Les Infos de la région Yokohama, Kawasaki, Shonan, juin 2016

Voici un condensé pour les pressés :

Je sais bien que beaucoup d’entre-vous sont déjà rentrés ou en voyage, mais pour celles et ceux qui seraient toujours sur Yokohama, j’organise une soirée-sympa pour l’AFJ le vendredi 23 juin chez Benny’s, est-ce que, en plus d’y participer, vous pourriez en faire la distribution aux gens que vous connaissez, amis francophones, etc ?
J’y ferais certainement une animation du genre mini-quiz night ou autre pour vous permettre de gagner quelques bouteilles de vin !!
Infos sur le site : http://www.afj-japon.org/index.php?id=soirees-sympa
Infos sur Meetup : http://www.meetup.com/fr-FR/Meetup-des-Francais-et-Amis-Francophones-a-Tokyo/events/231506096/
Merci de vous y inscrire par Meetup si vous pouvez venir, ce que j’espère !
Faites-circuler aussi auprès de vos amis, collègues SVP. Merci !
Boissons entre 500 et 700 yens seulement. Nourriture excellente aussi. Aucune obligation de consommation minimum. Benny’s Place : à 5 min à pied de la sortie sud (Motomachi) à Ishikawacho. Dans le building Prudential (Restaurant Quo Vadis en bas de l’immeuble. Benny’s Place est au 2F) Donation sur place de 500 yens pour les caisses de secours de l’AFJ.
Plan Google Map : https://goo.gl/maps/VR2XbhbCk2y
Like Les Infos de la région Yokohama, Kawasaki et Shonan du 16 juin 2016 on Facebook

  • Maternelle et support CNED
    Même le samedi matin !

Logo de Saint MaurL’école française de Saint Maur à Yokohama organise plein de choses pour vos enfants. D’abord une maternelle du samedi matin de 10h00 a midi et ensuite un support scolaire/CNED le samedi matin pour CP, CE1, CE2, CM1, CM2 et plus si affinités, de 10h15 à 11h45.
Le support CNED est disponible désormais du lundi au vendredi de 16h30 à 18h00 et le samedi de 10h15 à 11h45. La maternelle (a compter de 2.5 ans) continue les samedis matin de 10h00 à midi.
Voir le calendrier des cours de l’année scolaire 2016-2017 sur ce lien, ainsi que la fiche d’inscription.
Like Les Infos de la région Yokohama, Kawasaki et Shonan du 16 juin 2016 on Facebook

Merci et à bientôt ! Amicalement,
Gilles

PS : Pour Les Infos de la région Yokohama, Kawasaki, Shonan, si tu veux embêter quelqu’un d’autre, tu peux l’inscrire plutôt que lui demander ou si tu veux partager le plaisir, lui envoyer cette bafouille.

Offres d’emploi : Recherche professeur de français pour maternelle à Yokohama

L’école de Saint Maur est à la recherche d’un(e) enseignant(e) pour des cours de maternelle en français le samedi matin de 10h00 à midi avec une disponibilité au 1er septembre 2012 http://www.stmaur.ac.jp/learning/french-section/
Les élèves sont des enfants de culture mixte principalement franco-japonais.
Le candidat ou la candidate devra avoir une expérience d’enseignement à des tout petits, de préférence habiter Yokohama et être en droit de travailler au Japon.
Merci de contacter Gilles Gaury à [email protected] pour lui envoyer votre lettre de motivation et votre CV.
Seuls les candidats retenus seront contactés.

L’AFJ vous invite à la découverte de la cérémonie du thé, le samedi 14 avril 2012

L’AFJ vous invite à la découverte de la cérémonie du thé, le samedi 14 avril 2012 (voir détails ici)

Limite des inscriptions au 30 mars, inscrivez-vous vite !!

En collaboration avec Madame Yoshihama (professeur de Chado de l’école Urasenke) et ses amies, l’AFJ vous invite à un programme unique de découverte du Chadô (ou Chanoyu 茶の湯 ou Sadô 茶道), la cérémonie du thé japonaise, dans les salles (Chashitsu 茶室 ) d’une vraie maison de thé traditionnelle, à Yokohama (partie limitrophe de Tokyo).

Si tout se passe bien nous serons en pleine saison des cerisiers en fleurs dans un cadre traditionnel magnifique !

C’est l’opportunité de découvrir les deux styles de cérémonies de thé, Usucha (Thé léger) et Koicha (Thé fort) et un petit Kaiseki (Le déjeuner traditionel).

Programme:

Distribution des informations et des ustensiles,
Visite du jardin japonais et de la maison de thé,
Conférence sur les Kama (théières en fonte) par Mr. Takumi Negoro,
Démonstration/expérience de l’Usucha (Thé léger) et du Koicha (Thé fort),
Déjeuner traditionnel (Petit Kaiseki) (ATTENTION EN OPTION a 1,300 yen),
Découverte à volonté de la maison de thé Hakushinan et sa nature environnante.

Participation: Membre cotisant: 4500 yen / Non membre 5000 yen
Cette participation, inclut les deux formules de thés (Usucha et Koicha), les gâteaux japonais et les ustensiles ainsi que la visite mais n’inclut pas le repas de midi formule Kaiseki (1,300 yen) et bien sur le transport (520 yen aller-retour si depuis Shibuya).

Inscriptions sur le site de l’AFJ ! (Cliquez sur le lien)

Message et recommandations de l’IRSN sur la situation à Tokyo – Mercredi 16 mars à 2 heures (heure de Tokyo)

Message et recommandations de l’IRSN sur la situation à Tokyo
Source : http://www.ambafrance-jp.org/

Mercredi 16 mars à 2 heures

* Les autorités japonaises font face à une situation grave sur le site nucléaire de Fukushima. Malgré l’éloignement, un accroissement des niveaux de radioactivité a déjà été constaté au niveau de l’agglomération de Tokyo, et reste attendu dans les prochaines heures en fonction de l’évolution de la météorologie (direction des vents dominants et chutes de pluie). Ces niveaux resteront probablement faibles, mais pourraient s’amplifier ultérieurement en fonction de l’évolution des réacteurs accidentés, avec un décalage de l’ordre de 20 à 30 heures compte tenu des conditions météorologiques actuelles.

* Plusieurs précautions peuvent être prises, compte tenu de cette situation, par les membres de la communauté française au Japon :

o A titre préventif, mais aussi afin de faciliter la tâche des autorités japonaises, dans l’hypothèse d’une aggravation importante de la situation, un éloignement de Tokyo (et plus généralement des régions relativement proches de la centrale de Fukushima) vers le sud du pays, ou un retour en France est recommandé à tous ceux dont la présence n’est pas indispensable sur leur lieu de résidence et de travail.

o S’agissant des personnes qui resteront présentes, il convient de suivre les consignes diffusées par les autorités japonaises en cas d’annonce d’une aggravation de la situation. Il convient notamment d’éviter autant que possible des déplacements sous la pluie, l’eau de pluie pouvant être contaminée par des particules radioactives, et plus généralement de limiter les déplacements ainsi que les aérations des logements et bureaux. Les autorités japonaises procéderont en cas de nécessité à la distribution de comprimés d’iode aux populations. Il est aussi possible de se procurer des comprimés d’iode auprès de l’ambassade. Ces comprimés sont surtout importants pour les femmes enceintes et allaitantes, les enfants et jeunes adultes. En raison de leur durée d’effet limité, la prise de ces comprimés ne doit impérativement s’effectuer que sur les consignes données par les autorités nipponnes ou l’ambassade, qui agit en étroite relation avec les experts et médecins de l’institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN).

Séisme et conséquences : message de l’Ambassade de France du 14 mars à 15h.

SEISME : Message de l’Ambassade à la communauté française

Lundi 14 mars à 15h

– DERNIERE INFORMATION
– IMPORTANT

1. Pertes humaines :
Plus de 10 000 morts.

2. Point ressortissants :
Depuis ce matin, grâce à la reprise des télécommunications, 16 ressortissants ont pu être contactés, ils sont seins et saufs. Seuls 4 d’entre eux restent injoignables.

3. Point nucléaire :
* Deux explosions simultanées ont eu lieu ce matin dans la centrale de Fukushima (Fukushima I-3). Les causes sont encore en cours d’analyse, mais les autorités japonaises viennent de confirmer à l’Ambassadeur qu’il s’agit bien d’une explosion d’hydrogène (comme avant-hier à Fukushima I-1), sans endommagement du réacteur. Les mêmes autorités estiment que la situation est sous contrôle et qu’aucune autre explosion n’est attendue.

Selon l’Agence de sûreté nucléaire, avec laquelle nos spécialistes sont en contact, les émanations radioactives seraient du même ordre que celles de l’explosion précédente. L’état des radiations sur tout le territoire japonais peut être consulté à l’adresse suivante : [http://www.bousai.ne.jp/eng/]. Elle montre que la situation était normale à partir de Ibaraki et en deçà, vers le sud, à 14h.30. Par ailleurs, selon l’Agence japonaise de météorologie, avec laquelle nous sommes également en contact, le vent était faible et orienté vers le nord-est, c’est à dire dans une direction opposée à celle de Tokyo.

* Toujours selon la même source, la situation est stable partout ailleurs : les refroidissements des réacteurs se poursuivent.

4. Point séisme
Dernière information
La probabilité de séisme diminue. L’Agence météorologique du Japon a indiqué que les chances pour qu’il y ait un autre séisme d’ici 3 jours étaient désormais de 40% contre 70% précédemment, avec une intensité de +5 contre 7.

5. Recommandations

* L’Ambassade réitère les recommandations données hier :

– ne pas céder à la panique ;

– même si aux dires des autorités japonaises auxquelles nous accordons notre confiance, la ville de Tokyo n’est absolument pas soumise à une quelconque retombée radioactive, nous pensons raisonnable de conseiller aux personnes qui n’ont pas de raison essentielle de rester à Tokyo de s’éloigner quelques jours de la région du Kanto ;

– les autres personnes sont invitées à suivre les recommandations des autorités japonaises (se calfeutrer à son domicile pour les personnes proche des zones à risque ; constituer des provisions d’eau et de nourriture pour les autres, ne pas s’éloigner de son domicile).

Important (19h40) Une équipe de la sécurité civile française devrait arriver ce soir à Tokyo pour se rendre à Sendai afin de prêter main forte aux autorités japonaises. Cette équipe apportera des pastilles d’iode. Nous prépositionnerons ces pastilles au près des ilotiers afin qu’elle puissent être distribués immédiatement dans le cas où les autorités japonaises donneraient des instructions en ce sens. Nous rappelons que ces comprimés sont à prendre qu’en cas de très forte menace de contamination nucléaire, un scénario qui n’est pas du tout celui que nous envisageons actuellement dans la région de Tokyo.

Sur la prise d’iode, à titre d’information :

– A partir de 12 ans, adultes, y compris femmes enceintes ⇒ 2 comprimés d’iode à 65 mg ;
– Enfants de 3 à 12 ans ⇒ 1 comprimé d’iode à 65 mg,
– Enfants de 1 mois à 3 ans ⇒ un demi-comprimé d’iode à 65 mg ;
– Nourrissons jusqu’à 1 mois ⇒ un quart de comprimé d’iode à 65 mg.

La thyroïde est une glande sensible, il convient donc de respecter la dose recommandée et de ne pas multiplier inutilement la prise d’iode.

Il est très important de choisir le bon moment pour en absorber, lorsque cela devient nécessaire. Il est recommandé de prendre ce traitement préventif, 6 heures avant l’exposition. Après 4 heures de retard la prise n’a presque plus d’efficacité.

Là encore, il conviendra de suivre les conseils des autorités japonaises et nos propres consignes que nous vous communiquerons.

Source : Service de Communication et d’Information (14 mars)

Tranche de vie d’un Français de Tokyo, hier 11 mars 2011 / séisme, tsunami et leurs conséquences

Voici un article d’un Français présentant bien ce qu’ont pu vivre de très nombreuses personnes et en particulier les Français de Tokyo lors du séisme et dans les heures et jours qui ont suivi.
C’est à voir ici : http://www.planeteblog.com/?p=5258
L’article est mis à jour régulièrement au fil de l’évolution de la situation.

Séismes et tsunami du 11 mars 2011 : Synthèse de l’actualité japonaise du 12 mars 2011 par Actu Japon

Source : Actu Japon. Site : http://actu.jp/
Actu Japon vous propose l’envoi par courriel d’une revue de la presse japonaise quotidienne en français pour une somme modique. Voir le site.

Séisme / Actu Japon fait son possible pour vous fournir des informations à jour sur le séisme qui s’est produit hier. Nous vous invitons à consulter le compte Twitter d’Actu Japon (http://twitter.com/actujapon) où les informations les plus récentes sont publiées au fur et à mesure.

Vous pouvez également consulter le site web de l’ambassade de France à Tokyo : http://www.ambafrance-jp.org/spip.php?article4556

La une / Le Japon frappé par le plus violent séisme de ces 140 dernières années

Vendredi en début d’après-midi, le Japon a été touché par le plus violent tremblement qu’il ait connu au cours des 140 dernières années. La première secousse, 8,9 sur l’échelle de Richter, a été ressentie à 14h49. D’après l’Agence Météorologique Japonaise (JMA), l’épicentre se situait à une centaine de kilomètres au large des côtes de la préfecture de Miyagi, à une profondeur de 24,4km.

Les villes situées dans la partie nord de l’île de Honshu ont été les plus violemment touchées. D’après de nombreux témoins à Sendaï, où plusieurs immeubles se sont effondrés, la secousse était tellement forte qu’il était impossible de tenir debout sans s’accrocher. Des centrales nucléaires de la région ont immédiatement cessé leur activité afin d’empêcher le risque de fuites radioactives.

Dans la capitale, située à moins de 400 km au sud de l’épicentre, la secousse a également fortement ressentie. Les bâtiments ont tremblé pendant plusieurs minutes, laissant croire à de nombreuses personnes qu’elles vivaient leurs derniers instants. Plusieurs départs de feu ont été signalés par les autorités et la totalité des transports en commun ont été stoppés, obligeant de nombreux employés de bureau à regagner leur domicile à pied ou à passer la nuit dans les locaux de leur entreprise ou encore les centres d’hébergement ouverts pour l’occasion.

Peu après la première secousse, un tsunami mesurant 10 mètres s’est abattu sur les côtes nord de l’océan Pacifique, emportant avec lui des bâtiments et des voitures. D’après l’agence de presse Kyodo News, un navire transportant une centaine de passagers a disparu.

Vendredi en début de soirée, les bilans provisoires faisaient état des nombreux dégâts et des victimes causés par le cataclysme. Au moins 44 morts avaient déjà été recensés un peu avant 20h30, d’après les autorités. Malheureusement, la violence du tremblement de terre laisse présager que ce nombre va augmenter au fil des heures.

Mise à jour de samedi :

– le gouvernement déploie 50 000 membres des forces d’auto-défense japonaises vers les régions sinistrées

– de nombreux incendies continuent à brûler dans les villes de la préfecture de Miyagi

– le bilan provisoire fait état de plus de 1370 morts et disparus

– La centrale nucléaire n°1 de Fukushima présentant un risque de fuite radioactive, l’ordre d’évacuation a été donné pour les habitants résidant dans un rayon de 10 kilomètres.

Politique / Le gouvernement met en place sa réponse à la catastrophe

Le premier ministre Naoto Kan annonce que le gouvernement fait tout son possible pour assurer le sauvetage et apporter son soutien aux victimes du puissant séisme qui a frappé le nord-est du Japon ce vendredi. Il a rappelé que la priorité était de sauver des vies.

Tous les ministres du gouvernement ont tenu une réunion d’urgence vendredi après-midi.

Lors de la réunion, Naoto Kan a appelé au calme. Il a mis en garde les habitants des zones côtières contre le risque de tsunami et a demandé à la population de se réfugier sur les hauteurs. Il a également demandé aux gens de s’entraider et de faire tout leur possible pour minimiser les dégâts.

Le premier ministre a indiqué que le gouvernement avait mobilisé les Forces d’autodéfense. Les pompiers et la police sont chargés de la collecte d’information.

Le gouvernement déploie tous ses moyens pour évaluer les dommages et réagir rapidement, a affirmé Naoto Kan.

Plus tôt dans la journée de vendredi, le gouvernement a esquissé une stratégie de réponse à la catastrophe. Il s’agit d’adopter toutes les mesures possibles pour assurer l’évacuation des habitants, ainsi que le sauvetage et le soutien des victimes. Des équipes de sauvetage vont être déployées dans le pays. Le gouvernement travaillera en étroite collaboration avec les autorités locales.

Enfin, le gouvernement va fournir des informations précises pour que les habitants, les collectivités locales et les organisations impliquées puissent agir sur la base d’informations solides.

Les FAD ont aussi mis en place leur propre cellule de crise. Lors d’une réunion, le vice-ministre senior de la Défense Katsuya Ogawa a déclaré qu’une équipe allait essayer d’évaluer le plus précisément possible la situation et travailler avec les autorités locales. Un avion des FAD est déjà en vol pour réunir des informations. (NHK World)

Encore plus d’infos en français sur Yokohama dans le Wiki !

La page Yokohama: Shopping Commerces du Wiki de france-japon.net vient d’être mise à jour.
Des informations sur les magasins de vélos d’occasion sont maintenant disponibles.
Extrait :
Le Japon est très sympa en vélo, surtout car la circulation sur les trottoirs est tolérée. Les vélos neufs peuvent être très chers. Vous pouvez aussi trouver des vélos d’occasion dans certaines boutiques. Le site de l’association des recycleurs de vélos (voir le Wiki) donne tous les magasins sur Kanagawa, mais voici en français ci-dessous, la liste de ceux de Naka-Ku.
Je vous conseille de téléphoner avant (ou faire téléphoner) pour vous assurer que le magasin a bien des vélos d’occasion disponibles. Ils ne sont pas toujours en stock !

Suit une liste des magasins avec les numéros de téléphone à voir sur la page.
Rappel de l’URL (cliquez ci-dessous) :
Yokohama : Shopping Commerces
Les pages sur Yokohama sont les plus élaborées du Wiki. C’est vraiment une mine d’or pour les résidents de cette ville et des environs. À visiter et revisiter!
2 autres pages sur Yohohama sont disponibles :
La page principale : http://france-japon.net/wiki/index.php?title=Yokohama
et celle-ci, sur tout ce qui touche à la santé dans cette ville :
http://france-japon.net/wiki/index.php?title=Yokohama:_Santé

Lalaport_19.08.07_(4).JPG

Offre d’emploi : professeur(e) des écoles titulaire de l’Education nationale française

L’Ecole française de Saint Maur à Yokohama (Japon) recrute en contrat local d’un an renouvelable un(e) professeur(e) des écoles pour la rentrée
d’août 2009.
Profil du poste à pourvoir :
-professeur(e) des écoles titulaire de l’Education
nationale française
-3 à 5 années d’expérience dont 1 au moins à
l’étranger
-expérience en classe à niveaux multiples
-formation en FLE ou FLS
-Capacité à communiquer en anglais indispensable
-Capacité à communiquer en japonais souhaitée

Pièces à fournir :
-CV
-lettre de motivation
-4 recommandations des supérieurs hiérarchiques
directs sur le poste actuel et les précédents
-dernier rapport d’inspection
-originaux et 2 copies des diplômes
universitaires

Envoyez vos candidatures en anglais et français à [email protected]