Divorce en France, parents en France et au Japon ?

Discussions sur les problèmes rencontrés par les couples franco-japonais et/ou leurs enfants. Mariage. Divorce.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
wanderer
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 27
Inscription : 16 août 2006, 09:00

Divorce en France, parents en France et au Japon ?

Message par wanderer » 03 sept. 2014, 02:42

En cas de divorce entre un francais et une japonaise, avec des enfants,
combien laissent leurs enfants repartir au Japon, avec leur mère, si ca permet de leur avoir une vie de meilleure qualité ( education, niveau de vie, faible criminalité, ...),
en attendant de pouvoir y retourner eux-memes ?

Comment eviter le syndrome d aiienation parentale dans ce cas ?

Avatar de l’utilisateur
bcg
gorôkôsama
gorôkôsama
Messages : 4941
Inscription : 30 juin 2004, 09:00
Localisation : Tokyo - Nippori
Contact :

Re: Divorce en France, parents en France et au Japon ?

Message par bcg » 03 sept. 2014, 05:42

Bonjour,

Sur le «syndrome d'aliénation parentale » :
On ne peut pas l'éviter et il faut donc faire avec. Ça veut dire donner autant que possible à ses enfants le maximum de chances de s'équilibrer pour contrebalancer les effets négatifs de l'aliénation. Et croire en la résilience ! :)

Sur la qualité de vie au Japon :
Pas d'accord ! Il faut voir au cas par cas. On est loin d'avoir un meilleur niveau de vie parce qu'on est au Japon. Pareil pour l'éducation.
En revanche, je suis d'accord sur le faible niveau de criminalité.

Sur le fait de laisser ses enfants revenir au Japon en attendant de pouvoir y retourner soi-même :
À éviter, vous risquez de ne jamais y retourner et de ne jamais les revoir.
wanderer a écrit :En cas de divorce entre un francais et une japonaise, avec des enfants,
combien laissent leurs enfants repartir au Japon, avec leur mère, si ca permet de leur avoir une vie de meilleure qualité ( education, niveau de vie, faible criminalité, ...),
en attendant de pouvoir y retourner eux-memes ?
Comment eviter le syndrome d aiienation parentale dans ce cas ?

Avatar de l’utilisateur
wanderer
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 27
Inscription : 16 août 2006, 09:00

Re: Divorce en France, parents en France et au Japon ?

Message par wanderer » 03 sept. 2014, 19:25

En France, ma femme (bientot ex) fait la dure d oreille pour trouver un travail, depuis des années,
et la difficile pour des logements.

Cela risque de nuire aux enfants après le divorce.
On m'a prévenu que les juges ne donnent que rarement la garde au père, S'ils se retrouvent chez leur mère, sans boulot, ...

Au Japon, elle aurait sa famille pour l'héberger et gâter leurs seuls petits enfants - mais pas de papa pour les voir grandir...

yamashiro
accro
accro
Messages : 218
Inscription : 01 avr. 2014, 05:05

Re: Divorce en France, parents en France et au Japon ?

Message par yamashiro » 04 sept. 2014, 10:38

Bonjour

qu'entend-on par "aliénation familiale"?
En espérant une réponse

Cordialement

Avatar de l’utilisateur
wanderer
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 27
Inscription : 16 août 2006, 09:00

Re: Divorce en France, parents en France et au Japon ?

Message par wanderer » 15 sept. 2014, 20:20

Le syndrome d alienation parentale, qui existe au japon aussi pour les couples japonais. Un exemple typique, apres un divorce, la mere garde l'enfant du couple, et le tourne contre son pere. Elle pourrit l image du pere, eleve l enfant en lui disant que son pere les a abandonné, refuse de le voir (alors que c est elle qui bloque les visites, par exemple).
L enfant grandit sans vouloir voir son pere, qui devient l ennemi...
Quand le pere a la garde partagee, l enfant peut refuser d aller le voir...(la mere peut dire qu elle n y est pour rien..sauf que c est elle qui conditionne l enfant, avec ses petites phrases, ...)

Dans mon cas, encore marié, je vois cela avec ma femme japonaise, qui dit a nos enfants, en japonais, quand elle pense que je n entends pas "baka papa", "daikirai papa", ... ou qui leur repete en permanence de ne jamais faire comme leur c.. de père... Elle essaie aussi de détruire mon autorité sur mes enfants (les laisser faire n importe quoi, si je leur dis d'arrêter de faire une bêtise, leur trouver des excuses, ...). elle se fait passer pour une victime a leurs yeux, et moi je deviens le "monstre".

C'est malsain pour les enfants. Sauf que dans un pays qui pendant longtemps, ne croyait pas a la garde partagee, ou a l importance de garder des liens avec les deux parents ( le Japon ) , enormement d'enfants en souffrent.
Ca commence a être reconnu par les législateurs aussi.

yamashiro
accro
accro
Messages : 218
Inscription : 01 avr. 2014, 05:05

Re: Divorce en France, parents en France et au Japon ?

Message par yamashiro » 16 sept. 2014, 02:15

"On "voit des emballements pour des dames Japonaises mais, après, au quotidien, la vie de couple avec un(e) Français(e) ça semble une autre paire de manches....
Y-a-t'il des stats officielles sur les divorces franco-japonais?
Edit :merci pour ton éclairage à ma question

yamashiro
accro
accro
Messages : 218
Inscription : 01 avr. 2014, 05:05

Re: Divorce en France, parents en France et au Japon ?

Message par yamashiro » 06 janv. 2015, 03:58

http://www.france-japon.net/wiki/index. ... o-japonais

Je n'arrive pas à trouver les chiffres mais j'ai trouvé ce lien ci-dessus

Avatar de l’utilisateur
Julien
amateur
amateur
Messages : 94
Inscription : 25 avr. 2004, 09:00
Contact :

Re: Divorce en France, parents en France et au Japon ?

Message par Julien » 09 janv. 2015, 06:47

Bonjour.

Vous dites "...en attendant de pouvoir y retourner eux-memes ?"

Cela m'intrigue.
Quel serait leur visa, en sachant que leur nom n'est plus sur le kosekitohon ?

yamashiro
accro
accro
Messages : 218
Inscription : 01 avr. 2014, 05:05

Re: Divorce en France, parents en France et au Japon ?

Message par yamashiro » 01 avr. 2015, 19:02

http://amepon.blogspot.fr/2010/02/les-r ... onais.html
Un article d'un blog résumant brièvement la situation

Avatar de l’utilisateur
clws990
confirmé(e)
confirmé(e)
Messages : 460
Inscription : 28 mai 2008, 23:04
Localisation : 東京

Re: Divorce en France, parents en France et au Japon ?

Message par clws990 » 06 avr. 2015, 18:03

yamashiro a écrit :http://amepon.blogspot.fr/2010/02/les-r ... onais.html
Un article d'un blog résumant brièvement la situation

Bonjour,

L'article est vieux puisque le Japon a signé la convention.
De plus il est si on me le permet, hypocrite avec des phrases comme " Nombre d’entre eux se retrouvent la bague au doigt sans avoir été mis au courant des différences culturelles ni des spécificités de la loi japonaise concernant le mariage et le divorce." car en effet, que l'on soit en France ou au Japon, la différence culturelle (meme au sein meme de la France), comportementale, etc sont des choses a apprendre avec son/sa conjointe. Choisir de se marier avant sans y voir la realite des choses, est plus que ridicule. Je pense que l'on y a deja fait un sujet de discussion sur ce point.

Faire des omiai, n'est-ce pas un peu ce que les gens font avec meetic puis se marie au bout d'un an ? Et comme dit un collegue francais "un mariage ca reste un contrat qui s'annule comme on annule un contrat téléphonique chez Orange avec un peu plus de peine"...

Le fait de voir l'argent comme un point de pivot n'est de plus nullement et uniquement un cas japonais. La vie devient dur et bon nombre de francais (meme dans mon entourage) font un pacs ou un contrat de mariage pour etre sur que leur appartement ou autre achat pre mariage ou post n'ira jamais dans les mains de leur conjoint(e). Certains ne veulent pas se marier apres 10 ans de vie et des enfants pour une question de sous ...
C'est meme un des raisons de divorce en France.

Le film US Gone Girl est un exemple ... le prestige social, le salaire du mari est une des raisons de mariage ...

L'alienation parentale
http://rue89.nouvelobs.com/2014/02/24/l ... tre-250123
En France, « un no man’s land juridique »

Ces dernières années en France, des décisions de justice reconnaissant le phénomène de l’aliénation parentale sont tombées et ont fait jurisprudence. Pourtant, aucun texte de loi français ne le mentionne ni ne prévoit de solutions et/ou de condamnations.

Pour maître Brigitte Bogucki, avocate spécialiste du droit de la famille, la France serait « devant un no man’s land juridique » :

« L’aliénation parentale, ça n’existe même pas réellement sur le plan psychiatrique. Ni juridique du coup. C’est au cas par cas. »

Mais si les juridictions de fond françaises commencent tout doucement à admettre l’’aliénation parentale, la France reste un mauvais élève de l’Europe.
Apres ...
La question est assez sérieuse pour mériter qu’on avertisse nos compatriotes : elle concerne l’avenir de tous les enfants francojaponais.

On peut se demander s’il est bien raisonnable de valider des mariages internationaux avec des ressortissants d’un pays qui ne signe pas la Convention de La Haye et qui n’applique pas la Convention relative aux droits de l’enfant qu’il a signée.
Ceci resume bien la mentalite de l'ecrivain, fort discutable.

C'est avec ce genre de vision et de comportement, que l'on constate un fort taux de divorce car beaucoup on une vision totalement tordue de ce qu'est une relation avec un(e) japonais(e). Croire de plus que sa culture va etre imposable a son/sa conjoint(e) est deplacee, un peu comme les phrases que l'on voit aussi en France "quand je rentre a la maison, elle ne veut pas avoir de relation avec moi, car elle ne voulait qu'avoir 2-3 gosses d'un francais. C'etait inadmissible".
Du taux de divorce franco-japonais, il faudrait y exclure tous les reveurs d'un monde soumis.



Un coup de google :
http://www.planetoscope.com/lamour/1062 ... rance.html
En France, chaque jour ce sont 364 divorces qui sont prononcés chaque jours soit 132 977 divorces par an (2011). Dans 3 cas sur 4, le demandeur du divorce est la femme. En France, en 2011, 44,7% des mariages finissent en divorce et créent une population de nouveaux célibataires divorcés (...)
En 2011, 1,6 million d’enfants vivent dans une famille recomposée. Depuis les années 1972 et ce jusqu'en 2005, le nombre de divorces n'a cessé de croître en France.

Image
http://www.justice.gouv.fr/justice-civi ... 23682.html


Attention toutefois, ca ne reste que du google ... chacun vera la verite comme on pourra la voir.

yamashiro
accro
accro
Messages : 218
Inscription : 01 avr. 2014, 05:05

Re: Divorce en France, parents en France et au Japon ?

Message par yamashiro » 07 avr. 2015, 11:53

Merci.

Je n'approuvais pas forcément l'article mais souhaitais le soumettre à des gens qui connaissent bien "les "situations franco-japonaises.

Vous avez des articles plus pertinents? Ou bien votre point de vue,votre expérience à développer?

Cordialement

Avatar de l’utilisateur
clws990
confirmé(e)
confirmé(e)
Messages : 460
Inscription : 28 mai 2008, 23:04
Localisation : 東京

Re: Divorce en France, parents en France et au Japon ?

Message par clws990 » 07 avr. 2015, 23:46

yamashiro a écrit :Merci.

Je n'approuvais pas forcément l'article mais souhaitais le soumettre à des gens qui connaissent bien "les "situations franco-japonaises.

Vous avez des articles plus pertinents? Ou bien votre point de vue,votre expérience à développer?

Cordialement
Ce n'est que mon jugement, mais de ce que j'ai pu constate, et cela ne touche pas uniquement un couple franco-japonais mais les couples de facon general (desole pour l'absence d'accent) :
- premierement, de plus en plus, les couples semblent passer le pas du mariage plus vite qu'il ne faudrait. Je m'explique. La ou autrefois, on etait plus tolerant envers son conjoint(e) par rapport a notre image de l'amour parfait, aujourd'hui nous sommes a une etape qui me semble trop demandeur. On espere ou veut croire a l'amour parfait et dans le cas contraire, on se separe bien vite. (1/3 des divorces sont sous les premiers 1/2 ans) c'est un peu l'effet du "couple jetable". Les collegues etrangers tout comme francais que j'ai eu toute ma vie voyaient souvent la vie ainsi. Les speeds date et autre meetic ont pousse aussi dans ce sens. Est-ce un changement des moeurs ? J'ai souvent demande la raison de cette pratique et la reponse etait souvent toujours avec le meme sens "1 de perdu 10 de retrouver" et donc se tromper ne changeait rien. Pis, beaucoup montrait simplement le visage necessaire pour plaire a la personne. De la, on peut en revenir au sujet qui est que bon nombre de francais(es) ont une vision decalee avec l'Asie et le Japon. La ou on pousse a une independance, a une liberte, (bien que dans les familles traditionnelles francaises de provence par exemple, on retrouve cette vision de groupe), les familles et couples en Asie pronnent la communaute avant tout.
Cas typique, les personnes n'acceptant pas que leur conjoint(e) passent du temps avec leur famille, mere, leur responsabilite en tant qu'aine ou bien en tant que fille devant prendre soin de sa mere agee. (ca me fait souvenir des spots en France ou on demandait justement aux Francais de mieux prendre soin des vieux et de leur vieux, abandonees)
Autre cas, ce qui voit la vision catholique "du devoir conjugale au lit" alors que les japonais(es) ne sont pas catholique ... Pis les hommes (il y a eu des cas dans ce forum, et meme des temoignagnes a l'ambassade ...) qui se plaignent que leurs femmes japonaises ne veulent pas faire leur devoir quand ils rentrent chez eux, alors que leurs femmes s'occupent de la maison et des enfants du matin au soir. En un mot, les macho qui auraient tout aussi du mal avec une femme francaise, pis cette derniere lui dirait clairement ce qu'elle pense ce que les japonaises font moins. J'ai une connaissance francaise qui dit clairement a sa conjointe japonaise "La prochaine fois que tu oses me dicter ce que je dois faire, ou te plaindre que je pars seul en vacances avec des amies, homme ou femme, tu ne me reverras plus car je suis libre de faire ce que je veux"...
- de la vient le second point, les echecs des couples internationaux (meme en terme de business avec le Japon) echouent souvent car l'etranger ne veut pas s'adapter ou au moins comprendre qu'il y a clairement une difference avec le Japon et ses habitants. Bien entendu, on peut tomber sur un ou une japonaise ayant un esprit plus occidentale. Et la, cela peut se passer mieux mais il ne faut pas croire dans tous les cas que l'amour est eternel et simple. Car dans le cas contraire ...
Malgre cette prise de connaissance, ce n'est pas evident non plus. J'ai parfois des malentendus avec ma femme du fait que ma comprehension plus occidentale revient et que je vois alors les choses differements.
Mais au final, vivre avec quelque qui n'est pas notre image, n'est pas le B.A.BA ? Tout comme une joie !?
- ensuite dans le tas de ce couples franco-japonais, on pourrait (a combien ?) extirper tout ceux qui sont venu chercher "une poupee asiatique" ou "une femme a l'image des anime", etc ... Le fait de lire "Nombre d’entre eux se retrouvent la bague au doigt " montre bien un decalage ... on decide ou ne decide pas de se marier avec quelqu'un. Je n'ai jamais vraiment compris cette mode de vouloir une japonaise avant tout ... car au final, on ne veut pas la personne mais sa nationalite ... une image ...
- apres il y a le cauchemard du couple mixte ... l'un des deux vivra dans le pays de l'autre, perdra ses reperes, sa famille, ses amis ... aura la pression du boulot dans un pays qu'il peut ne pas aimer, ne pas partager la culture (de travail ou de tous les jours), l'absence des avantages de son pays, etc. Et la vient le glas ... on accuse alors sa moitie(e) de tous les maux ... on force l'autre a changer de pays, puis c'est ce(tte) partenaire qui a ces memes soucis que certains critiqueront alors (bien qu'ils aient pu avoir ou peuvent comprendre ce porbleme) ...
- les cas extremes ... ceux/celles qui trompent et pensent "pas vu pas pris" et le jour ou cela arrive ... pensent au pardon chretien ce qui n'est pas evident pour tous ... ou comme mon collegue qui ne comprend pas pourquoi sa femme soit en colere ... apres avoir dit "bah tu veux pas coucher avec moi, je peux voir les prostituées donc ? Tant que y a pas d'amour, on appelle pas ca, tromper, non ? "

Vous trouverez helas plein d'article sur le net de gens comme celui du blog que vous cite ... qu'on pourrait mettre dans ces cas ...

On peut critiquer bien entendu mes arguments mais au final, la base est la meme ... la vie en couple est nullement une chose simple, une chose qu'on paye une fois et qu'on a pour la vie, un moment de joie uniquement ... Peut-on mentir sur ce qu'on est ? Faire une facade et aimer la personne via cette facade ?
Au moment du mariage est-on assez mature ? Avons-nous toute la bonne vision et connaissons nous suffisamment la personne qu'on aime pour garantir une longue vie ensemble ... rien est facile.
Dernière modification par clws990 le 11 avr. 2015, 15:06, modifié 1 fois.

yamashiro
accro
accro
Messages : 218
Inscription : 01 avr. 2014, 05:05

Re: Divorce en France, parents en France et au Japon ?

Message par yamashiro » 08 avr. 2015, 00:48

Merci.

l'absence de relations sexuelles après le premier accouchement, est-ce une situation typiquement japonaise?

Avatar de l’utilisateur
clws990
confirmé(e)
confirmé(e)
Messages : 460
Inscription : 28 mai 2008, 23:04
Localisation : 東京

Re: Divorce en France, parents en France et au Japon ?

Message par clws990 » 08 avr. 2015, 20:07

yamashiro a écrit :Merci.

l'absence de relations sexuelles après le premier accouchement, est-ce une situation typiquement japonaise?
Apres le premer et les suivants ne sont point une situation typiquement japonaise même si certains considère que la libido des japonais est plus faible que celle des occidentaux.
Mais je pense que cela est plus ou tout aussi lie au métabolisme de la femme et du fait qu'elle doit ou non s'occuper seule de(s) enfant(s).

Je ne suis pas une femme, donc je ne pourrais vraiment repondre a votre question.

yamashiro
accro
accro
Messages : 218
Inscription : 01 avr. 2014, 05:05

Re: Divorce en France, parents en France et au Japon ?

Message par yamashiro » 09 avr. 2015, 09:51

merci!

Intéressant est l'avis que donneront diverses mère(ou enceintes) Françaises, ou Japonaises, de leur relation(s) avec leur progéniture!

Avatar de l’utilisateur
clws990
confirmé(e)
confirmé(e)
Messages : 460
Inscription : 28 mai 2008, 23:04
Localisation : 東京

Re: Divorce en France, parents en France et au Japon ?

Message par clws990 » 09 avr. 2015, 11:39

Apres, quelque soit le pays, il y a beaucoup de critiques sur le fait que pour certain couple, le mari n'aide point son epouse ou qu'il considere que gerer un enfant est simple et peu fatiguant. D'ou le choix d'etre homme au foyer ou de vouloir prendre un conge parental pour comprendre.
Vous avez autrement la methode baby-sitter, mere/belle-mere non stop a la maison mais tous n'aiment pas cette methode pour avoir une vie de couple meme apres le premier enfant.

Par defaut, avoir une vie de couple implique des concessions (on perd une certaine liberte pour en gagne ailleurs) et il peut que cela soit peu evident dans le couple.
Ensuite une fois qu'il y a un ou des enfants, cela change encore plus.

Malgre tout pour certain, il est plus facile de mettre tout sur le dos de quelque ... que de se remettre en cause, d'ou les cas rares mais les cas tout de meme de meutre en occident de son ou sa conjointe pour des sous, de la libido, ou de conflit pour un mari trop absent pour les soirees foot, etc.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

WIKI japon pratique