas dans ses pensées.
Il est vrai qu'il faille avant tout regarder l'homme d'abord que sa nationalité. Cependant, les choses sont là. La culture, la vie de la personne, son passé, etc, font que nous ne réagissons pas tous à l'identique. Je puis comprendre que votre expérience marque le ton de votre discours mais je pense qu'il faille un peu atténué la chose.
Dans le cas de deux français n'ayant pas le même caractère (un confiant et l'autre qui doute plus facilement de lui), on pourrait donc passer l'éponge pour un des deux. Dans les discours, et mes amies me le confirment, les femmes ont tendances comme vous à croire que l'homme doit être parfait et de façon imagé " le chevalier dans son armure" (quelque soit la nationalité). Nous hommes, n'avons nous pas le droit de vous repousser, de douter, d'avoir peur et nos périodes noires ? Devenons nous être 100% confiant en nous, 24/24h ? Ce n'est en effet aucune particularité culturelle, mais plutôt une particularité de la personnalité (dont la nature provient de son environnement, sa culture, sa vie, son passé, son boulot ...). Français, Japonais, ou autre.. c'est ainsi. Les femmes en font de même et ne dit on pas " je t'aime, moi non plus ? " ou que " les opposés s'attirent " faisant qu'un couple opposés peuvent très bien se battre beaucoup mais s'aimer sans trouver les mots. C'est ainsi qu'est l'amour, simple et compliqué.
kurukiterukita a écrit :Saint Exupery a dit : "S'aimer ce n'est pas se regarder l'un l'autre, c'est regarder ensemble dans la même direction". Je trouve cette phrase sublime. Malheureusement dans votre situation, vous regardez vers lui uniquement et lui regarde ses pieds ou trente centimètres devant. Vous n'arrivez même a savoir si vous êtes un couple ou non.
jp34 a aussi dit une phrase magnifique : "l'amour le plus pur est sans nul doute le plus simple". Votre ami semble compliqué, mais vous semblez l'être aussi.
L'amour le plus simple est le plus pur ? La simplicité au début d'un couple, n'est selon moi pas toujours le plus révélateur. Cela dépend de l'âge, de la vision, de la maturité. J'ai pu rencontré des couples dont l'amour était simple durant longtemps et ne pas perdurer au bout de quelques années. Il faut comprendre que c'est l'union de deux personnes différentes et complexe, et ce que l'on est par clash, par déception, par tension mais aussi affection font qu'il n'y a rien de si simple. Ne dit on pas, "pour le meilleur et pour le pire" ? La faiblesse étant humaine, je ne pense pas que tous les couples de la terre ont toujours regardé dans la même direction.
Plus concrètement, je dirais que l'amour est plutôt lié au fait que les deux coeurs ne se perdent pas. Je me souviens d'un couple japonais (vu à la TV cet été il me semble ou l'année dernière) qui s'était séparé, car le mari s'était perdu dans sa passion et ses craintes pour la peinture (en abandonnant son poste de directeur je crois) et la femme n'en pouvait plus de cette vie sans certitude (la vente de peinture dans la rue, n'est pas des plus rassurant). Il vécut comme un saltimbanque dormant dans la rue pendant 7-10 ans, pour son art, pour sa passion et ne regardait plus du tout dans la même direction que sa femme et son fils (tout jeune à l'époque, environ 10 ans je crois). Malgré le divorce, sa femme tout comme lui, s'appelait une fois par an, et au fond de leur coeur, leur amour fut toujours présent. Après ces années, il décida au final qu'il était temps de regarder dans une autre direction pour retourner vers sa femme qui était toujours là dans son coeur mais qui lui manquait tellement. Et lui redemander sa main car elle ne s'était jamais remariée et l'avait toujours garder dans son coeur aussi. Nous avons nos rêves, nos problèmes et parfois les partager et les accepter sont loin d'être d'une simplicité.
Un autre exemple, serait celle d'une femme et amie ayant été quasi violée dans son enfance ... et ne croyant pas facilement en l'amour et moins en l'homme. Parce qu'elle a un passé lourd, et une absence de confiance envers l'autre, envers l'homme surtout. " L'homme qui l'aime" devrait donc ne pas rester si l'on suit le principe de la simplicité ? Lui regardant vers elle et elle regardant seulement son nombril pour ne pas être blesser et se faire trahir encore ?
Dans les pages du forum, il y avait aussi le cas d'un homme japonais qui changea une fois rentré au pays, car les responsabilités d'ainé de la famille ont repris sa vie en main et la lourdeur de ces responsabilités avait rendu cet homme très distant avec sa moitié française. Il me semble qu'au final tout s'étaient bien passé mais les difficultés furent là.

La confiance dans un amour est l'une des choses les plus difficile à créer selon moi. Plus difficile que la confiance au travail ou d'un ami, car c'est un chemin parsemé constamment de pièges où il faut s'ouvrir au plus profond de son âme. Il n'y a rien de simple si ce n'est cette chaleur qu'on a au fond de notre coeur en étant avec la personne qu'on aime.
kurukiterukita a écrit :Quelle fut aussi ma surprise de lire que vous teniez aussi un journal intime en anglais que vous désiriez lui donner afin qu'il comprenne vos sentiments. Je crois que cela aurait fait peur à beaucoup d'hommes et même de femmes. N'avez vous pas l'impression qu'il y a deux façons radicalement différentes de voir la relation? N'avez vous pas l'impression d'en faire trop par rapport a lui? N'avez vous pas l'impression que tout cela est compliqué? Qu'a t'il fait pour vous, rien que pour vous?
Je pense qu'il faut simplement utiliser tous les moyens possible de communication. Un journal intime, une lettre d'amour, un email, ce ne sont que des moyens de s'exprimer lorsqu'on est pas capable de s'exprimer par la parole. Pour ma part, cela ne me ferait pas du tout peur de recevoir un journal intime (que j'ai déjà reçu au passage). Et pour ce que je connais, dans les pays anglosaxon et au Japon, c'est un des moyens de s'échanger ses sentiments. "Le journal intime pour le couple" est connu au Japon (encore répandu ou has been ? là je ne sais pas).

La bonté et la charité, mais aussi l'amour, signifie qu'une des deux personnes voire les deux dans le meilleur des cas, doivent faire un premier pas. C'est peut-être cela que Kalouka essaye de faire.

Mais vos mots sont tout aussi vrai. Il est important de savoir où l'on en est dans le couple. Je ne le contredis pas mais atténue seulement vos mots.


J'espère ne choquer personne ou créer une polémique mais prendre du recul et accepter son prochain avec ses défauts et qualités sont un premier pas pour aimer et se faire aimer.

cdlt
clws990

Avatar de l’utilisateur
bcg
gorôkôsama
gorôkôsama
Messages : 4934
Inscription : 30 juin 2004, 09:00
Localisation : Tokyo - Nippori
Contact :

Re: Je suis tombée sous le charme d'un japonais

Message par bcg » 14 oct. 2009, 06:13

Bonjour,

Juste pour rappeler qu'il ne faut pas TOUT ramener aux différences culturelles comme cela a été dit maintes fois sur ce forum dans ce genre de sujet et bien d'autres. ;)
kurukiterukita a écrit :Bonjour,
...
J'ai l'impression Kalouka, que vous laissez passer beaucoup de choses en prétextant la japonité de cette personne. Auriez vous passe l'éponge si un homme français vous avait dit "je te dis pas de mots d'amour, je suis pas motive", vous seriez vous accroche a un Francais qui vous embrasse un jour et vous repousse le lendemain? Je ne vois aucune particularité "culturelle" dans votre histoire.
... C'est peut être ce qu'a voulu insinuer le modérateur BCG avec ses messages, je ne lis pas dans ses pensées.
...

kurukiterukita
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 4
Inscription : 13 oct. 2009, 16:38

Re: Je suis tombée sous le charme d'un japonais

Message par kurukiterukita » 14 oct. 2009, 20:20

Merci clws, comme d'habitude, vos mots savent apaiser les coeurs.

J'aimerais juste apporter une chose a ce que vous avez fait remarquer. Lorsque j'ai repris la phrase je jp34 "l'amour le plus simple est le plus pur", le mot simple sous-endentait "un amour sincère et réciproque" plutôt qu'une "une situation simple". Je crois qu'au final vous avez plus ou moins dit ce que je souhaitais faire passer, avec une phrase un peu différente.
Un amour simple n'est pas synonyme de paix et de facilité, cependant il doit faciliter les problèmes auxquels on fait face, même s'ils viennent de celui-ci.

J'ai avant tout réagi car la situation ne parait pas particulière aux Japonais. Ce qui est écrit ici me fait penser a la chanson "attends ou vas-t-en". J'ai l'impression qu'on presse un peu trop ce jeune homme et que trop de projets sont construits autour de lui, malgré son message d'hésitation plus ou moins clair. Mine de rien, quand une personne s'expatrie pour des histoires d'amour, c'est également beaucoup de pression pour celui qui accueille. Certains acceptent, d'autres non et la baudruche se dégonfle.
J'ai accueilli mon mari en France alors que l'on s'était rencontré en Russie. Nouveau pays pour lui, donc si cela n'avait pas fait deux ans qu'on se connaissait et que notre relation et nos envies n'avaient pas été saine et réciproques, j'aurais refusé. J'ai beau en être, je n'aime que moyennement jouer à la roulette russe en amour. J'ai déjà donné. Libre a ceux qui aiment tenter, mais il faut savoir se relever au cas où. C'est sur ce point là que je met en garde. Si ce qu'il y a d'écrit est juste, je constate malheureusement que cette demoiselle souhaite laisser tomber ses études pour partir en école de langue ou en WH le plus vite possible sans compétences particulières et dans un contexte amoureux difficile. C'est aimer particulièrement le risque. Peut-être que monsieur n'aime pas vraiment ça non plus.

Avatar de l’utilisateur
clws990
confirmé(e)
confirmé(e)
Messages : 460
Inscription : 28 mai 2008, 23:04
Localisation : 東京

Re: Je suis tombée sous le charme d'un japonais

Message par clws990 » 15 oct. 2009, 08:19

Vous savez, je pense et chacun pourra en regardant ses souvenirs avec son épouse/mari, sa fiancée/fiancé, chacun pourra y voir que la "sincérité et la réciprocité" peuvent être justement une chose loin d'être évidente. Notre personnalité et notre passé forment déjà souvent un facteur affectant nos sentiments et nos doutes. Notre individualité et l'avenir incertain en sont d'autres clefs qui peuvent à n'importe quel moment de la vie d'un couple, faire douté, nous faire questionner sur la réciprocité de l'amour de celle qu'on aime mais aussi de notre propre amour. Selon l'individu, femme ou homme, nous arrivons durant la vie de couple à plusieurs stades où l'on se pose plusieurs questions, l'on se met en retrait, doute ...
Pourquoi m'aime t-il ? Après le mariage ne va t-il pas voir en moi une femme différente ?
Je suis si impulsive, très loin des coutumes japonaises, cela ne va t-il pas briser notre couple ?

Pourquoi est-elle avec moi ? Je suis loin d'être un homme gentil, et parfois je passe mes nerfs en criant comme un fou ...
Si je n'ai pas un bon travail, comment pourrais-je lui prouver que je peux prendre soin d'elle aujourd'hui et dans les 50 ans avenir ?


Il existe tant d'autres questions que l'on se pose tout au long de sa vie de couple qui fait que l'on est jamais certain de la sincérité et de la réciprocité de l'autre mais de notre coeur.

Nous souhaitons tous, de la clarté dans nos coeurs afin d'y puiser la force d'aller contre vent et marée et faire face à ses problèmes. Mais vous savez, même un tout petit brin de soucis dans le couple, s'ajoutant au stress de notre vie professionnel, peuvent nous faire craquer, douter et malheureusement, selon les personnes, plus on s'est ouvert avec son amour pour plonger dans une sincérité et une passion, plus ... hélas, dans ces moments nous pouvons réagir comme les plus odieuses personnes de la planète remettant en cause cet amour. Un peu comme un effet domino ou l'effet papillon.
(Sans aucun rapport, mais je vous conseille le film "Memories of Tomorrow" "明日の記憶" où vous pouvez voir que malgré l'amour, la maladie peut vous rendre fou et douter de tout ...)

On dit parfois que l'amour vous apporte la paix intérieur et est force pour braver les montagnes. Mais l'amour, comme une arme à double tranchant, peut devenir aussi votre faiblesse, car aussi fort que vous soyez, la personne pouvant le mieux vous poignarder (même involontairement) est cet moitié dont vous avez donné votre coeur. A la moindre dispute, au moindre doute ... les deux personnes se blessent sans pouvoir se protéger et parfois sans le vouloir ...
kurukiterukita a écrit :Merci clws, comme d'habitude, vos mots savent apaiser les coeurs.

J'aimerais juste apporter une chose a ce que vous avez fait remarquer. Lorsque j'ai repris la phrase je jp34 "l'amour le plus simple est le plus pur", le mot simple sous-endentait "un amour sincère et réciproque" plutôt qu'une "une situation simple". Je crois qu'au final vous avez plus ou moins dit ce que je souhaitais faire passer, avec une phrase un peu différente.
Un amour simple n'est pas synonyme de paix et de facilité, cependant il doit faciliter les problèmes auxquels on fait face, même s'ils viennent de celui-ci.
Je ne peux rien dire sur la clarté du message. Tout peut-être tellement ambiguë même en ayant la personne en face de vous ... Mais vous savez, la pression est dans les deux sens. Celle qui s'expatrie à ses peurs dans un pays qu'elle ne connaîtra pas, dans un milieu qui peut lui être hostile. De nombreuses questions seront aussi présent sur l'adaptation, la langue, le regard, le futur, ce qu'elle va gagner et perdre ...
Tout comme la personne qui accueillera ...

Une épreuve parmi tant d'autre comme vivre ensemble, se marier, avoir un enfant, ... . Nous pouvons parfait choisir le moment où l'on voudra accepter cette pression mais parfois, nous ne contrôlons pas tout. Les relations à distances sont dure et la souffrance est là alors parfois, par impulsion on fait un choix. Certes parfois pas assez réfléchi mais c'est le risque que l'on désire prendre afin d'obtenir des réponses.
kurukiterukita a écrit :J'ai avant tout réagi car la situation ne parait pas particulière aux Japonais. Ce qui est écrit ici me fait penser a la chanson "attends ou vas-t-en". J'ai l'impression qu'on presse un peu trop ce jeune homme et que trop de projets sont construits autour de lui, malgré son message d'hésitation plus ou moins clair. Mine de rien, quand une personne s'expatrie pour des histoires d'amour, c'est également beaucoup de pression pour celui qui accueille. Certains acceptent, d'autres non et la baudruche se dégonfle.
Vous avez tout à fait raison, mais vous savez, nous avons parfois beau dire "je ne le ferais pas", parfois ... nous devenons des êtres "stupides" guider simplement par notre coeur. Et c'est là que les amis et les conseils sont le bienvenu. Tout sacrifier pour l'amour, n'est pas une bonne solution mais nous ne pouvons dire que c'est impossible ... mais simplement dure.

Et à chacun qui se pose cette question, faite simplement attention. Vous n'aurez jamais de réponse claire sur "faut il l'aimer ou non ?" car nous sommes tous différent. La situation, les circonstances, le passé sont autant de facteurs sur lesquelles on pourrait vous dire de foncer, de garder courage ou bien au contraire de cesser de rêver. Mais rester claire et évaluer le risque ne peut être fait que par vous et il est vrai que lorsque le coeur vous guide, ce n'est pas évident. (sans pour autant aimer le risque)
kurukiterukita a écrit :J'ai accueilli mon mari en France alors que l'on s'était rencontré en Russie. Nouveau pays pour lui, donc si cela n'avait pas fait deux ans qu'on se connaissait et que notre relation et nos envies n'avaient pas été saine et réciproques, j'aurais refusé. J'ai beau en être, je n'aime que moyennement jouer à la roulette russe en amour. J'ai déjà donné. Libre a ceux qui aiment tenter, mais il faut savoir se relever au cas où. C'est sur ce point là que je met en garde. Si ce qu'il y a d'écrit est juste, je constate malheureusement que cette demoiselle souhaite laisser tomber ses études pour partir en école de langue ou en WH le plus vite possible sans compétences particulières et dans un contexte amoureux difficile. C'est aimer particulièrement le risque. Peut-être que monsieur n'aime pas vraiment ça non plus.
Cdlt,
clws990

kalouka
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 35
Inscription : 10 mai 2009, 08:02

Re: Je suis tombée sous le charme d'un japonais

Message par kalouka » 17 oct. 2009, 22:40

Bonjour,

Je vous remerci encore tous pour prendre le temps de me repondre.
Mon esprit etant tellement trouble en ce moment, que je n'arrive pas a reflechir sincerement.
A l'heure d'aujourd'hui, il n'a toujours pas trouve de travail...la situation n'evolue donc pas...apres avoir reçue un message de sa part me voyant reprocher de ne pas lui dire ce qu'il aimerai entendre de la part de sa petite amie, une phrase dont j'ignore encore ce que c'est...je lui dit tout pourtant mais il n'aime ni les encouragements ni le soutien...je ne comprend rien.
Dernière modification par kalouka le 19 oct. 2009, 22:34, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
fugen
accro
accro
Messages : 235
Inscription : 24 janv. 2005, 09:00
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Je suis tombée sous le charme d'un japonais

Message par fugen » 18 oct. 2009, 15:10

Je pense que tu ne devrais pas poster ce mail qui est personnel et intime sur un forum aux yeux de tous.
Tu doutes et probablement lui aussi mais personne ne pourra répondre à ta place.
Il y a des risques à prendre ou pas, prends le comme une aventure à vivre et essaie d'en tirer le meilleur, même si ça ne marche pas.
Personnellement j'ai commencé mon couple (mixte) dans un grand flou (il répondait "je ne sais pas" aux questions sur son engagement) et entourée de tous les doutes de mon entourage.
Je suis toujours avec mon mari 18 ans après.

Avatar de l’utilisateur
chezfranck
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 36
Inscription : 06 mars 2004, 09:00
Localisation : Tokyo
Contact :

Re: Je suis tombée sous le charme d'un japonais

Message par chezfranck » 18 oct. 2009, 17:25

Bonjour,

Je suis assez d'accord avec Fugen.
Tu livres aux yeux de tous une partie de VOTRE in ti mi té. Pas seulement la tienne...
Imagine une seule seconde qu'il tombe sur ce sujet...Tu serais contente toi si il postait une de tes lettres, exposée aux yeux d'étrangers?
Tu as le moyen de l'effacer. Tu sais? Réfléchis vite et bien.

En plus les histoires d'amour, c'est toujours différent et ça change avec le temps...
A l'heure des sentiments, bien souvent arrive le sentimentalisme.Tu vas avoir des commentaires contradictoires et tu seras encore plus perdue. Chacun va y aller de sa "petite" expérience personnelle qui comme son nom l'indique ne sera pas applicable a toi. Sais-tu au moins si les gens qui t'écrives pour t'"aider" sont clairs et en paix avec l'amour. Car c'est "simplement" de ça dont il s'agit. Pas d'une histoire entre un japonais et une française. L'amour colporte avec/en lui de la souffrance. Ça fait partie du jeu...C'est normal et personne ne pourras te l'enlever. Le cœur c'est tellement grand qu'on a peur de ce qu'il y a dedans et de s'y perdre. Alors on flippe.Tu peux plonger dedans ou jeter l'éponge.Voila en somme. Le choix et la responsabilité sont a toi. Tu es libre de choisir tu comprends?
Regarde-en toi, fais ton choix! Prends tes risques et tes responsabilités. Du doute sortira une action. Tu devras assumer ton choix toute seule comme une grande de toute façon. Parce que c'est TA vie. Si quelqu'un sur ce forum a le théorème de la Vie et de l'Amour, la clé de la porte du bonheur éternel et assuré, alors qu'il en fasse part a toute l'humanité SVP... Magnez-vous quoi. On attend tous. [Qu'il ait la gentillesse de m'envoyer un email personnel avant SVP. Cela m' éviterait beaucoup de peine, de doute, de peur et de chagrin. Grand merci d'avance!] Y' en a même qui ont crié l'Amour dans le désert, mais on en est encore au même point 2000 ans après.
C'est en vivant qu'on apprend a vivre et en aimant qu'on apprend a aimer. Tant bien que mal. Avec plus ou moins de succès, de rires, et de larmes.Se planter fait partie du risque a prendre...
Être adulte c'est se debrouiller, essayer de se mettre dans le moins de pièges possibles et apprendre a s'en sortir au plus vite du mieux qu'on peut. Y' a pas de secret! Pas de recette! Pas de sésame!
Je crois que si il y avait toutes les certitudes, alors ça ne serait plus de l'amour. Ça serait plutôt un truc mort plutôt qu'un truc, vivant qui remet en cause qui nous ébranle au plus profond, qui pousse au doute qui pousse lui même a l'action qui pousse a la connaissance et a la croissance. Enfin, c'est mon avis et ca ne vaut rien finalement. Par contre,
Écoute-ça STP ça va t'aider j'espère. La vie c'est la vie.http://www.youtube.com/watch?v=nIn2s5YwfRE C'est Henri Salvador qui la chante a plus de 80 ans...Il doit avoir pas mal d'expérience en ce domaine non? Ça vaut la peine d'écouter.
Courage!
Franck

aye
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 1
Inscription : 19 oct. 2009, 04:07

Re: Je suis tombée sous le charme d'un japonais

Message par aye » 19 oct. 2009, 04:13

Je pense également qu'il n'était pas la peine de publier sur un forum ses courriers Il semble jaloux, et peut être souhaite exprimer son attachement pour toi à travers ce biais. Sa lettre a l'air plutôt clair.

nicia312
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 1
Inscription : 25 oct. 2009, 03:45

Re: Je suis tombée sous le charme d'un japonais

Message par nicia312 » 25 oct. 2009, 04:16

SAlut!donc je me suis beaucoup intéressé à ton histoire!!!(^_^) je connais beaucoup d'hommes japonais différents les uns des autres bon on retrouve tjr cette 'timidité' mais bon j'ai rencontré quelqu'un et nous devions nous voir l'année pro..à force de parler ensemble il commence à me dire d'un genre tu m'intéresse beaucoup!!(^_^) donc moi choké puisque j'avais dans la tête que les japonais était telmen "timide" bon je ne vais pa m'attardé sur les détails mais en gros j'ai vu que ce qu'il l'interessé c'était surtout de m'avoir dans son lit!! après je ne sais pas pour la suite enfin....mais bon j'en ai parlé à un de mes amis japonais qui m'as dit qu'il se peut très bien que lui tout ce qu'il veut c'est rencontré une belle fille etrangère point barre quoi en gros une histoire qui mener à rien!!donc franchement demande lui doucement et surement à quoi va mener votre relation!!!
ne faut pas tournez en rond c'est vrai qu'ils sont timides ils on leur caractères comme tout hommes!!mais demande lui clairement!!!

Avatar de l’utilisateur
pharaonneisis
accro
accro
Messages : 299
Inscription : 02 oct. 2006, 09:00
Localisation : Paris

Re: Je suis tombée sous le charme d'un japonais

Message par pharaonneisis » 12 déc. 2009, 09:55

Personnellement, je te dirais de laisser le temps au temps et de prendre un peu de recul. Toi seul peut décider de ce qui est bien pour ton avenir.

Un Japonais est avant tout, un Homme. Il ne faut surtout pas que tu laisses la variante culturelle entrer en jeu. Cela serait trop réducteur.

Mon expérience avec différents styles de japonais m'a appris que ceux-ci ne sont guère différents des autres hommes. Un homme est un homme. Il y en a des biens :mrgreen: et des moins biens :evil: C'est tout!

kalouka
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 35
Inscription : 10 mai 2009, 08:02

Re: Je suis tombée sous le charme d'un japonais

Message par kalouka » 04 janv. 2010, 17:25

Bonjour,

ca fait longtemps...je me dois de vous raconter la fin de cette histoire.

Je suis allée au Japon, je suis a Tokyo depuis un moi...
A mon arrivée je l'ai retrouvé, il s'est entrepris de m'aider pour tout les formalités. (le hasard a fait que nous sommes voisin)

Mais il à changé, il a trouvé un emploi , le jour de mon arrivé, mais c'est difficile pour lui de se faire une place dans cette entreprise.
On ne s'est pas retrouvé comme on avait dis.
Il etait froid, il disait avoir sacrifié notre amour mon son travail, pour pouvoir se concentrer.
Il m'a dit que ces sentiments étaient morts.

ce fut difficile pour moi au début, j'ai cherché le garcon que j'avais connu durant un mois, je ne l'ai jamais retrouvé. Il m'a dis des choses horribles ici, il est devenu egoiste et particulierement hypocrite, il ne s'exprime jamais face a moi, mais par mail.
Il me repprochait d'etre la, parce que mes soucis de mise en route (normal quand on arrive, y a plein de chose a faire), lui créeaient des inquietudes, donc il ne pouvait pas bien travailler.
C'est pour cette raison quil m, a definitivement quitté le soir de noel avec un sms, alors que nous sommes voisin.

depuis, il réclame mon amitié, comme avant, il a appelé souvent, essaye de me crée des besoin pour m'aider mais je ne repond pas, je ne veux pas le voir.
Je ne peux plus etre son ami, il n'a que l'apparence du jeune homme que j'avais rencontré en France, qui a été mon ami, puis mon amour.


voila...
une semaine que je n'ai aucune nouvelle...est-ce la fin? je ne sais pas, moi je suis a bout, jai tout donné pour lui, je dois tout reconstruire ici.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités

WIKI japon pratique