Jipango organise 3 jours d’expo-vente Japon

Jipango organise 3 jours d’expo-vente Japon
En présence de plus de 30 créateurs, artistes,
céramistes, pâtissiers et miso spécialiste.
Venez nombreux pour découvrir et rencontrer.

jeudi 16, vendredi 17 et samedi 18 juin
Ouvert de 11h30 à 19h30. Entrée libre.
Espace Cinko : 12 – 18 Passage Choiseul, Paris 2e.
(Au rez-de-chaussée 200 m2)
Métro : Pyramides / Quatre Septembre
www.jipango.com/exposants

[Ateliers création et pâtisseries]  http://www.jipango.com/activites

[Ateliers cuisine shojin vegan japonais] http://www.jipango.com/shojinstyle


Créations originales avec les tissus japonais
Abat-jour, boucles d’oreilles, chapeau, collier, jupe-tablier, pendentif, trousse, sac…

Yukata, kimonos d’été pour femmes, hommes et enfants.

Kimonos anciens, haori et tissus japonais au mètre et en coupon…
Créations en papier, argent, bois, cordons, céramique…
Et pâtisseries, Anko (pâte d’haricot rouge azuki), miso…

PENSER/CRÉER AVEC FUKUSHIMA, rencontre internationale

PENSER/CREER AVEC FUKUSHIMA

Rencontre internationale organisée par Christian Doumet, Université Paris 8, IUF et Michael Ferrier, Université Chuo (Japon)

Fukushima est ancré dans notre présent d’une manière si inquiétante qu’il est encore impossible d’imaginer le monde d’après Fukushima. Certes, de nombreux travaux dans toutes les langues ont porté et portent encore sur les aspects scientifiques, techniques et politiques de l’événement. Mais la manifestation proposée ici s’intéressera plutôt à ses conséquences intellectuelles et esthétiques, et au nouvel ordre mental dans lequel nous sommes appelés à vivre depuis le 11 mars 2011.
Penser/créer avec Fukushima : « avec » est le mot-clef de ce colloque. C’est lui qu’il s’agira d’explorer à travers une série d’échanges, de présentations et de représentations mobilisant les acteurs les plus décisifs dans la pensée de la catastrophe.

Capture d écran 2014 06 07 22 51 36
Photographie : Thierry Girard

         PROGRAMME

Inalco — Amphi 6
JEUDI 12 JUIN 2014

10h : Accueil des participants 10h30 : Ouverture du colloque par Christian Doumet et Michaël Ferrier
11h15-12h : Michaël Ferrier (Université Chuo, Tokyo ; écrivain) : « Avec Fukushima » 12h-12h45 : Philippe Forest (Université de Nantes ; écrivain) : « En lisant – ou pas – Uchida Hyakken » Modérateur : Christian Doumet
14h30-15h15 : François Bizet (Université de Tokyo) : « L’inhabitat » 15h15-16h : Chihiro Minato (Université des beaux-arts Tama, Tokyo ; photographe) : « Dépaysement accéléré à Fukushima » Modérateur : Hervé Couchot
16h15-17h : Christian Doumet (Université Paris 8, membre de l’IUF) : « La poésie peut-elle répondre de Fukushima ? » 17h-18h : Table ronde avec Thierry Girard, Marc Pallain et Chihiro Minato (photographes) : « Donner à voir Fukushima : paroles de photographes »
Modérateur : Michael Ferrier

VENDREDI 13 JUIN 2014
Maison de la Culture du Japon à Paris — Petite salle
14h-14h45 : Jean-Luc Nancy (philosophe) : « L’Occident est-il un accident ? » 14h45-15h30 : Hervé Couchot (Université Sophia, Tokyo) : « Penser le temps avec Fukushima et le 11 mars : chronique du temps suspendu »
15h45-16h45 : Tetsuya Takahashi (Université de Tokyo) : « Fukushima : un système sacrificiel »
17h45-18h45 : Table ronde avec Michael Ferrier, Claude-Julie Parisot, Gil Rabier et Kenichi Watanabe : « Filmer Fukushima : paroles de cinéastes » Modérateur : David Collin

JEUDI 12 JUIN 2014
Inalco — Amphi 6
17h : Inauguration et présentation de l’exposition de photographies de Thierry Girard, « Après le fracas et le silence (Journal du Tohoku 2011-12) »
19h : Présentation et projection du film de Kenichi Watanabe, Le Monde après Fukushima, en présence du réalisateur

SAMEDI 14 JUIN 2014
Maison de la Culture du Japon à Paris — Petite salle
14h-14h45 : François Lachaud (EFEO, EPHE) : « Penser le drame de Fukushima : témoignages et mémoire » 14h45-15h30 : Anne Bayard-Sakai (Inalco) : « Quelle marge d’écriture ? A propos des normes et de l’invention après le 11 mars 2011 »
Modérateur : François Bizet
15h45-16h45 : Tomoko Momiyama (compositrice) : « Composer avec Fukushima » 16h45-17h30 : Entretien entre Jacques Kraemer (metteur en scàne) et Bénédicte Gorrillot (Université de Valenciennes)
***
Inalco — Amphi 6
65 Rue des Grands Moulins, 75013 Paris Métro : Bibliothèque François Mitterrand (ligne 14) RER : Bibliothèque François Mitterrand (ligne C) Entrée libre sous réserve des places disponibles
Maison de la Culture du Japon à Paris — Petite salle
101Bis Quai Branly, 75015 Paris Métro : Bir-Hakeim (ligne 6) RER : Champ de Mars – Tour Eiffel (ligne C) Entrée libre sur réservation au 01 44 37 95 95
Renseignements : fatima.zenati@univ-paris8.fr
18h : Représentation de la pièce de théâtre de Jacques Kraemer, Kassandra Fukushima, en présence de l’auteur et metteur en scène

Partez au Japon, vous vivrez plus longtemps

Il est bien connu que l’espérance de vie japonaise est exceptionnellement longue. La moyenne pour les hommes est de 78 ans, tandis que les femmes obtiennent un score de 85 ans! Cela fait plus de 20 ans que les Japonais détiennent ce record de longévité.
Il y a plusieurs théories autour du style de vie des Japonais, mais que font-ils de plus que nous ignorons ? Quels sont leurs secrets ?
Tout d’abord, il faut noter que les Japonais cuisinent de nombreux aliments inconnus des autres continents, ce qui constitue un régime avec une structure nutritionnelle unique et typiquement japonaise. Ce qui expliquerait peut être en partie leur taux de cholestérol très inférieur au nôtre.
Les ingrédients principalement utilisés au Japon sont :
– Le tofu, réalisé à base de fèves de soja. Il n’apporte pas de mauvais cholestérol, il contient très peu de calories et il contient une grande quantité de protéines. Il permettrait de diminuer les risques d’attaques cardiaques.
– Les champignons shiitake provenant de l’Asie de l’est. Il a été démontré au cours de tests scientifiques qu’ils seraient de bons agents anti-tumeurs. Ils seraient également efficaces contre certaines allergies.
– Les crevettes, elles constituent l’ingrédient essentiel du régime japonais.
– Les soba, pâtes à base de farine de sarrasin, elles sont consommées en guise de fast food avec sauce froide sur le côté ou en version soupe/bouillon. Elles sont servies avec de nombreux autres ingrédients qui leur donne plus de saveur.
– Le wakame, c’ est une algue qui a pour réputation de brûler les tissus graisseux, purifier le sang, renforcer les intestins, maintenir les femmes fertiles, encourager la croissance des cheveux, …
Ces cinq ingrédients constituent la base de 75% des plats consommés au Japon. On retrouve trois fois plus de légumes dans leurs assiettes que chez d’autres nationalités et beaucoup d’aliments sont préparés à la vapeur et non frits. On comprend déjà mieux pourquoi leur espérance de vie est plus longue que la nôtre!
Le style de vie japonais vient également compléter ce régime sain, les Japonais fument moins et accordent une grande importance aux traditions et à la famille.
Pour ceux qui aimeraient tenter l’expérience du régime japonais mais qui redoutent la barrière de la langue, il existe la solution séjour linguistique japon. En effet, les séjours linguistiques vous encadrent et vous aident à intégrer la population et les traditions locales.