Le japon: un rêve / une chimère ?

Écrivez quelques mots pour vous présenter et dire en quoi le Japon vous intéresse. Pour personnaliser votre message, ajoutez votre pseudo dans le titre.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Syon
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 5
Inscription : 31 oct. 2005, 09:00

Le japon: un rêve / une chimère ?

Message par Syon » 04 avr. 2006, 04:41

:D Bonjour a tous et à toutes. Ceci est mon premier post et je le place dans la rubrique déclic pour une simple et bonne raison. Pour la plupart des membres actifs sur ce forum que je trouve vraiment exelent (au passage) l'univers nippon est une rêve qui s'est concrétiser. Nombreux sont ceux qui revent d'aller au japon persuader de rejoindre " la terre promise" ou la technologie, les mangas, et le rafinement y sont roi. Je crois malheuresement que ce reve qui est partagé par beaucoup d'entre nous aura créer bien des déceptions :cry:. Vous l'aurez compris j'aimerai vraiment que ceux qui ont eu l'audace d'aller au bout de leur rêve et qui ont été décus nous fassent part de leurs expériences sur ce post en commencent par le déclic et en finissant par leur vision actuelle.

Avatar de l’utilisateur
bcg
gorôkôsama
gorôkôsama
Messages : 4941
Inscription : 30 juin 2004, 09:00
Localisation : Tokyo - Nippori
Contact :

Re: Le japon: un reve / un chimere ?

Message par bcg » 04 avr. 2006, 07:53

C'est une bonne idée. Et au passage, on pourrait expliquer comment s'est modifiée progressivement (ou rapidement) l'image idéal(isé)e du départ.

Ceci dit, les réponses fournies par les gens ayant vécu diverses expériences au Japon ne vont-elles pas généralement dans ce sens?
Syon a écrit :... j'aimerais vraiment que ceux qui ont eu l'audace d'aller au bout de leur rêve et qui ont été décus nous fassent part de leurs expériences sur ce post en commencent par le déclic et en finissant par leur vision actuelle.

Avatar de l’utilisateur
lawren00
made in Japan
made in Japan
Messages : 1619
Inscription : 16 oct. 2005, 09:00
Localisation : 水原
Contact :

Message par lawren00 » 04 avr. 2006, 08:40

Bonjour,

je vais en faire rager plus d'un et une, mais la seule chose qui m'a déçu au Japon sont les japonais. Bon c'est vraiment pour l'instant une des seules choses que je peux critiquer car tout le reste me convenait.

En fait il est très dur de se faire des "vrais" amis japonais. On est très souvent considéré à part. Exemple tu as un ami dans ton université avec qui tu vas tous les jours en cours et avec qui tu déjeunes souvent. Si tu lui demandes ce qu'il fait ce soir, il pourra te répondre qu'il doit aller voir ses amis. Les amis que je me faisais dans l'école, je les voyais rarement à l'extérieur à quelques exeptions près.

Pour les japonaises, j'ai été déçu en constatant la manière qui marchait le mieux pour se faire des petites copines. La meilleure façon est d'aller en boîte et de brancher "à l'américaine" (désolé si c'est un terme raciste) c'est à dire comme un bourrin. La méthode douce française genre discussion drague est assez limitée étant donné que quand tu débutes sur une discussion spécifique, le japonais, au lieu de risquer de dire des conneries, va préférer dire qu'il ne sait pas. Au bout d'un moment tu parles tout seul.

Bon ne généralisez pas mon expérience puisque j'ai conscience que j'étais dans un microcosme et que je rencontrais apparemment toujours le même type de personne.

Sinon tous les autres points du Japon m'ont agréablement surpris ou me satisfont pleinement. Même de Corée, le Japon, j'y pense tous les jours.
--------
Un semestre au Japon, à l'université Kansai Gaidai à Hirakata http://encoree.net/lawren00
Des reportages sur la Corée http://encoree.net/hankuk
Et ma vie au jour le jour, même de la politique http://encoree.net/

Avatar de l’utilisateur
Fujijanet
contributeur
contributeur
Messages : 644
Inscription : 18 nov. 2005, 09:00
Localisation : Fukuoka

Message par Fujijanet » 04 avr. 2006, 08:58

Je rejoins Lawren sur les japonais, cela a ete ma plus grande deception et claque lors de mon premier sejour d'un an au Japon. J'ai meme serieusement envisage de tout laisser tomber et partir dans une autre branche.
Puis finalement je me suis dis que je n'etais pas allee jusque la pour des prunes, je suis retournee au Japon, accueilli par surprise a l'aeroport par des japonais que je peux considerer comme mes amis finalement.
J'ai change mon point de vue sur beuacoup de japonais en progressant dans leur langue.
Je crois en effet que sans le japonais les relations avec les japonais sont un peu impossible.
Je suis heureuse d'etre passee par plusieurs stades:
*d'abord le reve, l'ideal....
*ensuite la big claque, le degout, l'envie de tout laisser tomber,
*le defis de redecouvrir ce pays d'une autre maniere (surtout pas dans le milieu etudiant!!!)
*la nouvelle satisfaction
*la recherche d'un nouveau moyen de partir au Japon et son succes
*ma nouvelle vie au Japon: HEUREUSE!

Voila, a l'origine je n'ai aucune passion pour le Japon (pas de manga ni anime, ni rien du tout....)
J'ai commence le japonais par curiosite et envie de changement. Finalement en cours de route des idees et passions sont nees comme la passion pour la Haute couture et un marche florrissant au Japon (pourquoi pas bosser dans cette branche), les kimonos, l'art japonais.
Donc deception numero 2: je hais les grandes villes nipponnes qui n'ont rien de tout ca (tradition en perte de vitesse) donc je suis bien dans mon Kyushu perdu qui cultive ses traditions et qui me donne l'opprtunite de porter le kimono quand je veux!!!
Voili,
Desolee j'ai ete longue.....

Avatar de l’utilisateur
Pascal
pro du Japon
pro du Japon
Messages : 1033
Inscription : 22 nov. 2003, 09:00
Localisation : Kyoto

Message par Pascal » 04 avr. 2006, 10:13

Bonjour!
En fait il est très dur de se faire des "vrais" amis japonais.
Il est difficile de se faire de vrais amis partout.
De mon point de vue, les Japonais sont moins superficiels et donc
plus difficiles d'"accès". Par exemple, inviter un collègue de travail
à dîner à la maison, ça ne se fait jamais. Les collègues et les amis,
c'est différent. Donc ce n'est pas parce que l'on est sur le même
banc à la fac qu'on va faire la fête ensemble le soir.

Par contre, les rares amis, ce sont vraiment de vrais amis, ce qui
explique l'accueil à l'aéroport, et qui sont pleins d'attention pour les
détails les plus insignifiants. Un ami Japonais se souviendra par
exemple de quelle marque de bière vous préfeerez, se souviendra
de ce que vous n'avez pas mangé la dernière fois et en conclura
que vous n'aimez pas, etc...
L'avis de Fujijanet me semble on ne peut plus fondé, en tout cas
correspondant à ma propre expérience. Les phases que j'ai vécues
sont en gros les mêmes. La 2 ème année a été très dure, beaucoup
plus difficile en tout cas que mon année d'école de japonais qui était
finalement un environnement d'étrangers. Pourtant, la première année,
je n'avais pas le sou alors que la deuxième année j'étais embauché
dans une multinationale que nous nommerons S avec près d'1/2
million de yens par mois, ce qui n'était pas rien il y a 15 ans pour
un débutant.

J'ai fait les mêmes constats chez S, le fait de ne pas être ami avec
mes collègues sauf un chez qui j'ai passé le nouvel-an.
Et les amis de cette époque déjà lointaine sont toujours mes amis
15 ans plus tard. En France, je pensais avoir de vrais amis, et quand
je suis revenu pour la première fois en France, , le temps avait filtré
pour moi le superficiel. Je pensais avoir des tas d'amis, il m'en reste
disons 5.
Comme le suggère Fujijanet, la langue est un atout décisif. Je ne
connais évidemment pas votre aptitude Lauren0, mais je ne serais pas
étonné qu'une des causes de votre rejet des japonais(es) soit un déficit
de communication.
Pour les japonaises, j'ai été déçu en constatant la manière qui
marchait le mieux pour se faire des petites copines. La meilleure
façon est d'aller en boîte et de brancher "à l'américaine"
Vrai, mais la raison n'est pas celle que vous invoquez. Les Japonaises
qui vont dans les boîtes ne sont pas les mêmes que celles qui sont sur
les bancs de votre université. Pas toutes, du moins.
Sans aller à dire qu'elles vont en boîte pour se faire charger, la
concentration de filles qui se laissent draguer est beaucoup plus grande,
ce qui explique un taux de succès supérieur, et les américains n'ont rien
à voir là dedans. C'est quoi, brancher à l'américaine, au fait?
La méthode douce française genre discussion drague est assez limitée étant donné que quand tu débutes sur une discussion spécifique,
Ben voyons, tout le monde sait que seuls les Français sont capables de
raffinement, et que l'engeance qui vit hors de nos frontières est un
reliquat d'espèce humaine qui n'a d'égal que les tafougnottes (1) qui
grouillent sous les pierres.

(1) Argot bourguignon référant aux insectes de petite taille et méconnus
du grand public.

Pascal

Avatar de l’utilisateur
Pascal
pro du Japon
pro du Japon
Messages : 1033
Inscription : 22 nov. 2003, 09:00
Localisation : Kyoto

Message par Pascal » 04 avr. 2006, 10:18

À Liliane...

Dis, tu m'excuses, j'ai merdé avec ton message en l'éditant pour
supprimer des mots qui auraient choqué Monzen... Je ne l'avais
pas copié, alors si tu veux bien le reposter... avec le même phrasé,
mais en choisissant tes mots, s'il te plaît!

Pascal

Avatar de l’utilisateur
Lilianelodissee
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 15
Inscription : 03 nov. 2005, 09:00
Localisation : Maibara

Message par Lilianelodissee » 04 avr. 2006, 10:34

Bonjour à tous!

Dis, tu m'excuses, j'ai merdé
Pour quelqu'un qui me reproche ma trivialité, je trouve ça un peu gonflé! Non, en fait, tu as raison.
Mais tu as finalement bien résumé l'essentiel de ce que j'avais dit dans le chapitre de la drague en boîte.
Et puis aussi sur le fait de bien connaître la langue et les coutumes, choses essentielles pour se faire des amis.

Bon, je retourne à mon four. Je sens que mes poteries du jour vont tourner au sublime! Mais ça donne soif, cette chaleur...

Lil

Avatar de l’utilisateur
Pascal
pro du Japon
pro du Japon
Messages : 1033
Inscription : 22 nov. 2003, 09:00
Localisation : Kyoto

Message par Pascal » 04 avr. 2006, 10:36

Bonjour!
Bon, je retourne à mon four. Je sens que mes poteries du jour vont tourner au sublime! Mais ça donne soif, cette chaleur...
T'as rien sans rien. Avant de boire le pot, il faut le cuire.

Pascal

Avatar de l’utilisateur
MonzenNakachof
vétéran
vétéran
Messages : 714
Inscription : 23 avr. 2004, 09:00
Localisation : Paris, le Monde

Message par MonzenNakachof » 04 avr. 2006, 10:51

À Liliane...

Dis, tu m'excuses, j'ai merdé avec ton message en l'éditant pour
supprimer des mots qui auraient choqué Monzen...
Quel dommage j'aurais bien voulut voir cela!

ce qui est interessant c'est que notre ami parle du reve.... mais sommes nous tous venu poursuivre un "reve"?

Pour ma part j'y suis venu sans aucun apprioris et c'est pour cela que je n'ais pas ete decus du tout.... car le jour ou je serais fatigue j'irais dans un autre pays, peut etre que si on fait abstraction du reve, on peut decouvrir un tout autre Japon different.... meme si le Japon tel que je le concevais avant je n'irais jamais...

Pour ce qui est des technique de dragues je suis d'accord avec Pascal, les filles en boites ne sont pas forcement celles que tu veux rencontrer, c'est une japonaise qui elle meme m'a dit ca...que en general les etrangers pensent emballer alors que c'est eux qui se font bien souvent "emballer", il faut se mefier de la japonaise, meme la plus superficielle peut en fait se reveler etre une veritable stratege pour atteindre tous les buts qu'elle se fixe....

Avatar de l’utilisateur
lawren00
made in Japan
made in Japan
Messages : 1619
Inscription : 16 oct. 2005, 09:00
Localisation : 水原
Contact :

Message par lawren00 » 04 avr. 2006, 13:50

Pascal a écrit :Bonjour!

Bonjour
Pascal a écrit :
Par contre, les rares amis, ce sont vraiment de vrais amis, ce qui
explique l'accueil à l'aéroport, et qui sont pleins d'attention pour les
détails les plus insignifiants. Un ami Japonais se souviendra par
exemple de quelle marque de bière vous préfeerez, se souviendra
de ce que vous n'avez pas mangé la dernière fois et en conclura
que vous n'aimez pas, etc...
Depuis que je suis en Corée, j'ai été choqué par cette différence. Les coréens te connaissent à peine qu'ils t'aiment déjà ! On n'hésite pas à t'inviter, à te proposer de venir dans la maison familiale présenter la famille, à te conduire quelque part pour faire tes courses, à t'aider pour acheter un portable même si c'est à l'autre bout de Séoul et la personne peut faire un réel bad trip si elle n'a pas réussi à t'aider pleinement... Tout ça ce sont des exemples de choses que j'ai vécu ici.
Pascal a écrit :
Comme le suggère Fujijanet, la langue est un atout décisif. Je ne
connais évidemment pas votre aptitude Lauren0, mais je ne serais pas
étonné qu'une des causes de votre rejet des japonais(es) soit un déficit
de communication.
Oui c'est vrai que j'avais du mal à m'exprimer pleinement en japonais, ça doit être la raison.
Pascal a écrit : Vrai, mais la raison n'est pas celle que vous invoquez. Les Japonaises
qui vont dans les boîtes ne sont pas les mêmes que celles qui sont sur
les bancs de votre université. Pas toutes, du moins.
Sans aller à dire qu'elles vont en boîte pour se faire charger, la
concentration de filles qui se laissent draguer est beaucoup plus grande,
ce qui explique un taux de succès supérieur
J'ai un ami qui squattait les boites et lui il le disait clairement "yaritaidake". Mais malgré ça, quand toutes les semaines il avait une nouvelle fille, elles s'accrochaient terriblement à lui. Pour moi, la seule "petite amie" que j'ai conquis en discutant, c'était plutôt l'inverse.

Pascal a écrit :
, et les américains n'ont rien
à voir là dedans. C'est quoi, brancher à l'américaine, au fait?
Brancher à l'américaine pour moi, c'est un peu la technique de mes amis américains de Kansai Gaidai, arrivé derrière la fille, lui coller les fesses, vite passer ses bras autour du cou pour pas qu'elle se casse et commencer à "danser" tout en allant voir ce qu'il y a dans le cou.
Pascal a écrit : Ben voyons, tout le monde sait que seuls les Français sont capables de
raffinement, et que l'engeance qui vit hors de nos frontières est un
reliquat d'espèce humaine qui n'a d'égal que les tafougnottes (1) qui
grouillent sous les pierres.

(1) Argot bourguignon référant aux insectes de petite taille et méconnus
du grand public.

Pascal
Même si les japonais sont connus pour leur intransigence, ça ne veut pas dire qu'ils sont les seuls au monde à l'exercer.
--------
Un semestre au Japon, à l'université Kansai Gaidai à Hirakata http://encoree.net/lawren00
Des reportages sur la Corée http://encoree.net/hankuk
Et ma vie au jour le jour, même de la politique http://encoree.net/

Bruce
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 11
Inscription : 03 avr. 2006, 09:00
Localisation : Seichamps/Nancy

Message par Bruce » 05 avr. 2006, 02:57

Bonjour !

Je suis juste d'accord avec Pascal sur un point (vu que je n'ai pas l'expérience sur les autres...) On aura beau dire mais... Quel que soit l'endroit, quel que soit le pays... Se faire des vrais amis, c'est difficile et ceux-ci se comptent toujours sur les doigts d'une main... :/
Peut-être que comme le dit lawren00, en Corée ils sont peut-être plus chaleureux... Mais être chaleureux ne veut pas forcément dire être Ami !
Enfin j'exprime juste ce que j'en pense sur ce point, après côté coeur... Là on peut parler de mentalités différentes dans TOUS les pays ! :D :lol:

Avatar de l’utilisateur
Syon
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 5
Inscription : 31 oct. 2005, 09:00

Message par Syon » 05 avr. 2006, 04:32

Merci a tous pour avoir répondu a ce post a avoir fait part de vos expériences. Au passage mon déclic a été tout simple en surfant sur le net a 3h00 du matin je suis tombé sur le site france-japon qui était vraiment exelent. Pouvoir lire les expériences de tout un chacun, Pascal, BCG etc... m'a vraiment donné envi de découvrir par mes propres moyens et sans préjugés réels le japon. J'ais ensuite découvert une kyrielle de blog aussi interessants que jolies. Pour assouvir ma curiosité lol j'ais décidé d'apprendre le japonais et d'économiser afin de m'offrir un voyage de quelques mois qui sera a mon avis une expérience relativement enrichissante.

inofe99
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 1
Inscription : 04 mai 2010, 06:23

Re: Le japon: un rêve / une chimère ?

Message par inofe99 » 04 mai 2010, 07:30

C'est nulle le japon.
La plupart des sites internet sur le japon font de la propagande sur le japon disant que c 'est un beau pays qui a su garder ses traditions c'est que du blabla. La vérité s'est
les gens embellisse la vérité sur les paysage, les japonais, la nourriture, technologie etc... Les japonais ne vous diront jamais la vérité en face ils préfèrent noyer le poissons, il y a beaucoup de misère partout, c'est pas aussi beau qu'on le croit. la nourriture n'est pas terrible.la technologie il ne sont pas autant a l avance que sa 6 mois au grand maximum je ne vois pas intérêt d achat de la technologie là bas puisque on a quasiment les mêmes truc en moin chère et en 220 volts. Les japonaises ne sont pas aussi belles que l on croit la plupart ne sont pas belles ou sont petites et les dents s'est une catastrophe je me demande même s'il y a des dentistes au japon. Très déçu par le japon. Il y a d autre mieux pour les vacances.
:(
les seuls biens sont que les sushis, les toilettes,et qu'ils sont serviable.

Avatar de l’utilisateur
bcg
gorôkôsama
gorôkôsama
Messages : 4941
Inscription : 30 juin 2004, 09:00
Localisation : Tokyo - Nippori
Contact :

Re: Le japon: un rêve / une chimère ?

Message par bcg » 04 mai 2010, 17:52

inofe99 a écrit :C'est nulle le japon.
La plupart des sites internet sur le japon font de la propagande sur le japon disant que c 'est un beau pays qui a su garder ses traditions c'est que du blabla. La vérité s'est
les gens embellisse la vérité sur les paysage, les japonais, la nourriture, technologie etc...
Tous les pays font de la propagande. Le Japon ne fait pas exception.
inofe99 a écrit : Les japonais ne vous diront jamais la vérité en face ils préfèrent noyer le poissons,
C'est un peu trop simple. Visiblement vous ne connaissez pas la culture japonaise. Il faut creuser!!
inofe99 a écrit : il y a beaucoup de misère partout, c'est pas aussi beau qu'on le croit.
Peut-être. Et alors? Il y a de la misère ailleurs.
inofe99 a écrit :la nourriture n'est pas terrible.
Il y a de tout mais globalement, c'est bon. On aime ou on aime pas, c'est une affaire de goût. C'est quand même une des grandes cuisines du monde, avec la française, bien sûr !!
inofe99 a écrit :la technologie il ne sont pas autant a l avance que sa 6 mois au grand maximum je ne vois pas intérêt d achat de la technologie là bas puisque on a quasiment les mêmes truc en moin chère et en 220 volts.
Alors là, je ne réponds même pas. Mettez les Chinois et les Coréens en compétition avec les Japonais si vous voulez. Et puis, ça dépend dans quels domaines.
inofe99 a écrit :Les japonaises ne sont pas aussi belles que l on croit la plupart ne sont pas belles ou sont petites et les dents s'est une catastrophe je me demande même s'il y a des dentistes au japon.
Attention, vos propos sont carrément racistes. :evil:
inofe99 a écrit :Très déçu par le japon. Il y a d autre mieux pour les vacances.
:(
C'est ça! Ne revenez pas! :D Surtout pour en donner une image aussi déformée!
inofe99 a écrit :les seuls biens sont que les sushis, les toilettes,et qu'ils sont serviable.
Vous voulez parler de la qualité du service. Beaucoup de pays ont à apprendre des Japonais dans ce domaine.

Enfin, ce qui est gênant dans votre message, c'est que vous généralisez trop.

Avatar de l’utilisateur
GeeBee
contributeur
contributeur
Messages : 685
Inscription : 28 oct. 2006, 09:00
Localisation : Paris

Re: Le japon: un rêve / une chimère ?

Message par GeeBee » 04 mai 2010, 18:05

T'énerve pas BCG.
Il est excessif mais il y a du vrai.
Pour la cuisine c'est effectivement une affaire de goût, moi personnellement je n'aime pas trop non plus. :lol:

Sinon, plutôt que de passer dire tout ça en coup de vent, il peut faire partager son expérience et expliquer son ressenti. Les avis négatifs sont aussi à prendre en considération, à mon avis.

myunoyume
amateur
amateur
Messages : 96
Inscription : 05 juil. 2007, 09:00

Re: Le japon: un rêve / une chimère ?

Message par myunoyume » 04 mai 2010, 18:14

n'ayant pas encore fait le pas d'aller "vivre" au Japon, étant donc encore dans le domaine du "rêve" je voulais juste préciser que le Japon est comme tout autre pays étranger.
Une expatriation est souvent difficile, même dans un pays voisin. Les chocs culturels sont fréquents, les manques sont inévitables, les comparaisons rassurantes pour un déraciné, et bien souvent il faut savoir se surpasser pour réussir son expatriation. Ne pas hésiter à se remettre en question et s'interroger sur ces sentiments qui nous bousculent nous permettent de prendre du recul ! D'autant plus que quand c'est un choix, il faut toujours se rappeler pourquoi on voulait venir ici !
Donc Japon ou pas, les problèmes sont souvent les mêmes et une je pense qu'une bonne intégration passe par la maitrise de la langue et des repères culturels du pays (blagues, emissions de télé, films cultes...).
Personnelement, en tant que "passionnée" je me suis faite la promesse d'y aller au moins pendant un an. Le projet suit son cours et je suis persuadée que je vais me prendre des claques et avoir des déceptions, mais qu'aussi je vais faire des rencontres incroyables qu'on ne peut avoir qu'en dehors de chez soi !

Avatar de l’utilisateur
Earendil
contributeur
contributeur
Messages : 521
Inscription : 14 mars 2007, 09:00

Re: Le japon: un rêve / une chimère ?

Message par Earendil » 05 mai 2010, 01:56

Je pensais à un troll moi, je ne prendrai même pas la peine de répondre...

Ah, si, concernant la nourriture il y a cette réflexion de Nicolas Bouvier que j'aime bien (et que j'avais déjà citée ici)
Il y a dans la saveur des plats japonais quelque chose qui masque leur valeur nutritive. C'est bon au palais, mais rien dans le goût ne suggère que le corps s'en fortifie (...) comme s'il était souhaitable que cet aspect fâcheux ne soit pas rappelé. (...). Il y a dans une brochure du Japan Travel Buro une phrase bien révélatrice : "The Japanese dishes are a pleasure for the eye." C'est d'ailleurs exact. Il y aurait comme de l'inconvenance à ce qu'ils soient aussi un plaisir pour la bouche.
Je peux comprendre que certains ne soient pas si emballés pas cette cuisine, mais de là à dire qu'il n'y a que les sushis de bons.. :roll:

Kate
accro
accro
Messages : 206
Inscription : 07 juin 2009, 17:49

Re: Le japon: un rêve / une chimère ?

Message par Kate » 06 mai 2010, 20:11

Je confirme. Je dis souvent aux autres de goûter avant de dire "j'aime pas" mais bon... Certains dont l'habitude est de goûter "avec les yeux" et de ne pas tenter l'approche gustative ont été agréablement surpris et moi-même je suis surprise de les voir dorénavant manger avec délectation ces plats japonais tellement diversifiés ^^

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités

WIKI japon pratique