Motivist Japan, une agence basée près de Tokyo, assiste gratuitement les étrangers

Logo motivist japanLe Japon vous attire. Peut-être avez-vous eu la chance d’y aller en vacances. Mais l’idée de vivre au Japon, même juste quelques mois (et a fortiori d’y travailler), ne vous a probablement jamais effleuré l’esprit, tant cela semble à première vue insurmontable. Pourtant, ce n’est pas si compliqué. Le meilleur moyen pour cela ? Apprendre le japonais.

Apprendre le japonais pour simplement pour son plaisir, pour mieux appréhender la culture japonaise ou alors pour des objectifs à plus long-terme (poursuivre des études dans l’archipel ou y chercher un travail). Mais surtout, aller apprendre le japonais est le « prétexte » idéal pour tenter l’expérience de la vie au Japon.

Dans tous les cas, s’inscrire dans une école de japonais est le passage quasi-obligé et certainement le plus simple pour tenter l’aventure japonaise.

Pour rendre les choses encore plus faciles, Motivist Japan, une agence basée près de Tokyo, assiste gratuitement les étrangers (en particulier les européens) pour venir apprendre le japonais au Japon. Ses conseillers guident les jeunes (et les moins jeunes), fournissent toutes les informations nécessaires, trouvent l’école qui convient à chacun, s’occupent de toutes les démarches administratives, traductions, demandes de visas et autres, et enfin assistent les nouveaux venus une fois qu’ils sont arrivés au Japon (pour trouver un logement par exemple). Tout au long de ce processus, Motivist Japan est là et procure aux postulants et à leur famille la tranquillité d’esprit.

La globalisation engendre de plus en plus de mouvements, notamment chez les jeunes. Et même le Japon n’en est pas exempt ! Il s’ouvre aussi de plus en plus, confronté à de graves problèmes démographiques. Alors si vous rêvez du Japon, sachez que ce rêve à désormais à votre portée !

Pour en savoir plus sur Motivist Japan :

Email : info@motivistjapan.com

Site Web : http://motivistjapan.com/fr/

Page Facebook : https://www.facebook.com/EtudierAuJapon/

S’attacher aux enfants : Une anthropologie de la paternité 24/11/2016 MFJ

Maison Franco-Japonaise de TokyoCycle de conférences « Amour et passion : une approche anthropologique »
S’attacher aux enfants – Une anthropologie de la paternité

Source et inscription : cliquer ICI
Date : jeudi 24 novembre 2016 / 18h30 – 20h30
Lieu : Auditorium de la Maison Franco-Japonaise de Tokyo
Conférencier : Mélanie Gourarier (LISST, Université de Toulouse Jean Jaurès)

Si les études féministes et les études sur le genre ont permis de questionner l’invariant d’un attachement maternel, peu de travaux se sont attelés à l’amour paternel. Penser l’amour paternel permet pourtant de mettre en perspective les conceptions naturalisantes de la maternité et de problématiser la question du lien : qu’est-ce qui fait l’attachement des pères aux enfants ? Cette intervention s’intéressera aux pratiques et discours émotionnels d’hommes qui cherchent à se présenter comme de « bons » pères ou à se distancier d' »assignations » à la paternité. Deux terrains seront présentés. Le premier s’est déroulé au sein d’une association de défense du droit des pères en France, le Mouvement pour la condition paternelle. Particulièrement visibles grâce aux actions spectaculaires menées depuis une quinzaine d’années, ces associations revendiquent un droit des pères, souvent conçu dans l’opposition à celui des mères. Dans ce cadre, la paternité est envisagée non seulement comme un aboutissement individuel mais comme un enjeu politique de la « cause des hommes ». Les hommes qui adhèrent à ces associations travaillent à l’émergence d’un « nouveau père », investi dans les soins et le quotidien de ses enfants. Ces situations seront mises en perspective avec un second terrain en cours mené à New York au sein d’un laboratoire de prélèvement de l’ADN spécialisé dans les tests de paternité. Dans ce contexte où la paternité fait l’objet d’un doute et peut-être remise en question, comment se redéfinit la valeur de l’attachement aux enfants ?

Biographie
Mélanie Gourarier est post-doctorante, membre du programme ANR Ethopol (Lisst/Toulouse). Ses recherches relèvent d’une anthropologie politique et d’une anthropologie de la parenté. Elle travaille actuellement sur les usages de l’ADN dans la détermination des paternités contemporaines en France et aux États-Unis. Elle a soutenue une thèse à l’Ehess en 2012 intitulée « Séduire les femmes pour s’apprécier entre hommes. Une ethnographie des sociabilités masculines au sein de la Communauté de la séduction en France » à paraître en 2017 aux Éditions du Seuil

Bibliographie
2017 (à paraître), Les ruses de la séduction, Seuil
2016, « Parentés contemporaines », avec Séverine Mathieu, Journal des anthropologues
2014, « Quand le trouble amoureux contrarie le masculin : la gestion des émotions amoureuses au sein de la Communauté de la séduction en France », Sociologie et sociétés, vol.46, n°1, p. 37-57.
2014, « Le « mauvais genre » de l’Internet. Séducteurs des rues/séducteurs de la toile », Hermès, n°69/2, p. 45-49.
2014, « »Désaffecter » la galanterie masculine. La redistribution des transactions hétérosexuelles au sein de la Communauté de la séduction en France », Pensée Plurielle, n °33-34, p. 213-223.
2013, « La Communauté de la séduction. Des apprentissages masculins », Ethnologie Française, vol.43, n°3, p.425-432.

Modérateur : Jean-Michel BUTEL (UMIFRE 19–MFJ)
Organisation : Bureau français de la MFJ
Soutien : Institut français (Paris)
Collaboration : Ambassade de France au Japon/IFJ.
En français avec traduction simultanée
Source : http://www.mfj.gr.jp/agenda/2016/11/24/24_nov_gourarier/

L’interprétation et la traduction, un métier familial de mère en filles – Conférence de Catherine Ancelot

Conférence mensuelle sur la culture française (300e édition)
Conférence de Catherine Ancelot
L’interprétation et la traduction, un métier familial de mère en filles

Date et heure : 13 juillet 2016 (mercredi) de 18h à 20h.
Lieu: L’auditorium de la MFJ – Shibuya-ku Ebisu 3 chome
Frais de participation: membre de la MFJ : entrée libre、non-membre: 1000 yen, étudiant: 500 yen

En français avec traduction simultanée / maximum 120 personnes / inscription obligatoire
*Inscription obligatoire : en créant votre compte sur notre site ou nous appeler au 03-5424-1141

http://www.mfjtokyo.or.jp/mfjtokyo2/fr/events/details/692-300.html

Traduction de manga, les professionnels ont la parole

Dans cet article très intéressant des traducteurs se présentent et indiquent leurs mangas préférés.
http://www.mangamag.fr/

 Sur les mangas, que vous soyez passionné ou pas, vous lirez avec intérêt le livre de Karyn Poupée, Histoire du manga, aux éditions Tallandier.

Le livre sera tout prochainement réédité en version enrichie : « Histoire du manga, miroir de la société japonaise », le 1er juin, 500 pages, éditions Tallandier.
http://tallandier.com/livre-9791021019805.htm

Nouveautés Harmattan : Japon – Mars 2016

SOLEIL LEVANT
Les Voyageurs d’Albert Kahn à la rencontre du Japon – 1898-1930
Yaelle Arasa
Entre 1898 et 1931, Albert Kahn, riche banquier autodidacte, crée une bourse, octroyée notamment à de brillants agrégés français. Des cent quarante-sept lauréats, quarante-sept de nationalités différentes font un séjour au Japon, où ils se frottent à la vie, aux traditions et à la modernité galopante du pays. Ces quarante-sept séjours disent le Japon de la première moitié du XXe siècle ainsi que les vies, les carrières et les engagements de ces hommes et femmes à la rencontre du Pays du Soleil Levant.Broché(31 euros, 302 p., mars 2016) EAN : 9782343082370
EAN PDF : 9782140002663 
 

PARLONS UCHINAAGUCHI
(Okinawa-Gô) – Langue du Japon qui ne survit qu’au Brésil
Ozias Alves Junior
Parlons uchinaaguchi (Okinawa-gô) présente l’histoire d’une langue minoritaire méprisée, qui se trouve en état d’extinction dans sa terre natale, Okinawa, au sud du Japon, mais qui est étonnamment encore vivante au Brésil, où, il y a seulement sept ans, il y eut la naissance d’un mouvement pour la réhabiliter et la diffuser. Dans cette méthode de langue avec lexiques, l’auteur invite à connaître l’histoire d’un peuple qui cherche ses racines et sa culture singulière.Broché(Coll. Parlons, 28 euros, 284 p., mars 2016) EAN : 9782343075716
EAN PDF : 9782140003424 
 

anim_japonaise_harmattan9782343079936fL’ANIMATION JAPONAISE EN FRANCE
Réception, diffusion, réappropriations
Marie Pruvost-Delaspre
Sous la direction de Marie Pruvost-Delaspre / Préface de Julien Bouvard
L’animation japonaise, depuis son arrivée à la télévision française dans les années 1970, marquée par l’arrivée fracassante de Goldorak, interroge et attire le public, suscite passion et détestation. Cet ouvrage propose de revenir sur les conditions de la réception, de la diffusion et les formes de réappropriations qu’a connues l’animation japonaise suite à son introduction en France. Faut-il choisir son camp entre les studios Ghibli et Disney ?Broché(Coll. Cinémas d’animations, 24,5 euros, 228 p., mars 2016) EAN : 9782343079936
EAN PDF : 9782140002977 
 

Jipango infos pour mars et avril 2016 No 180

16 cinémas, 14 expositions, 10 musiques, 5 scénes, 13 divers
Pour faire paraître des informations, merci de les envoyer :
jipangomailservice@gmail.com

ACTIVITES JIPANGO
Ateliers création, cuisine saine shojin et pâtisserie style japonais
jeudi 16, vendredi 17 et samedi 18 juin
Le détail sera annoncé prochainement !


AGENDA CULTUREL sur le Japon en France

フランスにおける日本関連イベント情報リスト 

Listing des titres des manifestations par catégorie.
Pour le détail, merci de visiter la page d’information.
CINE-TELE 映画・テレビ

Le Garçon et la Bête

Au cinéma
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=236155.html

Les délices de Tokyo

Au cinéma
http://www.nouvelodeon.com/index.php/site/film/716

Fukushima, chronique d’un désastre

vendredi 11 mars à 22h40, rediffusion jeudi 31 mars à 6h45 (47 min)
http://www.arte.tv/guide/fr/047156-000-A/fukushima-chronique-d-un-desastre

Fukushima Night : Canon des petites voix

documentaire de Hitomi Kamanaka : « L’avenir des enfants de Fukushima pouvait se lire dans celui des enfants de Tchernobyl ».
vendredi 11 mars à 20h45
La Maison de l’Arbre / La Parole Errante, Montreuil
http://paris.demosphere.eu/rv/44952

Il était une fois… L’Empire des sens

Documentaire de David Thompson (52 min)
Vendredi 11 mars
Musee Guimet, Paris 16e
http://www.guimet.fr/fr/auditorium/cinema/il-etait-une-fois-l-empire-des-sens

Fiction de Nagisa Oshima

L’empire des sens (lundi 14 mars à 12h15),
L’empire de la passion (mercredi 16 mars à 12h15),
Furyo (mercredi 23 mars à 12h15),
Max mon amour (vendredi 25 mars à 12h15)
Musee Guimet, Paris 16e
http://www.guimet.fr/fr/auditorium/cinema/
cat.listevents/2016/02/09/-

(photo : Furyo, 23 mars)

Une vie de moine zen

mardi 15 mars à 9h (52 min)
http://www.arte.tv/guide/fr/050328-000-A/une-vie-de-moine-zen

Canon des petites voix

en présence de la réalisatrice Hitomi Kamanaka
(Soirée en mémoire de la catastrophe de Fukushima et de Tchelnobyl)
samedi 19 mars à 19h
Maison du Japon Cité Internationale Universitaire, Paris 14e
http://nihonjinkai.net/ibento/

Tracks : Hatsune Miku, pop star virtuelle

samedi 19 mars à 23h15, rediffusion samedi 26 mars à 1h45
http://www.arte.tv/guide/fr/064501-003-A/tracks

Graine de Champion, Chikara

fils de l’un des plus grands champions de combat sumo
dimanche 20 mars à 8h05 (25 min)
http://www.arte.tv/guide/fr/058363-001-A/graine-de-champion

Médecines d’ailleurs : Japon, dans le secret des sumos

lundi 21 mars à 16h05 (26 min)
Arte TV
http://www.arte.tv/guide/fr/053966-006-A/medecines-d-ailleurs

Histoire des grands studios japonais Shin Toho

9 films de l’année 50
Du mardi 22 au samedi 26 mars
MCJP, Paris 15e
http://www.mcjp.fr/fr/agenda/shintoho-un-vent-nouveau
(photo : Sasameyuki, 26 mars)

Le Cœur régulier

Un film de Vanja d’Alcantara avec Isabelle Carré et Jun Kunimura d’après le roman d’Olivier Adam
Sortie 30 mars
https://www.facebook.com/Le-C%C5%93ur-r%C3%A9gulier-Kokoro-1391052977876753/info/?tab=page_info

Médecines d’ailleurs : Les derniers centenaires d’Okinawa

vendredi 1er avril à 11h05, rediffusion mardi 5 avril à 5h45
Arte TV
http://www.arte.tv/guide/fr/048081-002-A/medecines-d-ailleurs

Film d’animation d’Isao Takahata

dimanche 3 avril à 15h (1h03)
Musee Guimet, Paris 16e
http://www.guimet.fr/fr/auditorium/cinema/goshu-le-violoncelliste

Fiction de Jinsei Tsuji

Paris Tokyo paysage (mercredi 13 avril à 12h15) , The undying dream we have (vendredi 15 avril à 12h15)
Musee Guimet, Paris 16e
http://www.guimet.fr/fr/auditorium/cinema/paris-tokyo-paysage


EXPOSITIONS 展覧会

Naoya Hatakeyama “Underground / Water”

Du jeudi 10 mars au mercredi 23 avril
Taka Ishii Gallery Photography, Paris 3e
http://www.takaishiigallery.com/en/archives/16880/

Jirô Taniguchi, l’homme qui rêve

Du samedi 12 mars au dimanche 15 mai
Espace Richaud, Versailles
http://www.versailles.fr/outils/actualites/article/jiro-taniguchi-lhomme-qui-reve/

De la sève dans leurs veines

Jusqu’au dimanche 13 mars
French Arts Factory, Paris 6e
http://frenchartsfactory.paris/jean-michel-letellier/

Sumi-é, Préface

Du mardi 15 au samedi 26 mars
Espace Japon, Paris 10e
http://www.espacejapon.com/fr/sumi_e_1

« Silver Eye » photo expo de Susumu Fujita

jeudi 17 mars au samedi 30 avril
Inbetween Gallery, Paris 3e
http://www.inbetweengallery.com/project/record-vol21/

Depuis les villages de montagne de Tokyo

Jusqu’au samedi 19 mars
Espace Culturel Bertin Poirée, Paris 1er
http://www.tenri-paris.com/art/expo.html

Du Nô à Mata Hari, 2000 ans de théâtre en asie

Jusqu’au lundi 21 mars
Musée Arts Asiatiques, Nice
http://www.arts-asiatiques.com/fr/accueil/actualite/actualite/?actu_id=46

Talents Boulonnais : Kodama Swan

Jusqu’au dimanche 27 mars
rez-de-jardin de l’hôtel de ville de Boulogne-Billancourt
http://www.boulognebillancourt.fr/cms/index.php?option=com_content&task=view&id=4010&Itemid=1

Collection personnelle de céramique de Kayoko Hayasaki

Jusqu’ à fin Mars
Galerie Hayasaki, Paris 4e
https://www.facebook.com/Galerie-Hayasaki-Paris-123321761058598/

L’art calligraphique de Shofu Yoshimoto

Wu Wei, Naturellement, sans aucun artifice
Du vendredi 1er au vendredi 15 avril
Mizen Fine Art, Paris 7e.
http://www.mizenfineart.com

Surimono, meilleurs voeux du Japon

Jusqu’au lundi 4 avril
Musée Guimet, Paris 16e
http://www.guimet.fr/fr/accueil/33-francais/expositions/1253-surimono-meilleurs-voeux-du-japon

Rétrospective Pandora Hearts : Jun Mochizuki

Du mardi 29 mars au samedi 9 avril
MCJP, Paris 15e
http://www.mcjp.fr/fr/agenda/retrospective-pandora-hearts-jun-mochizuki

Daido Moriyama DAIDO TOKYO

Jusqu’au dimanche 5 juin
Fondation Cartier, Paris 14e
http://fondation.cartier.com/#/fr/art-contemporain/26/expositions/2460/en-ce-moment/2556/daido-moriyama-daido-tokyo/

Tapisserie de Shizuko Sawada « Sakura, les fleurs de l’émotion »

Du mardi 5 au samedi 16 avril
Espace Culturel Bertin Poirée, Paris 1er
http://www.tenri-paris.com/art/expo.html

MUSIQUE コンサート

Histoires musiciennes – les contes du japon –

Nobuko Matsumiya (Koto et chant) et Nelly Pezelet (conte)
dimanche 13 mars à 15h
Espace Ararat, Paris 13e
http://espace-ararat.com/info/histoires-musiciennes-volet-3-les-contes-du-japon/

Tricot, Jrock

mercredi 15 mars à 19h30
Le Batofar, Paris 13e
http://www.batofar.org/Agenda/Evenement/Concert/Tricot-2935.sls

Teruo Furuya (shakuhachi) et Mizuka Onishi (koto)

vendredi 18 mars à 20h30
Musée Guimet, Paris 16e
http://www.guimet.fr/fr/auditorium/concerts/teruo-furuya-et-mizuka-onishi

L’univers de la flûte Nokan : Rokurobyoe Fujita

vendredi 18 mars à 19h
MCJP, Paris 15e
http://www.mcjp.fr/fr/agenda/rokurobyoe-fujita

Chants populaires Japonais, Minyö par Yozakura Duo

vendredi 18 mars à 20h
Patronage Laique, Paris 15e
http://www.patronagelaique.fr/index.php/agenda-culturel/concerts/161-chants-populaires-anciens-minyoe?date=2016-03-18-20-00#.Vt1yavnhDVR

Spyair

samedi 26 mars à 20h
La machine du Moulin Rouge, Paris 18e

http://www.lamachinedumoulinrouge.com/spyair

NIA (ex-ANSIA/AUNCIA) Europe Tour 2016

Du vendredi 8 au samedi 23 avril
17 avril, Le Klub, Paris 10e
http://highfeel.jp/realive/

Pegasus Symphony : music from Saint Seiya

samedi 9 avril
Palais des Congrès de Paris à 20h
http://www.wildfaery.com/info/index.php/fr/saint-seiya/aproposmenu/le-concert

Melting-Pot TRIO Concert

Hiroko Ito (accordéon), Sylvain Diony (shamisen) et Ghyslin Disacco (clarinette / guitare)
vendredi 15 avril à 20h30
Espace culturel Bertin Poirée, Paris 1er
http://www.tenri-paris.com/j/art/spectacle.html

Animé Nostalgie

samedi 16 avril
Le Grand Rex, Paris 2e
http://www.wildfaery.com/info/index.php/fr/anime-nostalgie

SCENES 演劇・ダンス

Après le Tsunami, Danse contemporaine et Concert

Jeudi 10 et vendredi 11 mars à 20h30
Espace culturel Bertin Poirée, Paris 1er
http://www.tenri-paris.com/art/spectacle.html

Danse Version Clip 2016

Rassemblement de pièces courtes variées (moins de 12min)
Du mardi 15 au mardi 29 mars
Espace culturel Bertin Poirée, Paris 1er
http://www.tenri-paris.com/art/spectacle.html

Cabaret de formes courtes

en collaboration avec le festival underground de Tokyo, PAINT YOUR TEETH
Du vendredi 18 au mardi 29 mars
Plusieurs lieux à Paris
http://www.artlevant.com/cabaret.html

Danse butô : Compagnie Ariadone – Carlotta Ikeda

vendredi 10 juin à 20h30
Musée Guimet, Paris 16e
http://www.guimet.fr/fr/auditorium/spectacles/utt

Sankaijuku

Du jeudi 23 juin au samedi 2 juillet
Théâtre de la ville, Paris 4e
http://www.theatredelaville-paris.com/spectacle-sankaijukumeguri-965
DIVERS フェスティバル・アトリエ・講演会

Rencontre avec Corinne Atlan, auteur de Japon, L’empire de l’harmonie

dans la collection L’âme des peuples (Editions Nevicata)
jeudi 10 mars de 18h à 21h (L’Asie intrigante)
librairie Voyageurs du Monde
https://www.facebook.com/events/248570015475120/

Démonstration par artisan Yoshinori Shimatani :

Le chant sacré des orin, bol dont la sonorité fait partie intégrante des cérémonies bouddhistes
vendredi 11 mars à 14h et 16h30
MCJP, Paris 15e
http://www.mcjp.fr/fr/agenda/le-chant-sacre-des-orin

Conférences : Fukushima fragments de Kosuke Okahara

vendredi 11 mars à 18h30
MCJP, Paris 15e
http://www.mcjp.fr/fr/agenda/fukushima-fragments

Fukushima Night

Films, expositions, danse, débat…
vendredi 11 mars de 19h à 24h
La Maison de l’Arbre / La Parole Errante, Montreuil
http://paris.demosphere.eu/rv/44952

Conférence-Débat avec Mme Yayoi Hitomi

5 ans après Fukushima, la vie en zone contaminée
lundi 14 mars de 19h
Salle de conférence Espace Jean Dame, Paris 2e
http://www.sortirdunucleaire75.org/actions/2016/2016_actions.html#2016
http://sortirdunucleaire.org/5-ans-apres-Fukushima-comment-vivent-les

Artisan Yoshinori Shimatani : Démonstration, le chant sacré des orin,

bol dont la sonorité fait partie intégrante des cérémonies bouddhistes
dimanche 13 mars à 13h et lundi 14 mars à 14h
Entrée libre sur reservation par mail :
maisonwa@gmail.com

Maison Wa, Paris 1er
https://www.facebook.com/Maison-WA-794371384014037/

Rencontre avec des auteurs de l’éditions Issekinicho

Alexandre Bonnefoy, Delphine Vaufrey, Yatuu, Priscilla Moore, Jean-Philippe Depotte
Du 17 au 20 mars
Salon du livre de Paris stand T82
http://www.issekinicho.fr/editions/salon-et-dedicaces-du-mois-de-mars

Soirée en mémoire de la catastrophe de Fukushima et de Tchelnobyl

Concert-Lecture Russo-Japonais à 17h, Projection du film « Canon des petites voix » à 19h
samedi 19 mars
Maison du Japon Cité Internationale Universitaire, Paris 14e
http://nihonjinkai.net/ibento/

Foire de Rennes : Le Japon à l’honneur

Ateliers, concerts, expositions, spectacles…
Du samedi 19 au lundi 28 mars
http://www.foirederennes.com/contenu-des-halls/hall-10b-invite-dhonneur-Japon

Stage de Shiro Daimon, danseur et chorégraphe japonais

Du 21 au 25 mars
Studio Micadanses, Paris 4e
http://www.shirodaimon.fr

Expo-vente autour de Sakura – cerisier dans le marais :

cosmétique naturelle bio, objets en papier, accessoires, céramiques, gâteaux …
Du vendredi 25 au dimanche 27 mars
Nayouni, 1 rue de Jarente, Paris 4e

Initiation à la peinture à l’encre sumi-e

mercredi 30 mars à 14h et 16h
MCJP, Paris 15e
http://www.mcjp.fr/fr/agenda/initiation-a-la-peinture-a-lencre-sumi-e

Salon Lumière – Art Contemporain Japon-France

1er édition au Japon à Kyoto, avril 2017
Organisé par Clair d’encre – Yuuko Suzuki & Pierre Godo – The Keihanna Commemorative Park Administration Office
Pour recevoir le dossier de l’Appel à Candidature, contactez par le site
http://www.clairdencre.com

–掲載ご希望のイベント情報は下記アドレスにお送りください。
Pour faire paraître des informations, merci de les envoyer :
jipangomailservice@gmail.com

Pub : Les Éditions Issekinicho au Salon du livre de Paris du 17 au 20 mars 2016

Issekinicho2 50pourcentLes Éditions Issekinicho seront présentes pour la première fois au Salon du livre de Paris du 17 au 20 mars 2016

Venez découvrir nos titres sur le Japon ( livres photo, romans jeunesse, bande-dessinées… ) et discuter avec nos auteurs en dédicace.

Du jeudi 17 au dimanche 20 mars
Alexandre Bonnefoy
Delphine Vaufrey

Vendredi 18 mars
Yatuu de 10h à 12h
Priscilla Moore de 16h30 à 19h

Dimanche 20 mars
Jean-Philippe Depotte de 15h à 17h

Retrouvez-nous sur le stand T82, square « Savoirs et Connaissance ».

NDLR Note de la rédaction france-japon.net :
Issekinicho (一石二鳥 en japonais) signifie littéralement « deux oiseaux d’une seule pierre », c’est à dire « faire d’une pierre deux coups ».

Lettre de Mars 2016 du GIS Réseau Asie – Info Japon

GIS Reseau AsieConsultez l’intégralité de la lettre mensuelle du GIS Réseau Asie sur son site web :
http://www.gis-reseau-asie.org/abonnement-lettre
Article du mois

Maruyama Masao et la pensée japonaise d’après-guerre
Bernard Stevens Université de Louvain-la-Neuve (Belgique)

Maruyama masaoSi les noms de Nishida et de ses disciples de l’école de Kyôto sont aujourd’hui connus en pays de langue française, le paysage philosophique japonais récent reste encore largement ignoré. Que savons-nous du succès de la pensée marxiste dans l’immédiat après-guerre, au moment du déclin de l’école de Kyôto ? Que savons-nous des existentialistes japonais dans la mouvance sartrienne durant les années 1950-1960 ? Que savons-nous de l’immense productivité des commentaires japonais sur quasiment tous les courants philosophiques occidentaux les plus novateurs ?…

Pour schématiser à l’extrême une situation évidemment plus complexe, on pourrait dire qu’à l’école de Kyôto 京都学派, dominant le paysage philosophique d’avant guerre, succède l’influence du Nihon Tetsugakukai 日本哲学会 (« Société philosophique du Japon »), animé principalement par l’Université de Tôkyô et fortement tributaire d’un marxisme qui se relève glorieusement des persécutions durant les années sombres du militarisme, en même temps qu’il manifeste la pleine liberté de pensée d’un Japon soucieux de se reconstruire sur des bases solidement démocratiques. Le courant marxiste japonais d’après 1945, exerçant une véritable fascination sur la quasi totalité des intellectuels, est alors beaucoup plus ouvert aux travaux soviétiques que ne l’est, à la même époque, une Europe meurtrie par la guerre froide, pour ne pas parler d’une Amérique en proie au maccarthysme. Son évolution le montre cependant désireux de dépasser la rigidité idéologique du marxisme-léninisme orthodoxe et de réévaluer la dimension humaniste du matérialisme historique, dont témoignent notamment les textes du jeune Marx. C’est dans ce contexte qu’apparaît une réflexion sur le modernisme et le rapport problématique que le Japon a pu entretenir avec ce dernier. Parmi les penseurs les plus originaux de cette mouvance, on voudra peut-être retenir, en ordre d’éloignement croissant par rapport à l’orthodoxie marxiste : Hiromatsu Wataru, Yoshimi Takeuchi et Mutai Risaku.

Loin derrière la mouvance marxiste on note, dès le milieu des années 1950, un intérêt pour la philosophie analytique surtout américaine, des études portant sur l’épistémologie, sur l’éthique, ainsi qu’une masse considérable de travaux spécialisés consacrés à l’histoire de la philosophie occidentale — l’accent portant en particulier sur l’antiquité grecque et l’Europe médiévale (l’Université Sophia de Tôkyô jouera ici un rôle décisif). Cependant, aucun de ces travaux n’a sérieusement retenu l’attention de quiconque à l’extérieur du Japon.

Accéder à tout l’article

La Société française des études japonaises SFEJ

Bienvenue sur le site de la Société française des études japonaises
http://sfej.asso.fr/
La SFEJ est une association qui réunit les enseignants, chercheurs, étudiants, et toutes personnes qui sont, de par leur profession, concernées par les études sur le Japon.

The French Society of Japanese Studies is an Association of teachers, researchers and students in France and in French-speaking countries, professionally involved in studies concerning Japan.
Nouvelle adresse de la SFEJ

Société Française des Etudes Japonaises
℅ UFR LCAO, case 7009
Université Paris Diderot
5 rue Thomas Mann
75205 Paris cedex 13 France

L’Âme japonaise : essai de psychologie analytique transculturelle (suite)

Jean-Claude Jugon publie en pdf téléchargeable gratuitement une suite à l’ouvrage L’ÂME JAPONAISE, Essai de psychologie analytique transculturelle publié aux éditions L’Harmattan et que nous avions présenté ici :
http://www.france-japon.net/2015/05/12/lame-japonaise-essai-de-psychologie-analytique-transculturelle/

Pour visionner et/ou télécharger le document pdf CLIQUEZ ICI.

Pour voir le site des éditions L’Harmattan, cliquez ici.