Cadre étranger au Japon

Échanges de renseignements pratiques sur le travail au Japon, visas de travail, etc.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
uchimizu
amateur
amateur
Messages : 50
Inscription : 12 déc. 2007, 09:00

Cadre étranger au Japon

Message par uchimizu » 27 mars 2008, 20:57

[Message du modérateur (bcg): La deuxième partie de ce message était hors sujet par rapport au fil sur la fiscalité. Il a donc été déplacé ici dans ce nouveau fil]

Bonjour,

ce forum parle beaucoup des aspects pratiques de l'expatriation, et en particulier de ses conséquences fiscales. Tout ceci est effectivement très important, même si, dans mon cas un simple coup de fil à ma banque a permis de tout rêgler (principalement la fermeture du PEA).

En tant qu'expatrié, le reste des détails pratiques (visa, logement...) est en général bien géré par l'entreprise.

Par contre, je pense qu'il faut faire très attention au contenu du travail que l'on va faire au Japon, et des objectifs avec lesquels on part. Le Japon peut être un véritable "briseur de carrières", en particulier pour les cadres très brillants en Europe.

J'ai rédigé quelques réflexions et conseils sur le sujet http://uchimizu.blogspot.com/2008/03/ca ... japon.html basés sur mon expérience. J'espère qu'elles vous seront utiles, et je serai ravi d'avoir votre avis et vos réflexions sur le sujet.

Avatar de l’utilisateur
bcg
gorôkôsama
gorôkôsama
Messages : 4940
Inscription : 30 juin 2004, 09:00
Localisation : Tokyo - Nippori
Contact :

Re: Cadre étranger au Japon

Message par bcg » 27 mars 2008, 23:31

Bonjour,

Uchimizu, ce n'était pas la peine de chercher un prétexte pour parler de ton blog. Tu étais hors-sujet et tu le sais très bien. Merci d'éviter de donner du travail aux modérateurs à l'avenir. ;)

Ceci étant dit, je viens d'aller lire ton article sur le rôle des cadres expatriés et l'ai trouvé très intéressant. Pourrais-tu nous en donner un bref résumé ici?

Avatar de l’utilisateur
Cable
made in Japan
made in Japan
Messages : 1788
Inscription : 15 oct. 2006, 09:00
Localisation : Shonan
Contact :

Re: Cadre étranger au Japon

Message par Cable » 27 mars 2008, 23:43

J'ai aussi trouvé l'article très intéressant...pour les expatriés. En fait, j'ai bien crû reconnaître la vision des choses de beaucoup d'expatriés. Ceux en partance pour le Japon mais qui n'y connaissent rien et ne comptent pas y rester, devraient le lire.
Hébergement Web de haute qualité à bas prix: https://www.awakening-hosting.com

Avatar de l’utilisateur
nolive
amateur
amateur
Messages : 93
Inscription : 28 oct. 2006, 09:00
Localisation : Shanghai

Re: Cadre étranger au Japon

Message par nolive » 21 avr. 2008, 15:46

Je viens ici confirmer la plupart des "lecons" evoquees dans votre blog.

Mon experience demontre que la lutte de pouvoir entre cadres des 2 pays (moi et le Office Manager pour simplifier :mrgreen: ) est effectivement bien presente et que meme en utilisant la "nuance" chere a nos amis japonais(je suis meridional et scorpion donc il faut me forcer :lol: ), les clash sont frequents.

En tant que responsable d'un compte Client Automobile (vous savez Carlos Ghosn :mrgreen: ) je peux rajouter que entre cadres Renault et Nissan (oops je l'ai dit :roll: ) ca n'est pas le grand amour non plus:shock:

Mon seul reproche a votre analyze, concerne la lecon 5 "travailler dur". Je reste persuade, encore une fois c'est mon experience, que les japonais ne travaillent pas efficacemment. Longtemps et tardivement mais pas efficacemment.

Ma propre analyze est que leur inertie et frilosite a prendre des initiatives/decision fait qu'une tache qui pourrait se faire en 5hr par un europeen pragmatique prend minimum 8hr pour eux car ils vont generer trop de reflexion et pas assez d'action.

je ferai d'autres commentaires plus detailes quand j'aurai plus de temps, il faut quand meme que je bosse un peu :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
geo
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 40
Inscription : 10 juin 2004, 09:00
Localisation : Tokyo

Re: Cadre étranger au Japon

Message par geo » 21 avr. 2008, 16:53

Si les cadres europeens partaient au Japon avec une bonne formation approfondie sur le Japon, il y aurait certainement moins de prejuges ou de stereotype sur les cadres japonais et le management a la japonaise comme j'ai pu observe dans certains messages precedents. Bien sur je comprends, que ce n'est pas facile. Mais je n'y irai pas jusqu'a dire que l'experience du Japon est un briseur de carriere pour reprendre les mots d'un message precedent. Je mettrai cela plutot sur le cote personnel. Echouer cela arrive, et au fond c'est une bonne chose. Sans echec, il n'est pas possible d'avancer et d'apprendre.

Dans mon experience avec les cadres japonais et francais dans une entreprise francaise au Japon, j'ai remarque que les japonais faisaient le plus d'efforts pour etre flexible. Certains dirigeants francais etaient tres impatients et ne voulaient surtout pas changer leur position d'origine (donc un peu arrogant).

Bref, je voulais juste expliquer brievement qu'avec la globalisation il faut aussi savoir apprendre a ce que c'est la culture d'affaires locale, qui elle ne changera que tres peu de toute facon.

Avatar de l’utilisateur
nolive
amateur
amateur
Messages : 93
Inscription : 28 oct. 2006, 09:00
Localisation : Shanghai

Re: Cadre étranger au Japon

Message par nolive » 23 avr. 2008, 13:05

@ geo,

je ne suis pas un fan de prejuges mais je pense avoir assez d'experience personnelle et professionnelle (35ans :roll: et 10and dans le mileiz automobile en France, Monaco, Allemagne, UK/US et Japon) pour exprimer un avis :roll:

Ca veut dire quoi pour vous "partir au japon avec une bonne formation"? Je suis arrive ici apres avoir passe de nombreuses semaines en touriste dans les annees precedentes, avoir partage des Projects avec des Japonais en Europe ou aux US, avoir lu et vu beaucoup sur le Japon (et pas seulment les Amelie Nottonmb de base 8) )

mon commentaire s'etablissait surt une experience personnelle qui corrobore celle d'uchimizu mais egalement celles de cadres francais expat comme moi que j'ai rencontre aux hasards de meetings.

Il nous apparait difficile d'avoir un Management consensuel comme votre propre experience le demontre mais on ne peut pas accepter, pas moi en tout cas avec les efforts que j'ai fait dans et hors de mon bureau, que c'est les francais qui manquent d'adaptabilite ou de flexibilite :shock: :shock: :shock:

Allez je vais le dire, je gere le compte NISSAN pour mon entreprise, vous savez NISSAN_Renault le partnership vu par Carlos Ghosn, la mondialisation comme vous la citez (a part le Japon, vous visitez quels pays regulirement sans indiscretion :roll: ) avec langue commune, platformes vehicules communes etc.....mais je rigole :mrgreen: :mrgreen:

je n'ai pas vu 1 seul francais assister a nos reunions a Yokohama lorsque l'on parlait d'engineering. je dois faire traduire mes rapports de l'anglais au Japonais par ma secretaire car mon client refuse de les lire sinon, je dois prendre avec moi un membre de mon equipe lorsque je vais en reunion car ils refusent egalement de parler anglais :evil:

et vous voulez faire croire que ce sont donc eux qui font le plus d'efforts pour etre flexible devant l'etranger? je prends plutot cela comme de la suffisance ou de l'arrogance choisissez le terme :(

Avatar de l’utilisateur
Maitre_Capello
amateur
amateur
Messages : 164
Inscription : 02 avr. 2004, 09:00
Localisation : Tokyo (depuis trop longtemps)

Re: Cadre étranger au Japon

Message par Maitre_Capello » 23 avr. 2008, 16:01

nolive a écrit : je n'ai pas vu 1 seul francais assister a nos reunions a Yokohama lorsque l'on parlait d'engineering. je dois faire traduire mes rapports de l'anglais au Japonais par ma secretaire car mon client refuse de les lire sinon, je dois prendre avec moi un membre de mon equipe lorsque je vais en reunion car ils refusent egalement de parler anglais :evil:
et vous voulez faire croire que ce sont donc eux qui font le plus d'efforts pour etre flexible devant l'etranger? je prends plutot cela comme de la suffisance ou de l'arrogance choisissez le terme :(
C'est vrai quoi, ils sont vraiment arrogants ces japonais qui veulent utiliser leur langue maternelle chez eux, sur leur sol, dans leur pays, sur leur propre terre. On ne peut qu'être d'accord avec toi et parler de suffisance et d'une certaine arrogance à vouloir parler sa langue chez soi et quand on voit qu'en France par exemple les réunions se font en anglais et que toute la documentation et les notes internes sont en anglais on se dit que les japonais sont vraiment des gens difficiles :lol: non ?
J'espère que tu n'étais pas sérieux en utilisant ces adjectifs.

Avatar de l’utilisateur
grenier
amateur
amateur
Messages : 99
Inscription : 13 déc. 2004, 09:00

Re: Cadre étranger au Japon

Message par grenier » 24 avr. 2008, 01:16

C'est normal que les japonais qui travaillent à Nissan parlent japonais entre eux.

Cela dit, quand les deux boites ont fusionnées, l'un des éléments de l'accord était que la langue officielle était l'anglais. Le but étant que lors de réunion internationales tout le monde utilise la même langue, et pareil pour les documents internes. L'attitude décrite ici va complètement à l'encontre de ça, et le bonhomme en question fait donc faire à sa secrétaire un travail de traduction qui ne devrait pas être nécessaire.

Avatar de l’utilisateur
geo
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 40
Inscription : 10 juin 2004, 09:00
Localisation : Tokyo

Re: Cadre étranger au Japon

Message par geo » 24 avr. 2008, 08:14

Sur la remarque "Ca veut dire quoi pour vous "partir au japon avec une bonne formation"? Je suis arrive ici apres avoir passe de nombreuses semaines en touriste dans les annees precedentes, avoir partage des Projects avec des Japonais en Europe ou aux US, avoir lu et vu beaucoup sur le Japon (et pas seulment les Amelie Nottonmb de base ":

Je pense que suivre un cursus dans une bonne universite japonaise pendant au moins deux ans permet une meilleure connaissance du Japon. La formation de six mois de stage au Japon proposee par les grandes ecoles en France est insuffisante. Il y a par les entreprises francaises un manque de reconnaissance sur le parcours des diplomes de l'universite francaise qui ont une grande experience du Japon. De ce fait, ces derniers sont generalement embauches par les entreprises anglo-saxones qui comprennent le potentiel de ces candidats qui parlent bien le japonais et connaissent comment communiquer avec les japonais.

Chacun a sa vision des choses, et debattre sur ce forum est une chose tres positive.

Avatar de l’utilisateur
nolive
amateur
amateur
Messages : 93
Inscription : 28 oct. 2006, 09:00
Localisation : Shanghai

Re: Cadre étranger au Japon

Message par nolive » 24 avr. 2008, 23:44

)@geo

je pense que sur le fonds vous avez raison, mais sur la forme, l'apprentissage a l'universite a aussi ses limites et rien ne remplace le "terrain" mais c'est bon de partager nos experiences respectives :D

@maitre capello (donneur de lecon on :?: )

c'est bien d'utiliser l'ironie (j'adore personnellement) mais c'est mieux de l'etayer sans detourner les propos originels :twisted:

Comme l'a parfaitement decrit Grenier, l'ANGLAIS etait suppose etre la langue d'entreprise commune en meetings internationaux. de facto, les japonais de NISSAN ne font aucun effort sur cepoint, fait et experience vecue et comme je le dis dans mon message(mais l'as tu vraiment lu :roll: ) par des francais travaillant pour Renault :evil:

le post originel parle d'experience de cadre etranger travaillant avce des japonais, c'est ce que je fais partager, mon experience sans faire de generalite ou d'avoir d'exigence particuliere (je suis le gaijin dans l'histoire et ca on te le fait bien ressentir :( )

je sais que ca fait mal de lire des verites mais il faut peut-etre vivre l#exeperience avant de critiquer celles d#autres individus :evil:

Avatar de l’utilisateur
Maitre_Capello
amateur
amateur
Messages : 164
Inscription : 02 avr. 2004, 09:00
Localisation : Tokyo (depuis trop longtemps)

Re: Cadre étranger au Japon

Message par Maitre_Capello » 25 avr. 2008, 08:53

nolive a écrit : Comme l'a parfaitement decrit Grenier, l'ANGLAIS etait suppose etre la langue d'entreprise commune en meetings internationaux. de facto, les japonais de NISSAN ne font aucun effort sur cepoint, fait et experience vecue et comme je le dis dans mon message(mais l'as tu vraiment lu :roll: ) par des francais travaillant pour Renault :evil:
Chercher à imposer une langue étrangère n'est ce pas là la marque des colonisateurs ? :roll:
(je suis le gaijin dans l'histoire et ca on te le fait bien ressentir :( )
Tu ne penses tout de même pas qu'en France on ne te ramene jamais à ta couleur de peau au sein des entreprises ? Finalement tu as peut être trop travaillé à l'étranger et pas assez dans l'hexagone, les reflexions deplacées et les blagues douteuses sur l'origine raciale ou la couleur sont plus fréquentes que tu ne l'imagines. La situation est sans doute plus facile au Royaume Uni mais pour la France il y a encore du chemin à faire dans ce domaine.
Il me semblait que Bosch s'en sortait mieux que Valéo au Japon pour ce qui était de l'utilisation de la langue japonaise avec les clients. Les rumeurs étaient donc fausses ?

titai
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 2
Inscription : 26 avr. 2008, 13:24

Re: Cadre étranger au Japon

Message par titai » 26 avr. 2008, 14:03

@ichimizu

Apres 9 ans d expatriation au japon et une situation similaire la tienne (confident des japonais et des occidentaux), j adere a ton analyse.

@nolive

Le japon est sans aucun doute tres ferme sur lui meme si tu le compares a d autres pays (meme asiatique), et alors ?. c est une particularite et rien ne changera a court&moyen terme. Donc la seule facon de reussir ici est de s adapter a la culture. Ton discours est celui de qq.un qui vient de debarquer au japon et qui ne veut pas respecter la culture locale, je ne pense pas que tu puisses reussir si tu continues dans cette voie.

Avatar de l’utilisateur
grenier
amateur
amateur
Messages : 99
Inscription : 13 déc. 2004, 09:00

Re: Cadre étranger au Japon

Message par grenier » 27 avr. 2008, 02:01

@Maitre_Capello

Peut-on réellement parler de colonisation quand l'entreprise devenant la nouvelle propriétaire (j'ai dis fusion, mais je rappelle que Renault est devenu actionnaire majoritaire de Nissan) n'impose pas sa propre langue mais un compromis à mi-chemin.

Que je sache, ça n'arrange pas particulièrement plus le personnel français de parler anglais que le personnel japonais.

@titai

Je suis le premier à encourager de s'adapter au pays dans lequel on vit - i.e. pour le Japon ne pas être un Ropongi-man, par exemple. Ceci dit, une personne étrangère qui arrive dans les locaux de Nissan-Japon pour y trouver des personnes qui ne 'jouent' pas suivant les règles établies pour tout le monde est parfaitement en droit de raler comme ici, je pense. Je ne sais pas comment ça s'y passe, mais l'inverse est vrai pour Renault-France.

Pour terminer, je serais curieux de savoir quelle est ta définition de "réussir" ?

Avatar de l’utilisateur
bcg
gorôkôsama
gorôkôsama
Messages : 4940
Inscription : 30 juin 2004, 09:00
Localisation : Tokyo - Nippori
Contact :

Re: Cadre étranger au Japon

Message par bcg » 27 avr. 2008, 08:44

Bonjour,

Grenier, voir le racisme et le néo-colonialisme partout, c'est une obsession de Maître Cappello! :D
L'accusation de racisme est l'argument-roi pour justifier son propre racisme. C'est un classique.
Il fallait bien, en effet, comme tu l'as dit, trouver une langue de travail commune lors de l'arrivée de Renault dans le capital de Nissan.
Refermons la parenthèse. Nous parlons ici des carrières de cadres au Japon.
grenier a écrit :@Maitre_Capello
Peut-on réellement parler de colonisation quand l'entreprise devenant la nouvelle propriétaire (j'ai dis fusion, mais je rappelle que Renault est devenu actionnaire majoritaire de Nissan) n'impose pas sa propre langue mais un compromis à mi-chemin.
Que je sache, ça n'arrange pas particulièrement plus le personnel français de parler anglais que le personnel japonais.

titai
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 2
Inscription : 26 avr. 2008, 13:24

Re: Cadre étranger au Japon

Message par titai » 28 avr. 2008, 21:45

grenier a écrit : Pour terminer, je serais curieux de savoir quelle est ta définition de "réussir" ?
"réussir" commence par s epanouir dans son travail et ne pas rentrer apres une journee de travail en se demandant ce que l on fait au japon.

Je ne connais pas particulierement le cas Nissan-Renault mais si vous vous plaignez du probleme de langue a utliser apres plusieurs annees de fusion, j ai du mal a croire que la fusion se passe bien. Car meme en ayant un language commun, la difference culturelle fait que la frustation monte vite de chaque cote pour la definition et l execution des projets donc si en plus vous rajouter le language ....

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités

WIKI japon pratique