Grève à l’Institut Français de Tokyo le samedi 27 février 2016

Devant l’obstination de la direction qui n’a rien voulu entendre, et qui trouve que passer à des contrats de 6 mois en lieu et place des contrats annuels actuels ne consiste pas en une dégradation des conditions de travail – quelle ironie quand on pense que la direction de l’IFJ est constituée en grande partie de fonctionnaires de l’Etat avec sécurité de l’emploi -, les membres du SEI de l’Institut Français de Tokyo ont fait grève aujourd’hui 27 février 2016. C’était une première depuis 25 ans à l’Institut de Tokyo. Ce n’est pourtant pas un cas isolé dans le monde en ce qui concerne l’Institut Français où la régression sociale semble être le mot d’ordre en attendant une nouvelle direction. Les étudiants ont compris le sens de la grève, et beaucoup ont soutenu le mouvement en montrant leur maîtrise du français en lançant des « bonne grève ! »

Les employés de l’Institut, toujours ouverts à des négociations avec la direction, refusent que le préalable à toute discussion soit le passage d’un contrat annuel à un contrat de 6 mois, simplement pour satisfaire les caprices de la direction qui cherche par là à contourner la loi japonaise sur les 5 ans qui rentrera en vigueur en 2018.

Ce n’est pas non plus la première fois que l’Institut se retrouve en délicatesse avec la loi japonaise, puisqu’il s’est déjà vu infliger un relèvement fiscal massif, dont la note sera bien sûr payée par les salariés locaux et non les responsables qui ont depuis longtemps changé de cieux.

Décidés à ne pas laisser faire une énième direction de passage défaire une réputation et une excellence que les enseignants ont construits depuis dix voire vingt ans pour certains, les employés ont donc décidé de se battre pour que leurs conditions de travail leur permettent d’offrir les leçons de qualité qui font l’attractivité de l’Institut Français de Tokyo.

Lire l’article intégral et d’autres articles connexes sur le site
http://tokyogeneralunion.org/greve-a-linstitut-francais-de-tokyo-le-samedi-27-fevrier-2016/

Message de l’ambassade : Élections du 6 décembre 2015

Le 6 décembre, aura lieu en France le premier tour des élections régionales. Si vous êtes inscrit(e) sur la liste électorale d’une commune en France, sachez qu’il vous est encore possible de donner procuration à un électeur inscrit sur la même liste.
Pour ce faire, il vous suffira de vous présenter au consulat (prévenir Gwenaël HALLOT : [email protected] de votre venue) afin de remplir un formulaire de procuration, que nous adresserons ensuite directement à votre commune en France par voie électronique. N’hésitez pas à diffuser ce message autour de vous.

Accès à la carte Vitale pour les adhérents à la Caisse des Français de l’Etranger

Un récent message sur son blog de Francis Nizet, Conseiller à l’AFE pour l’Asie de l’Est au sujet de l’accès à la carte Vitale pour les Français de l’étranger a suscité de nombreuses questions et réactions de la communauté. Voir l’article : http://nizet-afe.typepad.fr/la-carte-vitale-pour-les-français-de-l’étranger
Comme suite à ces réactions, il sera possible de dialoguer en direct, et gratuitement, avec des experts de la protection sociale à l’étranger mais aussi avec le Directeur de la Caisse des Français de l’Etranger, Monsieur Michel Touverey, le jeudi 17 octobre à 15 heures, heure de Paris, pour pouvoir poser toutes vos questions et régler vos problèmes personnels dans ce domaine par webconférence ou par chat. Pour cela, il suffit de s’inscrire préalablement en cliquant sur le lien :
http://s3s-main.net/l2/6KLOzbVDC0/4465/47179980.html
Pour plus de détails, voir le blog de Francis Nizet et lui demander sa dernière lettre diffusée par email.

L’efficacité des services consulaires de l’Ambassade de France à Tokyo

Ce matin, je suis passé au Service Consulaire de l’Ambassade de France pour faire établir une carte d’identité.
Il y a une salle d’attente avec un distributeur de tickets. À peine eu le temps de prendre le ticket que j’étais déjà reçu par un Monsieur fort sympathique et très professionnel. En incluant le temps que j’ai mis à remplir le document nécessaire, j’ai passé en tout et pour tout pas plus de 5 minutes dans le bureau, assis confortablement!
Ce n’est pas la première fois que j’ai affaire aux services consulaires et je dois dire qu’à chaque occasion j’ai rencontré un grand professionnalisme dans toutes les situations et une extrême courtoisie que je tiens à saluer et remercier par ce petit billet. Ça fait du bien de se sentir un peu « chez soi », a fortiori quand on est résident depuis longtemps au Japon.
IMPORTANT : J’en ai profité pour demander si le passeport était une preuve de nationalité française comme la carte d’identité : réponse négative!
Eh oui, beaucoup l’ignorent mais un passeport, c’est seulement fait pour voyager! Il peut donc être utile de faire également établir une carte d’identité. À chacun de voir…
Enfin, j’en profite pour signaler aux Français résidant depuis longtemps au Japon qu’il est souhaitable qu’ils se fassent enregistrer au Consulat et s’inscrivent sur les listes électorales des Français résidant à l’Étranger.

PS: Si les services consulaires sont débordés suite à ce message, je les prie de bien vouloir m’en excuser par avance! Gomen nasai !

Comment avoir des nouvelles de ses proches en cas de séisme ?

Le séisme qui vient de toucher Haïti nous rappelle les difficultés de communication qu’un séisme frappant le Japon pourrait créer.
Le journal Le Monde en parle dans cet article aujourd’hui :
http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2010/01/14/comment-avoir-des-nouvelles-de-ses-proches_1291806_3222.html
Court extrait de l’article :
Pour tous ceux qui ont des proches, famille ou amis, en Haïti, le manque d’informations est source d’angoisses. Les communications téléphoniques sont très aléatoires, les réseaux ayant été très fortement endommagés. Le numéro d’urgence mis en place par le ministère des affaires étrangères (01 45 50 34 60) est parfois saturé mais Bernard Kouchner a assuré qu’une trentaine de personnes se relayaient en permanence pour répondre au téléphone.
Lire la suite sur le site du journal Le Monde en suivant le lien ci-dessus.

Journée des Français de l’étranger : 5 septembre 2009

tn_une_hp.jpg

Le Président du Sénat, les 12 sénateurs et les membres de l’Assemblée des Français de l’étranger vous attendent au Sénat pour cette journée « Portes ouvertes » qui, comme en 2006 et en 2008, permettra à un large public de s’informer sur l’expatriation et toutes les facettes de la présence française à l’étranger.
Source : www.expatries.senat.fr/

Suivi d’une demande de visa pour la France

Pour connaître la suite réservée à votre demande de visa, allez sur cette page du site « France diplomatie info visa » et saisissez :
– Les 10 derniers chiffres du numéro de la quittance qui vous a été remise lors du dépôt de votre demande (comme indiqué sur le spécimen)(voir sur le site)
et
– Votre date de naissance
puis cliquez sur le bouton « Valider ».
Source : Ambassade de France

Pandémie grippale : tout ce qu’il faut savoir

pandemie-grippale.jpgCe site du gouvernement français vous informe sur la pandémie grippale : www.pandemie-grippale.gouv.fr
Résumé :
Grippe et pandémie, ce qu’il faut savoir
Historique de la grippe et perspectives; Définitions; Transmission; Les premiers symptômes de la grippe pandémique; etc.
Règles d’hygiène essentielles
Mouchage, éternuements, crachat, toux; Lavage des mains; Nettoyage des objets; Traitement des déchets et ordures; Eviter les contacts physiques; Le port de masques
La vie quotidienne en cas de pandémie
Chez soi, A l’extérieur, Au travail, etc.

Programme des manifestations scientifiques de la Maison Franco-Japonaise 09/01/2009

Nous avons reçu cette information diffusée par la Maison Franco-Japonaise. Il y a eu des changements dans l’organisation de la vénérable Maison! À lire attentivement!
Programme des manifestations scientifiques 09/01/2009
Institut Français de Recherche à l’Étranger
UMIFRE 19 MAE-CNRS
No F-56
ÉDITORIAL

Chers destinataires de ce programme, recevez pour l’année nouvelle, en mon nom et en celui de notre équipe, tous mes meilleurs voeux de bonheur, de prospérité et d’intenses échanges culturels et scientifiques franco-japonais !
Voici notre première programmation de 2009 qui s’efforce d’y contribuer comme par le passé. Nous le faisons à partir d’une structure un peu renouvelée. Le bureau français de la Maison Franco-Japonaise héberge un Institut de Recherche qui dépend du gouvernement français et dont le fonctionnement est assuré, désormais, à la fois par le Ministère français des affaires étrangères et européennes et par le Centre national de la recherche scientifique.
Ce changement accentue notre rôle de producteur de connaissances sur le Japon contemporain dans son évolution historique au sein de la zone d’Asie Orientale et dans le monde. Mais il n’altère en rien la tâche qui est la nôtre, depuis la création de cette Maison, de promouvoir les échanges et les débats culturels et scientifiques franco-japonais,
concernant l’ensemble des champs de la connaissance et pas seulement ceux labourés par notre petite équipe de chercheurs. Le programme des mois qui viennent en témoigne, les projets pour cette année le confirmeront, dont plusieurs menés en collaboration avec le bureau japonais de la Maison et avec les sociétés savantes qui y sont
attachées.
À tous je souhaite à nouveau une bonne, heureuse et stimulante année
d’échanges et de débats.

Marc Humbert
Directeur de l’Institut de Recherche de la Maison Franco-Japonaise

* Informations détaillées : http://www.mfj.gr.jp/
* L’accès aux manifestations de la MFJ est libre et gratuit, dans la
limite des places disponibles.
Continuer la lecture de Programme des manifestations scientifiques de la Maison Franco-Japonaise 09/01/2009

Enquête sur la communauté française de la circonscription de Shanghai

Le Conseiller à l’AFE pour l’Asie du Nord, Francis Nizet, signale sur son blog la publication par le Consulat de France de Shanghai d’une grande enquête menée auprès des résidents français de la région.
Voir le questionnaire
Cette initiative sera-t-elle suivie par une du même type destinée aux résidents du Japon? Après tout, le formulaire est prêt, il suffirait de modifier quelques champs.