10 bonnes raisons de ne PAS vivre au Japon

Discussions et échanges d'infos utiles pour la vie quotidienne au Japon sur les sujets que vous n'aurez pas trouvés dans les autres rubriques.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Chouka666
amateur
amateur
Messages : 86
Inscription : 03 mai 2006, 09:00
Localisation : suginami ku, tokyo

Message par Chouka666 » 25 avr. 2007, 08:47

Tu aurais du faire un j'aime, j'aime pas.

Dans tout les pays il y a bon et du mauvais mais la si je comprends tu veux voir que les bons cotes des choses.

Sinon dans l'ensemble tout est bien.

Je parle surtout de Tokyo

J'aime pas

1) J'aime pas avoir la plupart du temps une place vide a cote de moi dans le train surtout quand si il y a du monde qui reste debout. (Meme un electeur du Front National s'assoie a cote d'un etranger)

2) Les gens qui se levent quand tu t'assoies a cote d'eux.

3) La facon que les gens regarde ma femme quand je marche dans la rue avec elle. (C'est ma femme qui me la dit mais je l'ai remarque)

4) L'impolitesse envers les serveurs de restaurants, ils disent rarement merci au serveur du restaurant.

5) Considerer les charpentiers et macons ou autres metiers comme des sous-personnes. (Ils sont bien content d'avoir leurs maisons construitent par eux)

6) Considerer que tu as fait une bonne universite que tu es le meilleur par raport aux autre universite que les autres universites (univesite de Tokyo, les eleves envoient des SMS pendant certains cours, j'en parle en connaissances de cause, un ancien professeur de cette universite me l'a raconter)

7) Qu'ils pensent que les personnes qui ont pas de diplomes comme des sous-personnes

8 Qu'on me prend souvent pour un americain

9) Qu'ils imitent le americains malgres Hiroshima et Nagasaki

10) Le systeme scolaire surtout pour l'ecole du soir

Avatar de l’utilisateur
Fujijanet
contributeur
contributeur
Messages : 644
Inscription : 18 nov. 2005, 09:00
Localisation : Fukuoka

Message par Fujijanet » 25 avr. 2007, 09:14

On est parti dans les 10 raisons de NE PAS VIVRE AU JAPON?????

On peut separer les sujets?

Je me lance alors:

1. Aussi longtemps que l'on vivra au Japon, on sera toujours l'etranger, pas droit de vote, toujours le meme regard curieux.

2. Le Manque de reflexion personnelle dans l'education japonaise propose un echantillon un peu moins etoffe qu'en France a l'age adulte de personne capable de debattre.

3. POur les femmes, je trouve dur de se faire des amies filles de moins de 30 ans, sans tomber dans le cliche femme enfant avec des nounours et Hello Kitty partout.

4. Les regles de familles, de vie de couples, d'ideaux amoureux, romantisme et tout le blabla sont tres differents de notre culture judeo chretienne et fait que seul un amour tres tres fort permettra de passer outres ces differences (difficultes)

5. la hierarchie dans le travail, la paperasse allourdissent enormement le travail, le ralentient, autorisation pour un oui ou un non, des regles de negociation ou il faut se plier encore et encore comme si vous etiez en permanence en train de demander une faveur, vous excusez d'etre la, d'avoir deranger.

6. Garder a l'esprit le risque de tremblement de terre et typhon, ras de maree. La construction legere de vos maison vous le rappelle tous les jours, grace a ca vous entendez les ebats amoureux de vos voisins, le bebe qui hurle, le camion qui passe au coin de la rue et fait trembler votre appart monte sur ressort.

7. Le japon est bruyant, quand ce n'est pas les elections avec les camions qui hurlent leurs propagandes, c'est l'avion a 8h du matin pour faire la pub des soldes aux supermarches, c'est les feu d'artifices a 8h le dimanche pour dire que la journee sportive de la maternelle a commencer, c'est la musique de toilette publique dans tous les magasins qui vous restent dans la tete, c'est la nana qui est toujours en train de vous dire de ne pas oublier ceci ou cela dans le bus ou le metro...

8. Le Japon se protege de tout, une ile ou rien n'entre et rien de sort, l'importation des produits etrangers est.....nulle, quasi inexistante, tout comme la culture, la connaissance des autres, des autres pays, enseigner superficiellement a coup de cliches. Vous subissez ces cliches et vous n'avez pas de saucisson sous la main.

9. Si vous etes loin des grandes villes, sachez etre pret a vivre dans la solitude, le rapport amicale avec les japonais de la campagne prend du temps, beaucoup de temps, ce sont des cercles fermes, ils se connaissent tous depuis la maternelle.

10. Si vous parlez pas japonais, c'est durrrrrrrrrr, tres dur, tres tres dur! Meme en grande ville, car vous ne serez qu'avec d'autres etrangers et de vivre dans un pays sans contact avec l'habitant, c'est frustrant. Et apprendre le japonais, ben c'est pas si facile que ca!

Avatar de l’utilisateur
Cable
made in Japan
made in Japan
Messages : 1788
Inscription : 15 oct. 2006, 09:00
Localisation : Shonan
Contact :

Message par Cable » 25 avr. 2007, 10:25

On peut separer les sujets?
Oui, on peut! Sujet séparé de ce fil.
Hébergement Web de haute qualité à bas prix: https://www.awakening-hosting.com

Avatar de l’utilisateur
Chouka666
amateur
amateur
Messages : 86
Inscription : 03 mai 2006, 09:00
Localisation : suginami ku, tokyo

Message par Chouka666 » 25 avr. 2007, 10:40

Non je voulais pas faire un sujet sur les 10 raisons de NE PAS VIVRE AU JAPON, Je voulais faire

ce que j'aime

ce que j'aime pas

Avatar de l’utilisateur
Cable
made in Japan
made in Japan
Messages : 1788
Inscription : 15 oct. 2006, 09:00
Localisation : Shonan
Contact :

Message par Cable » 25 avr. 2007, 11:33

En général, ce qu'on n'aime pas dans un pays est ce qui nous pousserait à ne pas y vivre... :wink:
Hébergement Web de haute qualité à bas prix: https://www.awakening-hosting.com

Avatar de l’utilisateur
Chouka666
amateur
amateur
Messages : 86
Inscription : 03 mai 2006, 09:00
Localisation : suginami ku, tokyo

Message par Chouka666 » 25 avr. 2007, 11:46

Fujijanet a écrit : 8. Le Japon se protege de tout, une ile ou rien n'entre et rien de sort, l'importation des produits etrangers est.....nulle, quasi inexistante, tout comme la culture, la connaissance des autres, des autres pays, enseigner superficiellement a coup de cliches. Vous subissez ces cliches et vous n'avez pas de saucisson sous la main.
le Japon ne laisse presque rien rentrer ca c 'est vrai.
Mais pour la sortie ca sort tres bien
Manga, jeux video, automobile, moto
En gros, laissez-moi vendre tout ce je veux mais je vous s'en prie ne me vendez rien.
C'est que l'on appelle le commerce a sens unique

Avatar de l’utilisateur
Cable
made in Japan
made in Japan
Messages : 1788
Inscription : 15 oct. 2006, 09:00
Localisation : Shonan
Contact :

Message par Cable » 25 avr. 2007, 12:19

Sens unique? Pas dans tous les secteurs. Entre autres, le Japon importe toutes ses matières premières et 50% de son agro-alimentaire.

Ça veut dire que les compagnies pétrolières ou énergétiques occidentales (entre autres) font fortune avec le Japon, tandis que les constructeurs de voitures ou d'électronique occidentaux (entre autres) ont de la peine à survivre. La balance penche en faveur du Japon ? Soit, je n'y vois aucune injustice.

Pour l'ouverture à la culture étrangère et aux produits étrangers, le Japon n'a à mon avis pas grand chose à envier à la France.
Hébergement Web de haute qualité à bas prix: https://www.awakening-hosting.com

Avatar de l’utilisateur
Fujijanet
contributeur
contributeur
Messages : 644
Inscription : 18 nov. 2005, 09:00
Localisation : Fukuoka

Message par Fujijanet » 25 avr. 2007, 12:26

Ok, j'aurais du me taire sur ce point, que je maintiens par ailleurs.
D'etre dans des places cosmopolites comme Tokyo, peut aussi changer cette vision des choses.
Bref

Avatar de l’utilisateur
bcg
gorôkôsama
gorôkôsama
Messages : 4923
Inscription : 30 juin 2004, 09:00
Localisation : Tokyo - Nippori
Contact :

Message par bcg » 25 avr. 2007, 15:45

Ha ha! Non, je ne vois pas que les bons côtés mais pour simplifier et pour ensuite les compiler, j'ai préféré faire 2 fils différents. En fait, tu m'as devancé en créant ce sujet et je t'en remercie. Je craignais aussi que la discussion soit plus difficile à gérer en créant des oppositions... ;) (pusillanimité?)
Chouka666 a écrit :Tu aurais du faire un j'aime, j'aime pas.
Dans tout les pays il y a bon et du mauvais mais la si je comprends tu veux voir que les bons cotes des choses...

Avatar de l’utilisateur
olrik
amateur
amateur
Messages : 53
Inscription : 24 janv. 2007, 09:00

Message par olrik » 25 avr. 2007, 17:25

Suite à la division du fil, et après avoir posté mon message originel, sur demande de BCG:

Maintenant, les "J'aime pas":

1. L'inculture générale d'une grande partie de la population, et son goût à ne pas le savoir et la cultiver. Cette apathie dans la curiosité, qu'elle soit pour la politique, la culture, la société ou le monde en général...

2. Le thé vert Matcha. Une horreur. Un breuvage âpre, vert, amer et mousseux, bien loin de ma préférence Mariages Frères: L'Earl Grey French Blue.

3. L'insupportable consumérisme écervelé des Japonais. Et leur propension à la naïveté béate.

4. La télévision. Véritable laboratoire assommant de programmes sans grande finalité intellectuelle. Sauf quelques-uns à la limite...

5. Le côté "inadapté" des Japonais: débrouillardise, voyage, prise de risque, mélange, trop habitués au standard de service "japonais", ou peut-être le fait d'être des insulaires, allez savoir...

6. Les pâtisseries. Même d'appellation Française, elles sont le plus souvent contrefaites, dans l'espoir de plaire au palais nippon. Triste sort quand on habite pas Tokyo, où la fringale peut encore s'atténuer chez Pierre Hermé, ou bientôt Ladurée...

7. Allez, je râle encore sur la gastronomie... Mais le café !!!!!!!!! Nom de Dieu !!!!!!! Quelle tristesse... Heureusement qu'ils compensent sur les cigarettes...

8. Cette solitude propre à l'étranger. De cette sensation de la différence, à jamais ancré sur notre front. Probable "saudade" quand les regards n'expriment pas que de la curiosité.

9. Ce déni de l'affrontement, du rapport de force, trop souvent absent. Occulté par la politesse et cette capacité à éviter le "fâcheux".

10. La langue. A proprement penser, et en parler, je préfère éviter...


Bien entendu, même s'il s'agit de généralités, elles n'empêchent pas d'être rationnel. Tout ceci n'est que MA vision des choses, et je tampérerai en disant que tout ceci ne représente un aucun cas des vérités quelconques. Ce que j'exprime, d'autres, n'y verraient qu'inepties ou mauvais goût patenté. Je laisse chacun à sa vision des choses...

Avatar de l’utilisateur
Anti_Troll
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 7
Inscription : 28 janv. 2006, 09:00

Message par Anti_Troll » 25 avr. 2007, 17:31

Fujijanet a écrit : 1. Aussi longtemps que l'on vivra au Japon, on sera toujours l'etranger, pas droit de vote, toujours le meme regard curieux.
Intéressant ta reflexion ! Tu savais que là aujourd'hui en 2007 c'est pareil en France ? Et oui figure-toi qu'on peut être tunisien ou brésilien et résider 50 ans en France et bien on aura pas le droit de voter. A aucune élection. Tu savais aussi qu'en France il y a plein de gens qui ont le même passeport que le tien et qui ne sont toujours pas vu comme français ? Ni par la police ni par les proprios ni par les entreprises ni par grand monde. En France aussi on ne s'assoit pas souvent à côté des gens de couleur mais on y prête pas attention quand on est pas celui qui est évité dans les transports hein ?

Avatar de l’utilisateur
bcg
gorôkôsama
gorôkôsama
Messages : 4923
Inscription : 30 juin 2004, 09:00
Localisation : Tokyo - Nippori
Contact :

Message par bcg » 25 avr. 2007, 17:43

C'est justement pour cela que cette expérience au Japon est intéressante! :)
Anti_Troll a écrit :
Fujijanet a écrit : 1. Aussi longtemps que l'on vivra au Japon, on sera toujours l'etranger, pas droit de vote, toujours le meme regard curieux.
Intéressant ta reflexion ! Tu savais que là aujourd'hui en 2007 c'est pareil en France ? Et oui figure-toi qu'on peut être tunisien ou brésilien et résider 50 ans en France et bien on aura pas le droit de voter. A aucune élection. Tu savais aussi qu'en France il y a plein de gens qui ont le même passeport que le tien et qui ne sont toujours pas vu comme français ? Ni par la police ni par les proprios ni par les entreprises ni par grand monde. En France aussi on ne s'assoit pas souvent à côté des gens de couleur mais on y prête pas attention quand on est pas celui qui est évité dans les transports hein ?

Avatar de l’utilisateur
GeeBee
contributeur
contributeur
Messages : 685
Inscription : 28 oct. 2006, 09:00
Localisation : Paris

Message par GeeBee » 25 avr. 2007, 20:30

Je sais pas si j'ai 10 raisons pour ne pas aller au Japon...

Pour moi en premier : La bouffe ! (cf mes posts sur mon voyage)
Après... Je n'ai pas souffert de l'isolement de l'étranger à Tokyo (au contraire, on m'a plus abordé qu'à Paris). Par contre à Osaka oui !

Pour reprendre quelques réflexions déjà émises :
- "POur les femmes, je trouve dur de se faire des amies filles de moins de 30 ans, sans tomber dans le cliche femme enfant avec des nounours et Hello Kitty partout. "
je confirme... beaucoup d'immaturité... énorme même pour certaines que j'ai rencontrées... C'est vraiment l'image de l'enfant gâté (consumérisme, vie d'enfant...). C'est marrant de constater que beaucoup de 25-30 ans parlent encore des princesses de disney et espère rencontrer un prince charmant et devenir sa petite princesse (genre : il a intérêt à me chouchouter sinon je fais un caprice... je revois mon ex en écrivant ça lol).
L'avantage par contre, c'est que ces filles sont agréables à aborder, sans prise de tête, pas râleuse.
- le climat, les catastrophes naturelles...
- La langue, très difficile.
- le coté enfants gâtés... j'ai peur que ça ne devienne tels des gosses de riches qui sombrent dans la débauche, la facilité... autrement dit qu'ils se créent des problèmes qu'ils n'ont pas réellement.
- " Qu'ils pensent que les personnes qui ont pas de diplomes comme des sous-personnes"
même réflexion... ce jugement de valeur sur un diplôme, une filière universitaire ne me plait pas (faut dire que je fais partie des sans diplôme... pourtant je suis cadre maintenant)

Avatar de l’utilisateur
Damax
confirmé(e)
confirmé(e)
Messages : 310
Inscription : 20 déc. 2006, 09:00

Message par Damax » 25 avr. 2007, 22:53

moi j'en vois que deux seul gros problèmes pour moi :

1) Les Japonais prennent beaucoup trop les étrangers pour des profs d'anglais
2) Le racisme de certain (par exemple, une moto qui accélère et me frolle)

Avatar de l’utilisateur
orlenduz
vétéran
vétéran
Messages : 903
Inscription : 22 juin 2005, 09:00
Localisation : Tokyo

Message par orlenduz » 25 avr. 2007, 23:20

Fujijanet a écrit :On est parti dans les 10 raisons de NE PAS VIVRE AU JAPON?????



2. Le Manque de reflexion personnelle dans l'education japonaise propose un echantillon un peu moins etoffe qu'en France a l'age adulte de personne capable de debattre.


4. Les regles de familles, de vie de couples, d'ideaux amoureux, romantisme et tout le blabla sont tres differents de notre culture judeo chretienne et fait que seul un amour tres tres fort permettra de passer outres ces differences (difficultes)


10. Si vous parlez pas japonais, c'est durrrrrrrrrr, tres dur, tres tres dur! Meme en grande ville, car vous ne serez qu'avec d'autres etrangers et de vivre dans un pays sans contact avec l'habitant, c'est frustrant. Et apprendre le japonais, ben c'est pas si facile que ca!
je prends pour base le post de Fujijanet que je trouve tres pertinent, meme si je ne suis pas forcement d'accord sur tout.
A propos de l'education, on peut en voir les effets a long terme et citer encore une fois le bonjour konnichi wa qui en parle.

A propos des regles de familles, c'est magnifique ce que tu dis :cry: et c'est encore plus fort que le message sur
le tombeau des lucioles

A propos des problemes de communications, Fujijanet a mis le doigt dessus. En effet quel bonheur de partager des experiences avec d'autres francais ou etrangers en captant toutes les subtilites du langage. Mais ca ne fait pas progresser en japonais. Et quels bons moments avec des japonais, mais on ne peut pas bien s'exprimer et il peut y avoir un manque...

Sinon le saucisson est horrible.
Aussi, on ne peut pas faire de soirees chez soi, ou alors tres soft.
Les trains de lignes tres frequentes a 8h00 le matin, ou la machine a compresser de l'humain en costume cravate...

Avatar de l’utilisateur
Matomik
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 42
Inscription : 16 avr. 2007, 09:00
Localisation : Bordeaux

Message par Matomik » 26 avr. 2007, 00:02

Je trouve le poid des "j'aime pas" vachement important ! :/

Limite si c'est mieux de ne pas venir. Vous me faites peur... suis-je en train de foirer ma vie en entrant en Fac de Japonais ? :(

Mais d'apres le blog à Lawren00, pas tout les points sont Confirmé. Lui, tout le monde lui sautais dessus comme s'il était une étrange bête venus d'une autre planete, que tout le monde colle.

... je sais pas ... je suis perdus ...

Avatar de l’utilisateur
LupinIII
contributeur
contributeur
Messages : 640
Inscription : 14 mars 2007, 09:00

Message par LupinIII » 26 avr. 2007, 00:14

Je travail à Tokyo, et je n'ai pas du tout l'impression de passer pour un extra-terrestre. Ca fait longtemps que personne ne se lève plus quand je m'assois dans le métro. Je ne sent aucune curiosité à mon égard. De même, comme je travail en costume-cravate à Otemachi (le quartier d'affaires), personne ne m'a jamais pris pour un prof d'anglais. C'était vrai il y a 10 ans, mais depuis le Japon a beaucoup changé.

Avatar de l’utilisateur
Cable
made in Japan
made in Japan
Messages : 1788
Inscription : 15 oct. 2006, 09:00
Localisation : Shonan
Contact :

Message par Cable » 26 avr. 2007, 00:29

Au sujet du non-respect des non-diplômés, franchement je trouve la situation bien moins pire qu'en France, j'ai vraiment du mal à comprendre vos remarques.

Pour la difficulté du langage, au bout d'un moment on y arrive vous savez...enfin si on a la motivation et si on en ressent le besoin.
Aussi, on ne peut pas faire de soirees chez soi, ou alors tres soft.
Pourquoi ? 8O Je fais des soirées principalement avec des japonais, ça se passe très bien, les discussions sont intéressantes (parce que ce sont des amis, alors évidemment c'est intéressant puisqu'on s'entend bien à l'origine...), et je n'ai pas l'impression de faire particulièrement dans le soft. Evidemment, ça n'a rien à voir avec les fêtes que je faisais quand j'étais à l'université en France, mais je vous rassure, mes amis japonais, c'est pareil; fêtes déjantées pendant l'université, mais un peu plus sérieuses maintenant.

Pour le saucisson, vous abusez! D'abord on en trouve dans les grandes villes et sur Internet, et ensuite il ne faut pas s'arrêter sur un point mineur comme cela. Imaginez un japonais habitant en France et résumant ses critiques envers la France avec un "difficile de trouver du natto" ! Vous n'allez pas le trouver un peu limité de dire une énormité pareille ? Si c'est tout ce qu'on peut trouver comme critique sur ce pays, alors il faut absolument venir s'y installer.

Enfin, comme vient de l'énoncer Lupin sansei pour lui-même, on ne me regarde pas bizarrement dans la rue, et il y a toujours des gens pour s'assoir à côté de moi dans le train.
Hébergement Web de haute qualité à bas prix: https://www.awakening-hosting.com

Avatar de l’utilisateur
polopolo
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 8
Inscription : 13 nov. 2006, 09:00
Localisation : Tokyo

Message par polopolo » 26 avr. 2007, 01:49

Un sujet intéressant...
je suis à Tokyo depuis peu de temps donc mon opinion n'est que celle d'un modeste nouvel arrivant...

ce que je n'aime pas au Japon:
1) le métro à Tokyo aux heures de pointe, serrés comme des sardines (en comparaison, le métro/RER pour aller à La Defense le matin c'est une promenade de santé...) On m'avait prévenu mais vraiment, je ne m'attendais pas à ça...
2) ces satanés kanji... même en se préparant bien et avec motivation, impossible de tous les retenir (visuellement ça peut aller, mais la prononciation...)
3) le manque apparent d'intéret et de regard critique envers les problemes politiques/sociaux etc. Peut-être est-ce du à une certaine réserve de leur part, ou au fait que je sois étranger, mais il n'est pas facile de savoir ce que pensent vraiment certains japonais de ces questions.
4) le café (déjà cité...) bon je chipote, et c'est vrai qu'à Paris on ne trouve pas du green tea à tous les coins de rue, mais quand on est accro, c'est difficile...
5) en cours de sport (ping pong), dès que le prof parle, il faut s'asseoir par terre, et se relever deux minutes plus tard, ce toutes les 5 minutes en entraînement.

pour le reste, si je me sens de temps en temps un peu seul sur ma banquette de métro alors que tout le monde se sert sur celle d'en face (ça m'est arrivé plusieurs fois mais je ne le prend pas mal...), personne ne me dévisage à part quelques enfants intrigués.

Concernant le "racisme", il me semble que dans tous les cas, la France n'a pas vraiment de leçons a donner. A Paris, dans le métro ou le RER, j'ai souvent vu des personnes éviter de s'asseoir à coté de français qui ne leur paraissaient pas "de souche"...

Cette petite liste aura sans doute bien évolué dans quelques mois...

Avatar de l’utilisateur
orlenduz
vétéran
vétéran
Messages : 903
Inscription : 22 juin 2005, 09:00
Localisation : Tokyo

Message par orlenduz » 26 avr. 2007, 10:28

Cable a écrit : Pourquoi ? 8O Je fais des soirées principalement avec des japonais, ça se passe très bien, les discussions sont intéressantes (parce que ce sont des amis, alors évidemment c'est intéressant puisqu'on s'entend bien à l'origine...), et je n'ai pas l'impression de faire particulièrement dans le soft. Evidemment, ça n'a rien à voir avec les fêtes que je faisais quand j'étais à l'université en France, mais je vous rassure, mes amis japonais, c'est pareil; fêtes déjantées pendant l'université, mais un peu plus sérieuses maintenant.

Pour le saucisson, vous abusez! D'abord on en trouve dans les grandes villes et sur Internet, et ensuite il ne faut pas s'arrêter sur un point mineur comme cela. Imaginez un japonais habitant en France et résumant ses critiques envers la France avec un "difficile de trouver du natto" ! Vous n'allez pas le trouver un peu limité de dire une énormité pareille ? Si c'est tout ce qu'on peut trouver comme critique sur ce pays, alors il faut absolument venir s'y installer.

Enfin, comme vient de l'énoncer Lupin sansei pour lui-même, on ne me regarde pas bizarrement dans la rue, et il y a toujours des gens pour s'assoir à côté de moi dans le train.
Bonjour,
Pour le saucisson c'était pas à prendre au premier degrès et je suis d'accord sur le fait que c'est loin d'être une raison de dissuader de venir!
pour les soirées "soft", je me suis probablement mal expliqué. Ce n'est pas l'ambiance des soirées mais le fait qu'on ne puisse pas en faire chez soi et se lacher comme en France. Les soirées avec des japonais sont très amusantes mais la configuration et le voisinnage de certains appartements ne les permettetnt pas.
Dernière modification par orlenduz le 26 avr. 2007, 10:52, modifié 1 fois.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

WIKI japon pratique