JapanTravel.com : plus de 10 000 articles écrits par les touristes, pour les touristes

JapanTravel.com : plus de 10 000 articles écrits par les touristes, pour les touristes
Grâce à son système unique de contenu participatif proposant à des milliers d’utilisateurs à travers le monde de partager leurs connaissances et leurs conseils pour voyager au Japon, JapanTravel.com vient de dépasser la barre des 10 000 articles et des 55 000 photos en mai.

JapanTravel_Article_france-japon.net_50percent
Avec plus de 2 500 experts, voyageurs et passionnés du Japon et grâce au soutien de 30 Partenaires Régionaux, JapanTravel.com est aujourd’hui devenu le plus grand site internet de voyage consacré au Japon dont le contenu est généré par ses utilisateurs. Des maisons de thé de Kyoto aux salons de tatouages de Tokyo, le site propose une foule d’articles et d’informations couvrant tous les sujets.
Profitant d’une dynamique favorable, du récent retour à la croissance de l’industrie touristique nippone et de l’orientation adoptée par le site quant à la publication d’articles en plusieurs langues, notamment pour toucher les pays émergents sur le marché du voyage, Terrie Lloyd, Directeur Général de JapanTravel, estime que la croissance exponentielle du site devrait se poursuivre au moins lors des six prochaines années.
« Nous avons créé JapanTravel.com car nous voulions vraiment montrer aux gens qu’en dépit de la catastrophe du 11 mars 2011, le Japon restait une destination touristique extrêmement enrichissante », précise-t-il. « Que ce soit pour sa cuisine ou pour ses paysages somptueux, les voyageurs commencent à s’ouvrir à cette culture et constatent que le Japon est un régal pour les sens ».
« Mais ce que nous n’avions pas prévu, c’est cet énorme regain d’intérêt de la part des populations d’Asie du Sud-Est, alors que les autorités japonaises ont décidé d’alléger la législation en vigueur concernant l’obtention de visas touristiques pour ces pays », ajoute-t-il. « A l’heure actuelle, nous favorisons la création de communautés passionnées par le Japon et nous soutenons le développement d’alliances commerciales à travers toute l’Asie, comme par exemple avec Thai Airways, et ces communautés viennent ensuite alimenter notre site ».
Multilingue, le site est aujourd’hui disponible en anglais, en japonais, en chinois (traditionnel et simplifié), en coréen, en thaïlandais et, depuis la fin avril, en français, première langue « européenne » ajoutée. AllAbout Japan, partenaire de JapanTravel.com, contribue au développement des versions chinoise et coréenne du site. En parallèle, l’ajout des versions malaisienne et indonésienne est également prévu. De par cette polyvalence linguistique, JapanTravel.com est aujourd’hui devenu le deuxième site le plus consulté au monde parmi les sites de voyage consacrés au Japon et le plus grand en termes d’articles, de contenu publié et ajouté quotidiennement.
Dans le secteur du tourisme, tout est une question de timing. Les prévisions sont au beau fixe et JapanTravel.com devrait poursuivre son développement en profitant de la hausse du nombre de visiteurs étrangers. Selon les chiffres du Japan Times, le Japon a accueilli plus de 11 millions de visiteurs en 2013, un record, et le gouvernement japonais espère voir ce chiffre passer à 20 millions d’ici les Jeux olympiques d’été de 2020.
« Nous comptons bien profiter de cette embellie du secteur touristique au Japon et poursuivre notre croissance tant qu’elle durera », commente Terrie Lloyd.

Site Web fondé en novembre 2011 par Terrie Lloyd, devenu une entreprise indépendante en décembre 2013, JapanTravel.com est le plus grand site internet de voyage consacré au Japon dont le contenu est généré par ses utilisateurs. Avec plus de 10 000 articles et 55 000 photos, les visiteurs peuvent explorer en images les moindres recoins du pays tout en planifiant leur voyage au Japon. Les articles publiés contiennent généralement un avis, des conseils, des suggestions ainsi que tous les renseignements utiles comme les horaires d’ouverture, les tarifs et les grilles horaires des transports en commun. En échange de leurs contributions, les rédacteurs reçoivent des points qu’ils peuvent ensuite échanger contre des récompenses, pouvant aller d’ustensiles de cuisine à des nuits d’hôtel. Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.japantravel.com.

Pour plus d’informations ou pour toute question relative aux médias, veuillez contacter Julian Bohler aux cordonnées suivantes :
Julian Bohler
[email protected]
Roppongi OG Building, 4F,
1-3-4 Nishi-Azabu, Minato-ku,
Tokyo 106-0031
Tel: (03) 4588 2676 (JP)
Tel: 07-81-33-50-56 (FR)
Web: http://fr.japantravel.com/

Fukushima ou la traversée du temps, conférence à l’Auditorium du Louvre, 16 juin 2014, 18h30

LouvreMichaël FERRIER

Fukushima ou la traversée du temps
– Notes sur l’art au temps de Fukushima –

Conférence Auditorium
16 juin 2014, 18h30

La conférence sera suivie du film de Michaël Madsen, « Into Eternity »,
présenté par Michaël Ferrier

Louvre 2

Auditorium du Louvre
Accès : Métro Palais-Royal / Musée du Louvre
Entrée par la pyramide, le passage Richelieu ou les galeries du Carrousel
Parking du Carrousel ouvert de 7h à 23h
http://www.louvre.fr/evenements

PENSER/CRÉER AVEC FUKUSHIMA, rencontre internationale

PENSER/CRÉER AVEC FUKUSHIMA

Rencontre internationale organisée par Christian Doumet, Université Paris 8, IUF et Michaël Ferrier, Université Chuo (Japon)

Fukushima est ancré dans notre présent d’une manière si inquiétante qu’il est encore impossible d’imaginer le monde d’après Fukushima. Certes, de nombreux travaux dans toutes les langues ont porté et portent encore sur les aspects scientifiques, techniques et politiques de l’événement. Mais la manifestation proposée ici s’intéressera plutôt à ses conséquences intellectuelles et esthétiques, et au nouvel ordre mental dans lequel nous sommes appelés à vivre depuis le 11 mars 2011.
Penser/créer avec Fukushima : « avec » est le mot-clef de ce colloque. C’est lui qu’il s’agira d’explorer à travers une série d’échanges, de présentations et de représentations mobilisant les acteurs les plus décisifs dans la pensée de la catastrophe.

Capture d écran 2014 06 07 22 51 36
Photographie : Thierry Girard

         PROGRAMME

Inalco — Amphi 6
JEUDI 12 JUIN 2014

10h : Accueil des participants 10h30 : Ouverture du colloque par Christian Doumet et Michaël Ferrier
11h15-12h : Michaël Ferrier (Université Chuo, Tokyo ; écrivain) : « Avec Fukushima » 12h-12h45 : Philippe Forest (Université de Nantes ; écrivain) : « En lisant – ou pas – Uchida Hyakken » Modérateur : Christian Doumet
14h30-15h15 : François Bizet (Université de Tokyo) : « L’inhabitat » 15h15-16h : Chihiro Minato (Université des beaux-arts Tama, Tokyo ; photographe) : « Dépaysement accéléré à Fukushima » Modérateur : Hervé Couchot
16h15-17h : Christian Doumet (Université Paris 8, membre de l’IUF) : « La poésie peut-elle répondre de Fukushima ? » 17h-18h : Table ronde avec Thierry Girard, Marc Pallain et Chihiro Minato (photographes) : « Donner à voir Fukushima : paroles de photographes »
Modérateur : Michaël Ferrier

VENDREDI 13 JUIN 2014
Maison de la Culture du Japon à Paris — Petite salle
14h-14h45 : Jean-Luc Nancy (philosophe) : « L’Occident est-il un accident ? » 14h45-15h30 : Hervé Couchot (Université Sophia, Tokyo) : « Penser le temps avec Fukushima et le 11 mars : chronique du temps suspendu »
15h45-16h45 : Tetsuya Takahashi (Université de Tokyo) : « Fukushima : un système sacrificiel »
17h45-18h45 : Table ronde avec Michaël Ferrier, Claude-Julie Parisot, Gil Rabier et Kenichi Watanabe : « Filmer Fukushima : paroles de cinéastes » Modérateur : David Collin

JEUDI 12 JUIN 2014
Inalco — Amphi 6
17h : Inauguration et présentation de l’exposition de photographies de Thierry Girard, « Après le fracas et le silence (Journal du Tohoku 2011-12) »
19h : Présentation et projection du film de Kenichi Watanabe, Le Monde après Fukushima, en présence du réalisateur

SAMEDI 14 JUIN 2014
Maison de la Culture du Japon à Paris — Petite salle
14h-14h45 : François Lachaud (EFEO, EPHE) : « Penser le drame de Fukushima : témoignages et mémoire » 14h45-15h30 : Anne Bayard-Sakai (Inalco) : « Quelle marge d’écriture ? A propos des normes et de l’invention après le 11 mars 2011 »
Modérateur : François Bizet
15h45-16h45 : Tomoko Momiyama (compositrice) : « Composer avec Fukushima » 16h45-17h30 : Entretien entre Jacques Kraemer (metteur en scène) et Bénédicte Gorrillot (Université de Valenciennes)
***
Inalco — Amphi 6
65 Rue des Grands Moulins, 75013 Paris Métro : Bibliothèque François Mitterrand (ligne 14) RER : Bibliothèque François Mitterrand (ligne C) Entrée libre sous réserve des places disponibles
Maison de la Culture du Japon à Paris — Petite salle
101Bis Quai Branly, 75015 Paris Métro : Bir-Hakeim (ligne 6) RER : Champ de Mars – Tour Eiffel (ligne C) Entrée libre sur réservation au 01 44 37 95 95
Renseignements : [email protected]
18h : Représentation de la pièce de théâtre de Jacques Kraemer, Kassandra Fukushima, en présence de l’auteur et metteur en scène

Projection-débat sur les catastrophes de Fukushima, le vendredi 13 juin 2014

Maison Franco-Japonaise de TokyoMaison franco-japonaise – Bureau français
Projection-débat du 13 juin 2014

Une projection-débat sur les catastrophes de Fukushima aura lieu le vendredi 13 juin 2014

Vendredi 13 juin / 17h-20h30 / auditorium / avec traduction simultanée

Projection-débat / Avant et après le désastre nucléaire de Fukushima : l’impossible échappée?
17h15 : Projection 1 / Disssonances (50 mn, 2010)
18h15 : Projection 2 / Gambarô (Courage!) (50 mn, 2014)
réalisés par Alain Saulière et Thierry Ribault
produits par Les Ateliers du passeur / CNRS image
19h15-20h30 : Débat
Participants (sous réserve) : ABE Yasuhiro (Cinéma Forum Fukushima), Cécile ASANUMA-BRICE (UMIFRE19, Clersé-CNRS), KOWATA Masumi (village d’accueil d’Aizu Wakamatsu, Fukushima), MATSUMOTO Hajime (Shirôto no ran/La Fronde des Amateurs), SHIMAZONO Susumu (univ. Sophia), Thierry RIBAULT (Clersé-CNRS)

http://www.mfj.gr.jp/agenda/2014/06/13/20140613_avant_et_apres_fukush/
E-flyer :
http://www.mfj.gr.jp/agenda/_data/2014-06-13_Fukushima_bordeaux.pdf

L’accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit (sauf mention contraire), dans la limite des places disponibles. Merci de vous inscrire depuis la page Agenda de notre site web.

Diffusé par :
Bureau français de la Maison franco-japonaise
3-9-25, Ebisu, Shibuya-ku, Tokyo 150-0013
Accès : http://www.mfj.gr.jp/acces/
Tél. 81-3-5421-7641 / Fax 81-3-5421-7651
E-mail : [email protected]
© 2014, Maison franco-japonaise, Bureau français

« Jambes de cheval » d’Akutagawa Ryûnosuke, traduction de Catherine Ancelot

  jambes_de_cheval_22510100878940MJambes de cheval est un recueil de dix-sept récits d’Akutagawa Ryûnosuke (1892-1927), l’un des écrivains les plus appréciés de la littérature japonaise moderne depuis bientôt un siècle.
Les trois premiers textes s’inspirent des Histoires qui sont maintenant du passé, une célèbre compilation de contes du début du XIIe siècle. Volupté retrace les déboires cocasses d’un don juan de jadis, La Dame de Rokunomiya décrit le déclin de la noblesse de la capitale, et La fortune, les cadeaux empoisonnés que font les dieux.
Dans les trois textes suivants, l’auteur aborde l’arrivée au Japon des missionnaires chrétiens au milieu du XVIe siècle. Le père Organtino du Sourire des dieux est confronté à l’insaisissable résistance que ce pays, si accueillant en apparence, oppose à tout ce qui vient d’ailleurs. Le diable, lui, débarque incognito dans l’archipel pour y semer la tentation (Le Tabac et le diable).
Jambes de cheval, la nouvelle donnant son titre au recueil, nous montre un banal employé de bureau, rendu à la vie après une erreur administrative dans l’au-delà, qui connaît une situation kafkaïenne.
L’histoire contemporaine et la place du Japon en Asie inspirent aussi l’auteur. La tête qui se décrocha est une fable sur la guerre sino-japonaise de 1894-95. Momotarô, parodie d’un célèbre conte pour enfants, évoque l’annexion de la péninsule coréenne en 1910.
Dans la dernière partie, Akutagawa met en scène Yasukichi, son alter ego. Professeur d’anglais sans le sou, ce dernier rêve de s’adonner à sa passion pour l’écriture (Le Billet de dix yens), mais reçoit une volée de bois vert de la critique (Écriture, Mensura Zoili). L’auteur s’y livre à un autoportrait plein de dérision.
Brillant conteur, homme d’érudition, Akutagawa Ryûnosuke a laissé derrière lui une œuvre comportant essentiellement des nouvelles, mais aussi des essais, des haïkus ou des aphorismes. Son nom a été donné au plus célèbre prix littéraire du Japon.

Jambes de Cheval, éditions Les Belles Lettres
traduction de Catherine Ancelot

Série de documentaires sur le Japon : Ichiban Japan

Ichiban Japan est une série d’épisodes de 10 minutes qui sortent tous les 2-3 mois et permettent de (re)découvrir le Japon à travers différents thèmes et endroits.
L’auteur organise régulièrement des événements avec la communauté présente sur Facebook (2300 abonnés) : soirées karaoke, restaurants…
Vous pourrez voir les deux derniers épisodes ici :
Episode 6 : KYOTO
http://www.youtube.com/watch?v=LRazrdIIwzc
Episode 7 : DU POULPE ET DES DAIMS
http://www.youtube.com/watch?v=2RCfIcB1-SA

Au-delà du nuage : Yonaoshi 3, 11 en présence de la réalisatrice, le 10 décembre 2013 à Cannes

Rectificatif : La projection aural lieu à Cannes le mardi 10 décembre, à 19H00 au Studio 13, avenue Docteur Picaud.

Dans le cadre des 26eme Rencontres cinématographiques de Cannes et en partenariat avec l’association France Japon de Cannes, un documentaire passionnant sera diffusé : Au-delà du nuage : Yonaoshi 3, 11 de  la réalisatrice Keiko Courdy, partie rencontrer pendant plus d’un an des habitants des régions sinistrées, peu après la catastrophe nucléaire survenue à Fukushima le 11 mars 2011.
Son tra­vail s’appuie sur une lon­gue enquête dans les contrées les plus reculées du Japon post-Fukushima, cons­ti­tuée des témoi­gna­ges de gens de Fukushima affec­tés par la catas­tro­phe. Mais aussi une série rare d’inter­views de per­son­na­li­tés japo­nai­ses connues et enga­gées qui réflé­chis­sent aux chan­ge­ments et à la pos­si­bi­lité d’un renou­veau après l’acci­dent (ancien pre­mier minis­tre pen­dant la crise, jour­na­lis­tes et acti­vis­tes anti­nu­cléaire, écrivains, Manga-ka, 1 japo­nais astro­naute dans l’espace, archi­tec­tes de struc­tu­res pour réfu­giés )…
Elle nous fait découvrir les rizières de ses ancêtres et raconte, avec ses frères, les moments de crise par lesquels est passée sa famille, après la catastrophe. Pour elle comme pour de nombreux habitants, il n’est pas question de déménager.
Vous pourrez également voir une séquence du documentaire  sur le lien suivant : http://www.yonaoshi311.com/#/FR/prehome
La projection aura lieu à Cannes le 10 décembre à 19h au Studio 13, avenue Docteur Picaud , en présence de la réalisatrice, qui sera là pour discuter avec le public à la suite du film.

Accès à la carte Vitale pour les adhérents à la Caisse des Français de l’Etranger

Un récent message sur son blog de Francis Nizet, Conseiller à l’AFE pour l’Asie de l’Est au sujet de l’accès à la carte Vitale pour les Français de l’étranger a suscité de nombreuses questions et réactions de la communauté. Voir l’article : http://nizet-afe.typepad.fr/la-carte-vitale-pour-les-français-de-l’étranger
Comme suite à ces réactions, il sera possible de dialoguer en direct, et gratuitement, avec des experts de la protection sociale à l’étranger mais aussi avec le Directeur de la Caisse des Français de l’Etranger, Monsieur Michel Touverey, le jeudi 17 octobre à 15 heures, heure de Paris, pour pouvoir poser toutes vos questions et régler vos problèmes personnels dans ce domaine par webconférence ou par chat. Pour cela, il suffit de s’inscrire préalablement en cliquant sur le lien :
http://s3s-main.net/l2/6KLOzbVDC0/4465/47179980.html
Pour plus de détails, voir le blog de Francis Nizet et lui demander sa dernière lettre diffusée par email.

Livre : La découverte du Japon (1543-1551)

Couv.JaponCouv1Les éditions Chandeigne, spécialisées dans les récits de voyage et la littérature de découverte, ont publié de nombreux livres sur les rapports entre les Européens et les Japonais.
Le dernier en date est une première en France : il s’agit d’un florilège des premiers récits des Européens sur l’archipel. On retrouve les textes de Marco Polo, de Saint François Xavier, des premiers jésuites portugais, ainsi que les premiers témoignages de Japonais face à l’arrivée de ces étrangers en terre nipponne. Ce livre révèle un pan important de l’histoire japonaise.

L’agence météorologique du Japon signale un nuage de pollution venant de Chine

Les Services Consulaires de l’Ambassade de France au Japon nous communiquent :

L’agence météorologique du Japon signale un nuage de pollution venant de Chine à l’origine de plusieurs pics de pollution sur l’île de Kyushu depuis le début de la semaine. Depuis le 8 mars, les grands vents du continent porteurs des sables des déserts de Mongolie et de Chine se sont levés.
L’agence prévoie que ces vents pousseront ce nuage vers l’Est du Japon en fin de semaine. Le nuage de pollution contient de nombreuses particules fines potentiellement dangereuses pour la santé (diamètres inférieurs à 2,5 micromètres). Les niveaux de PM2,5 ont dépassé plusieurs fois les seuils nationaux et des alertes de pollution ont déjà été annoncées sur Kyushu.
Selon les recommandations du ministère de l’environnement japonais, il faut éviter l’activité physique en extérieur et il est déconseillé de sortir sans masque de qualité chirurgicale lors de pic de pollution. En effet les particules fines ne sont pas suffisamment filtrées par les masques conventionnels. Les enfants et les personnes âgées et malades sont particulièrement concernées. D’autres recommandations conseillent de ne pas faire sécher son linge à l’extérieur, de ne pas aérer les pièces et de
se gargariser en rentrant chez soi.

Ministère de l’Environnement
http://www.env.go.jp/air/osen/pm/info.html
Préfecture de Tokyo
http://www.kankyo.metro.tokyo.jp/air/air_pollution/map_information/taikipm2.5.html
The National Institute for Environmental Studies
http://www.nies.go.jp/index.html
Atmospheric Environmental Regional Observation System : AEROS
http://soramame.taiki.go.jp/