Passer sa retraite au Japon

Échanges de renseignements pratiques sur le travail au Japon, visas de travail, etc.
Répondre
yamashiro
accro
accro
Messages : 217
Inscription : 01 avr. 2014, 05:05

Passer sa retraite au Japon

Message par yamashiro » 03 août 2015, 13:27

Bonjour

des Français ou des Occidentaux ont-ils décidé de passer leur retraite au Japon?

Quelles en sont les modalités concrètes?

Merci par avance

GaijinFrance
amateur
amateur
Messages : 70
Inscription : 16 août 2015, 16:09

Re: #Passer sa #retraite au #Japon

Message par GaijinFrance » 17 sept. 2015, 01:53

Bonjour,
Vu mon âge (48 ans) et mon projet de retourner vivre au Japon avec ma femme (japonaise) et mon fils dans 5 ans, je me pose moi-même la question car j'aurai alors une bonne cinquantaine et nous avons prévu de faire un bilan 3 à 5 ans après. Je serai alors à 4-5 ans de l'âge à partir duquel il est possible (aujourd'hui, mais ça évoluera probablement dans le mauvais sens...) de prendre sa retraite française avec décote, ce que je ne souhaite pas.
Nous verrons comment s'en sort notre fils et le réseau de connaissances que nous aurons pu tisser pendant ces années pour prendre notre décision de rentrer en France ou de rester au Japon.
J'ai pu vérifier qu'entre la France et le Japon une convention existait bien et que les parties cotisées en France et au Japon seraient bien prises en compte par chaque pays respectif et que les retraites pouvaient être versées dans l'un ou l'autre des pays. Pour le versement à l'étranger, la France ne demande qu'un certificat de vie (et de prévenir sa caisse de retraite en France que l'on réside à l'étranger). Idem pour la retraite complémentaire française qui peut être touchée à l'étranger. Pour le Japon, par contre, je ne sais pas trop ce qu'il en est de la retraite complémentaire (je ne pense pas que je serai salarié au Japon car à mon âge, ce sera difficile de trouver du boulot donc je compte créer mon activité moi-même).

yamashiro
accro
accro
Messages : 217
Inscription : 01 avr. 2014, 05:05

Re: Passer sa retraite au Japon

Message par yamashiro » 19 sept. 2015, 09:32

Merci.;Créer une activité dans quel secteur?

GaijinFrance
amateur
amateur
Messages : 70
Inscription : 16 août 2015, 16:09

Re: #Passer sa #retraite au #Japon

Message par GaijinFrance » 19 sept. 2015, 18:10

Bonjour,
Quand je disais "mon activité", ce serait plutôt notre activité car si mon épouse trouvera sans problème un baito, en revanche un contrat "seishain" à son âge sera, d'après ses dires, probablement plus compliqué à trouver.
Nous réfléchissions donc à une activité qui puisse faire vivre le couple (nous avons 5 ans pour trouver et formaliser nos idées) mais au final, on sera peut-être plus que 2 car mon épouse a gardé un excellent contact avec ses copines de l'époque et il y en quelques unes parmi elles qui sont prêtes à investir temps et/ou argent pour monter quelque chose ensemble.
Mon épouse et ses amies sont toutes de Kyoto et connaissent très bien leur ville. Elles sont également artistes (peintures, poteries, etc.) de formation et pour certaines de profession.
De mon côté, je suis raisonnablement trilingue (français, japonais, anglais) et je bredouille un peu d'espagnol.
Nous pensons donc combiner les compétences et connaissances de chacun pour monter quelque chose qui touchera le tourisme et le milieu artistique.

En ce qui concerne la retraite au Japon, vous pourrez avoir des informations précieuses et en français sur le site du Cleiss (http://www.cleiss.fr).
Franchement, je m'y perds un peu dans la détermination du droit et le calcul du montant pour la retraite de chaque pays.
Ce que j'ai retenu, c'est qu'au Japon la durée minimale d'affiliation est de 25 ans mais qu'au besoin les périodes effectuées en France peuvent rentrer dans le calcul. Pour la durée d'affiliation normale au Japon, c'est 40 ans. En dessous de 40 ans, c'est une formule qui prend en compte divers type de périodes (cotisées, exemptées en partie, complètement, etc.) qui est utilisées pour déterminer le montant de la pension.
Je crois comprendre que pour les salariées au Japon, la pension finale est composée d'une partie fixe (pension nationale) et d'une partie dépendant des salaires (pensions des salariés).
Par contre, lorsque l'on est pas salarié au Japon (baito, indépendant, etc.), je ne sais plus trop. Je pensais que seule la pension nationale était versée mais j'ai lu des choses contradictoires là-dessus.
Pour le calcul du droit à la retraire en France, c'est le même principe (il pourra être fait appel aux périodes effectuées à l'étranger pour arriver à la durée minimale ou normale).
Pour les 2 pays, de ce que je comprends, chacun calcule de son côté 2 montants.
Le premier est celui qui assimile les périodes effectuées dans l'autre pays (pour limiter les décotes) à des périodes effectués dans le pays du calcul.
Le second est celui qui ne prend en compte que l'état réel du pays du calcul.
Les résultats des calculs des 2 pays sont comparés et le calcul le plus intéressant pour le retraité est automatiquement retenu.
Pour le versement lui-même, chaque pays versent le montant correspondant à sa partie.

Attention, ce n'est que mon interprétation et je m'y perds un peu dans toutes ces informations.
Je n'ai pas réussi à trouver d'exemples concrets de calculs officiels et je souhaite profondément que ceux qui ont compris autre chose ou qui ont des précisions à apporter interviennent.
Pour en rajouter encore, je n'ai pas évoqué la possibilité de cotiser à titre volontaire aux régimes de base et complémentaires français mais c'est aussi important car suivant la situation de chacun (ex carrière déjà longue en France ou jamais ou très peu travaillé en France), l'influence sur la retraite totale française (= base + complémentaire) peut être importante.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités

WIKI japon pratique