Bouteille a la mer - Genealogie au Japon

Discussions et échanges d'infos utiles pour la vie quotidienne au Japon sur les sujets que vous n'aurez pas trouvés dans les autres rubriques.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Issmene
amateur
amateur
Messages : 52
Inscription : 17 mai 2007, 09:00
Localisation : Paris, pour l'instant... Tokyo à l'automne 2007

Bouteille a la mer - Genealogie au Japon

Message par Issmene » 25 avr. 2008, 07:31

Mes visiteurs de mai m'envoient le mail suivant:
Salut Florence,

C'est amusant, mais mon père m'a appris que nous avions peut-être de la famille au Japon !!

Il a retrouvé dans notre arbre généalogique les infos suivantes sur des personnes de la génération de mes grands parents :
- May Guizard
- Marie-Louise Guizard
- Nelly Guizard
- Guillaume Guizard

Ces personnes sont frères et soeurs nés avant 1923.
Leur père est français (Charles Guizard) et leur mère est japonaise (nous ignorons son nom).
Leur mère est morte en 1923 lors du tremblement de terre de Yokohama.

Enfants, ces personnes ont été confiées à un orphelinat tenu par des religieuses (leur père est mort à Marseille, c'était un marin de commerce).

Mon père suppose que ces religieuses étaient des catholiques ; toutes ces congrégations ont tenu des archives et, à part Hiroshima et Nagasaki, le Japon n'a pas subi de destructions durant la dernière guerre mondiale.

Il y a peut être parmi les inscrits a ce forum des descendants de cette famille ? ou bien vous êtes vous même fondu de généalogie et connaissez le moyen de poursuivre ces recherches ? Si tel est le cas, votre aide nous sera précieuse.

Merci par avance !

Florence

Avatar de l’utilisateur
Issmene
amateur
amateur
Messages : 52
Inscription : 17 mai 2007, 09:00
Localisation : Paris, pour l'instant... Tokyo à l'automne 2007

Re: Bouteille a la mer - Genealogie au Japon

Message par Issmene » 25 avr. 2008, 10:10

oups ! il y a une betise dans le mail de mes amis concernant les destructions pendant la seconde guerre mondiale... je me demande bien comment ils peuvent avoir eu cette idee, va falloir leur faire un cours d'histoire ! desolee !

tsukinokage
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 5
Inscription : 29 janv. 2010, 21:04

Re: Bouteille a la mer - Genealogie au Japon

Message par tsukinokage » 29 janv. 2010, 22:42

Bonjour

Une personne de ma famille est morte au japon au millieu du XIX siècle.
nous avons trouver des documents en mairie le stipulant.

il était aussi commercant.

nous avons téléphoné a la mairie de gora et on nous a tout simplement dit que se n'était pas possible car le japon était en sakoku ( c'est une facon de protégé le japon en fermant les frontieres. ) on nous a donc dit que ce n'était pas possible.
mais avant le sakoku le japon a ete ouvert un petit moment donc je pense qu'il est possible que les étranger demerant au japon avant le sakoku aurai pu etre encore en terre japonaise. sauf biensur si les japonais on fait un nettoyage.

y a t-il moyen d'avoir acces a des archives généalogique au japon.

car comme pour Issmene il se peut qu'il est u une femme et des enfants au japon.

merci de votre attention.
Dernière modification par tsukinokage le 30 janv. 2010, 01:17, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Cable
made in Japan
made in Japan
Messages : 1788
Inscription : 15 oct. 2006, 09:00
Localisation : Shonan
Contact :

Re: Bouteille a la mer - Genealogie au Japon

Message par Cable » 29 janv. 2010, 23:02

les étranger demerant au japon avant le sakoku
...c'est à dire au 17e siècle... :wink:

Et Perry est arrivé le 8 juillet 1853 il me semble. Si vous avez un ancêtre arrivé avant Perry, bravo, vous allez passer aux infos et devenir célébre (et c'est un euphémisme).

[Edit] Article Wikipedia, pour référence sur le sakoku.
Hébergement Web de haute qualité à bas prix: https://www.awakening-hosting.com

Avatar de l’utilisateur
grenier
amateur
amateur
Messages : 99
Inscription : 13 déc. 2004, 09:00

Re: Bouteille a la mer - Genealogie au Japon

Message par grenier » 30 janv. 2010, 00:09

Attention, il ne faut pas oublier que Sakoku ou pas, il y avait un port ou deux qui sont restés ouvert aux bateaux étrangers pendant toute la période Edo (je ne sais plus si il ne s'agit pas d'Osaka). Ce que les bateaux de Perry ont fait n'était pas tant de permettre à des bateaux étrangers d'accoster, que de leur permettre d'accoster dans plus ou moins n'importe quel port et surtout, d'ouvrir le marché japonais avec le moins de contrôle des autorités japonaises possible.

tsukinokage
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 5
Inscription : 29 janv. 2010, 21:04

Re: Bouteille a la mer - Genealogie au Japon

Message par tsukinokage » 30 janv. 2010, 01:11

... arf ^_^ tres sarcastique ^^

ma fiereté en prend une claque ;p

Je dois dire que je ne m'étais pas documenté sur cette periode.
mes connaissance ne son que sporadique et superficiel.

Mais grace a vous j'ai pu me cultiver ^_^ MERCI !!

j'ai bien lu cet article de wikipedia ou il est dis plusieurs choses interessante.

et ou j'ai pu comprendre que plusieurs tentative d'ouverture du japon avais u lieu bien avant Perry.
-environs 14 ressencers

j'ai aussi pu lire que tout les dirigeant nippon de l'époque, n'obéissais pas à la lettre au ordre du bakufu.

-En 1825, sur une proposition de Takahashi Kageyasu, le bakufu émet l'« Ordre de repousser les navires étrangers » (Ikokusen uchiharairei), ordonnant aux autorités côtières d'arrêter ou exécuter les étrangers accostant. Cet ordre ne fut pas toujours suivi en raison de l'opposition de certains officiels tel que Sadanobu Matsudaira.

j'ai aussi pu lire que des occidentaux se son promener au japon.

-En 1778, un marchand de Yakutsk du nom de Pavel Lebedev-Lastoschkin arrive à Hokkaido avec une petite expédition. Il offre des présents et demande poliment à commercer sans résultat.
-En 1787, le comte de la Pérouse (1741–1788) navigue dans les eaux japonaises. Il visite les îles Ryukyu, et le détroit entre l'île d'Hokkaido et l'île de Sakhaline, lui donnant son nom.
-En 1791, deux navires américains commandés par l'explorateur John Kendrick font une halte de 11 jours sur l'île de Kii Oshima, au sud de la péninsule de Kii.
-En 1844, une expédition navale commandée par le capitaine Fornier-Duplan visite Okinawa le 28 avril, 1844. Le commerce est refusé mais le père Forcade est autorisé à rester avec un traducteur.


j'ai aussi pu lire qu'un japonais n'ayant pas le droit d'avoir de contact avec les étrangers se faisait passer pour chinois pour ne pas avoir de probleme.

-En 1849, le HMS Mariner de la Royal Navy britannique entre dans le port d'Uraga pour conduire une étude topographique. À son bord l'expatrié Otokichi sert de traducteur et pour éviter les ennuis avec les autorités nippones se fait passer pour un Chinois ayant appris le japonais par son père, un supposé marchand ayant fait des affaires à Nagasaki.

enfin voila tout et rien et encore tout ceci n'est que ce qui a pu etre ressencer. Dans l'histoire tout n'est pas écrit et beaucoup reste a decouvrire.

d'ailleurs je ne cherche pas la célébrité ^_^ car pour vivre heureux il faut vivre caché.

peut-être que je me fourvoie peut-être que non. mais au stade actuel des choses je ne peux le dire, ni vous d'ailleurs.
alors je vous demande indulgence.

si ma recherche blesse votre fièrté pardonner moi.
ce n'était point mon intention.

comme vous m'avez si gentiment corrigé permèté moi de faire de même sur un point.
En 1853 nous étions au XIX iéme siécle. et le XVII ieme siècle était de 1600 à 1700.
merci de votre réponce.

Mais vous n'avez repondu a La Vrai question qui était :

y a t-il moyen d'avoir acces a des archives généalogique au japon. ( c'est vrai j'ai oublier le "?" ) je corrige de suite.

y a t-il moyen d'avoir acces a des archives généalogique au japon?

merci a ceux qui pourrai me renseigner sans faire les monsieurs je sais tout.

( quand galilé a dit que la terre etait ronde on l'a forcé a revenir sur ce qu'il avais decouvert pourtant c'etait la verité )

je ne dit pas que ce que je dit est vrai ou faux je cherche !

tsukinokage
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 5
Inscription : 29 janv. 2010, 21:04

Re: Bouteille a la mer - Genealogie au Japon

Message par tsukinokage » 30 janv. 2010, 01:14

grenier a écrit :Attention, il ne faut pas oublier que Sakoku ou pas, il y avait un port ou deux qui sont restés ouvert aux bateaux étrangers pendant toute la période Edo (je ne sais plus si il ne s'agit pas d'Osaka). Ce que les bateaux de Perry ont fait n'était pas tant de permettre à des bateaux étrangers d'accoster, que de leur permettre d'accoster dans plus ou moins n'importe quel port et surtout, d'ouvrir le marché japonais avec le moins de contrôle des autorités japonaises possible.

merci ^^ les gens cultiver et tolerent son rare ^^

cette information est des plus interessent

Avatar de l’utilisateur
Cable
made in Japan
made in Japan
Messages : 1788
Inscription : 15 oct. 2006, 09:00
Localisation : Shonan
Contact :

Re: Bouteille a la mer - Genealogie au Japon

Message par Cable » 30 janv. 2010, 09:38

les étranger demerant au japon avant le sakoku
...c'est à dire au 17e siècle... :wink:
Avant le sakoku, c'est bien avant 1641 (date de la fermeture totale), soit le 17e. Ou est l'erreur?

Navré d'avoir autant atteint votre fierté, je ne me risquerai plus à l'atteindre davantage et de me prendre autant de gentillesses en retour. Bonne chance dans vos recherches, et faites-nous de bonnes découvertes!
Hébergement Web de haute qualité à bas prix: https://www.awakening-hosting.com

Avatar de l’utilisateur
dvorahz
confirmé(e)
confirmé(e)
Messages : 343
Inscription : 18 sept. 2007, 09:00
Localisation : France, Nice
Contact :

Re: Bouteille a la mer - Genealogie au Japon

Message par dvorahz » 30 janv. 2010, 17:30

Bonjour !
Je viens de tomber sur ce post.
Pour les deux chercheurs d'archives, je pense qu'il faudrait se rapprocher de représentants catholiques actuellement au Japon qui pourraient vous orienter. D'abord parce que le clergé catholique tient toujours des archives, très précieuses pour les historiens, et ce depuis très très longtemps :wink:
Ensuite, parce qu'ils notent également des tas d'indications après des catastrophes naturelles, je l'ai encore entendu hier sur France Inter dans une émission sur l'histoire des catastrophes naturelles, et un chercheur disait que c'était toujours noté avec des détails, donc en cas de survivants recueillis, il y a des chances qu'il y ait des traces. Les archives religieuses sont en général gardées au sein de l'Eglise Catholique, plutôt que dans les archives locales.

Bonne chance

tsukinokage
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 5
Inscription : 29 janv. 2010, 21:04

Re: Bouteille a la mer - Genealogie au Japon

Message par tsukinokage » 31 janv. 2010, 06:22

dvorahz a écrit :Bonjour !
Je viens de tomber sur ce post.
Pour les deux chercheurs d'archives, je pense qu'il faudrait se rapprocher de représentants catholiques actuellement au Japon qui pourraient vous orienter. D'abord parce que le clergé catholique tient toujours des archives, très précieuses pour les historiens, et ce depuis très très longtemps :wink:
Ensuite, parce qu'ils notent également des tas d'indications après des catastrophes naturelles, je l'ai encore entendu hier sur France Inter dans une émission sur l'histoire des catastrophes naturelles, et un chercheur disait que c'était toujours noté avec des détails, donc en cas de survivants recueillis, il y a des chances qu'il y ait des traces. Les archives religieuses sont en général gardées au sein de l'Eglise Catholique, plutôt que dans les archives locales.

Bonne chance
Merci !!
un peut a la magnière des mormons au état unis ?
justement en fevrier je serai au japon, penses-tu que je puisse m'adresser a un pretre du village ou il est mort ?
si toute fois il y a une eglise ce qui n'est pas sur.
autrement je pourrai essayer de voir la paroisse la plus proche.

Avatar de l’utilisateur
dvorahz
confirmé(e)
confirmé(e)
Messages : 343
Inscription : 18 sept. 2007, 09:00
Localisation : France, Nice
Contact :

Re: Bouteille a la mer - Genealogie au Japon

Message par dvorahz » 31 janv. 2010, 17:22

Je pense que pour les archives, il faut s'adresser à une représentation d'une ville importante, pour trouver quelqu'un qui parle anglais. Ou même peut-être déjà en France, pour avoir des pistes, par exemple ici :
Contact : Association des archivistes de l'Église de France
83, rue de Sèvres
75007 Paris
J'avais vu un documentaire où quelqu'un avait retrouvé des traces d'un ancêtre genre arrière-grand oncle qui avait été missionnaire en Amérique du Sud, les archives étaient en France et assez détaillées...
Voir ce lien :
http://www.eglise.catholique.fr/page.php?Id=1754

tsukinokage
bienvenu(e)
bienvenu(e)
Messages : 5
Inscription : 29 janv. 2010, 21:04

Re: Bouteille a la mer - Genealogie au Japon

Message par tsukinokage » 31 janv. 2010, 19:37

oki merci ^_^

zenpuku
contributeur
contributeur
Messages : 501
Inscription : 10 janv. 2009, 07:45

Re: Bouteille a la mer - Genealogie au Japon

Message par zenpuku » 31 janv. 2010, 23:04

[quote="tsukinokage"]
Une personne de ma famille est morte au japon au millieu du XIX siècle.
nous avons trouver des documents en mairie le stipulant.
il était aussi commercant. nous avons téléphoné a la mairie de gora quote]

Où se trouve Gora ?
Si ton ancêtre était commerçant au milieu du XIX siècle, il pouvait éventuellement se trouver à Nagasaki. Mais il est plus vraisemblable qu'il se soit rendu au Japon après la signature du traité commercial entre la France et le Japon, signé en 1858. Il ne pouvait alors résider que dans une zone réservée aux étrangers, il a vraisemblablement été inhumé dans un cimetière pour étrangers.
Il n'y a pas de raison que les archives des concessions étrangères ne soient pas conservées par les municipalités japonaises, et que les archives des cimetières ne soient pas non plus conservées.

Tu pourrais déjà vérifier si le nom de ton ancêtre est répertorié dans cet annuaire :
LA PRÉSENCE FRANÇAISE AU JAPON Table des patronymes français et francophones
Jean-Marie Thiébaud, mars 2008, L'Harmattan
http://www.editions-harmattan.fr/index. ... SqlClone=1

Le même auteur a également recensé quelques cimetières d'étrangers :
LE CIMETIÈRE DE LA MISSION D'URAKAMI À NAGASAKI (JAPON), Jean-Marie Thiébaud, Japon
octobre 2007
http://www.editions-harmattan.fr/index. ... SqlClone=1

LE GAIJIN BOCHI (CIMETIÈRE POUR ÉTRANGERS) D'AOYAMA À TÔKYÔ, Jean-Marie Thiébaud
Parmi tous les gaijin bochi (cimetières pour étrangers) du Japon, à Tôkyô, Hakodate, Kôbe, Nagasaki, etc., celui d'Aoyama à Tôkyô est le plus important, octobre 2007
http://www.editions-harmattan.fr/index. ... SqlClone=1

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

WIKI japon pratique