relation avec homme japonais

Discussions sur les problèmes rencontrés par les couples franco-japonais et/ou leurs enfants. Mariage. Divorce.
Répondre
kathie
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 5
Inscription : 07 août 2011, 01:33

relation avec homme japonais

Message par kathie » 07 août 2011, 02:07

voilà passionée par le Japon depuis très longtemps j'ai 25 ans et je rêve un jour de partir là bas ... même si après tout ce qu'il vient de se passer mes parents ont peur .. j'ai commencé à chercher à correspondre avec des japonais et japonaises via le net pour me faire des amis et puis je suis tombée sur plusieurs annonces d'hommes japonais qui souhaitaient rencontrer des femmes françaises pour une relation sérieuse pour ne pas dire le mot mariage :) moi demon côté les hommes français m'égacetn je les trouve frimeur, drageuure leur façon de faire ne me palit guère .. ils sont trop presssants etc et pour beaucoup ne cherchent qu'une aventure d'un soir ou plus .. j en'ia pas connu beaucoup en fait car je suis plus attirée par des hommes un peu plus âgés et puis les hommes asiatiques physiquement me plaisent assez.. donc j'ai commencé à correspondre avec un japonais mais physiquement il ne me plaisait pas donc j'ai bien centré notre "relation" sur de l'amical et très vite on a arrêté de correspondre.. puis j'ai "rencontré" un autre plus proche de mes attentes.. un hommes de 37 ans qui est passionné par la France et souhaite rencontrer une jeune femme française et lui est bien clair pour se marier..il veut épouser une française ... au début nous avons commencer à correspondre très amicalment . il est un peu "double" personnalité c a d je m'explique il est réservé mais en même temps sait exprimer clairement et fermement ce qu'il veut une jeune femme française qu'il veut épouser .. assez vite nous avons échangé des photos car avec mon premier correspondant ça avait tarder et finalement j'étais plutot déçue par son physique .. car on peut dire ce qu'on veut mais le physique compte malgré tout et si qq ne vous plait pas physiquement c'est quand même difficile .... :? donc il m'a plu et moi il dit que je lui plait ... nous nous écirvons depuis presque 1 ans et tous les jours depuis plus de 6 mois nous communiquons aussi par la web cam lui parle très bien français avec un accent et qq lacunes mais ça va bien .. je lui envoie souvent de nouvelles photos et l'autrefois je lui ai envoyé une photo de moi en débardeur et jupe normal au genou.. j'habite en méditerrannée ... il m'a dit dans un mail qui'l trouvait que j'avais les épaules trop dénudées à son goût ... est-ce normal comme réaction ?? les japonaises ne se dénudent pas les épaules ?? je me suis demandée aussi comme c'était un peu décoleté.. si ce n'était pas plutôt ..enfin j'ai trouvé sa phrase ancrée d'un peu trop de possesivité .. notre relation est virtuellem ais il est vrai que l'on est quand même assez proche .. je sais qu'il vit chez ses parents (ce que je trouve bizarre à 37 ans ) mais bon il travaille pour et avec son père qui est chef d'entreprise, il est fils unique, au début ses parents il me disaient ne voyait pas tout ça d'un très bon oeil mais il a dit à ses parents qu'il népouserait jamais une japonaise et ils ont accepté apparememtn son choix... ils vivent dans une maison dans la banlieue de tokyo... je le trouve de plus en plus exigeant depuis qq temps il souhaite me faire venir au Japon dans un premier temps en voyage pour qu'on se rencontre il insite pour payer le billet, il me demande de prndre des cours de japonais (ce que je veux bien car ça me palirait bien) .. mais j'ai un peu peur plus notre "relation" devient "sérieuse" entre guillemets plus j'ai peur cet homme m'atire physiquemetn et autrement aussi car je letrouve très agréable, mais il ya cette double facette qui me fait un peu peur . j'ai un peu l'impression qu'il rechercher une femme française mais avc un caractère de fememe japonaise malgré tout ... le fait qu'il me dise pour mon débardeur etc alors que ma tenue n'était pas indecente, joli et un peu sexy mai sans plus .. j'ai peur qu'il soit trop possessif .. j'ai très envie d'aller le rencontrer au Japon mais j'ai envie de me payer le voyage seule (jai mis un peu d'argent de coté depusi pas mla de temps et mes prents vont m'aider un peu pour ça ) j'ai envie d'insister pour mel e payer .. vais je le vexer comme il insiste beaucoup pour tout régler ?? que pensez vous des réactions de cet homme ? les japonais sont ils comme ça ?? un peu ambigüs ? et le fait qu'il vive encore chez ses parents ?? tout cela me tracasse et en même temps je suis attachée à lui même virtuellemetn car le fait de se parler en web cam etc on se connait un peu quand même !! mais je ne veux pas être décue ou souffrir .. merci de m'avoir lu
Kathie

kathie
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 5
Inscription : 07 août 2011, 01:33

Re: relation avec homme japonais

Message par kathie » 08 août 2011, 20:29

personne ne peut me répondre ?? merci

Avatar de l’utilisateur
clws990
confirmé(e)
confirmé(e)
Messages : 460
Inscription : 28 mai 2008, 23:04
Localisation : 東京

Re: relation avec homme japonais

Message par clws990 » 09 août 2011, 00:08

Bonsoir,


Vous écrivez plutôt bien français par rapport à certains mais il serait bien que vous vous relisiez, car cela fait un peu mal aux yeux, sans vouloir vous offusquer.

Concernant l'aspect "débardeur", il faut savoir, qu'en Asie et pour la génération vous précédent (et avant), un "débardeur" est considéré comme ... impropre. Les manches courtes peuvent aller mais beaucoup d'hommes et de femmes en Asie peuvent considérer cela comme inconvenu. (et en France)

Comme il doit y être marqué quelque part sur le forum, dans les topics liés au couple, votre conception de la vie sociale à l'européenne et celle en asie diffère. Je vous conseille donc de ne pas trouver "cela bizarre" mais "différent" sans quoi, vous aurez peu de chance et deviendriez un "+1" dans la liste sans fin des étrangers n'ayant pu aller plus loin dans leur relation avec des personnes d'horizon différentes.
Donc sur ce point, il n'y a rien d'étonnant à ce qu'il vive encore avec sa famille. Là où en Europe, on vise l'indépendance et l'individualisme au détriment de la famille, en Asie, être là pour sa famille à qui on doit un grand remerciement d'être né(e) est une chose qui ne s'oublie pas. Nous restons encore avec nos parents, afin de les aider autant que possible. Ce n'est pas l'effet Tangui mais l'effet du respect.

Le choix de vos craintes peuvent être vrai tout comme il existe des français qui considèrent que la place de la femme est au foyer. (C'est d'ailleurs passé au zapping) A vous de parler, et de vous faire comprendre. Si vous ne dîtes rien, vous entrez alors dans un système qui vous mangera, c'est cela l'amour.

Encore une fois, je vous conseille fortement de faire un choix, vous ouvrir à des horizons et pensés différentes ou cesser tout de suite. Autre conseil, faîtes attention à votre discours, dans votre présentation, on peut avoir l'impression que vous vous sentez offusquer et blesser et que monsieur est cruel ... chose qui n'est nullement le cas.

La partie de payer ... vous êtes jeune, vous n'avez pas assez d'argent, il est plus âgé, il travaille ... Ma foi, un européen (de coeur) penserait et proposerait pareil. Il n'y a rien de choquant. A vous de vous faire comprendre sur votre vision en tant que femme indépendante (et encore, vous demandez l'aide de vos parents) ou bien en tant que personne qui veut rencontrer une personne dont elle est amoureuse (et ainsi faire une concession).

L'amour oblige à des concessions, à vous de choisir à quel point et les risques qui vont avec.


Encore une fois, si vous voulez des réponses :
1) veuillez laisser du temps, nous avons notre vie aussi, notre travail, notre famille ou simplement pas de réponse dans l'immédiat
2) relisez vous et corrigez vous, sans quoi, certains ne feront pas l'effort de vous répondre puisque vous ne faites pas l'effort d'écrire dans un français compréhensible.

Shizuka-jp
vétéran
vétéran
Messages : 970
Inscription : 23 avr. 2006, 09:00
Localisation : Hamamatsu

Re: relation avec homme japonais

Message par Shizuka-jp » 10 août 2011, 10:30

Je vous recommande d'être très prudente, notamment pour une raison, le fait qu'il est fils unique.

Il faut savoir qu'au Japon, même de nos jours, il y a encore beaucoup de familles qui gardent le schéma traditionnel, à savoir que le fils aîné (à plus forte raison s'il est fils unique), est chargé automatiquement d'assurer la continuité familiale.

Concrètement, cela signifie qu'il devra continuer l'entreprise parentale, ce qui est souvent synonyme de vivre sous le même toit que ses parents, dont il (ou plutôt son épouse s'il se marie) devra s'occuper quand ils seront âgés. De plus, il aura souvent la charge (morale) d'entretenir le tombeau familial, et de continuer le culte aux ancêtres.
La cohabitation avec les parents du fils aîné est souvent source de conflits graves, notamment en ce qui concerne l'éducation des enfants etc.

Les fils uniques et fils aînés ont de ce fait souvent du mal à trouver des épouses (sauf s'il y a un héritage alléchant se profilant à l'horizon), car même les Japonaises (eh oui, elles ne sont pas toutes dociles et soumises, croyez-moi!) renâclent à vivre dans un tel environnement.

Ce serait donc bien en effet que vous connaissiez plus sa famille et l'endroit ou il vit, avant de vous engager plus avant, car vous risqueriez d'avoir des surprises désagréables, surtout si c'est un homme qui a longtemps vécu sous la coupe de ses parents.

Et je comprends vos réticences à vous faire offrir ce séjour, ce qui vous créerait des obligations envers lui ou sa famille. Une maxime japonaise dit d'ailleurs que rien ne coûte plus cher que ce qui est gratuit, et c'est particulièrement vrai au Japon.

Maintenant, il est possible que sa famille se fiche des valeurs traditionnelles, et qu'il soit totalement libre d'obligations, mais il est préférable que vous soyez un minimum au courant des traditions qui existent encore dans de nombreuses familles.

Avatar de l’utilisateur
Maelis
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 14
Inscription : 10 août 2011, 11:37
Localisation : Tokyo

Re: relation avec homme japonais

Message par Maelis » 11 août 2011, 13:05

Bonjour,

Alors je me suis inscrite pour répondre à cette discussion que je suis depuis le début.
Tout d'abord je tiens juste à préciser que cela part de mon point de vue, je n'estime pas avoir la science infuse au sujet des japonais ou autre. :D
J'ai 24 ans et cela fera bientôt 2 ans que je vis au Japon.

Je suis assez d'accord avec les deux réponses données. Premièrement, la réponse de clws90. Ici, les débardeurs sont un peu plus considérés comme un genre de sous-vêtement que l'on porte sous une chemise ou autre. On croise très rarement des femmes en simple débardeur. Soit elles portent une chemise ou alors un vêtement (même s'il est léger et transparent) par dessus. Il n'y a vraiment que dans des endroits comme Harajuku ou encore Shibuya etc. que l'on croise des jeunes filles en débardeur. Et oui même par 36° le débardeur est soit sous une chemise ou autre soit par dessus un T-shirt ( je sais pas si je suis très claire à ce niveau. ) Comme dit, dans la réponse le débardeur est considéré comme un vêtement assez dénudé donc par pudeur une japonaise préférera les manches courtes ou alors mettra un vêtement très fin par dessus.
Un japonais en publique est très pudique de nature. Ils sont éduqués dans l'optique de ne pas attiré l'attention ( Bon généralement, on attend un peu le soir et après quelques verres certains ont tendance à être assez marquant :D )
Encore une fois j'appuie le fait que ce n'est pas bizarre mais juste leur culture. C'est très différent de l'Europe en particulier la France.

Pour le fait qu'il vive encore chez ses parents. Malheureusement je crois qu'il ne les quittera pas sachant qu'il poursuit l'entreprise familiale. Il est fils unique et est encore dans la génération ou la notion de respect et remerciement envers les parents est encore profondément ancrée. Au Japon, ces derniers temps cela change un peu mais bon le Japon reste avec certaines valeurs traditionnelles bien marquées. Et donc c'est presque un devoir pour l'ainé de prendre soin de ses parents une fois adulte. Ce n'est en rien bizarre, c'est normal c'est leur culture et une façon de remercier ses parents qui l'ont éduqué etc. J'ai même entendu dire que lorsque l'enfant obtenait son premier salaire généralement il faisait en sorte de l'offrir à ses parents ou alors leur achetait quelque chose en guise de remerciement pour toutes ces années. En France, cela peu paraitre absolument choquant mais ici c'est apparemment assez courant ( du moins avant! Maintenant, je ne sais pas trop si ça se fait encore. Je sais qu'en Corée c'est encore d'actualité surtout pour les garçons. Etre un garçon en Asie à l'air de donner pas mal la pression ^^")

Ce qui me pousse à la réponse que Shizuka-jp avec laquelle je suis totalement d'accord.
Je vous appelle à la prudence.Outre le fait qu'internet et la réalité soient différents ( ça peu importe la culture le pays même avec un Français c'est pareil ^^" ) Il y a pas mal de choses auxquelles penser. La difficulté dans un couple à la base c'est que l'éducation n'est pas la même et dans ce cas précis s'ajoute la différence de culture et la barrière de la langue. Mine de rien, beaucoup de couples ont des problèmes en partie à cause des problèmes de langue. De plus dans votre cas précis , il y a aussi une différence de génération.

Pour ce qui est de votre voyage je vous conseille, de le payer vous même car comme l'a dit Shizuka-jp ici rien n'est plus cher que ce qui est gratuit. Je vous conseille donc de partir en voyage et en profiter pour le rencontrer et voir si vos affinités sont toutes aussi bonnes dans la réalité que virtuellement. Venir à ses frais, sous-entendrait peut-être que votre relation est officielle et que ça ira jusqu'au mariage même si dans votre tête vous n'êtes pas allée jusqu'à penser cela. De plus à travers ce voyage, vous aurez une idée peut-être plus précise de ce qu'est la vie au Japon avant éventuellement de vous y installer. C'est très différent de ce qu'on peut voir ou entendre à la TV ou autre; pas désagréable mais pas toujours facile de vivre ici, car je suppose que Monsieur restera au Japon vu qu'il reprend l'entreprise familiale. Etre épouse d'un Japonais comporte pas mal de compromis je crois ( j'avoue ne pas trop savoir j'ai surtout vu le couple inverse où un français est marié à une japonaise et dans ce cas ça ne se passe pas trop mal mis a part quelques différents à cause de la langue ^^" )

Vu comme je vois la situation. Dans le cas où votre relation aboutie. Cela se terminera par un mariage mais impliquant l'emménagement avec les parents ( là encore quand la langue ne passe pas c'est plutôt dur) cela signifie tout plaqué en France pour venir ici. Je pense que comme l'a dit Shizuka-jp il serait bon de connaitre peut-être plus son environnement familial etc. avant de vous engager vraiment dans quelque chose de sérieux. Car même si vous aimez cet homme ce n'est pas dit que la vie ici vous plaise. ( il y a aussi cette possibilité) Donc, je vous conseille fortement ce voyage mais à vos frais et profitez-en pour parler justement de comment il voit l'avenir etc. afin d'éviter les mauvaises surprises.

Apres si ça se trouve, ça se passera très bien et comme l'a dit Shizuka-jp lui et sa famille sont peut-être des personnes très ouvertes et ça sera totalement différent de ce qui a pu être dit. Mais bon cela, il n'y a que sur place que vous pouvez le voir. Les japonais sont différents, passionnants mais parfois ça ne colle pas avec nos principes et valeurs et afin d'éviter une relation chaotique il est bon de voir les choses avec prudence sans se braquer ou s'offusquer de leur réaction. :wink:

:D
あなたがいたから笑顔にできた。

kathie
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 5
Inscription : 07 août 2011, 01:33

Re: relation avec homme japonais

Message par kathie » 12 août 2011, 06:35

Merci à vous 3 clws990 , Shizuka-jp et Maelis pour vos réponses. je répondrai demain à vos messages.. merci

clws990 je tiens à m'excuser pour les fautes je suis désolée je vais essayer de mieux me relire, encore désolée je sais que cela peut être pénible à lire parfois mais c'est les fois où je tape trop trop vite et donc du coup mal .. mille excuse

A demain et encore merci pour vos conseils

Shizuka-jp
vétéran
vétéran
Messages : 970
Inscription : 23 avr. 2006, 09:00
Localisation : Hamamatsu

Re: relation avec homme japonais

Message par Shizuka-jp » 12 août 2011, 16:57

Je reviens sur le problème du débardeur, bon, je ne suis pas sûre que ce soit vraiment une question de pudeur, disons plutôt que le soleil étant particulièrement agressif en été, les jeunes femmes qui ne souhaitent pas avoir les épaules brûlées préfèrent se couvrir bras et épaules.

Mais j'ai des filles de votre âge (je suis mariée avec un Japonais depuis presque 30 ans) qui mettent des débardeurs et des robes à fine épaulettes, ça ne provoque pas d'émeute!

Par contre, c'est vrai que la plupart des Japonaises ont un physique, disons, épuré, qui fait que le même débardeur porté par une Française aux formes opulentes fera nettement plus provocant, et à mon avis, c'est ce qui a du faire "tiquer" votre ami.

Sinon Kathie, mon mari et moi avons la même différence d'âge que vous et votre ami, coïncidence amusante.

Votre ami connaît-il la France? Y a-t-il vécu, ne serait-ce qu'un peu?

Mon mari a vécu en France, et je dois dire que ça nous a bien aidé, car il se rend mieux compte des différences culturelles entre les deux pays, ce qui n'est pas le cas pour les Japonais qui ne connaissent que leur pays.

Il y a de nombreuses choses qui nous paraissent banales en France et sont mal acceptées au Japon, et vice-versa.

Vivre au Japon suppose donc faire preuve d'une certaine souplesse afin d'être prêt à "revoir" certaines de nos idées, si on ne veut pas entrer dans le schéma de l'étranger aigri ou arrogant, qui critique presque systématiquement tout ce qui n'est pas comme dans son pays, la nourriture, le système scolaire, le système médical, les coutumes familiales et locales, les émissions de télévision, et j'en passe.

Ces différences passent relativement bien quand l'entente au sein du couple est bonne, et qu'on peut en discuter sereinement, par contre, elles risquent d'envenimer le moindre conflit...

Prenez donc votre temps avant de vous engager! Et pensez à bien étudier la langue!!

soleil33
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 1
Inscription : 16 août 2011, 11:21

Re: relation avec homme japonais

Message par soleil33 » 16 août 2011, 11:52

Chère demoiselle,

Je dois aussi ajouter a ce qui a été dit que si vous souhaitez un jour vous marier avec lui et avoir des enfants l'erreur ne vous est pas vraiment permise. Le concept de famille au Japon est radicalement diffèrent de ce que vous devez connaître. Si un jour vous deviez divorcer vous risquez de perdre vos enfants et n'aurez aucun recours. C'est une chose a aussi prendre en compte lorsque l'on envisage une relation sérieuse avec un Japonais.
Prenez votre temps et réfléchissez-bien.....

Avatar de l’utilisateur
Mainy
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 46
Inscription : 09 mai 2011, 13:58
Localisation : Yokohama

Re: relation avec homme japonais

Message par Mainy » 17 août 2011, 13:18

Bonjour,

Je me permets de me glisser dans le sujet !

Je rejoins également Shizuka pour les bras que l'on se couvre, le soleil tokyoïte en été est particulièrement agressif sur les bras nus.
Par contre, mon premier été au Japon que j'avais passé à Osaka, avec ma panoplie de débardeurs décolletés de la Redoute, s'est déroulé en une succession de vieillards se mettant sur la pointe des pieds pour jeter un coup d'oeil (à peine) discret dans mon décolleté !
Mon ami japonais avec qui je suis en couple depuis 3 ans, a tout de même eu une petite réaction "c'est quand même décolleté tes machins !". Par contre, une japonaise en mini mini plus que mini short et talons aiguilles ça "c'est pas pareil". Après le premier coup de choc culturel, je sors en débardeur décolleté et en petite robe quand je veux, plus de remarques, juste des messieurs en vélos qui me reluquent, mais ça, c'est toujours mieux que les petits vieux d'Osaka !

La réaction de ton ami kathie est peut-être juste liée à de l'incompréhension de sa part. Je crois qu'il est vraiment important de communiquer dans une relation, c'est nécessaire pour vraiment bien mettre à plat les différences culturelles.


Et je rejoins ce qui a été dit plus haut pour ton éventuel voyage. C'est à toi de le payer, tu seras ainsi totalement indépendante si quelque chose se passe mal, tu peux rentrer, t'arranger avec la compagnie aérienne, changer ton billet à ton nom, c'est toi qui l'aura.
Mais si tu ne le sens pas, que tu as beaucoup de doutes, j'ai quelques craintes pour toi. Partir au Japon, te marier avec un japonais en ayant déjà des doutes sur lui, sa double facette etc... dis toi que quand tu seras au Japon, tu auras encore plus de doutes sur ta relation, car toi même tu vas quitter ton cocon de repères en France. Je ne sais pas pour toi, mais moi je le vis comme ça, étant installée à Tokyo depuis peu où j'ai rejoins mon ami japonais. Ca demande un minimum de stabilité dans la relation parce que c'est quand même "énorme" de tout quitter pour lui. Il faut donc qu'il en vaille la peine et qu'il y ai une relation assez forte dès le début.


Tiens nous au courant.

Shizuka-jp
vétéran
vétéran
Messages : 970
Inscription : 23 avr. 2006, 09:00
Localisation : Hamamatsu

Re: relation avec homme japonais

Message par Shizuka-jp » 19 août 2011, 11:41

soleil33 a écrit :Chère demoiselle,
Si un jour vous deviez divorcer vous risquez de perdre vos enfants et n'aurez aucun recours.
Je connais de nombreuses étrangères qui ont divorcé, et parmi elles aucune n'a perdu ses enfants.

Par contre, j'en connais qui sont rentrées au pays avec leurs enfants, sans l'accord du père japonais...

Quand la mésentente conjugale est doublée d'une allergie envers le pays d'accueil, c'est dur de forcer le parent expatrié à rester sur place, pour que l'enfant puisse continuer à voir ses parents, même après le divorce.

Avatar de l’utilisateur
Pangolin
amateur
amateur
Messages : 61
Inscription : 19 oct. 2007, 09:00

Re: relation avec homme japonais

Message par Pangolin » 20 août 2011, 22:11

Bon, mon opinion ne va pas détonner avec ce qui a été écrit plus haut. Ladite opinion se base sur ce que j'ai pu observer par moi même ou par ce qu'a pu m'en dire mon épouse japonaise, qui a grandi loin des centre-ville dans une famille plutôt classique. Cela n'a donc pas la prétention d'être une vérité absolue.

En préambule, je m'étonne quand même que le choix d'un possible futur conjoint ait comme critère initial la nationalité, d'un côté comme de l'autre. Cela laisse supposer un a priori positif qui ne repose sur rien, mais qui peut bien trop facilement distordre la réalité. Les honnêtes gens se méfient des préjugés négatifs, mais bien souvent, pas des préjugés positifs, or ces derniers peuvent induire en erreur tout aussi bien. De plus, les relations virtuelles laissent de place à l'imaginaire, ce qui, une fois qu'on est confronté à la réalité, peut entraîner un choc majeur.

Sinon, pour mon épouse japonaise, ainsi que pour ses proches, il est évident que le fils aîné, ou la fille aînée s'il n'y a pas de fils a la charge de prendre soin de ses parents lorsque ceux-ci sont devenus vieux. Ce qui signifie souvent cohabitation sous un même toit, et sujétion de la part de la belle-fille aux beaux-parents (particulièrement à la belle-mère). L'adaptation moderne de cette cohabitation est une maison regroupant sous le même toit deux foyers distincts (avec parfois des partie communes), ou mieux encore, des maisons très proches (mais là c'est une question de moyens).

Dans le cas décrit, l'homme devra quasiment automatiquement succéder à la tête de l'entreprise familiale. Mon professeur de sociologie autrefois, en parlant des paysans français jusqu'à la moitié du XXème siècle, constatait que ce n'était pas le fils aîné qui héritait de la terre, mais la terre qui héritait du fils aîné. Le rôle du travail dans la société japonaise ne doit pas être négligé : c'est un lieu privilégié de relations sociales, qui laisse parfois peu de temps à ce que l'on considère naturellement comme fondamental en France, la vie familiale. Vu ses responsabilités futures, et comme tu dis qu'il "travaille dur", cela peut être un sujet de réflexion. Mais si tu pense qu'un bon mari est un mari absent et en bonne santé, ça peut aller ! ;-)

La question du décolleté est effectivement une question de différence culturelle. Mon épouse porte des robes ou des chemises décolletées achetées en France, mais avoue qu'elle ne pourrait pas les porter au Japon où ces vêtements seraient jugés "scandaleux", en premier lieu par sa mère ! De plus avoir une peau claire est toujours au Japon considéré comme une marque de distinction, d'où une protection contre le soleil sans commune mesure avec ce que l'on constate de nos jours en France, par exemple on peut voir des jeunes femmes porter ombrelles, ce qui est tombé complètement en désuétude chez nous.

Bref, prudence, clarté de raisonnement et sang-froid. Il s'agit de vie en commun (toute une vie ?), dans un pays étranger, pas mal de raison de mobiliser toutes ses ressources intellectuelles et le temps nécessaire pour prendre sa décision.

Bonne chance.

Shizuka-jp
vétéran
vétéran
Messages : 970
Inscription : 23 avr. 2006, 09:00
Localisation : Hamamatsu

Re: relation avec homme japonais

Message par Shizuka-jp » 21 août 2011, 15:38

J'ajouterai aussi une chose, c'est que contrairement à ce qu'on peut voir en France, la cohabitation des jeunes couples avant le mariage est loin d'être la règle, de même que la naissance d'enfants hors mariage. Donc si par exemple vous aviez dans l'idée de "tester" vos affinités avec votre ami, en lui proposant de vivre ensemble quelque temps, il est très possible qu'il juge cela impensable, vis-à-vis de sa famille, de son entourage, etc. Il y a aussi le fait qu'il n'est plus de la première jeunesse... :wink:

Au fait, vous nous avez donné vos raisons pour préférer un Japonais, mais lui, pourquoi s'intéresse-t-il particulièrement aux Françaises? Qu'espère-t-il trouver de plus chez une Française, par exemple?

MissYuzu
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 1
Inscription : 22 août 2011, 16:40

Re: relation avec homme japonais

Message par MissYuzu » 22 août 2011, 16:50

J'ai déjà vécu ça avec un homme japonais, et ton récit est tellement semblable à celui que j'aurais pu faire, que j'hésite à te demander son nom :)
En tant que femme je te dirais que la vie est longue, et que se lancer dans une relation qui comporte de nombreuses différences culturelles nécessite beaucoup de tolérance, et d'intelligence des deux côtés.
Et si une relation débutante te pose toutes ces questions, fais toi confiance et écoute l'alarme qui sonne dans ta tête. Elle a toujours raison!

kathie
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 5
Inscription : 07 août 2011, 01:33

Re: relation avec homme japonais

Message par kathie » 11 mars 2013, 02:55

bjr,

je suis dsl de ne revenir que maintenant vous donner des nouvelles ...(ça fait plus que longtemps je dois dire et je suis retombée par hasard sur le forum) j'ai eu un gros problème avec mon ordi et je n'ai pas voulu venir à l'époque sur le forum de mon boulot. après les choses se sont un peu accélérées ... :mrgreen:
donc je vous donne un peu de nouvelles ... je suis toujours en relation avec Shinichi (MissYuzu ;) ) dites moi que ce n'est pas lui ! lol donc je suis toujours en relation avec lui ... je m’explique :
bon je suis allée pour la première fois au Japon en janvier 2012 mais j'ai bien discuté avec lui pour que je règle seule mon voyage ... il paraissait gêné puisque c'était lui qui tenait à tout prix que je vienne assez rapidement mais finalement a accepté (à l'époque je n'aurai pas accepté de toutes façons qu'il le règle .. aujourd'hui je ne sais pas en fait je tiens à garder une certaine indépendance quand même ..) .C'est qq de très doux et distant à la fois que j'ai rencontré mais dans l'ensemble j'ai plutôt été séduite puisque je peux dire à ce jour que je suis amoureuse :oops: :D et ce depuis plusieurs mois
je dois dire que j'ai été choyée même si j'avais mon hôtel etc j'ai été choyé par Shinichi comme un petite princesse, de quoi vous faire perdre un peu la tête sur le coup.. notre relation au Japon est resté très platonique, qq petits bisous furtifs mais cela me plaisait bien car Shinichi est qq de très attentionné... même s'il reste un peu comme je l'ai dit plus haut distant malgré tout, enfin plutôt réservé. A ce premier voyage, Shinichi ne m'a présenté ses parents au bout de 10 jours (je suis restée 15 jours) mais ce fut assez froid dans le sens où je ne parlais pas quasiment un mot de japonais, son père parlait français moins bien que son fils mais quand même donc avec son père ça pouvait aller, moins bien avec sa mère. J'ai senti des parents aimants et compréhensif même s'il me semble encore maintenant qu'ils sont beaucoup beaucoup d'influence sur lui. mais je m'en doutais un peu de part le fait qu'il soit fils unique.
pour ce qui est des débardeurs, je n'ai pas de rondeurs, enfin je suis plutôt mince avec un décolleté normal lol mais en discutant avec lui j'ai bien compris que ce n'était pas le soleil qui le dérangeait mais bien le fait que je puisse avoir un peu de décolleté, de toutes façons en janvier pas questions de débardeurs même au japon ! :mrgreen:
Shinichi m'a accordé 2 jours à mon arrivée, ensuite il a tenu à me faire faire visiter à ses frais Tokyo et ses alentours (je n'ai pas refusé à ce moment là !) car il disait qu'il tenait à s'excuser de ne pouvoir m'accorder plus de temps.. on se voyait le soir uniquement dans les jours de semaines.. Effectivement il travaille beaucoup ! cela m'a donné aussi à réfléchir ! Je suis donc rentrée plus qu'enchantée par la rencontre et le voyage , mais je savais que ça ne pouvait pas aboutir à qq chose de "sérieux" ou concret avec ce seul voyage ...
il est donc venu en France en Juin 2012, (pour répondre à une question plus haut Shinichi a vécu en France, à Paris durant 10 mois il y a un peu plus de 15 ans) pour me rendre visite, à ses frais lol :mrgreen: je n'aurai pas eu les moyens de lui payer son voyage d'autant que je suis retournée au Japon après (de toute façon il aurait pas voulu !! ça c'est de l'humour) notre relation est devenue plus forte ici, je pense que le fait d'être en France lui a permis de se "détendre" un peu, nous nous sommes vraiment rapprochés même si progressivement, même si en public même en France pas de bisous en public, juste main dans la main. Autrement notre relation est devenue moins platonique (bon je ne rentre pas dans les détails ... :mrgreen: ) mais nous avons pu mieux nous connaitre ce que je ne suis pas sure que nous aurions pu concrétiser mieux au Japon... enfin je ne sais pas trop ...

en septembre 2012 je suis donc retournée au Japon et là Shinichi m'a logé dans un petit appartement qu'il a loué à Tokyo pour mon bref séjour .. j'ai tenu à régler mais il n'a pas voulu .. ça aurait presque viré à la dispute du coup .. en fait j'ai réglé mon voyage et il tenait à 'm'offrir" le logement .... En même temps nous avons pu bénéficier de l'appartement pour nous retrouver tous les deux ...
Ce séjour a été plus agréable car nous nous sommes beaucoup rapproché en France et du coup nous avons pu entre les deux voyages beaucoup communiquer par tel (merci free !! :) ) ,web cam ou mails ... et discuter discuter ... bref je suis vraiment tombée amoureuse de lui en France et ça s'est bien confirmé en septembre dernier ... et puis plus facile avec sa mère même si je ne l'ai revu à cette occasion qu'une seule fois mais ayant commencé un petit peu le japonais ..
en janvier dernier Shinichi me demande de l'épouser et de venir vivre avec lui au Japon. Il a toujours été clair depuis que nous avons parlé en France qu'il vivrait chez ses parents, la maison est assez belle et une partie pour lui une autre pour ses parents .... la seule chose qui me tracasse effectivement c'est le fait que ses parents ne sont pas non plus jeunes même si pas si âgé , enfin son père a quand même presque 70 ans (je ne connais pas son âge exact) et sa mère a 62 ans. Ils ont l'air en bonne santé. je ne me vois pas demander à Shinichi "quand tes parents seront plus âgés et malades que se passera-t-il Devrons nous les soigner dans la maison ?"
autre chose j'ai toujours travaillé depuis la fin de mes études comme secrétaire médicale et je ne me vois pas rester sans rien faire .... j'ai bien exprimé à Shinichi que je ne serai pas une femme a foyer, or sans une parfaite maitrise du japonais que faire ? bref je pense que je prends un peu peur car les choses se concrétisent et que là ça va un peu vite
autre chose j'ai dit à Shinichi que je préfèrerai vivre avec lui avant de nous marier (mais en même temps je ne peux pas vivre au Japon sans revenu donc je ne sais plus quoi faire .... car Shinichi ne veut pas de vie en concubinage, il dit que ça ne se fait pas dans sa famille ..) je ne sais plus qui plus haut m'avait mise en garde là dessus ...
donc si je décide de venir au japon vivre et me marier avec lui je deviens complètement dépendante de lui (j'ai qq économie mais pas suffisamment pour me permettre de vivre même qq mois au Japon .... :( ) tout cela me fait quand même peur ... je n'ai pas donné de vraie réponse pour le moment... je n'ai jamais vraiment vécu plus de 15 jours au Japon et tout quitter comme ça du jour au lendemain me terrifie un peu pourtant mes sentiments sont sincères je sais que je l'aime, et je ne pense pas me tromper en disant que lui aussi même s'il ne me l'a pas vraiment dit avec les mots je sais qu'il est très amoureux de moi (je connais maintenant sa réserve et commence à la connaitre ) mais en même temps même quand je tape ces mots je me dis que l'on s'est vu en vrai que 3 fois en 2 ans et que finalement c'est peu pour s'engager de suite à un mariage !!
bref je suis terrifiée du coup je ne sais plus du tout où j'en suis !! :mrgreen: ! dsl de revenir pour déballer tout ça !
:roll:
une de mes meilleures amies me dit qu'en fait la relation un peu à distance me convient bien comme ça et que je l'idéalise du coup et que peut être même qu'inconsciemment ça m'arrangeait plutôt que l'on vive pas à coté et que le fait de se voir que de temps en temps et de vivre cet amour le reste du temps platoniquement me convient bien et que je n'ai pas en vrai envie que ça change !! je me demande si elle n'a pas un peu raison !! :mrgreen:
pour celle ou ceux qui sont partis et ont tout laissé pour aller vivre avec leur amour là bas dites moi comment avez vous fait pour vous reconvertir au niveau boulot etc ??
ce qui me terrifie le plus c''est je pense de devoir dépendre complètement de lui !!! :roll: merci de m'avoir lu !! :wink:

kathie
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 5
Inscription : 07 août 2011, 01:33

Re: relation avec homme japonais

Message par kathie » 11 mars 2013, 03:01

ah oui je rajoute sur le fait qu'il travaille beaucoup mais que son père travaille toujours dans l'entreprise familiale. je pense que ça sera pire le jour où son père lui donnera totalement !! c'est pareil cela me fait très peur ! je ne le verrai que très peu du coup ! :roll: :evil:

Amelaï
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 33
Inscription : 31 mars 2012, 23:36

Re: relation avec homme japonais

Message par Amelaï » 11 mars 2013, 04:46

Coucou,

je rejoins le sujet, que j'ai lu depuis ses débuts. C'est difficile de donner des conseils ou des avis, car il s'agit avant tout de tes choix de vie et de ton ressenti personnel. Ça peut être l'histoire de ta vie ou une catastrophe, mais cela ne dépendra que de vous et de la forme que vous donnez à votre relation. En tout cas, d'un strict point de vue sur l'évolution, je suis contente de voir que cela "a pris" entre vous. Car c'est bien cela, vos rencontres, ces échanges, tout a été dans le bon sens. Mais le bon sens doit aussi s'allier à la réalité, à savoir que c'est un sacrifice énorme de ta part: tu quittes ton pays, ton travail pour un autre pays, pas évident, une autre langue, une incertitude professionnelle et... une famille dans laquelle tu vas t'installer.

1) Lieu de vie
Je ne vis pas au Japon (pas encore) mais je navigue dans une relation similaire et je pars là bas pour un "test". Et c'est là justement ce que je te suggererais: il est bien mignon ton Shinichi (j'adore ce prénom au passage), mais tant que tu n'as pas vécu plusieurs mois voir un an là bas, tu ne peux pas savoir comment tu vas "réagir".

- Certain(e)s le vivent très bien...
- ...d'autres ont le mal de pays qui peut virer au cauchemar (surtout lorsque tu es "coincée" par des engagements).

Sans remettre en cause la question du mariage, il faut, qu'indépendamment de lui, tu te poses la question d'aller vivre là bas "pour voir" (avec un working holiday ?).

2) la question qui fâche: les finances

Sur le point de la dépendance... :mrgreen: c'est difficile hein ? Je vis "un peu" la même chose, mon fiancé ayant la fâcheuse manie de me dire "je vais payer". Après, j'ai envie de dire, il faut pas qu'une histoire d'argent ternisse une histoire d'amour. Parfois "laisser aller" ne signifie pas finir dans une cage dorée. Il faut comprendre qu'il y a une part culturelle énorme là dedans, et être dépendant n'est pas en soi, quelque chose de négatif, notamment dans les sociétés communautaires. Si tu en as peur, bien évidement, cela amène à réfléchir à la compatibilité de ton mode de pensée. Il est très traditionnel, et fonctionnera comme ça (à 38 ans, on change difficilement). Cette question amène bien entendu au point...

3) le travail

Alors là, je peux pas répondre (je suis moi-même en doute). Si tu parles anglais et te débrouilles pour apprendre le japonais, tu peux voir auprès des cliniques internationales. Ayant une clientèle plutôt étrangère et communiquant sur la base de l'anglais, cela peut servir (ou auprès des médecins référencés au niveau de l'ambassade comme parlant anglais ou français). Malheureusement, je pense que ça va plus dans le sens de l'embauche d'un natif ayant des compétences linguistiques... Cependant, il ne faut pas désespérer. Trouver un travail à l'étranger, ça demande des efforts, peut être une reconversion, l'apprentissage de la langue...

Mais si tu es motivée et épaulée par ton futur époux, tu peux avoir le loisir de prendre le temps pour trouver une activité (à ce propos il y a une association pour les femmes d'expatriés qui s'est construite, et de ce que j'ai vu, elle aide à la formation pour trouver un travail... Je ne sais pas ce que ça vaut sur place, mais cela témoigne d'un réseau qui peut t'accompagner aussi dans ces démarches).

La question est: dans un contexte où tu es dorlotée comme une princesse, auras-tu l'envie de sortir trimer avec les autres :mrgreen:

4) les parents

S'ils sont avec vous, ils le seront longtemps. S'ils sont malades... S'en occuper incombe à la famille. Là aussi, il faut que tu en discutes avec lui. Tu peux t'entendre extrêmement bien avec eux (en apprenant la langue, par la joie des petits enfants...) mais ne pas pouvoir assumer leur soin (comme tu peux découvrir que tu es prête à faire ce pas). C'est quelque chose que nous avons perdu en France, et qui est difficile parfois à concevoir. Bon, visiblement, il a les moyens tout de même d'assurer une aide par exemple (mais cela reste un "étranger" qui viendrait s'occuper des parents...).

Et tu peux ne pas du tout t'entendre avec eux. Et là tu n'auras certainement pas envie d'assumer des soins.

Le tout est sans doute de vivre cela avec diplomatie, patience, et concessions :mrgreen: .

5) le temps de présence de l'époux

Alors là... C'est un peu roulette russe... En effet, il va aligner les heures de boulot.

Mais j'ai envie de dire: tu sacrifies beaucoup, tu fais des concessions énormes (c'est évident). Il serait temps que lui aussi renvoie la balle. Par le dialogue et le compromis, tu peux lui parler de cette crainte spécifique: son absence du foyer. C'est à dire que si vous n'en parlez pas, il ne le comprendra pas de lui même parce qu'au Japon c'est "comme ça" (mère au foyer qui coach ses enfants, et le père qui travaille à n'en plus finir, du moins dans le schéma "classique").


Conclusion :

Ça ne sera que par un dialogue franc, honnête, et où tu poses aussi tes conditions, que tu pourras être rassurée sur un projet qui "te fait peur" parce que ça va trop vite. Je dirai que ce n'est pas un problème de vitesse (certains se marient 6 mois après la rencontre :p), c'est de se précipiter sans mettre au clair la feuille de route. C'est un peu le saut de la foi (et là encore, ça peut marcher comme... ça peut échouer).

Enfin je parle comme une grande spécialiste, mais j'ai pas plus d'expérience que ça, et le bon sens n'est pas toujours le meilleur !! Parfois le grain de folie fait tout :lol:.

Je pense qu'on pourra te donner tous les conseils, avis, opinions du monde (forumeurs, amis, famille), la décision te revient entièrement, et elle repose sur les réponses que tu auras à tes interrogations.

Ne passe pas à côté d'une chance que tu regretterais, ne te jette pas dans une situation que tu regretteras. Tout cela t'appartient en main propre, et tu ne dois fonder la décision que sur ton ressenti (si tu suis l'avis de quelqu'un, tu pourrais en vouloir à cette personne, par exemple).

Avatar de l’utilisateur
gucci
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 29
Inscription : 24 nov. 2009, 05:47
Localisation : 札幌

Re: relation avec homme japonais

Message par gucci » 12 mars 2013, 20:12

Je n'ai pas tout lu, mais je reagis juste sur une chose: vivre avec la belle famille!
C'est ce que je vis et croyez moi ce n'est pas tendre! Il faudra que tu acceptes de renoncer a tes habitudes francaise et que tu te plie a leur facon de vivre. Le plus dur ce sera quand tu seras maman! C'est mon cas, maman de 2 jeunes enfants, et la aussi c'est un combat au quotidien! Ils veulent a tout prix que je fasse a leur facon ! Et la facon de voir a la francaise doit etre effacee selon eux ! Chose que je ne tolere pas!

Bien sur au debut de notre relation, mon mari me rassurait: "Nous sommes d'Hokkaido et la bas ce n'est pas traditionnel, j'ai vecu 10 ans aux states donc ma famille s'attend a ce que mon epouse soit une etrangere ils s'y sont prepare, ils ont deja recu des etudiants etrangers en faisant office de famille d'acceuil blabla!" Il etait parvenu a me mettre en confiance. Mais la realite fut toute autre!! Lorsque je me suis retrouvee chez eux avec mon premier enfant les discours avaient change! Et j'entends meme encore tres souvent "qu'ici nous sommes au Japon, comporte toi en japonaise! Evite de parler francais, fais l'effort de parler japonais, et j'en passe". Donc je ne dois pas donner mon opinion car ce n'est pas feminin, je ne dois pas rire d'un rire "grossier" comme ils disent (parait-il que mon rire est grossier) Ils m'appelent aussi la grosse (debu-chan) car j'ai pris des kilos suitent aux grossesses. Ils n'aiment pas ma facon de me mouvoir qui fait trop viril Oo... Bref, faut etre blindee.
Le premier sejour chez eux ou nous nous sommes maries etaient pourtant idyllique! Ils nous avaient meme laisser dormir dans leur chambre Oo Ce n'etait que compliment sur la France, sur moi (alors que je n'en demandais pas tant) Ils me parlaient de plein de chose, de la ville, de la famille, c'etait tres interessant. Desormais quand ils parlent entre eux j'entends souvent des: "ne te casses pas la tete a lui expliquer (a moi donc) elle comprend rien".
Pour cet ete, j'avais prevu de mettre un petit yukata a ma fille et d'en mettre un aussi tant qu'affaire, ma belle-mere s'est crue maligne de me dire: "on va croire a un cochon qui se maquille" en parlant de moi, et je suis censee le prendre avec le sourire.

Je ne dis pas que toutes les belles-familles japonaises sont ainsi! Loin de la! Ce n'est que mon experience!! Mais entre ce que mon mari m'en avait dit et la realite de sa famille, il y a un ravin!

Le seul conseil que je peux te donner: vis un peu en leur compagnie avant de te marier avec ton ami, histoire d'avoir un appercu! Ne gobe pas tout comme je l'ai fait.

Avatar de l’utilisateur
clws990
confirmé(e)
confirmé(e)
Messages : 460
Inscription : 28 mai 2008, 23:04
Localisation : 東京

Re: relation avec homme japonais

Message par clws990 » 12 mars 2013, 20:38

Malheureusement ... quelque soit le pays ouvert ... et toujours après la phase "on va faire semblant d'être aimable" ... vient la réalité. Cela me fait penser à un vieux film "mariage à la grecque". Toutes les familles traditionnelles (japonaises, grecques, françaises, etc) ont parfois une vision ... très sec.

Le conseil de Gucci est véridique, car par exemple, un collègue français avait failli étriper la famille de sa femme qui avait une vision assez antique ... (vieille famille provinciale française) qui était femme au fourneau, tache ménagère pour la femme et strictement interdit à l'homme d'aider ... et comme il adorait sa femme ... il ne voulait faire qu'une chose foutre sa belle famille dehors pour ne plus entendre ce genre de bétises (et les remarques quand il aidait sa femme car soit disant il n'était alors plus "mâle" si il faisait des taches ménagères ...).

Shizuka-jp
vétéran
vétéran
Messages : 970
Inscription : 23 avr. 2006, 09:00
Localisation : Hamamatsu

Re: relation avec homme japonais

Message par Shizuka-jp » 21 mars 2013, 12:02

Kathie, j'espère que tu parles avec franchise à ton ami de tes inquiétudes.

Et aussi, s'il ne s'agissait pas d'un Japonais, mais d'un Français vivant loin de chez toi, tu accepterais de tout abandonner pour aller l'épouser dans les mêmes conditions? Cohabitation avec les parents, dans une maison et des meubles non choisis par toi, pas de travail en vue, en complète dépendance, et sans avoir vécu ensemble au préalable. Et que tu n'aurais vu que quelques jours en tout.

Il faut te dire que ça sera encore plus difficile, car tu ne connais pas le pays et ses coutumes, ni la langue.

Le mariage, c'est vrai que c'est toujours une grande aventure, mais il faut quand même un minimum de préparation, à moins d'être prête à tout et d'être dans un état d'acceptance totale.

Pour ma part, avant d'aller vivre au Japon, j'ai voulu apprendre sérieusement le japonais, pour ne pas me retrouver en état d'infériorité et de vulnérabilité totale là-bas. Je me suis donc inscrite dans une fac de japonais, et j'ai travaillé dur pour assimiler le maximum, surtout en lecture et en écriture, car ça, c'est vraiment dur d'apprendre pas soi-même une fois mariée.

Chacun a ses priorités, moi c'était la langue.

Ce qu'il y a, c'est que comme ton mari n'a jamais vécu à l'étranger, il ne PEUT PAS se rendre compte des différences entre les styles de vie de la France et du Japon, ce qu'il fait qu'il ne PEUT PAS imaginer les difficultés que tu risques de rencontrer, à commencer pas la vie en commun avec de parfaits étrangers, qui attendront de toi que tu te comportes en "femme du fils aîné".

Ce que tu pourrais faire, c'est par exemple mettre comme condition au mariage que vous preniez un logement séparé. Cela se fait beaucoup au Japon, tant que les parents sont jeunes et bien portants. La cohabitation n'est plus automatique comme autrefois, car les jeunes couples veulent profiter de la vie à deux, et éduquer tranquillement leurs enfants sans avoir leurs parents sans arrêt sur le dos pour leur imposer leur façon de faire.

Si ton ami refuse catégoriquement, à mon avis, mieux vaut en rester là, car ça n'augure pas bien de votre avenir...

Avatar de l’utilisateur
gucci
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 29
Inscription : 24 nov. 2009, 05:47
Localisation : 札幌

Re: relation avec homme japonais

Message par gucci » 26 mars 2013, 22:18

Autre chose. Il y a effectivement de grandes chances que tu doives t'occuper de ses parents quand ils seront incapables de le faire, genre les laver. Ma belle-mere m'a deja fait des remarques d'ailleurs recement: "allons a l'onsen ensemble, tu dois t'habituer a me voir pour mes vieux jours" m'a t-elle dit avec un certain sourire :cry: C'est courant au Japon, meme de nos jours.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités

WIKI japon pratique