Présentation du droit du travail du Japon

Échanges de renseignements pratiques sur le travail au Japon, visas de travail, etc.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
bcg
gorôkôsama
gorôkôsama
Messages : 4941
Inscription : 30 juin 2004, 09:00
Localisation : Tokyo - Nippori
Contact :

Présentation du droit du travail du Japon

Message par bcg » 16 avr. 2005, 19:47

Page à consulter sur le site de l'Observatoire International du Droit et de la Législation du Travail.

http://www.ilo.org/public/french/dialog ... nal/jp.htm

Avatar de l’utilisateur
uchimizu
amateur
amateur
Messages : 50
Inscription : 12 déc. 2007, 09:00

Re: Présentation du droit du travail du Japon

Message par uchimizu » 09 avr. 2008, 20:26

Bonjour,

l'article est très intéressant, mais je suis surpris du pourcentage de japonais disposant encore du statut de "salaryman" à vie. Il est indiqué qu'en 2000, 74% des employés disposaient de ce statut.

J'avais plutôt l'impression qu'il ne restait plus que les cadres de certaines grandes entreprises pour disposer d'un tel statut, et que seule une minorité profitait encore de ce statut.

En savez vous plus?

Avatar de l’utilisateur
bcg
gorôkôsama
gorôkôsama
Messages : 4941
Inscription : 30 juin 2004, 09:00
Localisation : Tokyo - Nippori
Contact :

Re: Présentation du droit du travail du Japon

Message par bcg » 09 avr. 2008, 20:57

Bonjour,

Autour de moi, je vois une majorité d'emploi à vie parmi les salariés. Désolé, je n'ai pas de statistiques. Mais ce chiffre ne m'étonne pas du tout.

Avatar de l’utilisateur
Mouli
amateur
amateur
Messages : 158
Inscription : 31 juil. 2006, 09:00
Localisation : Osaka

Re: Présentation du droit du travail du Japon

Message par Mouli » 10 avr. 2008, 09:19

Ce mode d'embauche reste courant. Je fais part d'une appréciation personnelle : dans ma fac (ainsi que dans toutes les facs japonaises, je présume), tous les troisième-année s'affairent afin de postuler aux CDI (devenir Seishain 正社員) que de nombreuses entreprises leur proposent en vue de leurs sorties de l'université l'an prochain.
mon année au Japon : http://moulinet.canalblog.com
blog de veille économique : http://domotiquejapon.canalblog.com

Sylvie95
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 4
Inscription : 05 sept. 2008, 08:47

Re: Présentation du droit du travail du Japon

Message par Sylvie95 » 05 sept. 2008, 09:02

Le droit du travail japonais "pratiqué" par un français ?
voici mon expérience, elle est révélatrice de ce qui peut se passer en la matière:


Je suis professeur de français FLE et j'ai été "embauchée par plusieurs écoles à Tokyo.
Les écoles privées françaises pour adultes, qui n'ont rien à voir avec le système FLE reconnu et qui se vantent de résultats exceptionnels fondés sur des pédagogies alternatives ( en opposition au système CEE) auprès de leurs "clientes" sont une pure arnaque et sont tenues par des escrocs !

- Les salaires d'abord: un maximum de 3000 yens du cours ( souvent 1h30), si ce n'est pas moins, 2500 yens, sans aucune garantie quant à la régularité des cours ou à la suite de ceux-ci.
- Des contrats, si il y en a, qui sont une insulte au bon sens et à la loi japonaise: pour moins que cela, l'inspection du travail monterait un siège devant ces soit-disant centres pédagogiques. Aucun des droits ou protection prévus par le code japonais n'est assuré et ce sans difficulté depuis parfois plusieurs années.
- les conditions de travail reposent sur un coutume très japonaise mais détournée de façon honteuse: la motivation se compte également par la présence. ce qui veut dire que l'on peut/ doit ? travailler et être présent sans être payé pour démontrer sa motivation et espérer avoir quelques heures de cours. Travail ou bénévolat ? Ces employeurs ont choisi le plus intéressant pour eux.
- la pédagogie ? Rangez vos diplômes ( en FLE) si durement obtenus et laisser la grammaire aux intellos des IUFM. Ces écoles n'en n'ont rien à faire: leur solution, faire répéter mille fois la même phrase basique aux élèves pour leur dire ensuite " c'est extraordinaire, vous parlez français !" En fait une arnaque qui n'intègre ni cursus ( les élèves sont incapables de valider leur niveau ), ni contrôle, ni éléments culturels dont les japonais sont pourtant friands.

La vérité démontre que ces écoles ne gardent pas leurs professeurs plus de 2 ou 3 mois car les salaires ne peuvent jamais dépasser les 100 000 yens par mois pour une présence quasi constante et ce, dans une ville où les loyers ( sans tout le reste) les moins chers avoisinent ce montant. D'ailleurs les candidats se font virer dès qu'ils demandent ou travaillent pour obtenir plus: pas de contrat, pas de salaire
Il faut dire que les contrôles ne sont pas aussi importants qu'en France sur cette question . Ceci laisse une grande marge d'arnaque aux arrivistes et aux Gourous de la pédagogie qui en France se seraient déjà faits épinglés.
Amis fuyez ces écoles aux sites internet colorés et au prestige monté de toute pièce !
En cas de problème avec ces "écoles" vous pouvez consulter les bureau de l' Inspection du travail japonaise : http://www.mhlw.go.jp/general/sosiki/ch ... tml#roudou.

En revanche, j'ai eu, après mettre faite bien arnaquée et pas payée en retour, eu l'occasion de travailler sans honte pour des Instituts de renom et bien plus sérieuse sur le fond comme sur la forme. mais elles sont rares et les places sont chères. je me suis accrochée car cela en valait la peine.

Ganbate ne !

Avatar de l’utilisateur
micky2be
amateur
amateur
Messages : 160
Inscription : 02 oct. 2006, 09:00
Localisation : Tokyo

Re: Présentation du droit du travail du Japon

Message par micky2be » 05 sept. 2008, 10:32

je suis desolé pour toi mais en même temps depuis longtemps
et de partout tu entendras dire qu'il ne faut pas faire prof au Japon

Sylvie95
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 4
Inscription : 05 sept. 2008, 08:47

Re: Présentation du droit du travail du Japon

Message par Sylvie95 » 05 sept. 2008, 12:56

Merci, ta réponse est très sympa.
ceci dit, il s'agit d'une entreprise au sens commercial et légal du terme qui doit/devrait obéir à la législation japonaise en vigueur. Ce n'est pas une question de métier ou de fonction et l'attitude de ces employeurs serait sans doute exactement la même s'ils étaient dirigeants de société d'informatique ou de restauration. Mais tu as sans doute raison: plus généralement, prof au Japon ne permets pas de gagner sa vie.
A propos, je me suis permise d'aller sur ton site: il est bien, merci.

Avatar de l’utilisateur
Maitre_Capello
amateur
amateur
Messages : 164
Inscription : 02 avr. 2004, 09:00
Localisation : Tokyo (depuis trop longtemps)

Re: Présentation du droit du travail du Japon

Message par Maitre_Capello » 05 sept. 2008, 13:15

Sylvie95 a écrit : ceci dit, il s'agit d'une entreprise au sens commercial et légal du terme qui doit/devrait obéir à la législation japonaise en vigueur.
As-tu le sentiment que le fait qu'il existe une certaine différence entre la législation et son application par les entreprises soit une exception japonaise ? :roll:

Sylvie95
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 4
Inscription : 05 sept. 2008, 08:47

Re: Présentation du droit du travail du Japon

Message par Sylvie95 » 05 sept. 2008, 14:44

Je ne sais pas, je ne suis pas experte. Je pense que que non ( et ces employeurs sont français).

Mais le plus difficile est de trouver les ressources utiles pour consulter la réglementation du travail japonaise et là, si l'on est à Tokyo, c'est un peu le Da Vinci code: vocabulaire spécialisé pour un petit niveau de japonais.
Connaissez vous des sites sur lesquels je pourrais avoir des informations sur ce sujet ?

Avatar de l’utilisateur
Linette
débutant(e)
débutant(e)
Messages : 13
Inscription : 01 sept. 2008, 01:01

Re: Présentation du droit du travail du Japon

Message par Linette » 05 sept. 2008, 17:10

micky2be a écrit :je suis desolé pour toi mais en même temps depuis longtemps
et de partout tu entendras dire qu'il ne faut pas faire prof au Japon
Hmmm, ce n'est pas toujours vrai. J'ai des amis qui ont été "plus malins" que ces écoles-escrocs et qui s'en sont très bien sortis au final. L'un d'entre eux était arrivé au Japon avec un visa de touriste et seule une école comme celle qui a été décrite acceptait de lui faire un visa de travail.
Il y est resté un peu plus de deux mois (temps de faire le visa et un peu plus) en vivant dans un dortoir de guest-house à 35,000Y la nuit. Lorsqu'il en a eu trop marre, il est parti dans une école du sud du Japon avec de supers avantages: bon salaire, appartement de fonction, voiture à disposition le weekend pour les profs de l'école (en roulement), bonne ambiance.
Un autre a eu à peu près le même parcours en passant de Tokyo à Toyama.

Mais il est vrai qu'il ne faut pas absolument vouloir rester dans la capitale :wink:

Avatar de l’utilisateur
clws990
confirmé(e)
confirmé(e)
Messages : 460
Inscription : 28 mai 2008, 23:04
Localisation : 東京

Re: Présentation du droit du travail du Japon

Message par clws990 » 30 oct. 2009, 14:16

Intéressant、surtout lorsque je vois que dans ma société allemande/suisse, mes collègues (japonais, mais aussi étrangers) font entre 12h et 22h de travail par jours sans compter le weekend … certains ne sont pas paye pour les heures sup. (ou du moins partiellement a hauteur de 50% max selon la personne), doivent ne pas dîner "de préference" et durant le déjeuner, si ils prennent plus de 30 min, un des chefs les rappelle a l’ordre.
On verra ce que je vais devenir … même si je suis affecté a ce client que pour 2 mois sauf transformation en contrat avec lui.

Cdlt,
Clws990

gignouco
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 1
Inscription : 15 janv. 2010, 18:36

prof de FLE...en france

Message par gignouco » 18 janv. 2010, 01:26

Bonjour !
J'ai lu avec interet les messages concernant l'enseignement au Japon et je vous
remercie. J'enseigne le FLE A Paris après Londres et ce n'est pas mieux !
Certaines écoles embauchent des etrangers non naturalisés et les salaires ici
a Paris sont tombés à 12/14 euros bruts..
Je suis contrainte de travailler pour un autre secteur en intérim.
J'ia repris des études de droit (L3) dans l'objectif de l'enseignement du FOS
ou au mieux de m'en servir si je trouve un employeur.

Au niveau juridique vous pouvez consulter www.le village de la justice
mais au Japon comme ailleurs dans le monde, il y a les textes législatifs
et les sanctions qui les accompagnent, et les contrôles !

En droit comparé on nous a appris que les pays asiatiques ont une reference
a un code de conduite (Giri au Japon) plus qu'a la loi. Je crois qu'il est régi par
la Common Law (en plus..) Bonne chance (je n'irais pas enseigner au Japon le FLE!!!)

Avatar de l’utilisateur
Agent_Viking
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 4
Inscription : 29 mars 2010, 07:38

Re: Présentation du droit du travail du Japon

Message par Agent_Viking » 16 nov. 2010, 03:09

Bonjour !

Je cherche l'article de la constitution Japonaise au sujet des droits et du statut de l'artiste interprète ( comme ce qu'on peut trouver dans le code du travail Francais quoi. ) afin de savoir si le musicien Japonais doit vivre continuellement au black ( si il n'est pas signé ) ou si des lois s'aplliquent à cette proféssion.

Merci de vos réponses ( même si elles sont négatives, au pire envoyez moi le code du travail Japonais en Anglais si vous le trouvez, le lien est mort sur ilo.org ... merci encore :D )

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités

WIKI japon pratique