S’attacher aux enfants : Une anthropologie de la paternité 24/11/2016 MFJ

Maison Franco-Japonaise de TokyoCycle de conférences « Amour et passion : une approche anthropologique »
S’attacher aux enfants – Une anthropologie de la paternité

Source et inscription : cliquer ICI
Date : jeudi 24 novembre 2016 / 18h30 – 20h30
Lieu : Auditorium de la Maison Franco-Japonaise de Tokyo
Conférencier : Mélanie Gourarier (LISST, Université de Toulouse Jean Jaurès)

Si les études féministes et les études sur le genre ont permis de questionner l’invariant d’un attachement maternel, peu de travaux se sont attelés à l’amour paternel. Penser l’amour paternel permet pourtant de mettre en perspective les conceptions naturalisantes de la maternité et de problématiser la question du lien : qu’est-ce qui fait l’attachement des pères aux enfants ? Cette intervention s’intéressera aux pratiques et discours émotionnels d’hommes qui cherchent à se présenter comme de « bons » pères ou à se distancier d' »assignations » à la paternité. Deux terrains seront présentés. Le premier s’est déroulé au sein d’une association de défense du droit des pères en France, le Mouvement pour la condition paternelle. Particulièrement visibles grâce aux actions spectaculaires menées depuis une quinzaine d’années, ces associations revendiquent un droit des pères, souvent conçu dans l’opposition à celui des mères. Dans ce cadre, la paternité est envisagée non seulement comme un aboutissement individuel mais comme un enjeu politique de la « cause des hommes ». Les hommes qui adhèrent à ces associations travaillent à l’émergence d’un « nouveau père », investi dans les soins et le quotidien de ses enfants. Ces situations seront mises en perspective avec un second terrain en cours mené à New York au sein d’un laboratoire de prélèvement de l’ADN spécialisé dans les tests de paternité. Dans ce contexte où la paternité fait l’objet d’un doute et peut-être remise en question, comment se redéfinit la valeur de l’attachement aux enfants ?

Biographie
Mélanie Gourarier est post-doctorante, membre du programme ANR Ethopol (Lisst/Toulouse). Ses recherches relèvent d’une anthropologie politique et d’une anthropologie de la parenté. Elle travaille actuellement sur les usages de l’ADN dans la détermination des paternités contemporaines en France et aux États-Unis. Elle a soutenue une thèse à l’Ehess en 2012 intitulée « Séduire les femmes pour s’apprécier entre hommes. Une ethnographie des sociabilités masculines au sein de la Communauté de la séduction en France » à paraître en 2017 aux Éditions du Seuil

Bibliographie
2017 (à paraître), Les ruses de la séduction, Seuil
2016, « Parentés contemporaines », avec Séverine Mathieu, Journal des anthropologues
2014, « Quand le trouble amoureux contrarie le masculin : la gestion des émotions amoureuses au sein de la Communauté de la séduction en France », Sociologie et sociétés, vol.46, n°1, p. 37-57.
2014, « Le « mauvais genre » de l’Internet. Séducteurs des rues/séducteurs de la toile », Hermès, n°69/2, p. 45-49.
2014, « »Désaffecter » la galanterie masculine. La redistribution des transactions hétérosexuelles au sein de la Communauté de la séduction en France », Pensée Plurielle, n °33-34, p. 213-223.
2013, « La Communauté de la séduction. Des apprentissages masculins », Ethnologie Française, vol.43, n°3, p.425-432.

Modérateur : Jean-Michel BUTEL (UMIFRE 19–MFJ)
Organisation : Bureau français de la MFJ
Soutien : Institut français (Paris)
Collaboration : Ambassade de France au Japon/IFJ.
En français avec traduction simultanée
Source : http://www.mfj.gr.jp/agenda/2016/11/24/24_nov_gourarier/

Journée Francophone de la Recherche 2016

JFR 2016 : Journée Francophone de la Recherche
Lieu : Maison Franco-Japonaise
Date : vendredi 02 décembre 2016
Web : http://www.sciencescope.org/JFR2016
Contact : [email protected]

Appel à communications (exposés/posters)

L’association Sciencescope en partenariat avec l’Ambassade de France au Japon, la Maison franco-japonaise (MFJ), le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), la Chambre de Commerce et d’Industrie Française au Japon (CCIFJ), ainsi que l’Association des Anciens Boursiers Scientifiques du Gouvernement Français (ABSCIF) et l’Association des Anciens Boursiers Culturels (ABC) organise la Journée Francophone de la Recherche (JFR).

Cette rencontre annuelle réunit les chercheurs et étudiants francophones travaillant au Japon, toutes disciplines et toutes nationalités confondues. Cette journée a pour but de permettre aux chercheurs, étudiants, ingénieurs, institutionnels, représentants d’entreprise ou simples curieux de se rencontrer et d’échanger sur leurs différentes activités au Japon.

La journée se déroulera le vendredi 02 décembre 2016, à la Maison Franco-Japonaise (MJFJ) à Tokyo (Ebisu), autour d’exposés de participants, de sessions posters, d’une table ronde professionnelle et d’un exposé invité.

Deux formats de contributions sont proposés:
-exposés (env. 20 min avec questions) ;
-posters (format A0/A1, portrait).

Pour participer à cette journée, l’inscription est gratuite et obligatoire, et comprend le livret de la JFR ainsi que le déjeuner et la réception à la MFJ.

Nous vous invitons à vous inscrire (gratuitement) dès maintenant en ligne et à soumettre votre contribution avant le lundi 31 octobre 2016.
Il est aussi possible de s’inscrire en tant qu’auditeur jusqu’au jeudi 17 novembre 2016.

Dates importantes :

-Soumission d’exposés ou de posters : 31 octobre 2016
-Notification aux auteurs : 10 Novembre 2016
-Inscription à JFR 2016 : 17 novembre 2016
-JFR 2016 : 02 décembre 2016

Pour plus d’informations sur JFR 2016, l’inscription et l’appel à contribution :
http://www.sciencescope.org/JFR2016

Contact : [email protected]

L’interprétation et la traduction, un métier familial de mère en filles – Conférence de Catherine Ancelot

Conférence mensuelle sur la culture française (300e édition)
Conférence de Catherine Ancelot
L’interprétation et la traduction, un métier familial de mère en filles

Date et heure : 13 juillet 2016 (mercredi) de 18h à 20h.
Lieu: L’auditorium de la MFJ – Shibuya-ku Ebisu 3 chome
Frais de participation: membre de la MFJ : entrée libre、non-membre: 1000 yen, étudiant: 500 yen

En français avec traduction simultanée / maximum 120 personnes / inscription obligatoire
*Inscription obligatoire : en créant votre compte sur notre site ou nous appeler au 03-5424-1141

http://www.mfjtokyo.or.jp/mfjtokyo2/fr/events/details/692-300.html

Le Japon vit-il ses derniers jours? Conférence le 2 juin 2016

Le Japon vit-il ses derniers jours? Par Robert Dujarric

Inscription : https://2a0c5fffb43cf059fcc1e

Le Japon est un des pays où il fait le plus bon vivre: niveau de vie élevé, infrastructure de première qualité, criminalité faible, politesse et propreté incroyables.   Mais, le Japon que nous connaissons et aimons vit-il ses dernières décennies?  Démographie en chute libre, immigration bien insuffisante, entreprises moins compétitives que par le passé, classe politique dominée par des héritiers.  Le Japon s’est exclu des deux grandes évolutions que sont la féminisation et la mondialisation.  Dans ces conditions, l’archipel en 2050 ne sera-t-il plus qu’une maison de retraite en faillite ou peut-il encore rebondir comme en 1868 et après la défaite de 1945?

Robert Dujarric dirige l’Institute of Contemporary Asian Studies (ICAS) de Temple University Japan à Tokyo.  Il a aussi été chargé de cours à l’université Waseda en 2014.   Ses travaux portent sur les relations internationales en Asie et la société japonaise.  Il est basé à Tokyo depuis 2004.  Avant de prendre son poste à Temple University, il était Council on Foreign Relations/Hitachi Fellow au Research Institute of Economy Trade and Industry (RIETI).  Il a travaillé à Washington dans un think tank (1993-2004), à Londres chez Goldman Sachs (1990-1993) et à New York, Madrid et Tokyo à First Boston Corp. (1984-1987).  Elevé à Paris et New York, il est diplômé d’Harvard (licence de sciences politiques) et de Yale (MBA).  (http://www.tuj.ac.jp/icas/staff.html).

Date: Jeudi 2 juin 2016
Horaires: Conférence de 19h à 20h30 (ouverture des portes à 18h30)
Lieu: Atrium de l’Ambassade de France (entrée chancellerie/consulat)
4-11-44 Minami-Azabu, Minato-ku, Tokyo 106-8514
Téléphone: 03-5798-6000
Accès: http://www.ambafrance-jp.org/Plan-d-acces-a-l-Ambassade

Merci de vous munir d’une pièce d’identité pour les contrôles à l’entrée de l’Ambassade.

Frais de participation aux conférences : Membres UFE : gratuit / Non-membres UFE : 1.500 yens pour participation aux frais d’organisation de la conférence

Réponses à retourner avant le 31 mai 2016.
Inscription : https://2a0c5fffb43cf059fcc1e

Jipango infos pour mars et avril 2016 No 180

16 cinémas, 14 expositions, 10 musiques, 5 scénes, 13 divers
Pour faire paraître des informations, merci de les envoyer :
[email protected]

ACTIVITES JIPANGO
Ateliers création, cuisine saine shojin et pâtisserie style japonais
jeudi 16, vendredi 17 et samedi 18 juin
Le détail sera annoncé prochainement !


AGENDA CULTUREL sur le Japon en France

フランスにおける日本関連イベント情報リスト 

Listing des titres des manifestations par catégorie.
Pour le détail, merci de visiter la page d’information.
CINE-TELE 映画・テレビ

Le Garçon et la Bête

Au cinéma
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=236155.html

Les délices de Tokyo

Au cinéma
http://www.nouvelodeon.com/index.php/site/film/716

Fukushima, chronique d’un désastre

vendredi 11 mars à 22h40, rediffusion jeudi 31 mars à 6h45 (47 min)
http://www.arte.tv/guide/fr/047156-000-A/fukushima-chronique-d-un-desastre

Fukushima Night : Canon des petites voix

documentaire de Hitomi Kamanaka : « L’avenir des enfants de Fukushima pouvait se lire dans celui des enfants de Tchernobyl ».
vendredi 11 mars à 20h45
La Maison de l’Arbre / La Parole Errante, Montreuil
http://paris.demosphere.eu/rv/44952

Il était une fois… L’Empire des sens

Documentaire de David Thompson (52 min)
Vendredi 11 mars
Musee Guimet, Paris 16e
http://www.guimet.fr/fr/auditorium/cinema/il-etait-une-fois-l-empire-des-sens

Fiction de Nagisa Oshima

L’empire des sens (lundi 14 mars à 12h15),
L’empire de la passion (mercredi 16 mars à 12h15),
Furyo (mercredi 23 mars à 12h15),
Max mon amour (vendredi 25 mars à 12h15)
Musee Guimet, Paris 16e
http://www.guimet.fr/fr/auditorium/cinema/
cat.listevents/2016/02/09/-

(photo : Furyo, 23 mars)

Une vie de moine zen

mardi 15 mars à 9h (52 min)
http://www.arte.tv/guide/fr/050328-000-A/une-vie-de-moine-zen

Canon des petites voix

en présence de la réalisatrice Hitomi Kamanaka
(Soirée en mémoire de la catastrophe de Fukushima et de Tchelnobyl)
samedi 19 mars à 19h
Maison du Japon Cité Internationale Universitaire, Paris 14e
http://nihonjinkai.net/ibento/

Tracks : Hatsune Miku, pop star virtuelle

samedi 19 mars à 23h15, rediffusion samedi 26 mars à 1h45
http://www.arte.tv/guide/fr/064501-003-A/tracks

Graine de Champion, Chikara

fils de l’un des plus grands champions de combat sumo
dimanche 20 mars à 8h05 (25 min)
http://www.arte.tv/guide/fr/058363-001-A/graine-de-champion

Médecines d’ailleurs : Japon, dans le secret des sumos

lundi 21 mars à 16h05 (26 min)
Arte TV
http://www.arte.tv/guide/fr/053966-006-A/medecines-d-ailleurs

Histoire des grands studios japonais Shin Toho

9 films de l’année 50
Du mardi 22 au samedi 26 mars
MCJP, Paris 15e
http://www.mcjp.fr/fr/agenda/shintoho-un-vent-nouveau
(photo : Sasameyuki, 26 mars)

Le Cœur régulier

Un film de Vanja d’Alcantara avec Isabelle Carré et Jun Kunimura d’après le roman d’Olivier Adam
Sortie 30 mars
https://www.facebook.com/Le-C%C5%93ur-r%C3%A9gulier-Kokoro-1391052977876753/info/?tab=page_info

Médecines d’ailleurs : Les derniers centenaires d’Okinawa

vendredi 1er avril à 11h05, rediffusion mardi 5 avril à 5h45
Arte TV
http://www.arte.tv/guide/fr/048081-002-A/medecines-d-ailleurs

Film d’animation d’Isao Takahata

dimanche 3 avril à 15h (1h03)
Musee Guimet, Paris 16e
http://www.guimet.fr/fr/auditorium/cinema/goshu-le-violoncelliste

Fiction de Jinsei Tsuji

Paris Tokyo paysage (mercredi 13 avril à 12h15) , The undying dream we have (vendredi 15 avril à 12h15)
Musee Guimet, Paris 16e
http://www.guimet.fr/fr/auditorium/cinema/paris-tokyo-paysage


EXPOSITIONS 展覧会

Naoya Hatakeyama “Underground / Water”

Du jeudi 10 mars au mercredi 23 avril
Taka Ishii Gallery Photography, Paris 3e
http://www.takaishiigallery.com/en/archives/16880/

Jirô Taniguchi, l’homme qui rêve

Du samedi 12 mars au dimanche 15 mai
Espace Richaud, Versailles
http://www.versailles.fr/outils/actualites/article/jiro-taniguchi-lhomme-qui-reve/

De la sève dans leurs veines

Jusqu’au dimanche 13 mars
French Arts Factory, Paris 6e
http://frenchartsfactory.paris/jean-michel-letellier/

Sumi-é, Préface

Du mardi 15 au samedi 26 mars
Espace Japon, Paris 10e
http://www.espacejapon.com/fr/sumi_e_1

« Silver Eye » photo expo de Susumu Fujita

jeudi 17 mars au samedi 30 avril
Inbetween Gallery, Paris 3e
http://www.inbetweengallery.com/project/record-vol21/

Depuis les villages de montagne de Tokyo

Jusqu’au samedi 19 mars
Espace Culturel Bertin Poirée, Paris 1er
http://www.tenri-paris.com/art/expo.html

Du Nô à Mata Hari, 2000 ans de théâtre en asie

Jusqu’au lundi 21 mars
Musée Arts Asiatiques, Nice
http://www.arts-asiatiques.com/fr/accueil/actualite/actualite/?actu_id=46

Talents Boulonnais : Kodama Swan

Jusqu’au dimanche 27 mars
rez-de-jardin de l’hôtel de ville de Boulogne-Billancourt
http://www.boulognebillancourt.fr/cms/index.php?option=com_content&task=view&id=4010&Itemid=1

Collection personnelle de céramique de Kayoko Hayasaki

Jusqu’ à fin Mars
Galerie Hayasaki, Paris 4e
https://www.facebook.com/Galerie-Hayasaki-Paris-123321761058598/

L’art calligraphique de Shofu Yoshimoto

Wu Wei, Naturellement, sans aucun artifice
Du vendredi 1er au vendredi 15 avril
Mizen Fine Art, Paris 7e.
http://www.mizenfineart.com

Surimono, meilleurs voeux du Japon

Jusqu’au lundi 4 avril
Musée Guimet, Paris 16e
http://www.guimet.fr/fr/accueil/33-francais/expositions/1253-surimono-meilleurs-voeux-du-japon

Rétrospective Pandora Hearts : Jun Mochizuki

Du mardi 29 mars au samedi 9 avril
MCJP, Paris 15e
http://www.mcjp.fr/fr/agenda/retrospective-pandora-hearts-jun-mochizuki

Daido Moriyama DAIDO TOKYO

Jusqu’au dimanche 5 juin
Fondation Cartier, Paris 14e
http://fondation.cartier.com/#/fr/art-contemporain/26/expositions/2460/en-ce-moment/2556/daido-moriyama-daido-tokyo/

Tapisserie de Shizuko Sawada « Sakura, les fleurs de l’émotion »

Du mardi 5 au samedi 16 avril
Espace Culturel Bertin Poirée, Paris 1er
http://www.tenri-paris.com/art/expo.html

MUSIQUE コンサート

Histoires musiciennes – les contes du japon –

Nobuko Matsumiya (Koto et chant) et Nelly Pezelet (conte)
dimanche 13 mars à 15h
Espace Ararat, Paris 13e
http://espace-ararat.com/info/histoires-musiciennes-volet-3-les-contes-du-japon/

Tricot, Jrock

mercredi 15 mars à 19h30
Le Batofar, Paris 13e
http://www.batofar.org/Agenda/Evenement/Concert/Tricot-2935.sls

Teruo Furuya (shakuhachi) et Mizuka Onishi (koto)

vendredi 18 mars à 20h30
Musée Guimet, Paris 16e
http://www.guimet.fr/fr/auditorium/concerts/teruo-furuya-et-mizuka-onishi

L’univers de la flûte Nokan : Rokurobyoe Fujita

vendredi 18 mars à 19h
MCJP, Paris 15e
http://www.mcjp.fr/fr/agenda/rokurobyoe-fujita

Chants populaires Japonais, Minyö par Yozakura Duo

vendredi 18 mars à 20h
Patronage Laique, Paris 15e
http://www.patronagelaique.fr/index.php/agenda-culturel/concerts/161-chants-populaires-anciens-minyoe?date=2016-03-18-20-00#.Vt1yavnhDVR

Spyair

samedi 26 mars à 20h
La machine du Moulin Rouge, Paris 18e

http://www.lamachinedumoulinrouge.com/spyair

NIA (ex-ANSIA/AUNCIA) Europe Tour 2016

Du vendredi 8 au samedi 23 avril
17 avril, Le Klub, Paris 10e
http://highfeel.jp/realive/

Pegasus Symphony : music from Saint Seiya

samedi 9 avril
Palais des Congrès de Paris à 20h
http://www.wildfaery.com/info/index.php/fr/saint-seiya/aproposmenu/le-concert

Melting-Pot TRIO Concert

Hiroko Ito (accordéon), Sylvain Diony (shamisen) et Ghyslin Disacco (clarinette / guitare)
vendredi 15 avril à 20h30
Espace culturel Bertin Poirée, Paris 1er
http://www.tenri-paris.com/j/art/spectacle.html

Animé Nostalgie

samedi 16 avril
Le Grand Rex, Paris 2e
http://www.wildfaery.com/info/index.php/fr/anime-nostalgie

SCENES 演劇・ダンス

Après le Tsunami, Danse contemporaine et Concert

Jeudi 10 et vendredi 11 mars à 20h30
Espace culturel Bertin Poirée, Paris 1er
http://www.tenri-paris.com/art/spectacle.html

Danse Version Clip 2016

Rassemblement de pièces courtes variées (moins de 12min)
Du mardi 15 au mardi 29 mars
Espace culturel Bertin Poirée, Paris 1er
http://www.tenri-paris.com/art/spectacle.html

Cabaret de formes courtes

en collaboration avec le festival underground de Tokyo, PAINT YOUR TEETH
Du vendredi 18 au mardi 29 mars
Plusieurs lieux à Paris
http://www.artlevant.com/cabaret.html

Danse butô : Compagnie Ariadone – Carlotta Ikeda

vendredi 10 juin à 20h30
Musée Guimet, Paris 16e
http://www.guimet.fr/fr/auditorium/spectacles/utt

Sankaijuku

Du jeudi 23 juin au samedi 2 juillet
Théâtre de la ville, Paris 4e
http://www.theatredelaville-paris.com/spectacle-sankaijukumeguri-965
DIVERS フェスティバル・アトリエ・講演会

Rencontre avec Corinne Atlan, auteur de Japon, L’empire de l’harmonie

dans la collection L’âme des peuples (Editions Nevicata)
jeudi 10 mars de 18h à 21h (L’Asie intrigante)
librairie Voyageurs du Monde
https://www.facebook.com/events/248570015475120/

Démonstration par artisan Yoshinori Shimatani :

Le chant sacré des orin, bol dont la sonorité fait partie intégrante des cérémonies bouddhistes
vendredi 11 mars à 14h et 16h30
MCJP, Paris 15e
http://www.mcjp.fr/fr/agenda/le-chant-sacre-des-orin

Conférences : Fukushima fragments de Kosuke Okahara

vendredi 11 mars à 18h30
MCJP, Paris 15e
http://www.mcjp.fr/fr/agenda/fukushima-fragments

Fukushima Night

Films, expositions, danse, débat…
vendredi 11 mars de 19h à 24h
La Maison de l’Arbre / La Parole Errante, Montreuil
http://paris.demosphere.eu/rv/44952

Conférence-Débat avec Mme Yayoi Hitomi

5 ans après Fukushima, la vie en zone contaminée
lundi 14 mars de 19h
Salle de conférence Espace Jean Dame, Paris 2e
http://www.sortirdunucleaire75.org/actions/2016/2016_actions.html#2016
http://sortirdunucleaire.org/5-ans-apres-Fukushima-comment-vivent-les

Artisan Yoshinori Shimatani : Démonstration, le chant sacré des orin,

bol dont la sonorité fait partie intégrante des cérémonies bouddhistes
dimanche 13 mars à 13h et lundi 14 mars à 14h
Entrée libre sur reservation par mail :
[email protected]

Maison Wa, Paris 1er
https://www.facebook.com/Maison-WA-794371384014037/

Rencontre avec des auteurs de l’éditions Issekinicho

Alexandre Bonnefoy, Delphine Vaufrey, Yatuu, Priscilla Moore, Jean-Philippe Depotte
Du 17 au 20 mars
Salon du livre de Paris stand T82
http://www.issekinicho.fr/editions/salon-et-dedicaces-du-mois-de-mars

Soirée en mémoire de la catastrophe de Fukushima et de Tchelnobyl

Concert-Lecture Russo-Japonais à 17h, Projection du film « Canon des petites voix » à 19h
samedi 19 mars
Maison du Japon Cité Internationale Universitaire, Paris 14e
http://nihonjinkai.net/ibento/

Foire de Rennes : Le Japon à l’honneur

Ateliers, concerts, expositions, spectacles…
Du samedi 19 au lundi 28 mars
http://www.foirederennes.com/contenu-des-halls/hall-10b-invite-dhonneur-Japon

Stage de Shiro Daimon, danseur et chorégraphe japonais

Du 21 au 25 mars
Studio Micadanses, Paris 4e
http://www.shirodaimon.fr

Expo-vente autour de Sakura – cerisier dans le marais :

cosmétique naturelle bio, objets en papier, accessoires, céramiques, gâteaux …
Du vendredi 25 au dimanche 27 mars
Nayouni, 1 rue de Jarente, Paris 4e

Initiation à la peinture à l’encre sumi-e

mercredi 30 mars à 14h et 16h
MCJP, Paris 15e
http://www.mcjp.fr/fr/agenda/initiation-a-la-peinture-a-lencre-sumi-e

Salon Lumière – Art Contemporain Japon-France

1er édition au Japon à Kyoto, avril 2017
Organisé par Clair d’encre – Yuuko Suzuki & Pierre Godo – The Keihanna Commemorative Park Administration Office
Pour recevoir le dossier de l’Appel à Candidature, contactez par le site
http://www.clairdencre.com

–掲載ご希望のイベント情報は下記アドレスにお送りください。
Pour faire paraître des informations, merci de les envoyer :
[email protected]

L’amour et le mariage au Japon, conférence le jeudi 31 mars 2016

Logo UFEL’UFE Japon présente:

L’amour et le mariage au Japon

On entend souvent dire que l’amour est au Japon une nouveauté récente, mais qu’en est-il réellement?

Comment les couples se forment-ils au Japon? Sur quels critères ? Quelles sont les motivations des hommes, des femmes? La course au mariage est-elle toujours une réalité ? Et si le mariage est toujours la norme, quid des célibataires, des divorcés, des familles monoparentales ?

Jean-Michel Butel abordera la question de l’amour et du mariage en rappelant les grandes étapes de la constitution de la famille japonaise contemporaine. Il évoquera les débats autour de la notion d’amour tout en décrivant les attentes conjugales d’aujourd’hui, dans un Japon bien différent de celui de la prospérité économique de l’après-guerre.

Jean-Michel Butel est ethnologue, chercheur à la Maison Franco-Japonaise et maître de conférences à l’Inalco. Ses recherches portent sur l’histoire de l’amour, du couple et de la famille au Japon. Il mène actuellement une enquête sur l’île de Hachijojima.

Date: Jeudi 31 mars 2016
Horaires: Conférence de 19h à 20h30 (ouverture des portes à 18h30)
Lieu: Atrium de l’Ambassade de France

Adresse : 4-11-44 Minami-Azabu, Minato-ku, Tokyo 106-8514
Accès: http://www.ambafrance-jp.org/Plan-d-acces-a-l-Ambassade

Merci de vous munir d’une pièce d’identité pour les contrôles à l’entrée de l’Ambassade.

Frais de participation à la conférence-dégustation :

Membres UFE : gratuit
Non-membres UFE : 1.500 yens pour participation aux frais d’organisation de la conférence.

Date limite d’inscription : 29 mars 2016

JE M’INSCRIS

Écrire le Japon aujourd’hui / Table ronde samedi 27 février 2016 à 15h30

Logo lÉcrire le Japon aujourd’hui
Table ronde organisée par la bibliothèque de la MCJP
Conférence – samedi 27 février 2016 à 15h30

Modérateur : Emmanuel Lozerand
Intervenants : Philippe Forest, écrivain ; Ryôko Sekiguchi, écrivain ; Eric Faye, écrivain

Le Japon est depuis longtemps une source d’inspiration pour un grand nombre d’écrivains, d’essayistes et de journalistes francophones. Si l’on a encore à l’esprit des noms tels que Loti, Michaux ou Bouvier, depuis le boum de la culture japonaise des années 80, une génération d’écrivains explore un Japon plus proche des réalités historiques et sociales.

Quelles sont aujourd’hui les tendances qui se dessinent dans l’écriture d’essais et de fictions ? Est-on sorti de certains clichés dont était prisonnière la littérature d’hier ? À l’occasion du 50e numéro de sa Lettre, la bibliothèque de la MCJP organise cette table ronde avec des intervenants qui débattront de leur vision du Japon, de leurs sources d’inspiration et de la manière dont ils
s’approprient le pays dans leurs oeuvres.

Petite salle (rez-de-chaussée).
Entrée libre sur réservation.

Voir l’article sur le site de la MCJP :
http://www.mcjp.fr/fr/agenda/ecrire-le-japon-aujourdhui

Contact : [email protected]

Conférence sur l’art «nanban» et l’arrivée des européens au Japon, mardi 19 janvier 2016

nanban fr 6.jpgLes éditions Chandeigne vous invitent à la conférence d’Alexandra Curvelo et François Lachaud sur l’art nanban et l’arrivée des européens au Japon à l’occasion de la parution du livre Chefs-d’œuvres des paravents nanban.

Le mardi 19 janvier 2016 à 18h30 à la Maison de la Culture du Japon à Paris

Entrée libre – Avec réservation

Réservation des places et plan d’accès à la Maison du Japon :
​http://www.mcjp.fr/fr/agenda/paravents-nanban-larrivee-des-europeens-au-japon

L’histoire de la SJDF (1946-2015)

SJDF_mini_logoLa Société japonaise de didactique du français (SJDF, 日本フランス語教育学会) est une association créée en 1990 qui regroupe des professeurs de français langue étrangère (FLE) de tous les niveaux éducatifs, au Japon. Elle oeuvre pour la promotion de l’enseignement du français dans le système éducatif local et favorise la réflexion sur les pratiques pédagogiques des enseignants.

Elle organise deux congrès annuels et publie également une revue scientifique à cette occasion. Ces congrès peuvent avoir lieu au Japon ou à l’étranger dans le cadre d’un partenariat international.
Lire l’article complet ICI.

GIS Réseau Asie et Pacifique : Lettre de décembre 2015

GIS.jpg

Nous publions ici un extrait de la Lettre de décembre 2015 du GIS Réseau Asie et Pacifique.

Retrouvez cette lettre dans sa version intégrale sur ce site.

Sommaire
Congrès

Résumé de l’atelier M1 « Évaluation critique des politiques de population
en Asie dans une perspective démographique et de genre »
Enregistrements des ateliers de la conférence « Les espaces culturels de la
Chine en Afrique (EsCA) »
Gouvernance du GIS

Réunion annuelle du comité directeur
L’unité support

Poste : Responsable de la coopération internationale au GIS Asie
Membres du Réseau
Article du mois

Le rôle des hybrides culturels dans l’ouverture de la Chine
Documentation

Le fonds Chine de l’École française d’Extrême-Orient
Revues
Outil du mois
Associations

Prix de thèse de l’AFEC : présentation des lauréates
Actualités

***
Congrèscongres_asie_pacifique_2015_2.jpg

Résumé de l’atelier M1 : « Évaluation critique des politiques de population en Asie dans une perspective démographique et de genre. »
par Laura Rahm, doctorante au Centre Population & Développement (Paris Descartes – IRD)

Dans le cadre de la mise en valeur des jeunes chercheurs travaillant sur l’Asie et le Pacifique, le GIS, organisateur du 5e Congrès Asie et Pacifique, propose un retour par les coordinateurs d’ateliers doctorants ou postdoctorants sur le contenu de leur atelier lors de cet événement, qui s’est tenu à Paris à l’Inalco (9-11 septembre 2015).

Ce panel était constitué de communications interdisciplinaires stimulantes portant sur le déséquilibre de sex-ratio et la sélection sexuelle prénatale en Asie. Il était constitué d’experts de différentes disciplines (démographie, sciences politiques, études de genre, anthropologie) originaires d’Asie et d’Europe et a offert une vision riche et variée de ce sujet. Le panel était divisé en deux sessions : la première session était composée de communications des différents intervenants et la seconde a pris la forme d’une table ronde avec le public. Il a été entièrement conduit en anglais.
Laura Rahm, doctorante au CEPED et responsable du panel, a introduit la première session en présentant une communication intitulée « Politiques de population en Asie : du contrôle de la fécondité à la sélection sexuelle ». Elle a expliqué que l’Asie est préoccupée depuis 50 ans par la fécondité de sa population et que depuis la moitié des années 1970, la plupart des pays y ont ainsi mis en place des politiques de population pour prévenir une « crise démographique » et diminuer la natalité. Au début des années 1980, alors que la fécondité baisse, un nouveau problème démographique voit le jour, à savoir la sélection sexuelle prénatale par avortements de fœtus féminins. Christophe Z. Guilmoto, démographe à l’IRD-CEPED, a démontré que ce phénomène est à l’origine d’un déficit d’environ 126 millions de femmes dans le monde en 2010. Sa communication, « Contexte et conséquences de la masculinisation des naissances en Asie », a résumé les facteurs à l’origine de cette situation : la préférence pour les garçons, la pression due à la baisse de la fécondité et l’accès aux nouvelles technologies reproductives. Différentes initiatives peuvent en découler comme l’assouplissement de la politique de planification familiale, les législations interdisant la sélection sexuelle ou les lois d’équité de genre. Bijayalaxmi Nanda, professeure d’études de genre et de sciences politiques à l’Université de Delhi, a présenté une communication intitulée « Les politiques pour lutter contre la sélection prénatale en Asie », qui exposait notamment les contradictions, les contestations et les défis à relever dans une perspective de genre. En effet, les politiques de population indiennes ont parfois eu recours à des moyens coercitifs, mettant à mal les droits reproductifs des femmes. Les efforts actuels pour équilibrer la masculinité des naissances portent sur la limitation des avortements sexo-sélectifs et la régulation des diagnostics préconceptionnels et prénataux. La conférencière a plaidé pour une approche plus holistique de l’autonomisation des femmes allant au-delà des seules restrictions d’accès aux technologies pour affaiblir au contraire la préférence pour les garçons. Ngoc Bich Luu, professeure et directrice de l’Institut pour la population et les sciences sociales (IPSS) à Hanoi, a présenté « La sélection sexuelle au Vietnam : politiques mises en place et efficacité des réglementations législatives ». Le Vietnam, où les déséquilibres à la naissance sont récents par rapport au reste de l’Asie, s’est distingué par la rapide réponse du gouvernement à ce problème par l’introduction de mesures pour lutter contre la sélection prénatale. Toutefois, les actions politiques mises en place n’atteignent pas toujours le niveau local et ne sont parfois pas appliquées. Si la nouvelle loi de population prévue pour 2016 vise à adapter les politiques aux besoins, on note que la nouvelle législation risque de limiter l’accès à l’avortement, ce qui provoque l’inquiétude des groupes féministes et des organisations internationales. Enfin, une jeune chercheuse de Cambridge, Sonya Davey, qui a dû renoncer à sa participation, devait présenter une communication intitulée « L’analyse des discours politiques sur les avortements sexo-sélectifs : le cas de l’Inde ». Celle-ci apporte des conclusions intéressantes sur l’effet de la législation, ainsi que sur les positions des décideurs politiques indiens impliqués dans la régulation de cette sélection sexuelle prénatale.
Georg Blume, journaliste et longtemps correspondant du journal Die Zeit en Asie et récemment auteur de Indiens verdrängte Wahrheit, s’est joint aux panélistes pour la table-ronde constituant la seconde session. Un débat vif s’est installé autour des questions centrales du panel :
1) les politiques de population ont-elles contribué à déséquilibrer le sex-ratio à la naissance et si oui, comment ?
2) Les politiques actuelles de lutte contre la sélection sexuelle sont-elles efficaces et tiennent-elles compte des questions de genre ?
3) Quelles sont les pistes futures pour la recherche et la politique?
Christophe Guilmoto a souhaité minimiser le rôle des gouvernements dans les choix reproductifs des couples, une fois l’accès au planning familial assuré. A l’inverse, Bijayalakshmi Nanda a souligné le rôle central du gouvernement et la nécessité d’une approche holistique de l’autonomisation des femmes. Ngoc Bich Luu a indiqué que l’insuffisance des ressources des parents âgés du fait de l’absence de système de retraite était une des raisons pour lesquelles les parents vietnamiens préféraient avoir des fils en raison de leurs revenus potentiellement plus élevés. Georg Blume a parlé de son expérience de vie avec des familles qui avaient pratiqué des avortements sexo-sélectifs au Madhya Pradesh en Inde. Sa conclusion était que ces décisions, qu’il s’agisse d’avortement ou d’infanticide, n’étaient pas faciles pour les familles, en particulier pour les femmes. Mais certains dans le public ont réagi en soulignant qu’il ne fallait pas assimiler avortement sexo-sélectif et infanticide. La modératrice Laura Rahm a aidé à clarifier ces différents aspects, mettant notamment en exergue le cas de la Corée du Sud, qui à l’heure actuelle est le seul pays à avoir réussi à inverser le déséquilibre de sex-ratio à la naissance. Elle a fait part des premiers résultats de sa recherche en Corée du Sud remettant en question certaines idées reçues sur l’efficacité des interventions politiques contre la sélection sexuelle.
Ce panel, par son approche interdisciplinaire des politiques de population, a permis de mettre en lumière et de nuancer différents aspects de cette problématique de façon plus holistique. Grâce à la publication jointe prévue et résultant du panel, nous espérons nourrir un débat plus large, favoriser des choix de politique mieux informés et plus à même de lutter efficacement contre la discrimination sexuelle.
Ce panel n’aurait pu avoir lieu sans le soutien financier du CEPED. L’organisatrice tient en particulier à remercier Étienne Gérard et Michelle Coste pour leur soutien pour l’organisation et la gestion de ce panel.
Version française en ligneEnglish version
L’atelier M1 dans le programme du congrès

Enregistrements des ateliers de la conférence « Les espaces culturels de la Chine en Afrique (EsCA) »

Les enregistrements des dix ateliers de la conférence finale du projet « Les espaces culturels de la Chine en Afrique (EsCA) », qui se sont tenus dans le cadre du Congrès, sont en ligne.
Les ateliers F1 à F10 dans le programme du congrès

Gouvernance du GIS
Réunion annuelle du comité directeur

Le comité directeur se réunira cette année le 7 décembre. Les représentants des institutions membres du GIS examineront le rapport d’activité du GIS 2015, l’exécution du budget et l’arrêté des comptes correspondants. Ils discuteront le programme annuel d’activités 2016 proposé par le conseil scientifique et le budget prévisionnel associé. Ils donneront leur avis sur les orientations en matière d’élargissement du GIS, de composition du conseil scientifique, de recrutement. Il pourront également soulever toutes autres questions relatives aux ressources du GIS et à leur utilisation en général.

L’unité support

Poste : Responsable de la coopération internationale au GIS Asie

Le Centre national de la recherche scientifique recrute un(e) responsable de la coopération internationale au GIS Asie, affecté(e) dans l’unité propre de service Réseau Asie et Pacifique.
Le poste est ouvert dans le cadre de la campagne de mobilité interne du CNRS, qui se clôture le 14 janvier 2016.

Copyright : GIS Réseau Aise et Pacifique

Retrouvez cette lettre dans sa version intégrale sur ce site.