L’artisanat japonais à la pointe de l’innovation – 6e édition 2019

Visuel général Synergies bd 2

« Synergies entre tradition et modernité »
L’artisanat japonais à la pointe de l’innovation – 6e édition

< du 5 au 16 février 2019, Maison de la culture du Japon à Paris, 101 bis quai Branly Paris 15e
01 44 37 95 01, ouvert de 12h à 20h sauf dimanche et lundi
www.mcjp.fr

< Discover Japan, 12 rue Sainte-Anne Paris 1er
Tél. 01 42 60 66 52 – contact@discoverjapanparis.fr
Page Facebook : Discover Japan Paris
Ouvert du lundi au samedi de 12h à 20h – entrée libre

< du 20 au 24 février 2019, Espace Cosmopolis
18 rue Scribe 44000 Nantes – Tél. 02 52 10 82 00 – www.nantes.fr/cosmopolis, ouvert du lundi au vendredi de 13h30 à 18h – samedi et dimanche de 14h à 18h
Entrée libre à l’exposition – réservations par téléphone

« Synergies entre tradition et modernité » sera le 3e et dernier événement consacré à l’artisanat nippon : « un artisanat local à la pointe de l’innovation », en ce mois de février 2019 qui verra la clôture de la saison culturelle de Japonismes 2018 célébrant le 160ème anniversaire des relations franco-japonaises.

Co-organisé par le Centre Japonais des Collectivités Locales (CLAIR Paris) et la Fondation du Japon, cet événement de grande ampleur qui se tiendra à la Maison de la culture du Japon du 5 au 16 février 2019, présentera des savoir-faire d’exception transmis par des générations d’artisans jusqu’à nos jours, à partir de trois aspects de la vie des Japonais (I-Shoku-Jû) : l’habillement (i), les arts de la table (shoku) et l’habitat ().

Voici une occasion unique de découvrir les techniques artisanales de 15 collectivités locales et leur admirable capacité à s’adapter aux besoins des styles de vie contemporains, tout en innovant dans de nombreux domaines : soie, textiles, art du verre, laque, orfèvrerie, céramique, coutellerie, travail du bois, papier washi, etc.

L’artisanat traditionnel des différentes régions de l’archipel est aux origines du monozukuri, l’art de concevoir des objets. Aujourd’hui encore, le design élégant, la fabrication minutieuse et la haute qualité de ces objets enrichissent la vie quotidienne des Japonais.

Au programme de cette manifestation, une exposition-vente réunissant au total plus de 250 objets, des ateliers, des conférences et des projections de films (réservations sur www.mcjp.fr ).

En parallèle et également du 5 au 16 février 2019, une exposition similaire aura lieu chez Discover Japan dans le quartier de l’Opéra à Paris.

Puis, du 20 au 24 février, ce sera au tour de la ville de Nantes d’accueillir cet événement exceptionnel à l’Espace Cosmopolis avec une exposition identique, des ateliers, des conférences et une projection.

Ces trois lieux différents présenteront donc conjointement toute la diversité des savoir-faire des 15 collectivités locales suivantes, toutes porteuses d’un patrimoine artisanal et culturel d’une grande richesse.

– Les départements présents :
Aomori, Iwate, Toyama, Gifu, Osaka, Nara, Kagawa.

– Les villes présentes :
Tsuruoka (Dép. de Yamagata), Tomioka (Dép. de Gunma), Niigata (Dép. de Niigata), Takaoka (Dép. de Toyama), Fujiyoshida (Dép. de Yamanashi), Fukui  (Dép. de Fukui), Maniwa (Dép. d’Okayama), Kumamoto (Dép. de Kumamoto).

Les Infos de la région Yokohama, Kawasaki, Shonan, juin 2016

Voici un condensé pour les pressés :

Je sais bien que beaucoup d’entre-vous sont déjà rentrés ou en voyage, mais pour celles et ceux qui seraient toujours sur Yokohama, j’organise une soirée-sympa pour l’AFJ le vendredi 23 juin chez Benny’s, est-ce que, en plus d’y participer, vous pourriez en faire la distribution aux gens que vous connaissez, amis francophones, etc ?
J’y ferais certainement une animation du genre mini-quiz night ou autre pour vous permettre de gagner quelques bouteilles de vin !!
Infos sur le site : http://www.afj-japon.org/index.php?id=soirees-sympa
Infos sur Meetup : http://www.meetup.com/fr-FR/Meetup-des-Francais-et-Amis-Francophones-a-Tokyo/events/231506096/
Merci de vous y inscrire par Meetup si vous pouvez venir, ce que j’espère !
Faites-circuler aussi auprès de vos amis, collègues SVP. Merci !
Boissons entre 500 et 700 yens seulement. Nourriture excellente aussi. Aucune obligation de consommation minimum. Benny’s Place : à 5 min à pied de la sortie sud (Motomachi) à Ishikawacho. Dans le building Prudential (Restaurant Quo Vadis en bas de l’immeuble. Benny’s Place est au 2F) Donation sur place de 500 yens pour les caisses de secours de l’AFJ.
Plan Google Map : https://goo.gl/maps/VR2XbhbCk2y
Like Les Infos de la région Yokohama, Kawasaki et Shonan du 16 juin 2016 on Facebook

  • Maternelle et support CNED
    Même le samedi matin !

Logo de Saint MaurL’école française de Saint Maur à Yokohama organise plein de choses pour vos enfants. D’abord une maternelle du samedi matin de 10h00 a midi et ensuite un support scolaire/CNED le samedi matin pour CP, CE1, CE2, CM1, CM2 et plus si affinités, de 10h15 à 11h45.
Le support CNED est disponible désormais du lundi au vendredi de 16h30 à 18h00 et le samedi de 10h15 à 11h45. La maternelle (a compter de 2.5 ans) continue les samedis matin de 10h00 à midi.
Voir le calendrier des cours de l’année scolaire 2016-2017 sur ce lien, ainsi que la fiche d’inscription.
Like Les Infos de la région Yokohama, Kawasaki et Shonan du 16 juin 2016 on Facebook

Merci et à bientôt ! Amicalement,
Gilles

PS : Pour Les Infos de la région Yokohama, Kawasaki, Shonan, si tu veux embêter quelqu’un d’autre, tu peux l’inscrire plutôt que lui demander ou si tu veux partager le plaisir, lui envoyer cette bafouille.

Activités de #JIPANGO du 2 au 5 décembre et #journal Idées #Japon

Découvrir le miso, créer des cadeaux originaux,
apprendre l’ikebana
proposés par trois spécialistes japonais
もの作りアトリエ、味噌、生け花

Tous les détails sont à la page Activités sur
www.jipango.com/activites

Et aussi le marché de Noël japonais !
マルシェ・ド・ノエル ジャポネ
En présence de nombreux créateurs, artistes, spécialistes, céramistes et pâtissiers.
www.jipango.com/exposants


Si vous habitez loin ou si vous êtes indisponible pour venir dans le quartier de l’Opéra, beaucoup d’œuvres et objets de style japonais sont proposés par plus de 15 artistes, créateurs et spécialistes dans « multi-boutique » en ligne. ネットショップ
www.ideesjapon.com

——————————

Sortie du numéro d’automne
du journal Idées Japon
http://www.ideesjapon.com/content/6-journal

p10 DOSSIER : Yakimono, la céramique japonaise :
Céramistes, boutiques et galeries spécialisées
やきもの特集 : 陶芸家、ブティック、ギャラリー

p16 RENCONTRE : L’Edition Nobi Nobi ! fête ses cinq ans
出版社ノビノビ!5周年記念

p18 VOYAGE : Kyoto à l’honneur
おすすめの京都情報

p20 CUISINE : Pâtisserie « saveurs franco-japonaises »
和風味のお菓子とパティスリー

p22 OBJETS : L’artisanat au service des arts martiaux
武道具と職人

p24 CULTURE : Netsuke : charme discret et humour japonais
根付の魅力

28 IDEES CADEAUX style japonais : proposées par des artistes, créateurs et spécialistes
和風の贈り物アイディア

Pour télécharger ダウンロード
http://www.ideesjapon.com/content/6-journal

En format e-book オンライン版
http://issuu.com/ideesjapon/docs/idees_japon_automne_2015

Découvrez  » Hibakushas : les derniers survivants d’Hiroshima « , un webdoc Hikari Films sur Arte.tv


Hibakusha, c’est un statut, au Japon. Ce sont ces japonais d’Hiroshima et de Nagasaki qui ont été victimes des bombardements atomiques des 6 et 9 août 1945. Victimes, et parfois survivants.

70 ans après le drame, six hibakushas d’Hiroshima témoignent et partagent avec nous leur histoire. Celle du jour où leur vie a basculé, bien sûr, mais surtout celle d’après, celle d’un vie qu’il a fallu reconstruire.

Notre projet transmedia vous permet de rencontrer ces hibakushas. D’écouter leur histoire, à votre rythme. Mais aussi de découvrir les lieux de mémoire du 6 août 1945, ou encore de déambuler dans la ville aujourd’hui.

Découvrez les Hibakushas


Takashi Teramoto a été irradié à 10 ans. Il se trouvait alors à 1 km de l’épicentre. De manière incroyable, il a survécu. Aujourd’hui, à 82 ans, ses nuits sont toujours hantées par ce jour où il a perdu sa mère. Ses journées, il les passe à raconter son histoire aux plus jeunes, « pour qu’on préserve la paix ».

À 84 ans, Yoshiko Kajimoto semble extrêmement fluette et fragile. Mais il ne faut pas se fier aux apparences. La jeune fille de 14 ans est devenue l’une des plus farouches combattantes pour la mémoire des hibakushas. Si elle vit toujours dans son quartier d’Hiroshima, elle a parcouru le monde pour raconter son histoire. Jusqu’au parlement britannique.

Irradié dans le ventre de sa mère, Minoru Hataguchi a échappé au sort douloureux de ces foetus, irradiés comme lui, mais qui sont nés avec des symptômes tels que la microcéphalie. Malgré la mort de son père lors du bombardement, il a vécu une vie aussi normale que possible. La blessure de M. Hataguchi, elle est surtout psychologique. Il a longtemps eu du mal à accepter sa condition d’hibakusha.

Taeko Teramae travaillait au bureau des télécommunications. Un bâtiment solide en béton, dans une ville où le bois était encore très présent. Mais à seulement 540 m de l’hypocentre, le « ground 0 » de l’explosion atomique. Taeko avait 15 ans, et doit sa survie aux murs de ce bureau. Mais on estime qu’environ 7000 de ces « étudiants-travailleurs » sont morts le 6 août 1945.

Iwao Nakanishi est un vieil homme très élégant. Malgré la chaleur de l’été à Hiroshima, il conserve son beau costume et sa casquette vissée sur le crâne. Iwao Nakanishi est un survivant. Son corps irradié était quasiment mort une semaine après l’explosion. Aujourd’hui, sa forme physique est impressionnante. Tout comme la force de ses souvenirs.

Syousou Kawamoto a été irradié à l’âge de 11 ans. Il n’a pas été exposé à des doses importantes le jour du bombardement, mais aux radiations résiduelles en cherchant les membres de sa famille à Hiroshima. Orphelin et hibakusha, un double drame qui a fait de sa vie une aventure difficile. M. Kawamoto ne se prend pourtant pas pour un martyr. Mieux, il rappelle que si le Japon a subi le 6 août 1945, c’est d’abord parce qu’il avait choisi la guerre aux côtés de l’Allemagne nazie.

Une coproduction Hikari / Arte / CNC. Un projet de Georges Tillard et Anthony Dufour.

Copyright © 2015 Hikari éditions, All rights reserved.

Our mailing address is:

Hikari éditions

4 avenue Foch

Lille59000

France

Add us to your address book

#Récital de #piano de Richard #Delrieu à #Osaka et #Tokyo

Richard DELRIEU donnera 2 récitals de Piano à Osaka et Tokyo

OSAKA 大阪
追手門学院大阪城スクエア   大手前ホール
2015年5月2日(土)午後3時より
Otemon Gakuin Osaka-Jo Square  Otemae Hall
Samedi 2 mai 2015 à 15h   May 2, 2015 (Saturday) 3: 00 p.m.
スカルラッティ、ショパン、シューマン、リュシアン・デルリュー、 ドビュッシー、など
Scarlatti, Chopin, Schumann, Lucien Delrieu, Debussy etc.
Entrée libre. Free entry. 自由席
 ___________________________
Richard DELRIEU Piano Recital in TOKYO
Charity Piano Concert organized by the Indonesian Embassy in Tokyo to help the less fortunate children in Indonesia.
ひらつかホール、スクエア荏原、荏原4−5−28品川区、東京
2015年5月10日(日)午後5時半より
Hiratsuka HallSquare Ebara, Ebara 4-5-28 Shinagawa Ku, Tokyo
Dimanche 10 mai à 17h, May 10, 2015 (Sunday) 5.30 p.m.
 
Scarlatti, Chopin, Schumann, Lucien Delrieu, Debussy etc.
スカルラッティ、ショパン、シューマン、リュシアン・デルリュー、 ドビュッシー、など
 
Ticket price チケット: 2.000 ¥

Fukushima ou la traversée du temps, conférence à l’Auditorium du Louvre, 16 juin 2014, 18h30

LouvreMichaël FERRIER

Fukushima ou la traversée du temps
– Notes sur l’art au temps de Fukushima –

Conférence Auditorium
16 juin 2014, 18h30

La conférence sera suivie du film de Michaël Madsen, « Into Eternity »,
présenté par Michaël Ferrier

Louvre 2

Auditorium du Louvre
Accès : Métro Palais-Royal / Musée du Louvre
Entrée par la pyramide, le passage Richelieu ou les galeries du Carrousel
Parking du Carrousel ouvert de 7h à 23h
http://www.louvre.fr/evenements

PENSER/CRÉER AVEC FUKUSHIMA, rencontre internationale

PENSER/CREER AVEC FUKUSHIMA

Rencontre internationale organisée par Christian Doumet, Université Paris 8, IUF et Michael Ferrier, Université Chuo (Japon)

Fukushima est ancré dans notre présent d’une manière si inquiétante qu’il est encore impossible d’imaginer le monde d’après Fukushima. Certes, de nombreux travaux dans toutes les langues ont porté et portent encore sur les aspects scientifiques, techniques et politiques de l’événement. Mais la manifestation proposée ici s’intéressera plutôt à ses conséquences intellectuelles et esthétiques, et au nouvel ordre mental dans lequel nous sommes appelés à vivre depuis le 11 mars 2011.
Penser/créer avec Fukushima : « avec » est le mot-clef de ce colloque. C’est lui qu’il s’agira d’explorer à travers une série d’échanges, de présentations et de représentations mobilisant les acteurs les plus décisifs dans la pensée de la catastrophe.

Capture d écran 2014 06 07 22 51 36
Photographie : Thierry Girard

         PROGRAMME

Inalco — Amphi 6
JEUDI 12 JUIN 2014

10h : Accueil des participants 10h30 : Ouverture du colloque par Christian Doumet et Michaël Ferrier
11h15-12h : Michaël Ferrier (Université Chuo, Tokyo ; écrivain) : « Avec Fukushima » 12h-12h45 : Philippe Forest (Université de Nantes ; écrivain) : « En lisant – ou pas – Uchida Hyakken » Modérateur : Christian Doumet
14h30-15h15 : François Bizet (Université de Tokyo) : « L’inhabitat » 15h15-16h : Chihiro Minato (Université des beaux-arts Tama, Tokyo ; photographe) : « Dépaysement accéléré à Fukushima » Modérateur : Hervé Couchot
16h15-17h : Christian Doumet (Université Paris 8, membre de l’IUF) : « La poésie peut-elle répondre de Fukushima ? » 17h-18h : Table ronde avec Thierry Girard, Marc Pallain et Chihiro Minato (photographes) : « Donner à voir Fukushima : paroles de photographes »
Modérateur : Michael Ferrier

VENDREDI 13 JUIN 2014
Maison de la Culture du Japon à Paris — Petite salle
14h-14h45 : Jean-Luc Nancy (philosophe) : « L’Occident est-il un accident ? » 14h45-15h30 : Hervé Couchot (Université Sophia, Tokyo) : « Penser le temps avec Fukushima et le 11 mars : chronique du temps suspendu »
15h45-16h45 : Tetsuya Takahashi (Université de Tokyo) : « Fukushima : un système sacrificiel »
17h45-18h45 : Table ronde avec Michael Ferrier, Claude-Julie Parisot, Gil Rabier et Kenichi Watanabe : « Filmer Fukushima : paroles de cinéastes » Modérateur : David Collin

JEUDI 12 JUIN 2014
Inalco — Amphi 6
17h : Inauguration et présentation de l’exposition de photographies de Thierry Girard, « Après le fracas et le silence (Journal du Tohoku 2011-12) »
19h : Présentation et projection du film de Kenichi Watanabe, Le Monde après Fukushima, en présence du réalisateur

SAMEDI 14 JUIN 2014
Maison de la Culture du Japon à Paris — Petite salle
14h-14h45 : François Lachaud (EFEO, EPHE) : « Penser le drame de Fukushima : témoignages et mémoire » 14h45-15h30 : Anne Bayard-Sakai (Inalco) : « Quelle marge d’écriture ? A propos des normes et de l’invention après le 11 mars 2011 »
Modérateur : François Bizet
15h45-16h45 : Tomoko Momiyama (compositrice) : « Composer avec Fukushima » 16h45-17h30 : Entretien entre Jacques Kraemer (metteur en scàne) et Bénédicte Gorrillot (Université de Valenciennes)
***
Inalco — Amphi 6
65 Rue des Grands Moulins, 75013 Paris Métro : Bibliothèque François Mitterrand (ligne 14) RER : Bibliothèque François Mitterrand (ligne C) Entrée libre sous réserve des places disponibles
Maison de la Culture du Japon à Paris — Petite salle
101Bis Quai Branly, 75015 Paris Métro : Bir-Hakeim (ligne 6) RER : Champ de Mars – Tour Eiffel (ligne C) Entrée libre sur réservation au 01 44 37 95 95
Renseignements : fatima.zenati@univ-paris8.fr
18h : Représentation de la pièce de théâtre de Jacques Kraemer, Kassandra Fukushima, en présence de l’auteur et metteur en scène

Série de documentaires sur le Japon : Ichiban Japan

Ichiban Japan est une série d’épisodes de 10 minutes qui sortent tous les 2-3 mois et permettent de (re)découvrir le Japon à travers différents thèmes et endroits.
L’auteur organise régulièrement des événements avec la communauté présente sur Facebook (2300 abonnés) : soirées karaoke, restaurants…
Vous pourrez voir les deux derniers épisodes ici :
Episode 6 : KYOTO
http://www.youtube.com/watch?v=LRazrdIIwzc
Episode 7 : DU POULPE ET DES DAIMS
http://www.youtube.com/watch?v=2RCfIcB1-SA

Au-delà du nuage : Yonaoshi 3, 11 en présence de la réalisatrice, le 10 décembre 2013 à Cannes

Rectificatif : La projection aural lieu à Cannes le mardi 10 décembre, à 19H00 au Studio 13, avenue Docteur Picaud.

Dans le cadre des 26eme Rencontres cinématographiques de Cannes et en partenariat avec l’association France Japon de Cannes, un documentaire passionnant sera diffusé : Au-delà du nuage : Yonaoshi 3, 11 de  la réalisatrice Keiko Courdy, partie rencontrer pendant plus d’un an des habitants des régions sinistrées, peu après la catastrophe nucléaire survenue à Fukushima le 11 mars 2011.
Son tra­vail s’appuie sur une lon­gue enquête dans les contrées les plus reculées du Japon post-Fukushima, cons­ti­tuée des témoi­gna­ges de gens de Fukushima affec­tés par la catas­tro­phe. Mais aussi une série rare d’inter­views de per­son­na­li­tés japo­nai­ses connues et enga­gées qui réflé­chis­sent aux chan­ge­ments et à la pos­si­bi­lité d’un renou­veau après l’acci­dent (ancien pre­mier minis­tre pen­dant la crise, jour­na­lis­tes et acti­vis­tes anti­nu­cléaire, écrivains, Manga-ka, 1 japo­nais astro­naute dans l’espace, archi­tec­tes de struc­tu­res pour réfu­giés )…
Elle nous fait découvrir les rizières de ses ancêtres et raconte, avec ses frères, les moments de crise par lesquels est passée sa famille, après la catastrophe. Pour elle comme pour de nombreux habitants, il n’est pas question de déménager.
Vous pourrez également voir une séquence du documentaire  sur le lien suivant : http://www.yonaoshi311.com/#/FR/prehome
La projection aura lieu à Cannes le 10 décembre à 19h au Studio 13, avenue Docteur Picaud , en présence de la réalisatrice, qui sera là pour discuter avec le public à la suite du film.