Conseils - retrouvailles apres longue separation

Discussions sur les problèmes rencontrés par les couples franco-japonais et/ou leurs enfants. Mariage. Divorce.
Répondre
Franck500
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 8
Inscription : 11 sept. 2008, 17:06

Conseils - retrouvailles apres longue separation

Message par Franck500 » 11 sept. 2008, 18:26

Bonjour,

Je m'appelle Franck, 21 ans, etudiant. J'ai rencontre une japonaise (elle a 22 ans) en allemagne il y a deux ans dont je suis tombe amoureux. Je lui en ai parle et elle m'a dit que c'etait reciproque. Malheureusement, elle est repartie au Japon et nous ne nous somme pas revus depuis ce temps (nos etudes et notre budget d'etudiant ne nous le permettait pas) donc nous avons continue notre relation a distance.

Je suis a present au Japon (ingenieur stagiaire) depuis un peu plus de quatre mois. Nous nous sommes donc bien evidemment retrouves et tout se passe bien quand on est ensemble. J'ai meme rencontre ses parents et ca c'est plutot bien passe.

J'ai neanmoins quelques inquietudes sur notre relation car:
- elle est en vacances mais on ne se voit que le week end, parfois une fois un soir en semaine. Je suis assez inquiet car je ne comprends pas pourquoi on ne peut pas se voir davantage. Elle a un peu peur de son pere mais etant donne qu'il n'habite pas chez lui en semaine ca ne devrait pas poser de problemes (apparemment sa mere la laisse faire ce qu'elle veut)
- elle est assez souvent assez froide (sauf quelques exceptions) dans ses sms ce qui n'est pas du tout le cas quand on est ensemble. Et une fois qu'on s'est quitte c'est tres rare qu'elle m'envoie des messages d'elle meme.
- elle est toujours en retard, pas de 10 minutes ni de 20 minutes mais souvent de 1 a 2 heures voire plus (mais pas qu'avec moi donc je m'etais dit que c'etait son caractere qui etait comme ca). Pourtant tous les japonais et japonaises que je rencontre ici me disent que c'est impensable!
- j'ai aussi l'impression qu'elle veut jamais parler d'elle. Je sais qu'il y a la barriere de la langue (elle ne maitrise pas hyper bien l'anglais) mais par exemple si je lui demande ce qu'elle a fait le jour meme ou des choses sur sa vie elle repond tres tres succintement et elle passe a "et toi" mais sans chercher les details non plus. Bon je sais bien qu'il y a une part de culture dans tout ca mais quand meme j'ai pas l'impression que les autres soient autant comme ca...
- Parfois on a rendez vous mais elle se decommande subitement sans raison (c'est rare mais bon en France ca serait quand meme un sujet de dispute il me semble)

A cause de ca je me dis souvent qu'elle ne tient pas tant que ca a moi mais pourtant quand on est ensemble ou qu'on sort le week end ensemble ca se passe super bien. Je lui en ai deja parle d'abord calmement en disant que je me sentais vraiment seul quand elle ne venait pas (vu que je n'ai pas d'ami ni rien a part elle) puis ensuite je lui ai fait comprendre que vu les efforts que j'avais fait pour venir j'attendais plus que ca (si elle veut qu'on reste ensemble) mais a chaque fois elle s'excuse et evite le conflit (elle n'essaie pas de me demontrer que j'ai tord) ce qui est assez frustrant malgre ce qu'on pourrait croire...

J'ai deja lu pas mal de sujets avant de poster ainsi que le post sur les relations a distance (sur le Canada) mais la situation m'a semblee differente puisque lui a vraiment vecu avec elle 6 mois (ce n'est pas mon cas) et que ses problemes concernaient la periode de separation.

Je voulais aussi ajouter que je ne suis pas du tout avec une japonaise "pour etre avec une japonaise" je l'aime elle en particulier comme ca pourrait etre une francaise ou autre. Elle je pense que c'est pareil elle n'a d'ailleurs pas "specialement" envie de vivre a l'etranger (c'est peut etre ca qui la gene ?). Elle est interessee par la culture europeenne (quand on s'est rencontre en allemagne c'etait son premier voyage a l'etranger et et c'est sa mere qui l'avait envoye) et francaise (depuis qu'on se connait).

Ce qui me perturbe surtout c'est qu'a cote de tout ce que j'ai dit elle a quand meme l'air de tenir encore a moi (elle a plein de photos de nous etc), elle me montre plein d'endroits et elle a aussi pris des cours sur la France a son universite. Elle a meme dit qu'elle voulait vivre avec moi plus tard et qu'elle me suivrait en Europe ou ailleurs s'il le faut (apres ses etudes biensur) pour vivre avec moi.

Je suis desole c'est un peu long... J'espere que vous pourrez quand meme me dire ce que vous en pensez...

Merci d'avance

flooze
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 10
Inscription : 30 juin 2008, 17:34

Re: Conseils - retrouvailles apres longue separation

Message par flooze » 12 sept. 2008, 21:38

salut Franck500

je vois que tu es un camarade de galère :( , et que t'as lu mon sujet. Si je compare mon histoire avec la tienne je dirais qu'on a un point commun "on attend plus que ce que l'on a", même si pour nous , nos attentes non rien d'exceptionnelles dans une relation.

j'ai justement parlé longuement avec ma copine qui est venue en France, sur la façon de voir notre relation et sur les japonaises en générales et tu sais j'ai bien l'impression que pour nous petit jeune Européen c'est pas bien évident à cerner, je ne veux pas faire de généralité mais l'AMOUR d'une japonaise envers un homme ne s'exprime pas de la meme manière.

le seul conseil que je peux te donner et de parler, communiquer, exprimer tes sentiments évidement sans tomber dans l'excès, et surtout de prendre beaucoup de recul par rapport à t’as relation !!! fais lui comprendre ce que tu en attends et laisse lui du temps.

j'imagine bien que tu puisse être désolé de très peu la voir alors qu'elle est en vacance, toi ayant fais des efforts pour venir vivre au japon (je serais pareil), mais dis toi bien que ce n'est pas forcement un manque de sentiments (je parle bien de sentiments pas d'amour) envers toi, meme si dans le meme temps et je veux pas te démoraliser elle peut avoir des relations avec d'autres personnes, sans sentiments.

en fait ce qu'il faut que tu gardes à l'esprit c que pour elle, ce qu'elle te donne est déjà beaucoup et meme si pour nous cela semble peu!!!!

bon ben voila, je te donne ma vision des choses par rapport à ma propre expérience et les quelques Japonaises que je connais!!!

bon courage!!!! profites du Japon meme sans elle!!!!!!!

Franck500
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 8
Inscription : 11 sept. 2008, 17:06

Re: Conseils - retrouvailles apres longue separation

Message par Franck500 » 16 sept. 2008, 09:26

Coucou,

Merci d'avoir répondu!

PS: Je t'envoie un mp

Avatar de l’utilisateur
Dracomidori
amateur
amateur
Messages : 173
Inscription : 11 août 2007, 09:00
Localisation : NasuKarasuyama-Japon
Contact :

Re: Conseils - retrouvailles apres longue separation

Message par Dracomidori » 16 sept. 2008, 19:03

Ouh la! Moi je suis marie avec une japonaise également et je te rassure, ça n'a pas été gâteau et ça ne l'ai toujours pas énormément, sauf un peu car j'ai un caractère si peu patient parfois que mes contrariétés inquiètent... :twisted: Et elle du se remettre en question.
Retards...Quand on doit allez quelque part, elle l'est toujours... :?
Bref...je passe sur ci et ça mais je te recommande de la forcer un peu plus et puis va au but a chaque fois et passe en surprise chez elle...

Avatar de l’utilisateur
Linette
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 13
Inscription : 01 sept. 2008, 01:01

Re: Conseils - retrouvailles apres longue separation

Message par Linette » 17 sept. 2008, 04:44

Coucou,

Oui, ca n'a pas l'air simple ton histoire. je vais essayer de te dire un peu ce qui me vient au fil des mots, mais bon, je pense que ton feeling sur le sujet sera bien plus adequat que mon analyse :wink:
Franck500 a écrit : Je suis a present au Japon (ingenieur stagiaire) depuis un peu plus de quatre mois. Nous nous sommes donc bien evidemment retrouves et tout se passe bien quand on est ensemble. J'ai meme rencontre ses parents et ca c'est plutot bien passe.
Bon, deja si tu as rencontre ses parents c'est plutot bon signe, surtout si c'est une famille avec des valeurs assez traditionnelles.
Franck500 a écrit : - elle est en vacances mais on ne se voit que le week end, parfois une fois un soir en semaine.
C'est vrai que c'est peu, meme si un Japonais m'a dit une fois que ca peut etre mal vu au Japon, une fille qui veut voir son copain tous les jours. Encore une fois, il serait bon de voir comment fonctionne se famille. Peut-etre que sa mere lui laisse faire ce qu'elle veut, mais peut-etre aussi qu'elle fait des comptes rendus a son pere dont les retombees pourraient etre difficiles...
Franck500 a écrit : - elle est assez souvent assez froide (sauf quelques exceptions) dans ses sms ce qui n'est pas du tout le cas quand on est ensemble. Et une fois qu'on s'est quitte c'est tres rare qu'elle m'envoie des messages d'elle meme.
La majorite des Japonaises que je connais sont tres tres SMS, avec plein d'emoticons... Apres tout depend de sa personalite, si elle est plus serieuse.
Franck500 a écrit : - elle est toujours en retard, pas de 10 minutes ni de 20 minutes mais souvent de 1 a 2 heures voire plus (mais pas qu'avec moi donc je m'etais dit que c'etait son caractere qui etait comme ca). Pourtant tous les japonais et japonaises que je rencontre ici me disent que c'est impensable!
Oui, 1h ou 2h c'est vraiment beaucoup, au Japon ou ailleurs d'ailleurs.
Franck500 a écrit : - j'ai aussi l'impression qu'elle veut jamais parler d'elle. Je sais qu'il y a la barriere de la langue (elle ne maitrise pas hyper bien l'anglais) mais par exemple si je lui demande ce qu'elle a fait le jour meme ou des choses sur sa vie elle repond tres tres succintement et elle passe a "et toi" mais sans chercher les details non plus. Bon je sais bien qu'il y a une part de culture dans tout ca mais quand meme j'ai pas l'impression que les autres soient autant comme ca...
- Parfois on a rendez vous mais elle se decommande subitement sans raison (c'est rare mais bon en France ca serait quand meme un sujet de dispute il me semble)
Oui, c'est tout de meme inquietant ce que tu racontes. Si en plus tu dis qu'elle est en vacances, elle a l'air de dissimuler une activite (apres, de la a savoir ce que c'est...)
Franck500 a écrit : mais a chaque fois elle s'excuse et evite le conflit (elle n'essaie pas de me demontrer que j'ai tord) ce qui est assez frustrant malgre ce qu'on pourrait croire...
Oui ca c'est quand meme tres "japonais". Moi je vois avec mon copain japonais j'ai du mal a refreiner mon habitude a le contredire, ou au moins le moderer sur tout (surtout de me defendre au moindre reproche lol)
Franck500 a écrit : Ce qui me perturbe surtout c'est qu'a cote de tout ce que j'ai dit elle a quand meme l'air de tenir encore a moi (elle a plein de photos de nous etc)
Un truc con sur lequel il ne faut tout de meme pas trop se baser, mais souvent lorsqu'on est dans une relation serieuse au Japon certains aiment bien le montrer en mettant des photos du couple en wallpaper sur l'ordinateur, le telephone (moi au debut je trouvais ca cucul lol mais bon aparemment ca se fait beaucoup).
Franck500 a écrit : Elle a meme dit qu'elle voulait vivre avec moi plus tard et qu'elle me suivrait en Europe ou ailleurs s'il le faut (apres ses etudes biensur) pour vivre avec moi.
Oui, la, comme le fait qu'elle t'aie fait rencontrer ses parents tout de suite ca a l'air plus serieux.

Bilan?? Tout aussi paumee que toi!! :P (Oui je sais je suis super utile comme nana lol)

Dans cette situation, je pense que le mieux serait que tu te poses des questions sur ce que tu veux toi.

Quand bien meme elle serait serieuse, aurais-tu envie d'une relation comme celle la a long terme?

Apres comme disait flooze, il faut que tu en profites autrement. Tu es au Japon, c'est genial, a l'autre bout de la planete! Essaye de bouger, rencontrer des gens, sortir. Et peut-etre que paradoxalement ca debloquera un peu ton couple de l'autre cote. Te sachant dependant d'elle, ta copine a peut-etre du mal a gerer...

Franck500
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 8
Inscription : 11 sept. 2008, 17:06

Re: Conseils - retrouvailles apres longue separation

Message par Franck500 » 17 sept. 2008, 10:33

Merci beaucoup d'avoir lu mon pavé et d'avoir pris la peine de répondre je sais bien que ce n'est qu'un forum et pas la vraie vie mais n'ayant personne à qui vraiment parler ici (et j'avoue que baraguiner le japonais toute la journée et pas se faire comprendre en anglais à la longue c'est épuisant) ça fait vraiment du bien!
Dracomidori a écrit :Ouh la! Moi je suis marie avec une japonaise également et je te rassure, ça n'a pas été gâteau et ça ne l'ai toujours pas énormément, sauf un peu car j'ai un caractère si peu patient parfois que mes contrariétés inquiètent... Et elle du se remettre en question.
Retards...Quand on doit allez quelque part, elle l'est toujours...
Bref...je passe sur ci et ça mais je te recommande de la forcer un peu plus et puis va au but a chaque fois et passe en surprise chez elle...
- Quand tu dis qu'elle est en retard c'est de combien de temps ?
- Moi au contraire je suis plutôt patient mais comme tout le monde ça a une limite ...
- Ma copine habite chez ses parents donc si je débarque comme ça je pense pas que ça leur fasse hyper plaisir!
Linette a écrit :Bon, deja si tu as rencontre ses parents c'est plutot bon signe, surtout si c'est une famille avec des valeurs assez traditionnelles.
Oui c'est ce qu'un autre japonais m'a dit. Je les ai rencontré dès que ça a été possible et ils m'ont proposé de dormir chez eux pendant quelques jours (j'avais réservé un hôtel à la base). Ils ont vu que ça me génait un peu donc la soeur m'a gentiment proposé de dormir chez elle (ma copine était la aussi jvous rassure mdr).
La discussion était un peu difficile car le père ne parle pas du tout anglais (j'ai d'ailleurs l'impression que ça le vexe particulièrement, tout comme moi), la mère en revanche se débrouille bien mais comme normalement c'est le père qui parle (d'après ce que j'ai compris) ça rend vraiment une atmosphère bizarre. Du coup la mère m'a réinvité en privé pour pouvoir discuter et là ça s'est très bien passé. Ils m'ont réinvité le week end dernier pour la fête de la pleine lune, un truc vraiment classe avec cérémonie du thé (aie aie les jambes) et tout. Aucun problème à ce niveau là donc mise à part la langue.
Linette a écrit :C'est vrai que c'est peu, meme si un Japonais m'a dit une fois que ca peut etre mal vu au Japon, une fille qui veut voir son copain tous les jours. Encore une fois, il serait bon de voir comment fonctionne se famille. Peut-etre que sa mere lui laisse faire ce qu'elle veut, mais peut-etre aussi qu'elle fait des comptes rendus a son pere dont les retombees pourraient etre difficiles...
Oui je comprend bien mais ce que je lui reproche c'est qu'elle me dit ok je peux venir à tel endroit et dès fois elle me prévient une ou deux heures avant qu'elle est désolée mais qu'elle ne pourra pas venir. Du coup c'est assez difficile de prévoir quoi que ce soit vu que c'est pas dans mes habitudes de me décommander comme ça. Mais effectivement je pense que c'est plutôt mal vu de se voir tous les jours et que le père est inquiet pour ses études (bien qu'elle soit en vacances).
Linette a écrit :Oui, 1h ou 2h c'est vraiment beaucoup, au Japon ou ailleurs d'ailleurs.
J'ai vraiment l'impression qu'elle a du mal à gérer son temps. Par exemple quand on est ensemble elle me dit qu'on en a pour 20 minutes pour aller à tel endroit et finalement jme rends compte qu'il fallait une heure... Pareil une fois on était sorti pour aller à un festival et elle me dit à 11 heures qu'elle avait dit à ses parents qu'elle rentrerait à 10 heures. D'un côté ça me rassure parce que je me dis qu'elle ne fait pas ça qu'avec moi, d'un autre côté ça rend les choses parfois très difficiles à gérer et je trouve ça domage parce qu'on perd bêtement des occasions d'être ensemble.
Linette a écrit :Oui, c'est tout de meme inquietant ce que tu racontes. Si en plus tu dis qu'elle est en vacances, elle a l'air de dissimuler une activite (apres, de la a savoir ce que c'est...)
Elle a effectivement un travail à mi temps et comme elle s'est engagée dans plusieurs endroits une fois tous les mois ou tous les deux mois au final il y a plusieurs jours par semaine où elle peut effectivement pas venir. Ca permet, en même temps que le salaire de mon stage de pouvoir faire des trucs sympa quand on sort et d'aller au restau assez souvent.
Le reste du temps j'ai du mal à cerner si c'est parce que sa famille lui demande des trucs où si c'est parce qu'elle tient pas trop à me voir.
La majorite des Japonaises que je connais sont tres tres SMS, avec plein d'emoticons... Apres tout depend de sa personalite, si elle est plus serieuse.
Je sais pas trop mais elle m'a dit qu'elle regardait pas souvent son téléphone quand elle fait des trucs et que comme elle a du mal avec l'anglais il lui fallait du temps pour répondre etc mais je trouve ça louche parce que selon moi ça prend pas 20 ans de répondre à un SMS (enfin d'un autre côté c'est vrai qu'elle n'est pas rapide!) Mais quand elle est avec moi c'est pareil quand on lui envoit des sms elle regarde vite fait mais ne répond pas (peut-être que pour elle ça se fait pas de regarder son téléphone quand elle est avec quelqu'un?). N'empêche c'est très frustrant!
Un truc con sur lequel il ne faut tout de meme pas trop se baser, mais souvent lorsqu'on est dans une relation serieuse au Japon certains aiment bien le montrer en mettant des photos du couple en wallpaper sur l'ordinateur, le telephone (moi au debut je trouvais ca cucul lol mais bon aparemment ca se fait beaucoup).
Moi je trouve ça mignon et en plus maintenant je fais pareil :D
Linette a écrit :Dans cette situation, je pense que le mieux serait que tu te poses des questions sur ce que tu veux toi.
Ben moi c'est simple je l'aime donc je voudrais passer le plus de temps possible avec elle (c'est aussi un peu le but du voyage). Je sais bien que c'est pas possible tout le temps mais j'attends au moins qu'elle soit "réglo" qu'elle me dise vraiment quand elle peut venir ou pas etc.
J'ai un peu peur aussi d'être "aveuglé" comme on le dit souvent c'est aussi pour ça que je souhaitais avoir des avis objectifs sur la question parce que ce qui est évident pour tout le monde ne l'est peut-etre pas pour moi qui manque surement de recul.
Linette a écrit :Quand bien meme elle serait serieuse, aurais-tu envie d'une relation comme celle la a long terme?
Le soucis c'est que je vais bientôt rentrer en France et que mes études vont durer encore pas mal de temps et les siennes aussi (minimum trois ans). Deja qu'un an et demi c'était long mais là je vois pas bien comment on va faire... C'est peut être aussi ce qu'elle se dit.
L'année dernière elle avait pensé à venir en France mais à chaque fois il y a eu des soucis qui ont fait qu'elle n'a pas pu. Elle m'a aussi avoué qu'elle ne pensait pas que je viendrais un jour au Japon et qu'au bout d'un an elle avait fait une dépression et qu'elle avait essayé de m'oublier (ce qui explique qu'elle ne me répondait plus pendant 2 mois) mais m'a juré qu'elle n'avait pas eu de relations avec d'autres personnes (on avait convenu dès le début que la fidélité était la condition sine qua non de notre relation, d'ailleurs c'est elle qui a lancé le sujet en premier)... Bon après je suis conscient que ça vaut ce que ça vaut (pour moi en tout cas c'est important)...

blablabla
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 35
Inscription : 18 juil. 2008, 18:37

Re: Conseils - retrouvailles apres longue separation

Message par blablabla » 17 sept. 2008, 12:45

Une relation a distance, cela demande beaucoup de concessions, beaucoup d efforts et beaucoup d amour. Or, a part de ton cote, ou tu t es arrange a faire un stage au Japon, je ne vois rien de cela.
Par exemple, pour faciliter votre comprehension mutuelle, apprends tu le Japonais? Apprend t elle le Francais? Ne serait ce que pour vos familles, ce serait deja un grand pas vers une meilleure acceptation. Parler dans une langue qui n est commune a personne posera toujours des problemes de comprehension, de nuance.
Aussi, avant que je ne dise mot, veuillez excusez pour la durete de mon ton, ainsi que mon arrogance.
Franck, je crois que tu dois etre jeune. Je le vois parce que tu es etudiant (a mois que tu fasses un PhD) mais aussi grace a la nature de ta relation. Votre relation ne me semble pas tres adulte, elle ressemble a une relation d adolescent ou un habiterait a Lilles et l autre a Marseille.
Relis ce que tu as ecrit, tu verras.
Le fait qu elle ne te parle pas d elle, qu elle t informe peu, pour moi, c est un manque de serieux ou d envie. Il ne faut pas lui chercher d excuses.
Deux personnes se connaissent de facon, disons superficielle et ne se rencontrent que pour s amuser. Pourquoi approfondir? Elle se sent sans doute bien comme ca, tous les week end rendez vous restaurants, sans changer ses habitudes, ses amis, sans avoir a faire de choix, ni de concessions.
Je crois que votre probleme n a rien a voir avec le fait d etre Japonais ou non. Mais plutot dans une relation ou la passion est passee (et elle passe d autant plus vite a distance), il faut trouver les moyens de faire en sorte que cela reste magique.

Amicalement.

Avatar de l’utilisateur
axlsword
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 5
Inscription : 12 juin 2006, 09:00
Localisation : Tokyo

Re: Conseils - retrouvailles apres longue separation

Message par axlsword » 17 sept. 2008, 16:35

Salut Franck,

ton histoire est poignante et elle rappelle probablement des souvenirs pour certains, plus ou moins bons.
Il est difficile de se faire une opinion des gens sans les connaitre et a ma premiere lecture, j'aurais eu tendance a te conseiller de "la jeter directe" mais les dernieres lignes que tu ecris seme un doute.

Alors... par ou commencer... ?

Visiblement la ponctualite n'est pas son fort a cette demoiselle. Perso, elle m'aurait fait le coup 1 fois, 2 fois... a la 3eme elle aurait ete atomisee sans menagement. On est dans le pays ou la ponctualite est une des choses les plus importantes.
Ici notre "quart d'heure latin" de retard n'est pas quelque chose dans les moeurs, dans le business c'est encore pire...

Une fois, j'etais en train d'attendre quelqu'un et j'ai vu une jeune fille japonaise qui semblait faire pareil.
Un japonais du genre "jeune salaryman" plutot ramolo est arrive. Elle l'a totalement pourri (je me suis etonne a comprendre tout ce qu'elle lui a dit meme si mon japonais est encore mauvais). Pendant 5 minutes, elle lui a dit des choses cinglantes du type "tu as presque 1 heure de retard ? Tu ne m' as meme pas appele. T'es qu'un con et je comprends maintenant pourquoi tu n'as pas d'amis..." et elle est parti le plantant sur place.

Donc sur ce point, je te dirais "non ca n'est clairement pas un probleme de culture mais un probleme de caractere"
Et la deuxieme question evidente que tu dois tres probablement te poser toi-meme est la suivante "as-tu envie de t'investir avec quelqu'un qui a du mal a lire les aiguilles sur sa montre?"

Les autres points sont tout aussi interessants mais visiblement le probleme, tu le connais deja: tu es francais, elle est japonaise, aucun de vous n'a de situation puisque dans les etudes, ce qui va compliquer les choses pour la suite, on rajoute a tout ca les problemes de language et autres... on a un joli cocktail que beaucoup d'entre nous connaisse deja ici.

C'est surement ce qui decoule de ta propre analyse: elle s'investie de facon tres bizarre/episodique dans votre relation un peu comme si elle ne voulait pas passer tout son temps avec toi, un peu comme si elle avait l'impression qu'elle allait en souffrir par la suite (sinon elle ne t'aurait pas presenter ses parents ou alors elle est inconsciente). Elle peut aussi etre quelqu'un de tres independant...

Maintenant a vrai dire... dans ta facon de proceder y'a des choses qui me "chagrine un peu".

Je m'explique. Tu as 21 ans, tu l'as rencontre a 19 ans, il semble que tu es des sentiments pour elle qui t'ont conduit jusqu'ici et tu parles un peu comme s'il n'y avait qu'elle sur terre. Ceci n'est QUE mon point de vue strictement personnelle mais sans rentrer dans des schemas trop archaique qui n'auraient pour but que de mettre des gens dans des boites, tu dois decemment te poser les bonnes questions a partir d'aujourd'hui...

Peut-etre te les es-tu deja posees? peut-etre pas...?

A 21 ans, de mon point de vu, c'est l'age ou l'on continue a apprendre de ses relations affectives et amoureuses. On continue a decouvrir les autres et surtout a se decouvrir soit-meme. Donc ma premiere question est "de ton point de vue, est-ce que tu definis tes relations affectives/amoureuses passees comme suffisantes pour savoir ce que tu veux dans la vie?"
Et donc, faire des plans sur la comete et t'imaginer marie avec quelqu'un...?

Ok...ok... ca va te paraitre TRES bizarre tout ce que je vais te dire et encore une fois, ca n'est que MA visions TRES personnelle des choses et on a tous des cheminements de vie (tres???) different. Accroche toi et continue la lecture car on ne sait jamais, tu peux trouver quelques choses d'interessants...

Suite a cette question, demande-toi quelles sont les bases de ton couple actuelle, sa "solidite", "ses fondations" et surtout si cette relation t'apporte satisfaction ou non et surtout... de commencer a prendre conscience des difficultes que tu vas choisir de vivre en essayant de vivre un amour avec une japonaise (ou quelqu'un qui n'a pas la meme culture que toi...).

Je pourrais te poser tout un tas d'autres questions qui probablement ne te ferait pas avancer d'un chouillat...

Alors maintenant je vais te parler d'au moins d'1 sujet sur lequel on est pas dans des "Si" ou "peut-etre qu'en faisant cela..." puisqu'il s'agit de mon cas tres personnel et que c'est du vecu.

Amoureux du Japon, j'ai decide d'economiser et de passer 1 mois a Tokyo. J'ai rencontre une japonaise en boite de nuit.
Vu que c'etait en milieu de sejour, on a passe seulement 2 semaines ensemble. A mon retour en France, on a continue a se parler par ICQ... 1 a 2 heures tous les jours. Je me levais plus tot le matin avant de partir au travail pour pouvoir lui parler. De file en aiguille, on a evoque la possibilite pour elle de venir en France. Elle avait passe 1 an au Etats Unis et elle aurait voulu passe 1 an en Europe, plutot l'angleterre car elle ne parlait pas un mot de francais a cette epoque.
6 mois apres notre premiere rencontre, elle est donc venu en France pendant les vacances d'ete (15 jours) et 6 mois apres, elle est venu s'installer en France avec moi. Elle a donc quitte famille, amis et travail pour venir me rejoindre. A cette epoque je lui avais fait la promesse suivante: "meme si on ne s'entend pas toi et moi et que notre relation amoureuse est un echec, il n'y aura pas de probleme pour que tu restes 1 an ici meme si on est en tant qu'ami". A cette epoque je vivais encore chez mes parents et je me disais que si elle arrivait deja a supporter cela, ce sera enorme...
J'ajouterai un detail qui a son importance a mes yeux a propos de la fidelite a laquelle come beaucoup tu sembles attacher de l'importance... ce que je ne remets pas en cause evidemment mais... je lui ai dit la chose suivante " Notre relation en est a ses debuts et la distance va la mettre a rude epreuve, si tu as d'autres personnes pendant ce temps-la au Japon, je m'en fous. Parcontre, ne me mens pas et surtout soit toujours sincere lorsque tu parles de notre relation et de ce que tu envisage pour le futur".

C'est tres problablement "idiot" mais je m'etais dit que vivre avec la "pression supplementaire" d'etre loin et de "devoir" etre fidele n'arrangerait pas notre couple. Je ne sais pas si j'ai eu raison ou tord. Elle a eu quelques aventures sans lendemain et elle est venue en France.

De file en aiguille, on a pris notre appartement, on s'est marie, on a eu notre premier enfant et a partir de la, les choses ont commence a se gater. Elle a fait une depression nerveuse en France car le Japon lui manquait malgre qu'elle y retournait regulierement. On avait prevu d'aller vivre au Japon de toute maniere car j'avais vraiment tres envie d'y vivre, d'apprendre la langue, la culture et de vivre cette aventure avec elle. On est donc parti pour le Japon. Dans les premiers instants, on a vecu chez ses parents a Chiba. Elle allait beaucoup mieux mais c'est moi qui ait fait une depression ce coup-ci qui a dure plusieurs mois. Ces parents etaient pourtant adorables mais la difference culturelle n'a pas ete vecu au quotidien comme quelque chose de positif et puis il y avait aussi mes problemes professionnels et mon incapacite a trouver un travail au Japon, le fait qu'elle voulait a tout prix que je travaille alors que l'urgence de mon point de vue etait d'apprendre le Japonais, etc...

Les choses sont allees de mieux en mieux, on s'est rapproche de Tokyo. On a eu notre 2eme enfants...36-15 Mavie.com mais je voulais essayer de retranscrire les innombrables galeres que notre couple a du traverser. Aujourd'hui j'ai 32 ans et je l'avais rencontre au alentour de mes 22 ans donc, tu vois, ca n'est pas si different de toi.

Je ne sais pas si tu vois ou je veux en venir, mais il faut tres clairement que tu es a l'esprit que les difficultes que tu imagines a vivre avec quelqu'un de nationalite differente, ca n'est rien par rapport a la realite qui t'attend. Personnellement je ne regrette rien et si je pouvais remonter dans le temps, je referais la meme chose et signerai sans hesitation (sauf que j'essayerai d'eviter certains emmerdements...)

Pour conclure, tu es encore jeune et je te conseille de ne pas chercher a tout prix a construire quelque chose de serieux dans ta situation et surtout pas "seul". Je crois que tu l'as remarque deja mais elle n'est pas "exactement avec toi" pour le moment...
De plus, je crois qu'il est necessaire de bien definir tes projets personnels meme si tu n'en as qu'une vague idee maintenant et aussi de bien comprendre les siens. Si vous avez des projets de vie qui ont des points commun, ce sera autant de problemes en moins pour la suite de ton aventure.

Tu as la vie devant toi, au Japon il y a "plein de poissons dans l'ocean" aussi, si tu as une conception tres forte de ta relation amoureuse (ce qui semble etre le cas) et que tu n'es pas avec quelqu'un qui aura la volonte de se battre comme tu l'as, il n'est peut-etre pas necessaire d'insister d'avantage. Encore une fois, le chemin est rude dans une relation inter-culturelle.

Maintenant, ceux sont tes choix personnelles. Personnellement si j'aimais cette personne que tu aimes, peut-etre que je "descendrais d'un cran" dans mes attentes et que je placerai sur un terrain un peu plus jovial notre relation sans essayer a tout prix de la faire deboucher sur quelque choses de concret. Par experience (les autres) je sais que c'est le gadin assure dans une tres grosses majorite des cas.
J'adore une de mes phrases tres personnelle qui dit " Marier jeune = divorcer jeune ..."
Prend ton temps et tout se passera bien.

Voila, je suis mal place pour te donner le quelconque conseil et j'espere que mon barratin t'aura servi a quelque chose.
++

Avatar de l’utilisateur
Linette
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 13
Inscription : 01 sept. 2008, 01:01

Re: Conseils - retrouvailles apres longue separation

Message par Linette » 17 sept. 2008, 19:54

Je crois, Franck500, que ton histoire raisonne en pas mal de personnes. Pour moi, ce serait particulierement ceci:
Franck500 a écrit :L'année dernière elle avait pensé à venir en France mais à chaque fois il y a eu des soucis qui ont fait qu'elle n'a pas pu. Elle m'a aussi avoué qu'elle ne pensait pas que je viendrais un jour au Japon et qu'au bout d'un an elle avait fait une dépression et qu'elle avait essayé de m'oublier (ce qui explique qu'elle ne me répondait plus pendant 2 mois) mais m'a juré qu'elle n'avait pas eu de relations avec d'autres personnes (on avait convenu dès le début que la fidélité était la condition sine qua non de notre relation, d'ailleurs c'est elle qui a lancé le sujet en premier)... Bon après je suis conscient que ça vaut ce que ça vaut (pour moi en tout cas c'est important)...

J'avais rencontre mon ex (Japonais) en fac. Amour parfait, grande passion, gros dechirement a mon retour en France.
Il a passe une bonne periode a deprimer, moi aussi, mais la difference c'est que lui a perdu espoir. Il devait venir me voir en France mais il repoussait l'echeance, voire il evitait le sujet. Sa principale raison etait qu'il s'etait trouve des activites extra-scolaires (dont travail) dont il ne pouvait pas deroger.
Nos contacts se sont espaces, j'ai senti que je le perdais, meme s'il me disait qu'il m'aimait. C'est moi meme, pour lui redonner espoir et lui montrer que c'etait possible, qui ai reuni mes economies pour lui rendre visite, au bout de quelques mois.
L'atterrissage a ete rude. Retards systematiques d'1 ou 2h (meme le jour de mon arrivee), son appartement qui ressemblait a une poubelle (alors qu'avant il avait pris l'habitude de mettre les petits plats dans les grands quand je venais chez lui),... En gros je ne faisais plus partie de sa vie, il m'avait zappee et se debrouillait tant bien que mal pour me reintegrer, ou peut-etre me faire comprendre de partir.
C'est ce que j'ai fait, je suis partie rejoindre des amis que j'avais gardes de la fac, apres qu'il m'aie avoue qu'il n'etait plus sur de m'aimer (j'avais lourdement insite pour qu'il le lache ca).
Ca n'a pas ete facile, j'ai pleure toutes les larmes de mon corps. Lui de son cote ne voulait plus me parler, il disait que je le deprimais, puis que c'etait moi qui l'avait quitte.
On s'est revus un peu plus tard et il s'est excuse de l'accueil qu'il m'avait fait, qu'il ne savait plus ou il en etait. Mais bon apparemment meme si c'etait dur pour lui aussi il n'etait pas question que notre relation recommence.

Je suis retournee en France puis a nouveau au Japon, je ne l'ai plus jamais revu.

Avec beaucoup de recul, je sais maintenant ce qui s'est passe. Il etait tres amoureux mais pas du tout convaincu que notre histoire ait un avenir, il a deprime puis a tout fait pour m'oublier et il a reussi. Je ne sais pas si il a eu d'autres aventures pendant la distance, a vrai dire je m'en fiche, je ne crois pas que ce soit important (puis vu l'etat de son appart je ne crois pas qu'il ait eu de copine fixe lol).

On etait trop jeunes (autour de 20 ans) et surtout pas prets a s'engager malgre tout l'amour qu'on avait l'un pour l'autre. Moi j'avais decide de tenter le coup, lui avait baisse les bras. C'etait, malgre tout, une belle histoire et c'est ce qui demeure pour moi.

Je ne voudrais pas te casser completement la barraque mais je me demande si ce n'est pas un peu ce qui se passe pour toi (ainsi que l'ont suggere blablabla et axlsword). Je transferre peut etre un peu trop, mais j'ai l'impression que, comme moi, tu mets toute ton ennergie a garder d'aplomb une relation sur laquelle ta copine s'est evertuee a faire une croix. Maintenant que tu es a Tokyo, elle ne doit plus trop savoir ou elle en est, partagee par la peur de souffrir a nouveau et l'envie de vous redonner une chance (en plus du fait qu'elle se sent surement obligee par rapport a toi).

Donc bon, encore une fois je te conseille de lever la pression pour le temps qu'il te reste a Tokyo. Sors et rencontre des gens, peut etre que, grace a ca vous vous "retrouverez". Du moins, si separation il y a, elle sera moins rude. Puis tu seras moins "aveugle" comme tu dis.

Avatar de l’utilisateur
Dracomidori
amateur
amateur
Messages : 173
Inscription : 11 août 2007, 09:00
Localisation : NasuKarasuyama-Japon
Contact :

Re: Conseils - retrouvailles apres longue separation

Message par Dracomidori » 17 sept. 2008, 20:57

Alors pour moi, voici l'histoire:
mon epouse et moi etions correspondants, j'avais aussi une autre correspondante mais j'avais plus d'affinites avec la 1ere, donc tout se passa bien et pan! Un jour, elle cesse de m'ecrire...Je demande ce qui se passe: patati patata...Bref amour soi-disant impossible(oui on s'aimait sans s'etre rencontre)...
Bon...Relation terminee unilateralement de son cote et il se passe 3 mois...
Je mets de l'argent de cote et je lui envoie un lettre simple et pas tres luxueuse(je peignais a l'arriere de mes lettres des oiseaux je calligraphiais les noms sur l'enveloppe, ca me me garantissait une reponse a chaque fois quelque soit la corres...), bref je lui dit: "I want come in Japan this autumn"et la reponse immediate: "When? Why did you write me, me too I want meet you"...Apres elle m'avouera qu'elle pensait toujours a moi. Ensuite je suis venu passez 15 jours chez elle le printemps suivant et la on a conclu.
Apres ca elle est venu en France 1 semaine et demi et a rencontre ma famille...
L'annee suivante, elle m'a invite a passe l'hiver chez elle en "home stay"(j'etais a nouveau sans emploi donc rien a perdre et l'hiver le billet d'avion est moins cher)...
Bref, Franck, va la voir chez elle et mets le points sur les "I" pour stabiliser tout ca...
En conclusion: les japonaises sont indecises, je l'ai souvent remarque.

Franck500
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 8
Inscription : 11 sept. 2008, 17:06

Re: Conseils - retrouvailles apres longue separation

Message par Franck500 » 18 sept. 2008, 13:26

Merci a tous pour vos temoignages. Effectivement je vois que beaucoup d'entre vous on fait les frais de ce genre de relations.. Je vais revenir sur plusieurs points.
blablabla a écrit :apprends tu le Japonais? Apprend t elle le Francais? Ne serait ce que pour vos familles, ce serait deja un grand pas vers une meilleure acceptation. Parler dans une langue qui n est commune a personne posera toujours des problemes de comprehension, de nuance.
La langue est effectivement le probleme numero 1 puisque c'est tres frustrant de vouloir dire un truc et de buter sur les mots. J'apprends le japonais mais malheureusement mon niveau ne me permets encore de communiquer. Elle a essaye d'apprendre le francais mais c'etait une vraie catastrophe et elle s'est retrouvee avec des problemes d'UV et on lui a fortement deconseille d'arreter pour le moment etant donne que la priorite pour nous je pense est surtout de parler fluidement en anglais. En revanche elle a pris pas mal de cours sur la culture et l'histoire de France.
blablabla a écrit :Franck, je crois que tu dois etre jeune. Je le vois parce que tu es etudiant (a mois que tu fasses un PhD) mais aussi grace a la nature de ta relation. Votre relation ne me semble pas tres adulte, elle ressemble a une relation d adolescent ou un habiterait a Lilles et l autre a Marseille.
Relis ce que tu as ecrit, tu verras.
La dessus je crois que c'est clair, je l'ai precise des la premiere ligne. C'est bien d'une relation "d'adolescents" qu'il s'agit et c'est comme ca que je me suis presente. Je ne cherche pas a le nier puisque le but est de trouver des solutions au probleme tel qu'il est.
blablabla a écrit :Je crois que votre probleme n a rien a voir avec le fait d etre Japonais ou non. Mais plutot dans une relation ou la passion est passee (et elle passe d autant plus vite a distance), il faut trouver les moyens de faire en sorte que cela reste magique.
J'ai pas bien compris si tu penses que :
* je devrais soit accepter une relation superficielle ou arreter tout de suite
** Il y a un espoir que cela reste/redevienne "magique"

Je comprend bien ton point de vue mais pas si tu penses que c'est gerable ou perdu d'avance.
axlsword a écrit :ton histoire est poignante et elle rappelle probablement des souvenirs pour certains, plus ou moins bons.
Je suis vraiment navre pour ca..
axlsword a écrit :as-tu envie de t'investir avec quelqu'un qui a du mal a lire les aiguilles sur sa montre?
Ca depend si elle est en retard parce qu'elle l'est toujours quelle que soit la personne ou si c'est juste moi, auquel cas la reponse est clairement non.
axlsword a écrit :Peut-etre te les es-tu deja posees? peut-etre pas...?
Je me les suis posees, plutot deux fois qu'une. Par contre honetement je ne connais pas les reponses, surement par manque d'experience.
axlsword a écrit :C'est tres problablement "idiot" mais je m'etais dit que vivre avec la "pression supplementaire" d'etre loin et de "devoir" etre fidele n'arrangerait pas notre couple. Je ne sais pas si j'ai eu raison ou tord. Elle a eu quelques aventures sans lendemain et elle est venue en France.
C'est loin d'etre idiot et je comprend/respecte tout a fait ton point de vue. Mais sur ce point ca depend beaucoup de la sensibilite de chacun et en ce qui me concerne, peut etre une question d'education ou autre, la fidelite est vraiment une valeur a laquelle je n'arrive pas a renoncer (et pourtant je ne suis ni ne pratique aucune religion d'aucune sorte) et que c'est quand meme important d'etre sur la meme longueur d'onde sur ces questions la.

Je suis d'accord avec tout le reste et je remarque que malgre toutes ses difficultes tu as toi meme dis que ca en valait le coup (il y a des histoires franco francaises qui se finissent bien pires que la tienne). Au contraire tu es tres bien placer pour me donner conseil en tout cas merci beaucoup de ton aide.
Linette a écrit :J'avais rencontre mon ex (Japonais) en fac. Amour parfait, grande passion, gros dechirement a mon retour en France.
Il a passe une bonne periode a deprimer, moi aussi, mais la difference c'est que lui a perdu espoir. Il devait venir me voir en France mais il repoussait l'echeance, voire il evitait le sujet. Sa principale raison etait qu'il s'etait trouve des activites extra-scolaires (dont travail) dont il ne pouvait pas deroger.
Nos contacts se sont espaces, j'ai senti que je le perdais, meme s'il me disait qu'il m'aimait. C'est moi meme, pour lui redonner espoir et lui montrer que c'etait possible, qui ai reuni mes economies pour lui rendre visite, au bout de quelques mois.
L'atterrissage a ete rude. Retards systematiques d'1 ou 2h (meme le jour de mon arrivee)
La j'avoue que je me reconnais (malheureusement) bien dans ton histoire. A ceci pres que les raisons pour lesquelles elle n'a pas pu venir sont un peu differentes

- Deja ses parents n'etaient vraiment pas chauds de l'envoyer en France des le depart (quand elle leur a annonce qu'elle avait rencontre quelqu'un ils lui ont demande si elle allait revenir au Japon c'est pour dire s'ils ont eu peur) car elle fait des etudes considerees comme difficiles au Japon et que son pere ne souhaitait pas lui payer un voyage en France pour qu'elle aille s'amuser avec son copain alors qu'elle est supposee bosser - je le dis comme il l'a dit. A la limite il aurait ete d'accord pour l'envoyer bosser l'anglais en Angleterre.

- Elle est tombee gravement malade quelques mois apres son retour au Japon, avec interdiction de sortir du Japon (ils craignaient une maladie immunitaire) d'ou l'impossibilite de venir en ete. Et la je pense que ca l'a vraiment decue et deprimee car elle voulait vraiment venir et on avait vraiment eu un mal de chien a tout arranger (elle avait du convaincre ses parents, economiser pour payer en partie le voyage, de mon cote j'ai du convaincre aussi mes parents et surtout qu'elle puisse loger gratuitement). Tout etait prevu, des reservations du billet d'avion a l'hotel (on pouvait pas faire autrement pour quelques jours) et finalement au dernier moment la tuile.

- A partir de la je l'ai sentie de plus en plus deprimee (avant elle se relevait parfois en douce a 3 heures ou 4 heures du mat pour parler sur msn) et c'est pour le coup qu'ensuite ca s'est passe comme pour Linette (les fameux engagements extra scolaires). Elle m'a avoue recemment qu'elle avait l'impression que je ne viendrais jamais au Japon et que c'est pour ca qu'elle avait essaye de m'oublier comme je l'ai deja dit. D'ailleurs elle ne m'a plus repondu pendant 2 mois mais a soudain reprit contact (elle m'a dit que c'etait parce qu'elle se sentait encore pire qu'avant) et comme mon projet de venir au Japon avait tres bien avance elle a semble reprendre espoir. Les medecins ne savent toujours pas ce qu'elle a, ils disent qu'il ne faut plus s'inquieter et que les trucs les plus graves ont ete ecartes mais il faut quand meme vivre avec et ca je pense que c'est pas facile pour elle.

- A mon arrivee au Japon tout s'est tres bien passe elle m'a montre pas mal de trucs, des festivals etc mais elle a malheureusement rechute (en ce moment elle va une ou plusieurs fois par semaines a l'hopital). Elle ressent un etat de grande fatigue plus ou moins important selon les jours.

Meme si vous avez surement dans l'ensemble raison, je ne pense pas qu'il n'y ait aucun sentiment de son cote (comme le disait blablabla) meme si les coups de poisse n'ont pas aide a ameliorer les choses, ni la maladie. Comme dit Linette c'est vrai que je suis peut etre tout seul a vouloir recoller les pieces et que je devrais attendre moins de cette relation mais ca me parait tellement "domage" la facon dont ca s'est passe...
Dracomidori a écrit :va la voir chez elle et mets le points sur les "I" pour stabiliser tout ca...
Le probleme c'est que j'ai moi meme du mal a faire la part des choses entre ce qui est du a la culture, la maladie, les parents qui veulent pas qu'elle passe son temps a s'amuser et ce qui est du a un manque d'interet, de sentiments ou de concessions de sa part.
Au niveau de la maladie j'ai vraiment du mal a l'aider puisque c'est tres genant pour elle (vous aurez donc compris ou le probleme se situe). Le plus surprenant c'est que des fois elle se force a venir alors que ca se voit qu'elle est pas bien du tout (alors qu'il y a des fois ou elle se decommande deux heures avant sans raison particuliere), je lui dis que je peux tout a fait comprendre qu'elle est malade et qu'il suffit de prevenir (histoire que je passe pas ma vie a attendre pour rien) et surtout d'en parler mais rien a faire. Je pense qu'elle minimise beaucoup (en fait elle n'en parle pas du tout sauf quand je lui pose des questions) surement pour ne pas m'inquieter et aussi parce qu'apparemment ca ne se fait pas se plaindre (d'ailleurs elle se plaint jamais et ne critique jamais rien) mais en meme temps c'est pire que mieux parce je peux pas deviner tout seul tout le temps.

En resume j'ai un peu du mal a gerer tout ca et j'aurais encore plus de mal a rester avec elle "juste pour m'amuser" meme si je fais bien attention de ne pas faire de plans sur la comete.

Est-ce qu'il y a des gens qui avaient eu ce genre de problemes au depart et pour qui ca s'est arrange avec le temps ?

Avatar de l’utilisateur
Dracomidori
amateur
amateur
Messages : 173
Inscription : 11 août 2007, 09:00
Localisation : NasuKarasuyama-Japon
Contact :

Re: Conseils - retrouvailles apres longue separation

Message par Dracomidori » 18 sept. 2008, 20:39

Elle est malade en plus de ça donc je pense que si tu l'épaules ça pourrait l'aider elle mais vous également.
Discute pas, va la voir, un peu de courage que diable...Et avec des fleurs... :wink:

Franck500
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 8
Inscription : 11 sept. 2008, 17:06

Re: Conseils - retrouvailles apres longue separation

Message par Franck500 » 19 sept. 2008, 09:09

Deja fait les fleurs !! Elle a adore d'ailleurs :P

Avatar de l’utilisateur
Dracomidori
amateur
amateur
Messages : 173
Inscription : 11 août 2007, 09:00
Localisation : NasuKarasuyama-Japon
Contact :

Re: Conseils - retrouvailles apres longue separation

Message par Dracomidori » 19 sept. 2008, 19:11

les parents qui veulent pas qu'elle passe son temps a s'amuser et ce qui est du a un manque d'interet, de sentiments ou de concessions de sa part.
:roll: Elle a pas 22 ans? Elle est majeure non?Donc...

Avatar de l’utilisateur
bcg
gorôkôsama
gorôkôsama
Messages : 4934
Inscription : 30 juin 2004, 09:00
Localisation : Tokyo - Nippori
Contact :

Re: Conseils - retrouvailles apres longue separation

Message par bcg » 19 sept. 2008, 19:28

Bonjour,

Les relations entre parents et enfants ne se passent pas sur "le plan de la légalité".
Il existe une dépendance qui peut se prolonger assez tard.
Dracomidori a écrit :... Elle a pas 22 ans? Elle est majeure non? Donc...

Avatar de l’utilisateur
GeeBee
contributeur
contributeur
Messages : 685
Inscription : 28 oct. 2006, 09:00
Localisation : Paris

Re: Conseils - retrouvailles apres longue separation

Message par GeeBee » 19 sept. 2008, 21:24

Comme on dit, loin des yeux, loin du coeur.

Le temps passé à distance l'un de l'autre est un "tue l'amour". Même des "je t'aime" lancés dans les correspondances peuvent n'être que superficiels.
A distance, sans voir l'autre, le doute s'installe, on s'interroge, mais aussi on rencontre d'autres personnes qui, elles, sont à votre contact. Résultat il est fréquent qu'on découvre que l'être aimé à l'autre bout de la terre s'est trouvé un autre amoureux beaucoup plus dispo, ou simplement vous a oublié.
On a beau se dire, d'un coté comme de l'autre, que l'on fera des efforts pour faire le voyage de temps en temps, qu'on s'écrira tous les jours... mais les voyages coûtent très chers, on ne peut pas prendre les vacances comme on veut, on n'a trop de boulot ou on n'a pas envie. Bref, les bonne résolutions s'étiolent. Surtout qu'on s'enflamme vite et que, avec le recul -la distance, c'est le cas de le dire-, on se rend compte des obstacles qui peuvent se révéler insurmontables.
Que ce soit moi ou des amis ayant vécu des relations à distance, le taux de succès est faible.

Avatar de l’utilisateur
Mily
amateur
amateur
Messages : 101
Inscription : 16 mars 2008, 21:27

Re: Conseils - retrouvailles apres longue separation

Message par Mily » 20 sept. 2008, 06:31

Pas besoin d'avoir une relation franco/japonaise pour savoir que les relations à distance sont à double tranchants.

Qui n'a jamais eu d'amour au sud de la France quand on habite dans le Nord ? Le principe est à mon le même, on a les mêmes doutes, les mêmes peurs, les mêmes envies, on a juste en moins plus de 10000 km et le poids de la différence culturelle.
Mais au fond on est humains, qu'on soit japonais, mexicain ou congolais on ressent les mêmes choses.

Je crois justement, au contraire de ce que tu dis GeeBee il ne faut pas se promettre de s'écrire tous les jours, qu'on s'appellera tous les soirs, etc... parce qu'au final, tout ce qu'on arrive à faire c'est s'essouffler et prendre conscience de nos limites.
Je crois que le plus important c'est de garder la personne dans notre coeur sans pour autant qu'elle soit notre priorité dans la vie quotidienne. S'écrire quand on a envie, que ce soit d'un coup trois mails un soir ou bien un deux semaines après, parce qu'on ne tombe pas dans une routine, parce que sinon la personne s'attend chaque soir à avoir son mail. Plus de surprise, on s'enfonce dans un train train virtuel dont il sera difficile de se sortir par la suite.

Quand tu n'as pas la personne physiquement avec toi, tu peux profiter pleinement de tes activités (non, je ne parle pas de profiter dans le sens tromper son ou sa dulcinée, du tout), te concentrer sur les choses essentielles comme ton travail, sans avoir constamment le poids de la culpabilité. Par exemple, le poids "j'ai travaillé 2h de plus ce soir, elle m'a attendu sur msn, je l'ai déçue, ou pire je vais me faire tuer".
Parce que ce genre de sentiment lourd est vraiment destructeur, et là, je parle par expérience. (On m'évitera l'habituel "tu n'as que 19 ans nianiania, tu ne connais rien de la vie, je répondrai à ceux qui de suite ont pensé ça qu'ils n'ont pas à parler sans savoir, et que chacun a son rythme de l'expérience ;) )


Voilà, pour te répondre Franck, ta situation me laisse perplexe... et terriblement terrifiante parce qu'elle arriver à n'importe qui.
Quand je lis le sujet, j'ai l'impression que ton amie japonaise se sent très mal, par rapport à toi, par rapport à ses parents et par rapport à elle-même. J'y vois un très grand mal-être, et sa maladie n'arrange sûrement rien, et elle doit à mon avis culpabiliser de te rendre malheureux et de ne pouvoir faire ce qu'elle voudrait.
Dans ce genre de situation, c'est un peu "ça passe ou ça casse". Elle va devoir surmonter ça ou sinon elle va s'embourber et tu ne pourras pas la remonter.
Surtout épaule là, qu'elle sente que t'es là, je crois que c'est important, parce que même si elle dit qu'elle avait perdu espoir, on a toujours ce minuscule petit espoir, quoi qu'on en dise. Si elle a essayé de t'oublier c'est parce qu'elle t'aimait et qu'elle en souffrait. Si tu lui étais indifférent, crois moi, elle t'aurait directement zappé et serait déjà casée. Typiquement féminin !

Envoie lui des choses qui lui rappellent des moments particuliers entre vous, quelque chose qui pourra la faire sourire et lui faire reprendre espoir pour de bon.


Voilà ce que je pense, mais il se peut que je me trompe hein, je ne suis qu'humaine !

Franck500
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 8
Inscription : 11 sept. 2008, 17:06

Re: Conseils - retrouvailles apres longue separation

Message par Franck500 » 20 sept. 2008, 09:34

Oui elle est bien majeure mais ca change rien du tout tant qu'elle vit chez ses parents et qu'ils financent les etudes etc. Et puis ici le devoir envers la famille est quand meme bien plus developpe que chez nous, meme pour les jeunes.

Tout a fait d'accord avec ce que vous dites sur les relations a distance. Je suis assez d'accord avec ce que t'as dit Mily: ca doit etre pareil pour une relation nord sud (bien que j'aie l'impression que ce soit meme pire, dans mon cas j'ai plutot l'impression que la difference culturelle joue a notre avantage .. c'est plutot son caractere a elle et sa maladie le probleme).

Quand on etait separe on se voyait pas tous les jours mais une fois par semaine voire toutes les deux semaines (etudes tres prenantes des deux cotes). Et puis c'est vrai qu'on se fait plus de mal qu'autre chose a se voir tous les jours puisqu'a chaque fois on se souvient qu'on se verra pas avant 6 mois ou plus..

Pour la question des retards le premier arrive allumait son ordinateur et faisait d'autres trucs comme ca ca evitait le "t'as deux heures de retard", surtout avec elle puisque comme je vous l'ai dit elle souffre d'un strabisme aggrave lorsqu'elle consulte sa montre!
Mily a écrit :Surtout épaule là, qu'elle sente que t'es là, je crois que c'est important, parce que même si elle dit qu'elle avait perdu espoir, on a toujours ce minuscule petit espoir, quoi qu'on en dise. Si elle a essayé de t'oublier c'est parce qu'elle t'aimait et qu'elle en souffrait. Si tu lui étais indifférent, crois moi, elle t'aurait directement zappé et serait déjà casée. Typiquement féminin !
Ca remonte le moral!!

Et puis j'ai pas grand chose a perdre alors autant tenter le tout pour le tout et comme tu dis : ca passe ou sa casse. J'ai remarque depuis la derniere fois que j'ai rencontre ses parents (c'etait la deuxieme) une nette amelioration je ne sais pas si il y a un lien mais pourvu que ca dure!

Merci a Mily, Geebee, bcg et Dracomidori pour votre soutien j'apprecie beaucoup, ca fait vraiment du bien d'en parler.

Avatar de l’utilisateur
GeeBee
contributeur
contributeur
Messages : 685
Inscription : 28 oct. 2006, 09:00
Localisation : Paris

Re: Conseils - retrouvailles apres longue separation

Message par GeeBee » 22 sept. 2008, 17:43

J'ajouterais que les efforts ne doivent pas être unilatéraux.

Avatar de l’utilisateur
éricM
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 44
Inscription : 26 juil. 2008, 04:58
Localisation : Haute-Loire - Ain - Var

Re: Conseils - retrouvailles apres longue separation

Message par éricM » 24 sept. 2008, 03:11

Je commence par ce bouquin : Bonjour/Konnichiwa :

http://luinil.blog.lemonde.fr/2008/06/1 ... -francais/
Il m'a aider à comprendre ma (future) femme et le caractère, la mentalité japonaise.

Dés le début de notre rencontre nous avons parlé de tout sans gène. Nous étions sur la même longueur
d'onde. J'ai franchement annoncé que je cherchais une femme japonaise et elle cherchait un français
pour se marier et venir vivre en France. Restait à avoir si le "plus si affinité" s'installerait entre nous. Elle
écrit, lit très bien le français et le parle un petit peu.

Ma douce a des tas de photos de moi, en font d'écran aussi. Nous avons passé le mois d'août ensemble
en France et nous avons eu notre lot de disputes, de tendres retrouvailles et aussi de grandes joies partagées.

Quand quelque chose la choquait, la gênait, elle se mettait en Standby (boudeuse un peu) pendant
quelques heures. Puis elle revenait en larmes. Se collait tout contre moi et me demandait plusieurs fois
pardon en inclinant la tête et baisant les yeux en s'accusant d'avoir été méchante avec moi.

Elle avait simplement besoin de temps pour réfléchir à cette nouvelle façon de penser à la française.
Besoin de digérer avant de prendre sa décision. Ainsi de paliers en paliers, elle s'adaptait à la façon de
vivre en France.


Mais avant elle j'ai correspondu avec d'autres Japonaises et certaines se sont montrées très mystérieuses à
propos de leur vie familiale (maman, papa).

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités

WIKI japon pratique