Forum des métiers et de l’étudiant 2017 au Lycée Français International de Tokyo

Étudiants, professionnels, derniers jours pour vous inscrire au forum des metiers et de l’étudiant 2017

Le « forum des métiers et de l’étudiant 2017» se déroulera au Lycée Français International de Tokyo, le mercredi 18 janvier 2017, de 8 heures à 13 heures.

Le nombre d’inscrits est encore insuffisant pour que cette matinée soit enrichissante pour nos élèves, aussi, nous recherchons TOUJOURS une pluralité de professionnels, en activité ou non, de VIE/VIA, d’étudiants ou de jeunes actifs stagiaires intéressés par la transmission de leur savoir.
Pour vous inscrire, nous mettons à votre disposition un formulaire en ligne auquel vous accèderez en cliquant sur le lien ci-dessous :

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSezh8_D2YvDxOQUXGPc3NMSApv0UuhkMPqgZbxlYP_-YzqFdw/viewform

Le LFI de Tokyo vous remercie par avance pour votre implication dans ce projet dédié à la réussite de nos élèves et à la construction de leur projet d’avenir.
Bonne rentrée à toutes et à tous,

Sincères salutations,

Lycée Français International de Tokyo
Alexandre DUBOS
Chargé de communication

5-57-37 Takinogawa Kita-Ku, 114-0023 Tokyo
JAPON
Tél : +81 (0)3 6823 6580
http://www.lfitokyo.org/

Un #quai de #gare au #Japon

imageLe numéro des voitures est affiché, les bandes jaunes indiquent les files d’attente à suivre et respectées par les Japonais. Les voitures s’arrêtent pile de façon que les portes soient juste en face de la signalisation au sol.

Bref, cherchez les différences avec les quais français !

Cliquez sur l’image pour l’agrandir ! et posez vos pieds dans la bonne direction!

Les secrets du Guide Rouge Michelin au Japon, mardi 17 juin 2014

Le Guide Rouge Michelin… Mondialement connu depuis sa création en 1900, il est LE guide gastronomique, hôtelier et touristique par excellence. Chacune de ses rééditions est attendue avec une certaine fébrilité du grand public, des restaurateurs et des journalistes spécialisés. Et il en est ainsi dans tous les pays, y compris au Japon !

Mais quels sont les secrets du Guide Rouge au Japon ? Quels sont les restaurants testés parmi l’étendue infinie de l’offre, qui sont ces fameux inspecteurs, quels sont les critères d’évaluation, comment est garantie l’impartialité ? Et à l’ère du digital et du numérique, du smartphone et de la tablette, quel est l’avenir de ce guide, comment va-t-il évoluer ? Toutes ces questions n’auront plus de secrets pour vous après cette soirée exceptionnelle proposée par l’UFE-Japon, en partenariat avec la CCIFJ.

IkwTLhj-wOShenY3YbI5jgBLj08iJuPW82EQmKSvAR56x20CuyLgS4ltgJlPHTfbJ3Ebn_4bAY1wzhGMy7lkT6XWog5BrnDEA7iI-k8kxzgstqBFeE5Ul4UDQfpb5nVoimlDMzKVW6xIZXkM5XB0Fw5GxxVcHx_vEesh-w=s0-d-e1-ft.jpg

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le Guide Rouge Michelin au Japon… réponse le 17 juin 2014 !

M. Bernard DELMAS, Président & CEO de Michelin Tire Co., Ltd depuis 2007 et Senior Vice President du groupe Michelin depuis 2009, est un homme de fidélité et d’engagement, avec sa société comme avec le Japon. En effet, ingénieur des Mines, il a débuté sa carrière dans le groupe Michelin et a commencé à travailler dans la zone Asie et au Japon dans les années 80.

Il a par ailleurs été nommé en 2009 ambassadeur de « Visit Japan » par le METI (ministre de l’aménagement du territoire, de l’équipement et du transport) et élu président de la Chambre de Commerce et d’Industrie Française du Japon en 2010.

C’est donc avec grand plaisir que l’UFE-Japon le reçoit pour nous dévoiler les secrets de ce fameux Guide Rouge.

Réponse/inscription à retourner avant le 16 juin
[email protected]

Date : Mardi 17 juin 2014
Horaires : Conférence de 19h à 20h30 (ouverture des portes à 18h30) suivie d’une coupe de champagne offerte par la maison Vranken Pommery Japan
Lieu : Atrium de l’Ambassade de France (entrée chancellerie/consulat) 4-11-44 Minami-Azabu, Minato-ku, Tokyo 106-8514
Téléphone : 03-5798-6000
Accès : http://www.ambafrance-jp.org/Plan-d-acces-a-l-Ambassade
Merci de vous munir d’une pièce d’identité pour les contrôles à l’entrée de l’Ambassade.
Frais de participation aux conférences : Non-membres UFE : 1.500 yens / Membres UFE : gratuit

Réponse à retourner avant le 16 juin : [email protected]

La saga d’une ville-usine : « Toyota city »

La saga d’une ville-usine : « Toyota city », un documentaire de Léna Mauger & Stéphane Remael
Toyota City nous intriguait.
Image003Au cours de nos derniers reportages au Japon, nous nous étions approchés de ce temple de l’automobile. Une ville symbole depuis un demi-siècle : c’est ici qu’a été inventé un système de production réputé comme un idéal d’efficacité, de qualité et d’innovation – une forme d’accomplissement ultime du capitalisme. Des chefs d’entreprises et des industriels du monde entier sont venus dans cette ville-usine comme en pèlerinage.
En 2008, Toyota devient le premier fabricant automobile de la planète, une forme de mythe industriel contemporain.
Quelques mois plus tard, avec la crise et la chute des ventes, la compagnie affiche les premières pertes de son histoire. Début 2010, le rappel de millions de véhicules défaillants met brutalement fin à son âge d’or.
Aujourd’hui, la cité modèle est déjà considérée comme le symbole du déclin de tout un pays.

Une épopée industrielle
La réussite de Toyota City raconte en creux celle du Japon, cette nation obsédée de perfection qui a atteint son apogée à la fin du XXe siècle.
Vaincu et ruiné au sortir de la Seconde Guerre mondiale, l’archipel tente d’imiter l’Occident. Toyota City, à l’époque appelée Koromo, n’est alors qu’un grand village de 20.000 habitants. Le fondateur de Toyota, Sakichi Toyoda, son fils Kiichiro, et l’ingénieur Taiichi Ohno imaginent pour elle un grand destin : elle sera le laboratoire d’une nouvelle forme d’organisation du travail. S’inspirant des écrits de l’Américain Henry Ford, ils veulent rattraper les Etats-Unis sur le plan de la production. De tout l’archipel et même d’Amérique du Sud, des hommes et des femmes viennent travailler dans ses usines.
Dans les années 1980, le Japon s’impose comme une référence technologique et industrielle, et le toyotisme comme un modèle dans la majorité des grandes entreprises internationales.
Depuis, aucun autre système de production ne l’a dépassé.

Le déclin des mono-villes
Les soubresauts de Toyota City rejoignent ceux de nombreuses mono-villes dans le monde.
La Russie compte 400 mono-villes, des mammouths industriels hérités de l’époque soviétique et organisés autour d’une seule activité. Elles abritent un quart de la population urbaine du pays et ont été les premières victimes de la crise de 2008.
Aux Etats-Unis, la ville jumelle de Toyota City depuis 1960, Détroit, berceau du fordisme, est en partie à l’abandon. La capitale américaine de l’automobile et de son géant, General Motors, subissent de plein fouet la baisse générale des ventes de voitures dans le monde.

Source et vidéo en ligne :
http://www.france5.fr/portraits-d-un-nouveau-monde/#/theme/economie/toyota-city/

Découvrez tous les autres documentaires multimédias de France5 TV ici : http://www.france5.fr/portraits-d-un-nouveau-monde/#/accueil/

La Lettre Mensuelle de la CCIFJ (septembre 2010)

La Lettre Mensuelle de la CCIFJ vous propose ce mois-ci :

un article de Louis-Michel Morris, chef du service économique de l’Ambassade de France au Japon, sur la perspective d’une politique de réformes au Japon.

– des témoignages de Japonais sur Sylvie Vartan, tête d’affiche du Gala 2010 de la CCIFJ

– le point sur l’euro avec l’économiste Patrick Artus de la banque Natixis

… et bien d’autres articles à consulter sur le site de la Chambre de Commerce et d’Industrie Française du Japon.

Table ronde : Travailler avec le japonais

Vidéo d’une conférence ayant eu lieu le 15 novembre 2008 et diffusée sur le site www.canalu.tv.
Intervenants : SANTINI André ,  ASTUTI Chiara ,  BAJON Jean-Yves ,  FAYOL Nicolas ,  KRASNOPOLSKY Basile ,  NGUYEN Ilan ,  PERRIN Géraldine ,  WALBAUM Ileana.
Ces personnes témoignent des avantages à pouvoir utiliser la langue japonaise dans leur professions respectives (entreprises industrielles, métiers culturels, monde économique et financier…).

Partagez votre expérience à Tsukuba avec EDF R&D France

Dans le cadre de la mise en place d’opérations de partage de connaissances entre le monde étudiant et le monde professionnel, CityCampus propose à ses membres de participer à une enquête participative exclusive commanditée par EDF-R&D portant sur une comparaison internationale des « campus technologiques » (sites où sont implantés à la fois des établissements d’enseignement supérieur et de recherche et des centres de R&D industriels).
Ce projet s’adresse notamment à tous les étudiants ou post-doc français qui étudient ou ont étudié, travaillé, vécu, à Tsukuba (ou sur un autre campus techno-industriel comme le MIT ou Sophia-Antipolis par ex., en France ou à l’étranger), quels que soient leur discipline et leur niveau d’études. Ce que nous recherchons ce sont des personnalités aux yeux ouverts, qui ont envie de partager leur expérience vécue de manière informelle et néanmoins précise, et de participer ainsi au projet innovant de CityCampus : le rapprochement étudiants/entreprises sur la base du partage de savoir et savoir-faire.
Concrètement
Il s’agit de participer à un forum de discussion avec notamment des responsables de la direction de EDF R&D et d’apporter votre retour d’expérience sur les différents types d’interactions, institutionnelles et informelles, entre les centres de R&D industriels et les unités d’enseignement ou de recherche (interactions dont vous avez pu être partie prenante ou que vous avez simplement u observer) et sur les conditions de vie et de travail dans ces techno-campus (questions sur l’architecture ou les équipements du campus par ex). Dans tous les cas, il s’agit de donner votre avis personnel, votre propre retour d’expérience.

Comment participer ?
1) S’inscrire gratuitement sur http://www.citycampus.fr
(Les étudiants inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur en France pour l’année universitaire 2008-09, quel que soit leur statut au Japon, sont invités à s’inscrire sur CityCampus dans le réseau de cet établissement. Ils pourront ajouter leur cursus à l’étranger dans leur profil. Les autres peuvent choisir Tsukuba (Japon) comme ville puis remplir leur cursus une fois validée leur inscription)
2) Remplir son profil avec des données à jour afin que les participants puissent bien identifier qui « parle »
3) Faire une demande d’inscription au groupe Qu’est-ce qu’un campus idéal ? ( http://www.citycampus.fr/groups/163 )
4) Participer régulièrement aux discussions du forum du groupe pendant une quinzaine de jours à partir du vendredi 21 novembre.

En tant qu’ancienne doctorante au Japon dans les années 1990, j’espère que quelques étudiants ou jeunes chercheurs participeront à ce projet, qui, je l’espère, ne sera que le premier d’une série de partenariats visant à rapprocher les étudiants des entreprises sur des modes innovants de transfert de savoir et savoir-faire.

N’hésitez pas à me contacter pour tout renseignement complémentaire : Gwen-Haël Denigot, PhD, directrice éditoriale, citycampus.fr, [email protected]

CityCampus.fr est un site totalement indépendant dont l’ambition est de favoriser l’entraide étudiante par-delà les disciplines et les origines géographiques ou culturelles, sur les questions liées aux études ou à la vie étudiante, et de valoriser les profils et les compétences des étudiants, notamment universitaires, auprès du monde professionnel.

Message initialement posté ici dans le forum « Sciencescope ».

La crise financière, comment s’en sortir ?

Information publiée sur le site de l’UFE représentation Japon. Copyright UFE Japon.
L’UFE-Japon organise une table-ronde sur le thème :

La crise financière, comment s’en sortir ?
Quelles conséquences pour mon entreprise, ma famille, mon épargne?
Mercredi 19 novembre 2008 , à partir de 19h00 à l’Institut Franco-Japonais de Tokyo (métro Iidabashi).
www.institut.jp
Trois experts, le dirigeant d’un groupe bancaire français, le directeur financier d’une compagnie d’assurance française, et un représentant des pouvoirs publics, vous expliqueront de façon claire et simple les origines et les conséquences de la crise financière internationale, et traceront quelques pistes pour en sortir.
Continuer la lecture de La crise financière, comment s’en sortir ?

Le Japon s’inquiète de l’augmentation du travail précaire

Copyright Le Monde / Source : http://www.lemonde.fr/

Inquiètes de la multiplication des travailleurs pauvres, les autorités japonaises incitent les 47 préfectures du pays à augmenter le salaire minimum. Le 6 août, une commission gouvernementale a demandé une hausse de 15 yens (0,08 euro), variable selon les préfectures et actuellement à 687 yens (4,07 euros) de l’heure. Pour la deuxième année consécutive, la recommandation dépasse les 10 yens (0,06 euro).
Ces années de stagnation ont provoqué plusieurs problèmes. Dans douze préfectures, dont Tokyo, les employés au salaire minimum touchent moins que les bénéficiaires d’aides sociales.
Pour les entreprises confrontées à la crise, le recours à des employés peu payés a constitué un avantage, qui s’est ajouté à une législation du travail de plus en plus souple. Mais une partie grandissante de la population vit dans des conditions de plus en plus difficiles, ce qui se traduit par des frustrations et des actes de violence.

Lire la suite sur http://www.lemonde.fr/

Votre entreprise dans l’annuaire de france-japon.net!

Pour les entrepreneurs français, une nouvelle catégorie, Entreprises françaises au Japon, vient d’être ajoutée à l’annuaire de france-japon.net qui contient déjà 1200 sites en rapport avec le Japon! Inscrivez-y le site de votre entreprise en cliquant ICI ! Que vous soyez à la tête d’une entreprise unipersonnelle, d’une PME ou même d’une grande entreprise, n’hésitez pas!