Etre programmeur de jeux videos au Japon

Échanges de renseignements pratiques sur le travail au Japon, visas de travail, etc.
Répondre
vincent.c
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 11
Inscription : 25 oct. 2008, 16:45

Etre programmeur de jeux videos au Japon

Message par vincent.c »

Bonjour,

Je me demandais quelles sont les meilleurs compagnies du Japon ou travailler quand on est developpeur de jeu video (je suis programmeur). Est-ce que quelqu'un de l'industrie du jeu pourrait me donner quelques infos ? Je ne connais vraiment pas bien le Japon et je ne voudrais pas me retrouver a travailler dans la pire des boites du pays par erreur.

"Quand on ne connait pas le village, on y epouse la sorciere" - Les visiteurs. :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
clws990
confirmé(e)
confirmé(e)
Messages : 460
Inscription : 28 mai 2008, 23:04
Localisation : 東京

Re: Etre programmeur de jeux videos au Japon

Message par clws990 »

Bonjour,

Regardons déjà les questions basiques :

Parlez-vous déjà japonais ? Avez-vous fait toute l'analyse et la réflexion de vivre et travailler au Japon ? Car il faut bien comprendre que ce n'est pas le même contexte que de travailler en tant que programmeur en France. L'expatriation n'est pas un choix à faire juste par amour des jeux vidéos, sans quoi vous risquez de faire partie de ces nombreux expatriés ayant échoué.

Avatar de l’utilisateur
Pascal
pro du Japon
pro du Japon
Messages : 1033
Inscription : 22 nov. 2003, 09:00
Localisation : Kyoto

Re: Etre programmeur de jeux videos au Japon

Message par Pascal »

Bonsoir!

Parlez-vous déjà japonais ?
Comme déjà dit et redit, le domaine technique est une des rares exceptions où il n'est pas nécessaire
de parler japonais.
Avez-vous fait toute l'analyse et la réflexion de vivre et travailler au Japon ?
Ça veut dire quoi exactement en langage ordinaire? Qu'avez-vous donc fait comme analyse et réflexion
avant de venir? Je suppose que vous êtes au Japon, n'est-ce pas?
Car il faut bien comprendre que ce n'est pas le même contexte que de travailler en tant que
programmeur en France.
Je suis certain que vous lui apprenez quelque chose, et même que vous lui en bouchez un coin, là.
L'expatriation n'est pas un choix à faire juste par amour des jeux vidéos, sans quoi vous risquez
de faire partie de ces nombreux expatriés ayant échoué.
En ce qui me concerne, pour une fois que quelqu'un qui semble qualifié dit de façon précise ce qu'il veut faire,
je trouve que ça change des dizaines de CVs insipides que j'ai reçus. Voir un autre sujet récent, je ne sais
plus lequel, où j'en ai parlé. Rien à voir à mon avis avec celui qui vient au Japon parce qu'il a lu des mangas
ou qu'il est collectionneur de tamagochis.

Pour répondre à la question de départ, la meilleurs façon de trouver est de faire un tour à la FNAC la
plus proche (ils vendent bien des jeux video entre autres??) ou sinon le magasin de jeux le plus proche.
Prendre un carnet ou un appareil numérique et noter le nom du fabricant. Ça m'étonnerait que l'éditeur
de jeux ne figure pas sur la boîte.
Ensuite, le contacter et lui dire de façon PRECISE ce que vous voulez faire pour lui (ex: je suis spécialiste
de calcul 3D, j'excelle dans l'implémentation embarquée des algorithmes de Fifrelin et Bézu (1) que j'ai
déjà utilisé dans xxx et yyy (noms de vos réalisations qui peuvent servir de référence)) et je me déplace
sans encombre dans les espaces sauvagement ramifiés(2) de Boscop(3).

(1) Toute ressemblance ou similitude avec des personnages existants ou ayant existé serait purement
fortuite et involontaire.
(2) Les espaces sauvagement ramifiés, ce n'est pas une invention de vendredi soir, ça existe, mais
ils sont plutôt de Galois que de Boscop (3).
(3) Pour ceux qui connaissent le film, ça c'est sûr, ça c'est sûr,ça c'est sûr!

Notez que c'est la même méthode pour tout autre discipline, que vous soyez spécialiste de la choucroute
en boîte ou des freins à main pour trottinette:
1. Trouver les marques des fabricants;
2. Faire quelques CVs très ciblés.
3. Apprendre le maximum sur ces entreprises, ça servira à l'entretien.

À titre indicatif, je suis arrivé ici plus ou moins sur un coup de tête et comme j'étais vaguement
spécialiste en audio digitale (l'audio du village, en somme) en ces temps préhistoriques du tout
numérique, j'ai posé ma candidature à une seule entreprise que nous nommerons S et qui m'a embauché.

Pour l'analyse et la réflexion, vous pouvez toujours lire des bouquins ou ce site. Mais la perception
du japon, des entreprises, des relations, etc... est tellement différente suivant l'individu que vous
aurez de toute façon après un an une opinion complètement différente de tout ce que vous avez
lu. Bref, analyse ou non, vous ne pouvez pas prévoir si la vie ici vous plaira ou non.

Pascal

Avatar de l’utilisateur
clws990
confirmé(e)
confirmé(e)
Messages : 460
Inscription : 28 mai 2008, 23:04
Localisation : 東京

Re: Etre programmeur de jeux videos au Japon

Message par clws990 »

Bonsoir,

Vous semblez de bien bonne humeur Pascal, mes questions rapides, je le conçoit, :? avaient simplement pour but de lancer une réflexion à cette personne qui n'a pas encore répondu à ce jour.
Pascal a écrit :
Parlez-vous déjà japonais ?
Comme déjà dit et redit, le domaine technique est une des rares exceptions où il n'est pas nécessaire de parler japonais.
Il est vrai que le domaine technique est une des rares exceptions cependant dans ce cas, un très bon niveau d'anglais est demandé. Connaître le japonais, rien que pour la vie de tous les jours, est en soit un avantage. De cette idée provient donc ma question.
La réponse, je l'ai trouvé sur son 1er post, qui est non.

Pardonnez-moi donc Vincent.C d'avoir posé une question à laquelle vous aviez donné la réponse sur un autre post.

J'ai de plus déjà vu des offres d'emploi pour le monde des jeux vidéos (offres à Tokyo) où il y était explicitement marqué qu'un niveau d'anglais ET de japonais étaient nécessaire. Une bonne partie des offres d'emplois sur Tokyo dans le monde informatique notamment sont pour le moment sur 3-4 sites d'emploi que je consulte, soit avec un niveau fluent en anglais, soit avec un bon niveau de japonais. Ceci ne représente certes pas l'offre globale, mais simplement un échantillon. Il y a donc des cas d'offres, le demandant.
Je pense que Vincent.C possède un bon niveau d'anglais malgré tout pour être rester 6 ans à Taipei, sauf si vous y parliez chinois. :D
Pascal a écrit :
Avez-vous fait toute l'analyse et la réflexion de vivre et travailler au Japon ?
Ça veut dire quoi exactement en langage ordinaire? Qu'avez-vous donc fait comme analyse et réflexion avant de venir? Je suppose que vous êtes au Japon, n'est-ce pas?
Ceci veut simplement dire qu'il ne faut pas se jeter sur un projet à l'aveuglette. Sur ce forum nous avons eu des cas où des expatriés sont revenu en France pour divers raison, tel que le coup de blues du pays. Certains se posent encore des questions mais un lien avec le Japon leur donne une force de rester, malgré tout (ex: un/une compagne). Je me souviens d'une personne sur ce forum voulant partir vivre à Tokyo avec seulement 600€ par mois ... D'autres indiquent de plus que trouver un emploi n'est pas facile. Le taux d'échec selon l'APEC d'expatriation au Japon est de plus de 85% l'année dernière.

Je pense donc que notre but n'est pas uniquement de dire " Oui vas-y ! Fonce ! Tu as une très bonne idée !" mais d'aider.
Je pense aussi que c'est ce que vous cherchez, n'est-ce pas, Vincent.C ?
Pascal a écrit :
Car il faut bien comprendre que ce n'est pas le même contexte que de travailler en tant que programmeur en France.
Je suis certain que vous lui apprenez quelque chose, et même que vous lui en bouchez un coin, là.
Je ne connais pas justement cette personne. Nous ne connaissons pas le background de cette personne, et dans mon entourage, je vois encore des programmeurs rêver que la programmation c'est fun, génial et tout.
Il faut comprendre de plus, et cela, rien ne me dit que Vincent.C est au courant, (mieux vaut prévenir que guérir 8) ) chose que vous semblez contredire, que dans le monde des jeux vidéos, on ne compte pas les heures. Que ce soit chez Blizzard (pour y avoir postulé) ou chez Konami, on demande aux programmeurs d'être près à travailler tard et le weekend sous le contexte de l'amour et la passion des jeux vidéos. Je prend l'exemple de Konami, pour avoir vu un documentaire dessus, où pour l'un de leur jeux (un bloc buster mais je me souviens plus du nom) toute l'équipe était enfermé dans un espèce d'énorme bâtiment comprenant hôtel, combini, restaurants et bien entendu les locaux de dev. afin de donner le meilleur environnement pendant tout le long du projet en particulier durant la grosse période de dév. (mais aussi réduire les trajets ... puisque personne ne rentrait ou presque).
Pascal a écrit :
L'expatriation n'est pas un choix à faire juste par amour des jeux vidéos, sans quoi vous risquez de faire partie de ces nombreux expatriés ayant échoué.
En ce qui me concerne, pour une fois que quelqu'un qui semble qualifié dit de façon précise ce qu'il veut faire, je trouve que ça change des dizaines de CVs insipides que j'ai reçus. Voir un autre sujet récent, je ne sais plus lequel, où j'en ai parlé. Rien à voir à mon avis avec celui qui vient au Japon parce qu'il a lu des mangas ou qu'il est collectionneur de tamagochis.
Il est vrai que je n'ai pas lu son message de présentation, je pense que vous non plus, au vue de la suite de votre message. Mon message n'avait ni pour but d'être désagréable ou de supposer quoique ce soit sur la personne, ni pour but de poser des questions stupides comme vous semblez tourner mes questions.
Ce que nous savons de Vincent.C que vous trouvez plus qualifié que vos CVs insipides, est qu'il a travaillé dans le monde des jeux vidéos à Taipei pendant une certaine durée (mais là pas plus d'informations).

Je pense qu'il a choisi le Japon, lorsqu'il a décidé de changer d'air, j'espère Vincent.C que vous me le confirmerez, pour son niveau en terme de jeux vidéos dans l'Asie malgré le fait que bon nombre d'acteurs du marché japonais indique un certain déclin face à l'occident en terme de production.
Cependant Vincent.C l'indique lui même, il pense qu'il aura un peu de mal.
Pascal a écrit : Pour répondre à la question de départ, la meilleurs façon de trouver est de faire un tour à la FNAC la plus proche (ils vendent bien des jeux video entre autres??) ou sinon le magasin de jeux le plus proche.
(...)
Pour l'analyse et la réflexion, vous pouvez toujours lire des bouquins ou ce site. Mais la perception du japon, des entreprises, des relations, etc... est tellement différente suivant l'individu que vous aurez de toute façon après un an une opinion complètement différente de tout ce que vous avez lu. Bref, analyse ou non, vous ne pouvez pas prévoir si la vie ici vous plaira ou non.

Pascal
Ceci est tout à fait vrai, mais cela ne coûte rien de prévoir avant de foncer. Je pense que Vincent.C est déjà au Japon, donc vous verrez bien, monsieur, si cela vous plaît ou non. J'espère que cela sera le cas. :P
Pour en revenir à vous, et pour ce qui est des meilleurs sociétés où travailler dans le monde des Jeux Vidéos, ma foi, je ne pourrais pas vous aider. Ceci est subjectif quelque soit le domaine. Certain parce qu'ils ont un bon chef, vous dirons que la boite X est génial, alors que d'autre non.

Savez-vous Vincent.C quelle type de sociétés vous cibler ? Les jeux vidéos PC ou consoles ?

Cdlt,
Clws990

vincent.c
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 11
Inscription : 25 oct. 2008, 16:45

Re: Etre programmeur de jeux vidéos au Japon

Message par vincent.c »

Bonjour,

Désolé pour le retard de ma réponse, une panne d'Internet m'a empêché de revenir sur le forum depuis mon précédent post.

Je devrais peut-être me présenter un mieux. Je me suis brièvement présenté sur le forum auparavant, désolé de l'avoir omis. J'ai aussi un CV sur linkedin, pour ceux qui veulent plus d'infos sur mon parcours et mes spécialités.

Je suis encore à Taïwan à l'heure actuelle, d'où j'apprends le Japonais pour préparer la prochaine page de ma vie. Je parle et écris couramment l'anglais, et dans ma compagnie j'utilise parfois un chinois moyen pour discuter avec les artistes ainsi qu'avec quelques jeunes programmeurs qui ne parlent pas anglais.

Pour répondre à pourquoi je pars au Japon, et bien je pense que c'est pour changer d'air plus qu'autre chose, autant pour ma vie privée que professionelle. Ce n'est en aucun cas pour les mangas ou pour les tamagochis - mes collègues Taïwanais m'ayant refilé leur virus, j'ai *déjà* une encombrante collection de figurines ici à Taïwan qui réduit chaque année mon espace de travail.
Parlez-vous déjà japonais ?
Pas encore, mais j'y travaille. Je le trouve beaucoup plus simple que le chinois et avance à bonne vitesse (la plupart des kanjis me sont déjà trés familiers).
Avez-vous fait toute l'analyse et la réflexion de vivre et travailler au Japon ? Car il faut bien comprendre que ce n'est pas le même contexte que de travailler en tant que programmeur en France.
Pour moi l'analyse s'est resumée à savoir si je pouvais m'adapter au Japon, sans avoir à me demander si la France me manquera. N'ayant jamais travaillé dans une boite de jeu video en France, je ne peux pas me permettre de comparer. Par contre, j'avoue joindre par moi-même le soir au matin quand les deadlines approchent ou parfois aussi par amour d'un travail bien fait. On m'a déjà mis en garde à propos des heures sup au Japon .. je ne pense pas que ça changera grand chose par rapport à mon rythme de vie ici à Taipei.
L'expatriation n'est pas un choix à faire juste par amour des jeux vidéos, sans quoi vous risquez de faire partie de ces nombreux expatriés ayant échoué.
Le vol d'avion entre Taïwan et le Japon est court, si le tofu-qui-pue me manque trop, je peux toujours y retourner le weekend :). Plus sérieusement, l'expatriation n'est plus un choix pour moi car c'est devenu mon quotidien depuis 6 ans, donc je ne me fais pas de soucis pour ça.

Ce qui m'inquiète le plus est de savoir si je pourrais me faire à la hiérarchie professionnelle au Japon ou non. Je sais que je dois m'attendre à voir ce que je pense être de bons conseils être parfois ignorés par les supérieurs, et ce, dans n'importe quelle compagnie dans le monde, mais je ne sais pas où se place la barre entre "être totalement ignoré" et "être écouté avec intéret" au Japon. Je pense que c'est une chose qui varie entre les compagnies et les personnes, ainsi que ce que font les compagnies des étrangers qu'elles embochent. Par exemple à Taïwan, certaines compagnies se servent seulement du nombre d'étrangers qu'elles emploient comme d'un trophée glorieux pour montrer qu'elles sont internationales, d'autres se servent de leur expertise seulement quand elles sont dans le pétrin mais les ignorent dans la prise des décisions qui les amènent dans le pétrin, préférant l'avis de locaux pas forcément trés compétents. Par contre, certaines compagnies les embauchent pour leur différences, leur demande conseils quand elles sont indécises, et d'autres leur demande conseil même quand elles pensent savoir quoi faire. Je pense que je me sentirais mieux dans ces dernières.
Je pense qu'il a choisi le Japon, lorsqu'il a décidé de changer d'air, pour son niveau en terme de jeux vidéos dans l'Asie malgré le fait que bon nombre d'acteurs du marché japonais indique un certain déclin face à l'occident en terme de production.
C'est exacte. Au japon, même si beaucoup de petites compagnies font des jeux médiocres comme à Taïwan, il y en a aussi beaucoup qui font des jeux de trés bonne qualité et (surtout) interessants, et c'est la l'objectif de parfois quelques années passées à travailler dur sur un projet. C'est pour éviter de voir et revoir tout ces efforts gachés que je veux faire le saut entre Taïwan et le Japon.
Cependant Vincent.C l'indique lui même, il pense qu'il aura un peu de mal.
C'est surtout un sentiment actuel de marcher dans un champs de mine les yeux bandés, mais je pense que ca ira mieux dans les prochaines semaines, je suis encore en train de récuperer toutes les informations que je peux de la vie au bureau dans une boite de jeu làbas. Y a-t'il des gens travaillant dans ce secteur et désirant me faire part de leurs experiences ?

A la base, ce que je voulais savoir c'était quelles sont les compagnies recommendées pour la qualité de leur environement et leur professionalisme parmis celles qui proposent des postes aux étrangers.
Mais c'est vrai que c'est difficile et arbitraire de comparer quand c'est des personnes différentes qui en parlent.
Je pense donc que notre but n'est pas uniquement de dire " Oui vas-y ! Fonce ! Tu as une très bonne idée !" mais d'aider.
Je pense aussi que c'est ce que vous cherchez, n'est-ce pas, Vincent.C ?
Oui, je cherche des conseils réalistes plutot que des encouragements (qui ne sont tout de même pas de refus :))
[...] Je prend l'exemple de Konami, pour avoir vu un documentaire dessus, où pour l'un de leur jeux (un bloc buster mais je me souviens plus du nom) toute l'équipe était enfermé dans un espèce d'énorme bâtiment comprenant hôtel, combini, restaurants et bien entendu les locaux de dev. afin de donner le meilleur environnement pendant tout le long du projet en particulier durant la grosse période de dév.
Wow ! Un paradis ! :D

sinon .. Blizzard a un studio de dév au Japon ?
Savez-vous Vincent.C quelle type de sociétés vous cibler ? Les jeux vidéos PC ou consoles ?
Je ne veux plus travailler pour des startups, et ai une préférence pour les consoles.

Voilà voilà, j'espère avoir répondu à toutes les questions laissées parci et là. Désolé pour la longueur impressionante du post.
Dernière modification par vincent.c le 02 nov. 2008, 13:01, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
bcg
gorôkôsama
gorôkôsama
Messages : 4944
Inscription : 30 juin 2004, 09:00
Localisation : Tokyo - Nippori
Contact :

Re: Etre programmeur de jeux videos au Japon

Message par bcg »

Bonjour,

Juste une petite remarque : Les accents sont-ils en panne sur votre ordinateur? Installer le clavier canadien vous serait d'une grande utilité. ;)

vincent.c
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 11
Inscription : 25 oct. 2008, 16:45

Re: Etre programmeur de jeux videos au Japon

Message par vincent.c »

bcg a écrit :Bonjour,

Juste une petite remarque : Les accents sont-ils en panne sur votre ordinateur? Installer le clavier canadien vous serait d'une grande utilité. ;)
Désolé pour cette inadvertance, c'est maintenant réparé.

[Message du modérateur bcg : merci! :) ]

Avatar de l’utilisateur
clws990
confirmé(e)
confirmé(e)
Messages : 460
Inscription : 28 mai 2008, 23:04
Localisation : 東京

Re: Etre programmeur de jeux vidéos au Japon

Message par clws990 »

vincent.c a écrit :Bonjour,

Désolé pour le retard de ma réponse, une panne d'Internet m'a empêché de revenir sur le forum depuis mon précédent post.
Je vous en prie, il n'y a pas de raison de s'excuser. Nous comprenons bien.
vincent.c a écrit : Je suis encore à Taïwan à l'heure actuelle, d'où j'apprends le Japonais pour préparer la prochaine page de ma vie. Je parle et écris couramment l'anglais, et dans ma compagnie j'utilise parfois un chinois moyen pour discuter avec les artistes ainsi qu'avec quelques jeunes programmeurs qui ne parlent pas anglais.
Vous avez un niveau TOEIC/TOEFFL ? Car parfois, les entreprises le demandent. Vous parlez, de plus chinois ? Cela pourrait-être un plus. :)
vincent.c a écrit : Pour moi l'analyse s'est resumée à savoir si je pouvais m'adapter au Japon, sans avoir à me demander si la France me manquera. N'ayant jamais travaillé dans une boite de jeu video en France, je ne peux pas me permettre de comparer. Par contre, j'avoue joindre par moi-même le soir au matin quand les deadlines approchent ou parfois aussi par amour d'un travail bien fait. On m'a déjà mis en garde à propos des heures sup au Japon .. je ne pense pas que ça changera grand chose par rapport à mon rythme de vie ici à Taipei.
C'est très bien pour vous. Mmm au dernière news que j'avais lu, je ne vous conseille pas TEC** [BCG, ai-je le droit de citer la société vu que c'était dans les journaux ? ], car cette société a eu quelques soucis suite à la plainte de salariés (dont le créateur de DoA et de Ninja Gaiden) pour de très très nombreuses heures sup. jamais payées.
vincent.c a écrit : Ce qui m'inquiète le plus est de savoir si je pourrais me faire à la hiérarchie professionnelle au Japon ou non. Je sais que je dois m'attendre à voir ce que je pense être de bons conseils être parfois ignorés par les supérieurs, et ce, dans n'importe quelle compagnie dans le monde, mais je ne sais pas où se place la barre entre "être totalement ignoré" et "être écouté avec intéret" au Japon. Je pense que c'est une chose qui varie entre les compagnies et les personnes, ainsi que ce que font les compagnies des étrangers qu'elles embochent. Par exemple à Taïwan, certaines compagnies se servent seulement du nombre d'étrangers qu'elles emploient comme d'un trophée glorieux pour montrer qu'elles sont internationales, d'autres se servent de leur expertise seulement quand elles sont dans le pétrin mais les ignorent dans la prise des décisions qui les amènent dans le pétrin, préférant l'avis de locaux pas forcément trés compétents. Par contre, certaines compagnies les embauchent pour leur différences, leur demande conseils quand elles sont indécises, et d'autres leur demande conseil même quand elles pensent savoir quoi faire. Je pense que je me sentirais mieux dans ces dernières.
Je vois que vous avez une très bonne réflexion sur ce sujet et une visibilité sur le monde du travail qui en soit, est un jeu de hasard au final si l'on veut être entendu et bien au sein de la société selon l'entourage professionnel.
Vous pourrez le lire dans ce forum (de façon générale et donc pas uniquement société de jeux) que certains ont l'ambiance et la bonne humeur avec les collègues, d'autre non, certains font des horaires "normales", d'autres plus.
vincent.c a écrit : C'est exacte. Au japon, même si beaucoup de petites compagnies font des jeux médiocres comme à Taïwan, il y en a aussi beaucoup qui font des jeux de trés bonne qualité et (surtout) interessants, et c'est la l'objectif de parfois quelques années passées à travailler dur sur un projet. C'est pour éviter de voir et revoir tout ces efforts gachés que je veux faire le saut entre Taïwan et le Japon.
Mmm faites attention, Mr Miyamoto le dit lui même tout comme le PDG de S-E (la société des FF, pour infos), il y a un ralentissement du marché japonais, qui font que la créativité (et donc la vision intéressante ?) est en déclin pour l'aspect business et rentabilité. Faire les n'ièmes suites restent cependant avec la qualité et l'aspect richesse et intérêt mais les acteurs majeurs indiquent que l'aspect risque de recherche qualité-nouveauté-intérêt se fait de plus en plus dans les sociétés occidentaux.
Mr Miyamoto regrette cela et c'est pour cela que les jeux de N. prennent autant de temps à sortir (bon le dernier jeu de musique me semble ....). De plus, les grosses sociétés sous-traitent parfois à des petits studios comme Lvl5 à ses début. Je vous conseille donc de garder un oeil ouvert sur ces petites compagnies qui au Japon doivent être d'un gabarit différent qu'à Taipei.
vincent.c a écrit : C'est surtout un sentiment actuel de marcher dans un champs de mine les yeux bandés, mais je pense que ca ira mieux dans les prochaines semaines, je suis encore en train de récuperer toutes les informations que je peux de la vie au bureau dans une boite de jeu làbas. Y a-t'il des gens travaillant dans ce secteur et désirant me faire part de leurs experiences ?
Je ne suis pas sur ce forum depuis le début, mais pour ce que j'ai lu, je n'ai jamais vu de tel profil. J'espère me tromper et que quelqu'un pourra vous aider.
vincent.c a écrit : A la base, ce que je voulais savoir c'était quelles sont les compagnies recommendées pour la qualité de leur environement et leur professionalisme parmis celles qui proposent des postes aux étrangers.
Mais c'est vrai que c'est difficile et arbitraire de comparer quand c'est des personnes différentes qui en parlent.
Je ne pourrais vous aider, mais je vous conseille de voir les grandes sociétés :
-Nintendo, Sony, Square-Enix, Bandai (quoique ?), Sega, Koei....

Je ne connais qu'un peu le contexte de S-E pour les étrangers, qui était assez positif.
vincent.c a écrit : Oui, je cherche des conseils réalistes plutot que des encouragements (qui ne sont tout de même pas de refus :))

Wow ! Un paradis ! :D

sinon .. Blizzard a un studio de dév au Japon ?
J'espère que votre projet se concrétisera de façon fortement positive ! 8)
Mmm je ne suis pas certain pour Blizzard. Je crois que Blizzard est plutôt en Corée. Il faudrait approfondir ...
vincent.c a écrit : Je ne veux plus travailler pour des startups, et ai une préférence pour les consoles.
Je vois. Vous avez malgré tout de grands studio dans le monde PC, tel que Falcom (qui fait aussi des jeux consoles) même si au Japon ... la majorité des jeux PC touche un domaine spécialement japonais :mrgreen:

PS : Pour la programmation sur console S*, c'est du C, C++, Pascal, voire assembleur pour la partie core, car selon les studios, S* ne "donne" que le core brute à optimiser soit même pour faire son moteur. Et les manuels ... :shock: 5-6 de 600 à 800 pages format A4 écrit en petit ...

Avatar de l’utilisateur
bcg
gorôkôsama
gorôkôsama
Messages : 4944
Inscription : 30 juin 2004, 09:00
Localisation : Tokyo - Nippori
Contact :

Re: Etre programmeur de jeux vidéos au Japon

Message par bcg »

Bonsoir,

Tout dépend du nombre de mines sur lesquelles vous aurez sauté... Vous dites que "ça ira mieux" mais peut-on vraiment dire que ça va mieux lorsqu'on marche sur des moignons et qu'on n'a plus d'appareil reproducteur et un anus artificiel ? :)
vincent.c a écrit :...
C'est surtout un sentiment actuel de marcher dans un champs de mine les yeux bandés, mais je pense que ca ira mieux dans les prochaines semaines...

vincent.c
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 11
Inscription : 25 oct. 2008, 16:45

Re: Etre programmeur de jeux vidéos au Japon

Message par vincent.c »

bcg a écrit :... lorsqu'on marche sur des moignons et qu'on n'a plus d'appareil reproducteur et un anus artificiel ?
.. en d'autres termes, travailler avec des casses pieds, se faire couper les vivres, et être profondément touché par la crise. :mrgreen:
clws990 a écrit :Vous avez un niveau TOEIC/TOEFL ? Car parfois, les entreprises le demandent. Vous parlez, de plus chinois ? Cela pourrait-être un plus.
Je n'ai rien de tout celà, lequel des 2 est le plus utile pour mon cas ? Je compte aller passer le test illico presto, merci de m'y avoir fait penser.
clws990 a écrit :... je ne vous conseille pas TEC** [BCG, ai-je le droit de citer la société vu que c'était dans les journaux ? ], car cette société a eu quelques soucis suite à la plainte de salariés (dont le créateur de DoA et de Ninja Gaiden) pour de très très nombreuses heures sup. jamais payées.
Oui, ça me revient ... je l'avais lu quelque part.
clws990 a écrit :Mmm faites attention, Mr Miyamoto le dit lui même tout comme le PDG de S-E (la société des FF, pour infos), il y a un ralentissement du marché japonais, qui font que la créativité (et donc la vision intéressante ?) est en déclin pour l'aspect business et rentabilité. Faire les n'ièmes suites restent cependant avec la qualité et l'aspect richesse et intérêt mais les acteurs majeurs indiquent que l'aspect risque de recherche qualité-nouveauté-intérêt se fait de plus en plus dans les sociétés occidentaux.
Bah .. je serais tout de même content de travailler sur un éventuel FFXVIII ou encore sur un "Zelda, Legend of the Old Warrior a-la-MGS4" :)
clws990 a écrit :... Je ne connais qu'un peu le contexte de S-E pour les étrangers, qui était assez positif.
S-E, comme d'autres de la liste, n'a pas de section en anglais sur leur site japonais .. mauvais signe, mais je vais quand même tenter et espérer.
clws990 a écrit :J'espère que votre projet se concrétisera de façon fortement positive ! 8)
Merci :)
clws990 a écrit :PS : Pour la programmation sur console S*, c'est du C, C++, Pascal, voire assembleur pour la partie core, car selon les studios, S* ne "donne" que le core brute à optimiser soit même pour faire son moteur. Et les manuels ... :shock: 5-6 de 600 à 800 pages format A4 écrit en petit ...
J'imagine que vous parlez de la xx3 car pour la xxP, la doc est assez correcte. Sinon, ça ne me fait pas trop peur, j'avais lu des volumes de doc similaires quand j'avais programmé mon émulateur "Girlfriend Advance". Même pas mal ! :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
clws990
confirmé(e)
confirmé(e)
Messages : 460
Inscription : 28 mai 2008, 23:04
Localisation : 東京

Re: Etre programmeur de jeux vidéos au Japon

Message par clws990 »

Bonsoir,

Ces derniers temps BCG est en forme :mrgreen: [message édité par un modérateur(bcg)]
vincent.c a écrit : Je n'ai rien de tout celà, lequel des 2 est le plus utile pour mon cas ? Je compte aller passer le test illico presto, merci de m'y avoir fait penser.
En général, si je ne me trompe pas, c'est le TOEIC qui est demandé.
vincent.c a écrit : Bah .. je serais tout de même content de travailler sur un éventuel FFXVIII ou encore sur un "Zelda, Legend of the Old Warrior a-la-MGS4" :)
Lol ! Moi de même, même si j'ai arrêté le monde des jeux vidéos depuis longtemps.
vincent.c a écrit : S-E, comme d'autres de la liste, n'a pas de section en anglais sur leur site japonais .. mauvais signe, mais je vais quand même tenter et espérer.
En effet, les offres sont souvent d'abord à lire sur le site en japonais, puis ensuite, il y a possibilité je pense en anglais ... Beaucoup de société japonaise auxquelles j'ai voulu postulé, ne font en effet pas l'effort d'avoir un site en anglais même s'il recrute des étrangers. On retrouve alors parfois l'offre sur les sites d'emploi en anglais.
vincent.c a écrit : J'imagine que vous parlez de la xx3 car pour la xxP, la doc est assez correcte. Sinon, ça ne me fait pas trop peur, j'avais lu des volumes de doc similaires quand j'avais programmé mon émulateur "Girlfriend Advance". Même pas mal ! :mrgreen:
En effet, mais la première fois que j'ai vu ces :shock: bouquins ..... j'ai fait oula !!!!

Avatar de l’utilisateur
lawren00
made in Japan
made in Japan
Messages : 1619
Inscription : 16 oct. 2005, 09:00
Localisation : 水原

Re: Etre programmeur de jeux videos au Japon

Message par lawren00 »

Le TOEIC est la version "entreprise" du test d'anglais. la TOEFL est la version universitaire. Le TOEIC est plus abordable que le TOEFL. Je te recommande de te préparer tout de même avant de passer le test (faire des annales).

Bon courage

Avatar de l’utilisateur
clws990
confirmé(e)
confirmé(e)
Messages : 460
Inscription : 28 mai 2008, 23:04
Localisation : 東京

Re: Etre programmeur de jeux videos au Japon

Message par clws990 »

lawren00 a écrit :Le TOEIC est la version "entreprise" du test d'anglais. la TOEFL est la version universitaire. Le TOEIC est plus abordable que le TOEFL. Je te recommande de te préparer tout de même avant de passer le test (faire des annales).

Bon courage
mmm oui et non, en France, du moins, le TOEFL est notamment le test obligatoire pour les écoles de commerces, alors que le TOEIC est le test obligatoire pour les écoles d'ingénieurs. Le TOEFL est considéré être un test plus riche en vocabulaire notamment.

Bonne révision :wink:

Avatar de l’utilisateur
lawren00
made in Japan
made in Japan
Messages : 1619
Inscription : 16 oct. 2005, 09:00
Localisation : 水原

Re: Etre programmeur de jeux videos au Japon

Message par lawren00 »

Clws990, voila ce que dit Wikipedia :
wikipedia a écrit :The Test of English as a Foreign Language (or TOEFLs, pronounced "toe-full" or sometimes "toy-ful") evaluates the potential success of an individual to use and understand Standard American English at a college level.
wikipedia a écrit : Test of English for International Communication (TOEIC) measures the ability of non-native English-speaking examinees to use English in everyday workplace activities.
Quand tu auras pris connaissance de ce message, je l'effacerai ainsi que le tiens. :wink:

A bientôt

Avatar de l’utilisateur
bcg
gorôkôsama
gorôkôsama
Messages : 4944
Inscription : 30 juin 2004, 09:00
Localisation : Tokyo - Nippori
Contact :

Re: Etre programmeur de jeux videos au Japon

Message par bcg »

Bonjour,

Pourquoi effacer? Nous avons appris quelque chose d'utile! J'avais oublié moi-même les différences entre les 2 examens. En général, je conseille d'ailleurs de passer les deux! :)
Les ayant passés moi-même, je n'ai pas trouvé de différences! :D

Avatar de l’utilisateur
clws990
confirmé(e)
confirmé(e)
Messages : 460
Inscription : 28 mai 2008, 23:04
Localisation : 東京

Re: Etre programmeur de jeux videos au Japon

Message par clws990 »

lawren00 a écrit :Clws990, voila ce que dit Wikipedia :
wikipedia a écrit :The Test of English as a Foreign Language (or TOEFLs, pronounced "toe-full" or sometimes "toy-ful") evaluates the potential success of an individual to use and understand Standard American English at a college level.
wikipedia a écrit : Test of English for International Communication (TOEIC) measures the ability of non-native English-speaking examinees to use English in everyday workplace activities.
Quand tu auras pris connaissance de ce message, je l'effacerai ainsi que le tiens. :wink:

A bientôt
Bonsoir,

La définition est vrai. Est-ce un cas particulier ? je ne sais pas, mais par exemple, pour travailler aux USA, on ne demande pas un niveau TOEIC mais TOEFL pour ce que j'ai constaté du moins lors de mes démarchent passées, d'autres pourront peut-être infirmer ou non. Car bien entendu, je me trompe peut-être. C'est pour cela que dans leur universités aux USA, Canada, et autre, on passe le TOEFL et non le TOEIC. Non ? A moins que cela est changé, car mes informations datent de quelques années. :oops:

Ce que j'indiquais, était simplement que pour les écoles de commerces en France, de management, de logistique, ... l'examen a passé et à validé pour le diplôme, est le TOEFL, comme pour HEC. Alors que les écoles d'ingénieurs considèrent que le TOEIC est suffisant. (Bon, la CTI se demande si il ne faut pas passer au TOEFL ou monter le niveau minimum nécessaire pour être diplômé). Beaucoup de gens considère le TOEFL plus difficile due à la richesse de ce dernier (richesse car pour un niveau universitaire ?), comme me l'a indiqué mes professeurs anglais, américains et sud-africain, durant mes études. Et ... moi aussi, pour l'avoir essayé :( ...

Pour l'université de ma fiancée, à Kyoto, on ne passe que le TOEIC. Est-ce le cas dans toutes les universités japonaises ? Je ne sais pas. Peut-être que les expatriés pourraient nous en parler ? (Bon okay ... pas certain que vos enfants soient déjà à l'université ! :mrgreen: ) ou les japonais(es) qui visitent ce forum :D ?

A bientôt ! :wink:

Avatar de l’utilisateur
lawren00
made in Japan
made in Japan
Messages : 1619
Inscription : 16 oct. 2005, 09:00
Localisation : 水原

Re: Etre programmeur de jeux videos au Japon

Message par lawren00 »

Bonjour,

bon je conclus cet HS puisqu'il diffuse des informations intéressantes mais ensuite on en parle plus :wink: .
clws990 a écrit : Bonsoir,

La définition est vrai. Est-ce un cas particulier ? je ne sais pas, mais par exemple, pour travailler aux USA, on ne demande pas un niveau TOEIC mais TOEFL pour ce que j'ai constaté du moins lors de mes démarchent passées, d'autres pourront peut-être infirmer ou non. Car bien entendu, je me trompe peut-être. C'est pour cela que dans leur universités aux USA, Canada, et autre, on passe le TOEFL et non le TOEIC. Non ? A moins que cela est changé, car mes informations datent de quelques années. :oops:
Alors que les écoles d'ingénieurs considèrent que le TOEIC est suffisant.
Eh bien, en relisant la definition du TOEFL, tu as réponses à tes interrogations. Si les universités anglophones le demandent, c'est parce qu'il a été créé pour ca. Il faut juste garder a l'esprit ce raccourcis : TOEFL = pouvoir étudier en anglais, TOEIC = pouvoir travailler en anglais.
clws990 a écrit : Ce que j'indiquais, était simplement que pour les écoles de commerces en France, de management, de logistique, ... l'examen a passé et à validé pour le diplôme, est le TOEFL, comme pour HEC.
A HEC on passe egalement le TOEIC. Cela dit, il est faux de croire qu'HEC est représentatif des écoles de commerce françaises. L'ecole de commerce dans laquelle j'ai étudié ainsi que celle où mon frere a étudié, ne nous ont jamais forcé à passer un TOEFL. Par contre le TOEIC est obligatoire, et on est obligé de valider un score minimum au TOEIC pour valider notre diplôme. C'est un passeport nécessaire pour une intégration en entreprise.

En bref, quand une école veut vous faire passer un TOEFL, le but est de pouvoir vous envoyer en échange dans une institution anglophone d'un certain niveau (Australie, USA, UK, Singapour, Canada et d'autres). Les institutions anglophones moins à cheval sur les regles et généralement les universités internationales acceptent l'équivalence TOEIC de fait TOEFL 213 = TOEIC 750 (niveau minimum pour pouvoir suivres des cours anglais). Certaines universités nécessitent un niveau supérieur TOEFL 250 = TOEIC 800.

Si les universités acceptent le TOEIC, c'est parce que la majeur partie des institutions sérieuses font passer un TOEIC dans l'optique de l'insertion professionelle.

Voilà, à bientôt

Avatar de l’utilisateur
clws990
confirmé(e)
confirmé(e)
Messages : 460
Inscription : 28 mai 2008, 23:04
Localisation : 東京

Re: Etre programmeur de jeux videos au Japon

Message par clws990 »

Ces derniers temps, les cabinets de recrutements au Japon, m'informent tous qu'en IT, le recrutement se fait quasi à 90-95% sur un profil bilingue en Japonais et anglais ... est-ce un changement vu la situation économique ? Je ne sais pas. Ceci s'ajoute aux retours que j'ai via des sites de recherche d'emplois. :(

Alors, faites bien attention.

vincent.c
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 11
Inscription : 25 oct. 2008, 16:45

Re: Etre programmeur de jeux videos au Japon

Message par vincent.c »

C'est malheureusement ce que j'ai pu constater en epluchant les differents sites d'emploi. Sur certain sites, c'etait meme pas ecrit "Fluent" mais "Native Japanese" requis. Je ne pense personellement pas que la difference entre les 2 soit utile et j'ai bien l'impression qu'il y a de la panique dans l'air au Japon.

Je suis encore en train de faire des demos pour demontrer mes connaissances et mon savoir faire, puis j'irais fierement ecrire en dessous "debutant en Japonais". Je pense que si mes demos sont impressionnantes et si leur programmeurs parlent un peu Anglais, il y a moyen. Soyons positif :)

Avatar de l’utilisateur
clws990
confirmé(e)
confirmé(e)
Messages : 460
Inscription : 28 mai 2008, 23:04
Localisation : 東京

Re: Etre programmeur de jeux videos au Japon

Message par clws990 »

vincent.c a écrit :C'est malheureusement ce que j'ai pu constater en epluchant les differents sites d'emploi. Sur certain sites, c'etait meme pas ecrit "Fluent" mais "Native Japanese" requis. Je ne pense personellement pas que la difference entre les 2 soit utile et j'ai bien l'impression qu'il y a de la panique dans l'air au Japon.
Déjà qu'un niveau 1, il parait que c'est assez dur, alors si en plus il faut être "Native Japanese" ....
vincent.c a écrit :Je suis encore en train de faire des demos pour demontrer mes connaissances et mon savoir faire, puis j'irais fierement ecrire en dessous "debutant en Japonais". Je pense que si mes demos sont impressionnantes et si leur programmeurs parlent un peu Anglais, il y a moyen. Soyons positif :)
Le plus étonnant, j'ai vu des offres et contacts avec soit disant "fluent english" mais en fait, on m'indiqua que "business" était suffisant ... (mais hélas, il fallait "fluent Japanese" ... :'( ) est-ce un moyen de filtrage ?

Bon courage !

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité