2 livres sur le Japon publiés aux éditions L’Harmattan – novembre 2019

Les éditions l’Harmattan publient deux ouvrages sur le Japon.

HISTOIRES TOMBÉES D’UN ÉVENTAIL

Contes traditionnels humoristiques japonais – répertoire du rakugo

Sandrine GARBUGLIA

RpxE6A1m Z udq2JrRzLTJuRauoC0SohnN3EHXXGk1SNAg2ph6ibvJPbKx6PxuQ0ZmG6XUH ZgRSkQFYRFvvtkP2WrtX4CF3xj9pFVPrX jn3740OzcD=s0 d e1 ftIl existe au Japon un art populaire, simple, limpide, où chacun se retrouve, réunissant tous les âges et tous les milieux sociaux, qui demeure pourtant méconnu en France : le rakugo. Art de la parole, celle « qui a une chute », le rakugo rassemble pour faire rire avant tout, parfois aussi frémir. Il s’inscrit dans la tradition mondiale du conte mais avec une identité très personnelle. Toute l’énergie du conteur se concentre dans le haut du corps, rayonne et révèle au public des trésors d’imagination. Les Japonais n’hésitent pas, un sourire aux lèvres, à parler de « stand-up assis ». À travers ces Histoires tombées d’un éventail, c’est un nouveau reflet du Japon qui s’offre à nous. À la fois populaire et surprenant. Un voyage immobile, de l’ère Edo à nos jours, pour découvrir ce pays comme vous ne l’avez encore jamais lu.

Sandrine Garbuglia est auteure et metteure en scène. Lauréate 2009 de la Villa Kujoyama, elle rencontre les maîtres japonais de la parole à Osaka et Tokyo et collecte leurs histoires méconnues du public francophone. Depuis, elle adapte les textes du répertoire rakugo. Elle est l’auteure de quatre spectacles de contes japonais, dont deux destinés au jeune public, joués en Europe et au Japon.

Coll. Miroirs du réel

208 pages • 20 euros• octobre 2019

EAN : 9782343184852

——————————–

UNE ESTHÉTIQUE JAPONAISE

L’art et le goût en mode flottant

Dominique Château

Préface de Kenji Kitayama

9aGLjFo86IJsNngipRXEVCoLAtnaf6JkY7cufnTl 5zpjXoj SyqW2UZqDnEcUOPr1WjmbhEtPfpiQK8dskKMqpyydWjoGZ7n3b ql1UGbIrSGfsKLBz=s0 d e1 ftIntrigant, excitant, contrasté : tel apparaît le Japon au regard étranger. Telle est aussi son esthétique. Elle s’étend entre le kitsch et le zen, le grotesque et le minimal, et décline toutes sortes de formes et de valeurs. La peinture à l’encre ravit par ses taches évanescentes, le kawaii par sa joyeuse provocation. Le monde est conquis, au-delà du succès des mangas. Récemment, au Petit Palais, les oiseaux de Jakuchû ont impressionné, et le mot kawaii est entré au Petit Robert. Ce livre à la fois personnel, historique et philosophique propose une méditation sur l’esthétique japonaise en « mode flottant », conçue comme un jeu complexe et nuancé entre tradition résistante et désir d’invention.

Dominique Chateau est professeur émérite en esthétique et études cinématographiques à l’Université Paris-I Panthéon-Sorbonne.

Coll. Ouverture Philosophique

282 pages • 29 euros• octobre 2019

EAN : 9782343185484

Les Japonais sont-ils différents ? Un livre de Jean-Luc Azra.

Pour le Français amené à être en contact avec le Japon et les Japonais, la vie quotidienne japonaise est une source permanente de surprise, de mystère, voire de confusion.
Les japonais sont il differents 2
Comprendre et accepter le fonctionnement japonais consiste à entrer dans un monde dont les codes, les schémas de pensée, les habitudes, la gestion de l’espace ou les relations humaines sont radicalement différents des nôtres.
Cette manière proprement japonaise de vivre, d’interagir ou de se positionner socialement est l’objet de la lecture comparée France/Japon menée par Jean-Luc Azra dans cet essai.
L’auteur, qui vit au Japon depuis plus de vingt ans, met en évidence les structures profondes dissimulées derrière l’ordinaire et pointe du doigt les mécanismes à l’oeuvre dans la famille, l’entreprise, l’école, les croyances, les relations amoureuses, la communication, les problèmes de société, etc. « Les Japonais sont-ils différents? » utilise une méthode d’étude hybride combinant témoignages, sociologie et anthropologie, convoquant tout autant les registres du vécu et du scientifique. Son écriture simple et son organisation en fiches s’adressent tant aux amateurs qu’aux spécialistes de la culture japonaise, aux étudiants ou aux enseignants. Il s’impose naturellement comme le livre à consulter avant de voyager ou de s’installer sur l’archipel, ainsi qu’à celles et ceux qui sont amenés à vivre ou travailler avec des Japonais.

Titre : « Les Japonais sont-ils différents ? »
62 clefs pour comprendre le Japon ordinaire
Auteur : Jean-Luc Azra
Éditions Connaissances et Savoirs
Sciences Humaines – 194 pages – 145×210
ISBN : 9782753902015

Le livre est disponible auprès de l’auteur (au Japon). Le contacter par courriel à :
Azra (a) Almalang.com

Si vous résidez en France…
Il est disponible en version papier et version numérique ICI : https://www.connaissances-savoirs.com/les-japonais-sont-ils-differents.html/

ou sur amazon.fr :
https://www.amazon.fr/Japonais-sont-ils-différents-comprendre-ordinaire/dp/2753902011

Parution de 2 livres sur les kamikazés : Les kamikazés japonais (1944-1945) : Écrits et Paroles

(voir le 2ème livre plus loin)

Livre Kessler 2

Les kamikazés japonais (1944-1945) : Écrits et Paroles

de Christian KESSLER

En octobre 1944, le Japon se trouve déjà depuis longtemps sur la défensive aussi bien sur mer que sur terre. Les défaites puis les désastres se succèdent sans pourtant que les militaires au pouvoir à Tokyo ne cherchent à y mettre un terme en proposant aux Alliés une reddition. Bien au contraire. Les défaites crispent le Japon dans une résistance toujours plus acharnée. Dévasté, sans ressources, à bout de souffle, le Japon cherche une nouvelle arme. Ce sera les kamikazés, ces pilotes de l’armée de terre et de mer qui devront se précipiter sur les navires ennemis avec leurs avions chargés d’une bombe.

De cette jeunesse sacrifiée pour la gloire du Grand Japon, il ne reste rien si ce n’est leurs dernières lettres, testaments, journaux intimes, longtemps ignorés, mais qui bénéficient aujourd’hui d’un regain d’intérêt dans l’archipel. Soumis à censure, ils n’en forment pas moins un témoignage poignant des dernières heures de ces jeunes hommes et de leur travail de deuil.

Nous avons également voulu donner la parole aux derniers kamikazés encore vivants, interviews qui, s’ils ne nous donnent pas un accès direct au passé, nous permettent tout de même d’entendre leur parole dans une histoire orale pas encore écrite mais pour laquelle nous plaidons.

***

Historien, Christian Kessler est professeur à l’Athénée Français de Tokyo et enseignant aux universités. Il a écrit de nombreux articles et livres sur le Japon où il réside depuis longtemps et dont il est un spécialiste.

Broché : 22,00 € (196 pages)
Format Kindle : 6,99 €
Editeur : Libres d’écrire (27 décembre 2018) Langue : Français
ISBN-10: 2376921252
ISBN-13: 978-2376921257

 Consultez le catalogue et commandez directement sur ce site internet : www.economica.fr

Livre Kessler 1

LES KAMIKAZÉS JAPONAIS DANS LA GUERRE DU PACIFIQUE 

(1944-1945) 

de Christian KESSLER

En octobre 1944, cela fait déjà deux ans que le Japon se trouve sur la défensive aussi bien sur terre que sur mer. Les défaites, puis bientôt les désastres se succèdent sans que cependant les militaires qui contrôlent le pouvoir à Tokyo, ne cherchent à y mettre fin en proposant aux Alliés une reddition.

Au contraire, au fur et à mesure que les batailles sont perdues, le Japon se crispe dans une résistance toujours plus acharnée où tous les moyens sont bons pour ralentir la marche en avant de l’adversaire. La guerre du Pacifique, de par son immensité géographique, se transforme en une formidable équation logistique que le Japon ne peut résoudre. Dévasté, sans ressources, à bout de souffle, le pays cherche encore par tous les moyens à se battre.

Cette autodestruction passe notamment par la création du corps de kamikazés, ces pilotes de l’armée de l’air puis de terre qui devaient se précipiter avec leurs avions chargés d’une bombe sur les navires ennemis dont rien jusque-là n’avait pu entamer la remontée vers les îles de l’archipel. Ultime recours contre l’écrasante suprématie de l’ennemi. Sacrifier sa jeunesse, voilà où en est arrivé le Japon militariste.

** *

Historien, Christian Kessler est professeur à l’Athénée Français de Tokyo et enseignant aux universités. Il a écrit de nombreux articles et livres sur le Japon où il réside depuis longtemps et dont il est un spécialiste. 

ISBN : 978-2-7178-7048-0

Éditions Economica 29 € 

Consultez le catalogue et commandez directement sur ce site internet : www.economica.fr

 

Parution de « La Maison d’un artiste » d’Edmond de Goncourt – la collection d’art japonais et chinois

la maison d'un artiste couverture« La Maison d’un artiste » d’Edmond de Goncourt, la collection d’art japonais et chinois commentée par Geneviève Lacambre vient de paraître aux éditions « À propos ».

Dans la maison de l’un des premiers collectionneurs d’art japonais
En 1881, Edmond de Goncourt publie La Maison d’un artiste, un ouvrage d’un genre totalement nouveau, dans lequel il décrit minutieusement chaque pièce de sa maison. En collectionneur chevronné, il y a accumulé ici des dessins et sculptures
du XVIIIe siècle, là des livres de bibliophilie qu’il a fait relier de cuirs exceptionnels, et là encore des objets extrême-orientaux.
S’il prétendit être à l’origine de la vague de japonisme qui déferla en France – ce qui n’est pas tout à fait exact –, il fut néanmoins l’un des premiers collectionneurs occidentaux d’estampes japonaises, de gardes de sabre, de netsukés
et autres objets alors inconnus. La réédition proposée ici reprend les textes de l’œuvre en rapport avec les arts extrême- orientaux.

Une recherche digne d’une enquête policière

Au terme d’une minutieuse enquête, travail de recherche jamais réalisé, Geneviève Lacambre a retrouvé plusieurs dizaines d’objets de la collection d’objets d’Extrême-Orient des Goncourt. La Maison d’un artiste, ouvrage précurseur lors de sa publication en 1881, ne proposait pas d’illustrations photographiques, au grand regret de Goncourt : cette réédition donne à voir pour la première fois la collection Goncourt, grâce à des photographies de la maison tirées de l’album personnel de l’écrivain, pour la plupart inédites, et des prises de vue d’objets réalisées pour la première fois, pour l’occasion.
Si La Maison d’un artiste est un témoignage essentiel pour comprendre le japonisme de la fin du XIXe siècle, sa réédition commentée et illustrée permet enfin d’apprécier l’importance et la qualité de la collection d’art asiatique des Goncourt.

L’ouvrage : 17 x 24 cm ; 320 pages ; 83 illustrations
29 € / ISBN 9782915398199

Les auteurs

Edmond de Goncourt, romancier, historien de l’art, livre ici, outre de saisissantes descriptions, son texte sans doute le plus personnel. Il choisira de vendre ses collections pour financer une académie à même de soutenir la création littéraire, la désormais célèbrissime Académie Goncourt.
Geneviève Lacambre, conservateur général honoraire du patrimoine, et chargée de mission au musée d’Orsay, est internationalement reconnue pour ses travaux sur le japonisme.

(NDLR : Geneviève Lacambre était aussi la commissaire de la très célèbre exposition « Le japonisme » qui s’est tenue en 1988 à Paris)

Site web des éditions À PROPOS : www.editions-a-propos.com
LOGO2016 ed+2col signEmail

Publications récentes des éditions L’Harmattan en lien avec le Japon (novembre 2018)

Les éditions L’Harmattan publient :

Souvenirs d’un pilote de Zero – Mémoires traduits du
japonais et présentés par Ogawa Hiroko Hiroko Ogawa
Préface de Constance Sereni
Maître-instructeur du corps aérien de l’armée navale
japonaise de Wonsan, en Corée du Nord, Ogawa Kikumi
(1926-2004) est nommé kamikaze le 15 juin 1945. À peine
âgé de dix-huit ans, il doit lutter contre l’effroi que
fait naître en lui le destin auquel il vient d’être
condamné. Cependant, il échappe à la mort grâce à une
pluie continue qui, durant les deux jours précédant la
capitulation de l’archipel, empêche son avion de décoller.
Un demi-siècle plus tard, l’homme décide de témoigner :
des souvenirs qui, écrits à la hâte et destinés à ses
proches, ne seront jamais publiés. Souhaitant lui rendre
hommage, sa famille désire aujourd’hui les partager.

Je commande

Coll. Lettres japonaises 152 pages • 16,5 euros•
octobre 2018 EAN : 9782343133379
Bruno Deschênes
Dans cet ouvrage, Bruno Deschênes met en parallèle la
pensée musicale européenne et la pensée esthétique
japonaise, une rencontre philosophique par laquelle il
propose par transpropriation comment cette pensée venant
d’Asie permettrait aux mélomanes d’approfondir leur
appréciation de toute musique quelle qu’elle soit.
Coll. Ouverture Philosophique 222 pages • 23,5
euros• octobre 2018 EAN : 9782343158358
Je commande
enjeux et perspectives en contexte – Préface de
Véronique Castelloti – Postface de Daniel Coste Fumiya
Ishikawa
C’est au début de l’ère Meiji (1868-1912) que le
français fit son apparition dans les programmes de
l’enseignement supérieur japonais. De nos jours, quels
sont les enjeux et défis de l’enseignement du français au
Japon ? Et suivant quelles perspectives pourrait-il s’y
développer ? Cet ouvrage se penche sur l’enseignement de
ce qui fut perçu comme une langue rousseauiste porteuse de
certaines idées et qui est maintenant confrontée au choc
de la mondialisation.
Coll. Japon. Etudes du fait japonais 282 pages • 28
euros• octobre 2018 EAN : 9782343158549
Je commande

Passion des antiquités japonaises : « L’art ou le beau » conférence d’Yvan Trousselle le 15 novembre 2018

Yvan Trousselle, antiquaire à Tokyo, donnera une conférence sur les antiquités japonaises.
Passion des antiquités japonaises : L’art ou le beau.

Date : jeudi 15 novembre 2018, de 19h00 à 20h30
Lieu: Espace Images de l’Institut Français du Japon – Tokyo
15 Ichigaya-Funagawara-cho, Shinjuku-ku, Tokyo 162-8415
Téléphone: 03-2500-5206
Accès: http://www.institutfrancais.jp/tokyo/fr/about/contact/

INSCRIPTIONS : https://2a0c5fffb43cf059fcc1ed07fb.doorkeeper.jp/

Membres UFE : gratuit / Non-membres UFE : 1.500 yens
pour participation aux frais d’organisation de la conférence.

——— Présentation du conférencier ————-
Yvan Trousselle, docteur en sociologie, arrive au Japon en 1985 où il exerce le métier de journaliste.
Il repart ensuite quelques années aux États-Unis pour venir se réinstaller à Tokyo en 2003. Il arrête alors sa carrière de journaliste pour se consacrer à sa passion des antiquités tout en donnant chaque semaine des cours de français à l’université de Tokyo.
Lors de son retour en 2003, il installe sa boutique d’antiquités « dents-de-lion » dans le quartier d’Akihabara. A cette époque, il vendait essentiellement de la porcelaine imari et autres céramiques ainsi que des articles faits à base de vieux kimonos. Autodidacte dans le domaine des antiquités japonaises, Yvan TROUSSELLE, seul antiquaire occidental dans le Kanto, a depuis largement diversifié son offre. Sa boutique recèle de nombreux objets (uniquement artisanaux) : vaisselle, bouddhas, meubles, masques de no, objets en laque…dont vous pouvez voir un aperçu sur le compte Instagram (dentsdelion_antiques). En 2008, il a écrit un ouvrage sur les porcelaines aux éditions au CNRS : « La voie du imari ».
Yvan Trousselle nous fera partager sa passion des antiquités japonaises notamment par la présentation de certains de ses objets.
Par la présentation de ces objets, Monsieur TROUSSELLE va nous apprendre ou nous rappeler que l’appréhension des Beaux-Arts est radicalement différente en Orient et en Occident. En effet, un objet apprécié en orient ne l’est pas forcément en occident.

Les personnes assistant à la conférence peuvent prolonger le débat avec le conférencier en dînant à la brasserie de l’Institut français, réservation à effectuer auprès de l’établissement : tel 03-5206-2741
La Brasserie de l’Institut
15 Ichigaya-funagawara-machi, Shinjuku-ku, Tokyo 162-8415
http://www.institutfrancais.jp/tokyo/fr/brasserie/

Copyright : Association UFE Japon

Réédition du récit de voyage au Japon d’Émile Guimet

PromJap_Couv-rRéédition en un volume en facsimilé du récit de voyage au Japon d’Émile Guimet, illustré par son compagnon de voyage Félix Régamey, paru en 2 tomes en 1878 et 1880.

L’industriel lyonnais Émile Guimet, parti étudier les religions de l’archipel nippon, conte à son retour les péripéties du voyage et la découverte de la vie quotidienne au Japon, bien souvent déconcertante pour un occidental. Il évoque également au fil des chapitres les grands mythes de l’empire du Soleil Levant. Guimet nous entraîne sur les pas des premiers voyageurs occidentaux au Japon, peu après l’ouverture du pays aux étrangers, et fait preuve de beaucoup de sensibilité et d’admiration pour les Japonais, ainsi que d’un solide sens de l’humour.

Un texte sur bien des points encore d’actualité !
Pour le bonheur du lecteur, Guimet a délibéremment écarté la photographie comme source d’illustration. L’ouvrage est ponctué par de superbes culs-de-lampe en forme d’éventail, lettrines, dessins et gravures en pleine page, tous issus de la main de Félix Régamey, et toujours très justes.
Émile Guimet rentrera de son périple avec six cents statues divines, trois cents peintures religieuses japonaises et plus de mille ouvrages, à l’origine de la collection du musée national d’Art asiatiques-Guimet et de sa bibliothèque.

Aux éditions « A propos »

Lettre du GIS-Réseau Asie et Pacifique – Février 2017 (extraits)

GIS Reseau AsieExtraits concernant le Japon.

Toyota victime du toyotisme
Pourquoi les sciences sociales ont encore beaucoup à apprendre de cette entreprise ?

par Stéphane Heim, docteur en sociologie de l’Université de Strasbourg (2011) et maître de conférences à l’Université de Kyôto depuis mars 2015.

Au début des années 1990, le constructeur automobile japonais, Toyota Motor Corporation (dans le texte, Toyota), jouit d’une popularité grandissante du fait de ses succès aux États-Unis et de son organisation productive, tantôt nommée le Toyota Production System, la Lean Manufacturing, le toyotisme ou la production juste-à-temps. Ce succès est largement attribué à ses instruments de gestion de production – le kanban (système d’inventaire et de livraison de pièces), le andon (outil de contrôle visuel de la production), le kaïzen (évolution permanente de l’organisation productive) et bien d’autres – qui consacrent une nouvelle mode managériale, celle de la réduction systématique et continue des coûts, inscrite dans les gènes de l’organisation. Cette mode managériale aux mille peaux est aujourd’hui appliquée dans des secteurs bien différents de la construction automobile tels que les hôpitaux ou les services postaux. Dès lors, ce ne sont plus les outils développés et mis en œuvre dans les ateliers de production de Toyota et de ses fournisseurs, mais la philosophie managériale du juste-à-temps qui triomphe, qui impose le temps du marché à celui de la production du bien ou du service, qui renverse la temporalité fordiste et son économie politique.

Étrangement, d’objet de curiosité, l’entreprise Toyota est devenue victime de son propre succès, le toyotisme. Alors que très vite, les chercheurs en sciences sociales de divers horizons se penchent sur cette philosophie managériale, l’entreprise Toyota comme objet d’étude tombe en désuétude. L’analyse rigoureuse du modèle productif de Toyota, de son environnement économique et institutionnel, de ses conditions d’applicabilité, des contraintes qu’il rencontre lorsqu’il ne dégage pas de marges comme en Europe, de sa relation salariale et des relations inter-sociétés est négligée. Pourtant tous ces éléments nous invitent à une réflexion théorique plus poussée sur la dichotomie entre l’entreprise comme espace de production d’une part, et la société comme cadre juridique du processus d’accumulation du capital de l’autre. C’est là que se situent les véritables leçons à tirer du « moment Toyota » dans l’histoire du capitalisme.

Pour beaucoup, l’entreprise moderne est une invention récente datant de la fin du XIXe siècle, celle de la corporation ou de la société en français, de la rationalisation grandissante de pans entiers de nos sociétés (au sens sociologique) dont Max Weber s’est fait l’observateur minutieux. Il nous est plus aisé de penser l’entreprise et ses frontières à partir de sa catégorisation juridique moderne – société anonyme, etc. – que de ses activités et la manière dont celles-ci sont segmentées, distribuées et contrôlées. Toutefois, la concentration de l’activité productive au sein de l’entreprise qui se substitue à la famille est le fruit d’un processus historique plus ancien, qui tire son origine de la propriété privée des capitaux et de la révolution commerciale initiée par les marchands du Bas Moyen Âge en Europe (du début du XIVe siècle à la fin du XVIe siècle).

Accéder à tout l’article

(…)

CONFÉRENCES, DÉBATS, SÉMINAIRES

▪ Séminaire Sur la création d’une nouvelle langue mathématique japonaise pour l’enseignement de la géométrie élémentaire durant l’ère Meiji (1868-1912). 16 février 2017, Lyon

(…)

▪ Publications

Le Shakuhachi japonais. Une tradition réinventée
Auteur : Bruno Deschênes
Éditeur : L’Harmattan
Parution : Janvier 2017

Parcours féministes dans la littérature et la société japonaises de 1910 à 1930. De Seitô aux modèles de politique sociale
Auteures : Christine Levy, Brigitte Lefèvre
Éditeur : L’Harmattan
Parution : Janvier 2017

Rubrique « Publications »
Rédaction :
GIS-Réseau Asie, bureau 624, 6e étage, 190, avenue de France 75013 Paris
01 49 54 83 35
Courriel : communication@gis-reseau-asie.org

http://www.gis-reseau-asie.org/
Compte Facebook : GIS – Réseau Asie & Pacifique
Compte Twitter : GIS-Réseau Asie&Pac.
Liste de diffusion des Jeunes chercheurs en études asiatiques : ici

Directeur de la rédaction : Sébastien Lechevalier
Rédactrice : Malgorzata Chwirot
A participé à ce numéro : Stéphane Heim
©2017 GIS Asie / Réseau Asie et Pacifique | 190 avenue de France, 75013 Paris, France – http://www.gis-reseau-asie.org/

51 infos sur le Japon en France : JIPANGO mai/juin 2016 No 182

51 infos sur le Japon en France : ciné, expo, musique, scène… Informations parues dans JIPANGO MAIL SERVICE MAI/JUIN No 182 (NB : Tous droits d’auteurs à Jipango)

10 cinémas, 16 expositions, 8 musiques, 7 scènes, 10 divers

Ateliers création

Pochoir katagami et découpage kirigami par Mai, Tsumami-zaiku par Saori, tatami-beri et furoshiki sac par Akiyo …
http://www.jipango.com/activites

Ateliers cuisine saine style shojin par Mari Fujii

Du jeudi 16 au samedi 18 juin à Paris
Le samedi 14 mai à Kamakura
http://www.jipango.com/shojinstyle

Sortie du numéro de printemps du journal Idées Japon

36 Lieux d’art japonais en France. 22 dernières parutions. 8 nouveaux restaurants à Paris. Entretien avec Kan Takahama. Création tissus…
Pour télécharger > http://www.ideesjapon.com/content/6-journal
Pour consulter en format e-book >
https://issuu.com/ideesjapon/docs/journal_idees_japon_printemps_2016_/1


AGENDA CULTUREL sur le Japon en France

フランスにおける日本関連イベント情報リスト 

Listing des titres des manifestations par catégorie.
Pour le détail, merci de visiter la page d’information.

——————————————————–
CINE-TELE 映画・テレビ

Le Cœur régulier

Un film de Vanja d’Alcantara avec Isabelle Carré et Jun Kunimura d’après le roman d’Olivier Adam
Au cinéma
https://www.facebook.com/lecoeurregulier/timeline

Les délices de Tokyo

Au cinéma
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=235589.html

Le Garçon et la Bête

Au cinéma
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=236155.html

Les sushis au Japon

Les aventures culinaires de Sarah Wiener en Asie
samedi 7 mai à 15h55 et lundi 9 mai à 7h45 (135 min)
Arte TV
http://www.arte.tv/guide/fr/050777-006-A/les-aventures-culinaires-de-sarah-wiener-en-asie

Le gibier au Japon

Les aventures culinaires de Sarah Wiener en Asie :
mardi 10 mai à 7h40 et samedi 21 mai à 17h25 (43 min) Arte TV
http://www.arte.tv/guide/fr/050777-007-A/les-aventures-culinaires-de-sarah-wiener-en-asie#details-description

Dis-moi comment tu dors au Japon

mardi 17 mai à 17h45 et mardi 7 juin à 6h10 (26 min)
Arte TV
http://www.arte.tv/guide/fr/058925-000-A/dis-moi-comment-tu-dors

Still walking

Dans le cadre de 2016 Année Japon Chartres – Sakurai
jeudi 19 mai à 20h et dimanche 22 mai à 16h
Cinéma les Enfants du Paradis, Chartres
http://www.jumelages-chartres.fr/pages/par-date/2016-annee-chartres-sakurai.html

Documentaires « Artistes japonais contemporains »

Issey Miyake, Yukio Mishima, Junichiro Tanizaki, Tadao Ando, Takeshi Kitano …
Jusqu’au vendredi 17 juin
Auditorium du Musée Guimet, Paris 16e
http://www.guimet.fr/fr/auditorium/cinema/cat.listevents
/2016/05/05/-

La Nuit du cinéma érotique japonais

Présentée et animée par Agnès Giard, écrivain, journaliste…
Vendredi 27 mai. Une conférence à 12h15 et trois films à 18h30, 20h30 et 22h30
Auditorium du Musée Guimet, Paris 16e
http://www.guimet.fr/fr/auditorium/cinema/la-nuit-du-cinema-erotique-japonais

Shin Toho : Un vent nouveau

Le manoir du chat fantôme, Le cuirassé Yamato, L’odyssée de Tobisuke Enoken…
Jusqu’au mercredi 20 juillet
MCJP, Paris 15e
http://www.mcjp.fr/fr/agenda/shintoho_un-ventnouveau

——————————————————–
EXPOSITIONS 展覧会

Exposition Huboku Ga par Mitsuo Kobayashi

Du mardi 11 au samedi 14 mai – Vernissage 11 mai à 19h
Hotel de l’Industrie – 4 Place Saint-Germain des Près – Paris 6e
http://www.asoko-event.fr/

Ryukyu – Céramique d’Okinawa

Jusqu’au jeudi 12 mai
Mizen Fine Art, Paris 7e.
http://www.mizenfineart.com 

Exposition de gravures

Du mardi 10 au samedi 28 mai
Espace Culturel Bertin Poirée, Paris 1er
http://www.tenri-paris.com/art/expo.html

WA-BI – harmonie et beauté –

Les matières japonaises traditionnelles dans la vie quotidienne
Du mardi 10 au samedi 21 mai
Espace Japon, Paris 10e.
http://www.espacejapon.com/fr/hana_arts_japan

Yoshie Araki

Du vendredi 13 au jeudi 19 mai
Galerie Métanoïa, Paris 4e.
http://www.galerie-metanoia.fr/fr/agenda/2876-yoshie-araki-du-13-au-19-mai-2016.html

“Sketches of Tokyo & Hips” : Meisa Fujishiro

jusqu’au samedi 18 juin
Inbetween Gallery, Paris 3e
http://www.inbetweengallery.com/current-exhibitions/

Kyoto / Cali

Du jeudi 19 mai au jeudi 16 juin
Espace Ma, Paris 20e
https://www.facebook.com/espacema.paris/
http://l-experiment.com/kyoto-cali/

Ken Matsubara “Hou-chou” Releasing birds

Jusqu’au samedi 28 mai
Galerie Eric Mouchet, Paris 6e.
http://www.ericmouchet.com/
https://www.facebook.com/GalerieEricMouchet

Dites-le avec des fleurs

Du mardi 31 mai au samedi 4 juin
MCJP, Paris 15e
http://www.mcjp.fr/fr/agenda/dites-le-avec-des-fleurs

Daido Moriyama Daido Tokyo

Jusqu’au dimanche 5 juin
Fondation Cartier, Paris 14e
http://fondation.cartier.com/#/fr/art-contemporain/26/expositions/
2460/en-ce-moment/2556/daido-moriyama-daido-tokyo/

La Nature des Choses・Honsei・本性

Interprétations contemporaines de savoir-faire japonais par François Azambourg, Architect Taitan, Fukumoto Fuku
Du lundi 30 mai au dimanche 5 juin
Musée des Arts Décoratifs, lieu du lancement du 16ème festival D’Days, le lundi 30 mai.
http://www.orient-ed.com

Les derniers feux de l’estampe japonaise

Jusqu’au 5 juin
Musée du dessin et de l’estampe originale, Gravelines
http://www.ville-gravelines.fr/expotemp/02-%20PAGE%20WEB/02Expositions/Expotemp/EM.html

Araki

Retrace de cinquante années de son travail en plus de 400 photographies
Jusqu’au lundi 5 septembre
Musée Guimet, Paris 16e.
http://www.guimet.fr/fr/expositions/expositions-a-venir/araki

Gunkanjima, photographies de Jordy Meow et Yuji Saiga

Du mercredi 1er juin au dimanche 16 octobre
Musée de la mine, Tarn
http://musees-departementaux.tarn.fr/index.php?id=mine-en-ce-moment
https://www.facebook.com/profile.php?id=697560956

Monet-Clemenceau, l’horizon infini – Peintures de Nao Kaneko

Confèrence : du Japonisme à l’impressionnisme
Jusqu’au vendredi 11 septembre
Hôtel de Région, Rouen
http://www.musee-clemenceau.fr/fr/actualites.php

Esprit Manga, Les caprices d’Hokusai

Jusqu’au 18 septembre
Musée du dessin et de l’estampe originale, Gravelines
http://www.ville-gravelines.fr/expotemp/02-%20PAGE%20WEB/02Expositions/Expotemp/EM.html

—————————————-
MUSIQUE コンサート

Coldrain, hardrock/metal

lundi 9 mai
Backstage O’Sullivans, Paris 18e.
http://www.osullivans-pubs.com/agenda-backstage/
https://www.facebook.com/events/1710515909164145/

Melodies between Afghanistan and Japan de Kengo Saito avec percussions persanes et danse de Nô

jeudi 12 mai à 20h30
Centre Mandapa, Paris 13e.
http://www.centre-mandapa.fr/?cat=273
https://www.weezevent.com/japanistan

Girugamesh, J-Rock et Métal

vendredi 20 mai à 19h
La Maroquinerie, Paris 20e
http://www.lamaroquinerie.fr/2016/5/20/GIRUGAMESH/

Brider + Zeppin, J-metal et musique folklorique

Samedi 21 mai à 21h
Le Brise Glace, Annecy
http://www.le-brise-glace.com/evenement/bridear/

Ensemble Zeppin Musiques populaires japonaises classiques et contemporaines

Avec Fumie Hihara (koto, shamisen, chant), Emiko Ota (chant et taïko) et Mayu Sato (shakuhachi, nôkan, ryuteki, shinobue)
Mardi 21 juin à 18h. Fête de la musique. Entrée libre.
http://www.guimet.fr/fr/auditorium/concerts/fete-de-la-musique

Japanistan – Melodies between Afghanistan and Japan : Kengo Saito

A l’occasion de la sortie de son nouvel album « Japanistan
mardi 28 juin à 20h30
Studio de L’Ermitage, Paris 20e
http://www.kengosaito-music.com/fr
http://www.studio-ermitage.com/agenda/date/kengo-saito-japanistan

Queen Bee, rock japonaise

Concert gratuit dans le cadre de la fête de la musique
mardi 21 juin à 20h
MCJP, Paris 15e
http://www.mcjp.fr/fr/agenda/queen-bee

Hommage au compositeur Akira Ifukube (1914 – 2006)

jeudi 23 juin à 19h
MCJP, Paris 15e
http://www.mcjp.fr/fr/agenda/hommage-au-compositeur-akira-ifukube-1914-2006

———————————-
SCENES 演劇・ダンス

« Terra Incognita »

Kimiko Otaka et Hans Bosma / Performance – Chorégraphie instantanée et Musique improvisée
jeudi12 et vendredi 13 mai à 20h30
Espace Culturel Bertin Poiree, Paris 1er.
http://www.tenri-paris.com/j/art/spectacle.html

« Coco » Danse contemporaine, Tarinof dance company

mercredi 18 et jeudi 19 mai
Espace Culturel Bertin Poiree, Paris 1er.
http://www.tenri-paris.com/art/spectacle.html

Buto Festival 17 ème Edition

Du jeudi 26 mai au mercredi 15 juin
Espace Culturel Bertin Poiree, Paris 1er.
http://www.tenri-paris.com/j/art/festival.html

Yoshi Oida Work in progress : Aoi no ue suite lyrique

jeudi 9 et vendredi 10 juin à 20h
MCJP, Paris 15e
http://www.mcjp.fr/fr/agenda/yoshi-oida-work-in-progress

Danse butô : Compagnie Ariadone – Carlotta Ikeda

vendredi 10 juin à 20h30
Musée Guimet, Paris 16e
http://www.guimet.fr/fr/auditorium/spectacles/utt

Sankaijuku

Du jeudi 23 juin au samedi 2 juillet
Théâtre de la ville, Paris 4e
http://www.theatredelaville-paris.com/spectacle-sankaijukumeguri-965

Min Tanaka

Locus Focus : Danser un lieu, plutôt que danser dans un lieu.
vendredi 24 juin à 20h30
MCJP, Paris 15e
http://www.mcjp.fr/fr/agenda/locus-focus–min-tanaka

———————————————
DIVERS フェスティバル・アトリエ・講演会

Shiro Daimon : De la tradition à la création

Conférence et stage
Mardi 10 à 19h30 et mercredi 11 mai à 19h
Les treize Arches, Brive
http://www.lestreizearches.com/actualites/danse-en-mai-2016/de-la-tradition-a-la-creation

-20%! pour gâteaux japonais

dorayakis, daifuku, yokans, chocolats au matcha…
Jusqu’au 10 mai
Epicerie Kioko, Paris 2e.
https://www.facebook.com/Magasin.KIOKO.Alimentation.Japonaise/

Zazen

mercredi 11 mai et lundis 9/16/23 mai
Sesshin avec Hirano Rôshi 9/10/11 septembre
http://www.tenchijin-zen-kai.fr/

Conférence : Les jardins japonais

jeudi 19 mai à 18h30
MCJP, Paris 15e
http://www.mcjp.fr/fr/agenda/les-jardins-japonais

Japannecy : Ateliers, cinéma, conférences, cosplay, spectacle…

Samedi 21 mai à Annecy
https://www.facebook.com/JAPANNECY-203612929509/timeline
http://www.le-brise-glace.com/evenement/japannecy-2016/

Stage d’initiation à la cuve d’indigo naturel en cuve

Betty de Paris, artiste plasticienne en couleurs végétales
samedi 21 et dimanche 22 mai (en juillet en suisse)
Atelier de Betty de Paris, Paris 20e
http://www.bettydeparis.com/

Congrès national français de bonsaï

Les 100 plus beaux arbres de France, sélectionnés par la fédération française de bonsaï
samedi 28 et dimanche 29 mai
Palacium de Villeneuve d’Ascq  (59)
https://adlm59.wordpress.com/congres-ffb-2016/
https://www.facebook.com/events/1681723692046897/

Stage de danse par Shiro Daimon

Du lundi 30 mai au vendredi 3 juin
Studios Micadanses, Paris 4e.
Du lundi 13 au vendredi 17 juin à Bordeaux
http://www.shirodaimon.fr/

Conférence : Les Kakejiku et le Washi

samedi 18 juin
Au Cercle Suisse-Japon de Lausanne
http://kakejiku-derudder.fr/

2016 Année Japon Chartres – Sakurai

Cinéma, conférence, expositions…
http://www.jumelages-chartres.fr/pages/par-date/2016-annee-chartres-sakurai.html

–掲載ご希望のイベント情報は下記アドレスにお送りください。
Pour faire paraître des informations, merci de les envoyer  à :
jipangomailservice@gmail.com

Jipango infos pour mars et avril 2016 No 180

16 cinémas, 14 expositions, 10 musiques, 5 scénes, 13 divers
Pour faire paraître des informations, merci de les envoyer :
jipangomailservice@gmail.com

ACTIVITES JIPANGO
Ateliers création, cuisine saine shojin et pâtisserie style japonais
jeudi 16, vendredi 17 et samedi 18 juin
Le détail sera annoncé prochainement !


AGENDA CULTUREL sur le Japon en France

フランスにおける日本関連イベント情報リスト 

Listing des titres des manifestations par catégorie.
Pour le détail, merci de visiter la page d’information.
CINE-TELE 映画・テレビ

Le Garçon et la Bête

Au cinéma
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=236155.html

Les délices de Tokyo

Au cinéma
http://www.nouvelodeon.com/index.php/site/film/716

Fukushima, chronique d’un désastre

vendredi 11 mars à 22h40, rediffusion jeudi 31 mars à 6h45 (47 min)
http://www.arte.tv/guide/fr/047156-000-A/fukushima-chronique-d-un-desastre

Fukushima Night : Canon des petites voix

documentaire de Hitomi Kamanaka : « L’avenir des enfants de Fukushima pouvait se lire dans celui des enfants de Tchernobyl ».
vendredi 11 mars à 20h45
La Maison de l’Arbre / La Parole Errante, Montreuil
http://paris.demosphere.eu/rv/44952

Il était une fois… L’Empire des sens

Documentaire de David Thompson (52 min)
Vendredi 11 mars
Musee Guimet, Paris 16e
http://www.guimet.fr/fr/auditorium/cinema/il-etait-une-fois-l-empire-des-sens

Fiction de Nagisa Oshima

L’empire des sens (lundi 14 mars à 12h15),
L’empire de la passion (mercredi 16 mars à 12h15),
Furyo (mercredi 23 mars à 12h15),
Max mon amour (vendredi 25 mars à 12h15)
Musee Guimet, Paris 16e
http://www.guimet.fr/fr/auditorium/cinema/
cat.listevents/2016/02/09/-

(photo : Furyo, 23 mars)

Une vie de moine zen

mardi 15 mars à 9h (52 min)
http://www.arte.tv/guide/fr/050328-000-A/une-vie-de-moine-zen

Canon des petites voix

en présence de la réalisatrice Hitomi Kamanaka
(Soirée en mémoire de la catastrophe de Fukushima et de Tchelnobyl)
samedi 19 mars à 19h
Maison du Japon Cité Internationale Universitaire, Paris 14e
http://nihonjinkai.net/ibento/

Tracks : Hatsune Miku, pop star virtuelle

samedi 19 mars à 23h15, rediffusion samedi 26 mars à 1h45
http://www.arte.tv/guide/fr/064501-003-A/tracks

Graine de Champion, Chikara

fils de l’un des plus grands champions de combat sumo
dimanche 20 mars à 8h05 (25 min)
http://www.arte.tv/guide/fr/058363-001-A/graine-de-champion

Médecines d’ailleurs : Japon, dans le secret des sumos

lundi 21 mars à 16h05 (26 min)
Arte TV
http://www.arte.tv/guide/fr/053966-006-A/medecines-d-ailleurs

Histoire des grands studios japonais Shin Toho

9 films de l’année 50
Du mardi 22 au samedi 26 mars
MCJP, Paris 15e
http://www.mcjp.fr/fr/agenda/shintoho-un-vent-nouveau
(photo : Sasameyuki, 26 mars)

Le Cœur régulier

Un film de Vanja d’Alcantara avec Isabelle Carré et Jun Kunimura d’après le roman d’Olivier Adam
Sortie 30 mars
https://www.facebook.com/Le-C%C5%93ur-r%C3%A9gulier-Kokoro-1391052977876753/info/?tab=page_info

Médecines d’ailleurs : Les derniers centenaires d’Okinawa

vendredi 1er avril à 11h05, rediffusion mardi 5 avril à 5h45
Arte TV
http://www.arte.tv/guide/fr/048081-002-A/medecines-d-ailleurs

Film d’animation d’Isao Takahata

dimanche 3 avril à 15h (1h03)
Musee Guimet, Paris 16e
http://www.guimet.fr/fr/auditorium/cinema/goshu-le-violoncelliste

Fiction de Jinsei Tsuji

Paris Tokyo paysage (mercredi 13 avril à 12h15) , The undying dream we have (vendredi 15 avril à 12h15)
Musee Guimet, Paris 16e
http://www.guimet.fr/fr/auditorium/cinema/paris-tokyo-paysage


EXPOSITIONS 展覧会

Naoya Hatakeyama “Underground / Water”

Du jeudi 10 mars au mercredi 23 avril
Taka Ishii Gallery Photography, Paris 3e
http://www.takaishiigallery.com/en/archives/16880/

Jirô Taniguchi, l’homme qui rêve

Du samedi 12 mars au dimanche 15 mai
Espace Richaud, Versailles
http://www.versailles.fr/outils/actualites/article/jiro-taniguchi-lhomme-qui-reve/

De la sève dans leurs veines

Jusqu’au dimanche 13 mars
French Arts Factory, Paris 6e
http://frenchartsfactory.paris/jean-michel-letellier/

Sumi-é, Préface

Du mardi 15 au samedi 26 mars
Espace Japon, Paris 10e
http://www.espacejapon.com/fr/sumi_e_1

« Silver Eye » photo expo de Susumu Fujita

jeudi 17 mars au samedi 30 avril
Inbetween Gallery, Paris 3e
http://www.inbetweengallery.com/project/record-vol21/

Depuis les villages de montagne de Tokyo

Jusqu’au samedi 19 mars
Espace Culturel Bertin Poirée, Paris 1er
http://www.tenri-paris.com/art/expo.html

Du Nô à Mata Hari, 2000 ans de théâtre en asie

Jusqu’au lundi 21 mars
Musée Arts Asiatiques, Nice
http://www.arts-asiatiques.com/fr/accueil/actualite/actualite/?actu_id=46

Talents Boulonnais : Kodama Swan

Jusqu’au dimanche 27 mars
rez-de-jardin de l’hôtel de ville de Boulogne-Billancourt
http://www.boulognebillancourt.fr/cms/index.php?option=com_content&task=view&id=4010&Itemid=1

Collection personnelle de céramique de Kayoko Hayasaki

Jusqu’ à fin Mars
Galerie Hayasaki, Paris 4e
https://www.facebook.com/Galerie-Hayasaki-Paris-123321761058598/

L’art calligraphique de Shofu Yoshimoto

Wu Wei, Naturellement, sans aucun artifice
Du vendredi 1er au vendredi 15 avril
Mizen Fine Art, Paris 7e.
http://www.mizenfineart.com

Surimono, meilleurs voeux du Japon

Jusqu’au lundi 4 avril
Musée Guimet, Paris 16e
http://www.guimet.fr/fr/accueil/33-francais/expositions/1253-surimono-meilleurs-voeux-du-japon

Rétrospective Pandora Hearts : Jun Mochizuki

Du mardi 29 mars au samedi 9 avril
MCJP, Paris 15e
http://www.mcjp.fr/fr/agenda/retrospective-pandora-hearts-jun-mochizuki

Daido Moriyama DAIDO TOKYO

Jusqu’au dimanche 5 juin
Fondation Cartier, Paris 14e
http://fondation.cartier.com/#/fr/art-contemporain/26/expositions/2460/en-ce-moment/2556/daido-moriyama-daido-tokyo/

Tapisserie de Shizuko Sawada « Sakura, les fleurs de l’émotion »

Du mardi 5 au samedi 16 avril
Espace Culturel Bertin Poirée, Paris 1er
http://www.tenri-paris.com/art/expo.html

MUSIQUE コンサート

Histoires musiciennes – les contes du japon –

Nobuko Matsumiya (Koto et chant) et Nelly Pezelet (conte)
dimanche 13 mars à 15h
Espace Ararat, Paris 13e
http://espace-ararat.com/info/histoires-musiciennes-volet-3-les-contes-du-japon/

Tricot, Jrock

mercredi 15 mars à 19h30
Le Batofar, Paris 13e
http://www.batofar.org/Agenda/Evenement/Concert/Tricot-2935.sls

Teruo Furuya (shakuhachi) et Mizuka Onishi (koto)

vendredi 18 mars à 20h30
Musée Guimet, Paris 16e
http://www.guimet.fr/fr/auditorium/concerts/teruo-furuya-et-mizuka-onishi

L’univers de la flûte Nokan : Rokurobyoe Fujita

vendredi 18 mars à 19h
MCJP, Paris 15e
http://www.mcjp.fr/fr/agenda/rokurobyoe-fujita

Chants populaires Japonais, Minyö par Yozakura Duo

vendredi 18 mars à 20h
Patronage Laique, Paris 15e
http://www.patronagelaique.fr/index.php/agenda-culturel/concerts/161-chants-populaires-anciens-minyoe?date=2016-03-18-20-00#.Vt1yavnhDVR

Spyair

samedi 26 mars à 20h
La machine du Moulin Rouge, Paris 18e

http://www.lamachinedumoulinrouge.com/spyair

NIA (ex-ANSIA/AUNCIA) Europe Tour 2016

Du vendredi 8 au samedi 23 avril
17 avril, Le Klub, Paris 10e
http://highfeel.jp/realive/

Pegasus Symphony : music from Saint Seiya

samedi 9 avril
Palais des Congrès de Paris à 20h
http://www.wildfaery.com/info/index.php/fr/saint-seiya/aproposmenu/le-concert

Melting-Pot TRIO Concert

Hiroko Ito (accordéon), Sylvain Diony (shamisen) et Ghyslin Disacco (clarinette / guitare)
vendredi 15 avril à 20h30
Espace culturel Bertin Poirée, Paris 1er
http://www.tenri-paris.com/j/art/spectacle.html

Animé Nostalgie

samedi 16 avril
Le Grand Rex, Paris 2e
http://www.wildfaery.com/info/index.php/fr/anime-nostalgie

SCENES 演劇・ダンス

Après le Tsunami, Danse contemporaine et Concert

Jeudi 10 et vendredi 11 mars à 20h30
Espace culturel Bertin Poirée, Paris 1er
http://www.tenri-paris.com/art/spectacle.html

Danse Version Clip 2016

Rassemblement de pièces courtes variées (moins de 12min)
Du mardi 15 au mardi 29 mars
Espace culturel Bertin Poirée, Paris 1er
http://www.tenri-paris.com/art/spectacle.html

Cabaret de formes courtes

en collaboration avec le festival underground de Tokyo, PAINT YOUR TEETH
Du vendredi 18 au mardi 29 mars
Plusieurs lieux à Paris
http://www.artlevant.com/cabaret.html

Danse butô : Compagnie Ariadone – Carlotta Ikeda

vendredi 10 juin à 20h30
Musée Guimet, Paris 16e
http://www.guimet.fr/fr/auditorium/spectacles/utt

Sankaijuku

Du jeudi 23 juin au samedi 2 juillet
Théâtre de la ville, Paris 4e
http://www.theatredelaville-paris.com/spectacle-sankaijukumeguri-965
DIVERS フェスティバル・アトリエ・講演会

Rencontre avec Corinne Atlan, auteur de Japon, L’empire de l’harmonie

dans la collection L’âme des peuples (Editions Nevicata)
jeudi 10 mars de 18h à 21h (L’Asie intrigante)
librairie Voyageurs du Monde
https://www.facebook.com/events/248570015475120/

Démonstration par artisan Yoshinori Shimatani :

Le chant sacré des orin, bol dont la sonorité fait partie intégrante des cérémonies bouddhistes
vendredi 11 mars à 14h et 16h30
MCJP, Paris 15e
http://www.mcjp.fr/fr/agenda/le-chant-sacre-des-orin

Conférences : Fukushima fragments de Kosuke Okahara

vendredi 11 mars à 18h30
MCJP, Paris 15e
http://www.mcjp.fr/fr/agenda/fukushima-fragments

Fukushima Night

Films, expositions, danse, débat…
vendredi 11 mars de 19h à 24h
La Maison de l’Arbre / La Parole Errante, Montreuil
http://paris.demosphere.eu/rv/44952

Conférence-Débat avec Mme Yayoi Hitomi

5 ans après Fukushima, la vie en zone contaminée
lundi 14 mars de 19h
Salle de conférence Espace Jean Dame, Paris 2e
http://www.sortirdunucleaire75.org/actions/2016/2016_actions.html#2016
http://sortirdunucleaire.org/5-ans-apres-Fukushima-comment-vivent-les

Artisan Yoshinori Shimatani : Démonstration, le chant sacré des orin,

bol dont la sonorité fait partie intégrante des cérémonies bouddhistes
dimanche 13 mars à 13h et lundi 14 mars à 14h
Entrée libre sur reservation par mail :
maisonwa@gmail.com

Maison Wa, Paris 1er
https://www.facebook.com/Maison-WA-794371384014037/

Rencontre avec des auteurs de l’éditions Issekinicho

Alexandre Bonnefoy, Delphine Vaufrey, Yatuu, Priscilla Moore, Jean-Philippe Depotte
Du 17 au 20 mars
Salon du livre de Paris stand T82
http://www.issekinicho.fr/editions/salon-et-dedicaces-du-mois-de-mars

Soirée en mémoire de la catastrophe de Fukushima et de Tchelnobyl

Concert-Lecture Russo-Japonais à 17h, Projection du film « Canon des petites voix » à 19h
samedi 19 mars
Maison du Japon Cité Internationale Universitaire, Paris 14e
http://nihonjinkai.net/ibento/

Foire de Rennes : Le Japon à l’honneur

Ateliers, concerts, expositions, spectacles…
Du samedi 19 au lundi 28 mars
http://www.foirederennes.com/contenu-des-halls/hall-10b-invite-dhonneur-Japon

Stage de Shiro Daimon, danseur et chorégraphe japonais

Du 21 au 25 mars
Studio Micadanses, Paris 4e
http://www.shirodaimon.fr

Expo-vente autour de Sakura – cerisier dans le marais :

cosmétique naturelle bio, objets en papier, accessoires, céramiques, gâteaux …
Du vendredi 25 au dimanche 27 mars
Nayouni, 1 rue de Jarente, Paris 4e

Initiation à la peinture à l’encre sumi-e

mercredi 30 mars à 14h et 16h
MCJP, Paris 15e
http://www.mcjp.fr/fr/agenda/initiation-a-la-peinture-a-lencre-sumi-e

Salon Lumière – Art Contemporain Japon-France

1er édition au Japon à Kyoto, avril 2017
Organisé par Clair d’encre – Yuuko Suzuki & Pierre Godo – The Keihanna Commemorative Park Administration Office
Pour recevoir le dossier de l’Appel à Candidature, contactez par le site
http://www.clairdencre.com

–掲載ご希望のイベント情報は下記アドレスにお送りください。
Pour faire paraître des informations, merci de les envoyer :
jipangomailservice@gmail.com