Parution de « La Maison d’un artiste » d’Edmond de Goncourt – la collection d’art japonais et chinois

la maison d'un artiste couverture« La Maison d’un artiste » d’Edmond de Goncourt, la collection d’art japonais et chinois commentée par Geneviève Lacambre vient de paraître aux éditions « À propos ».

Dans la maison de l’un des premiers collectionneurs d’art japonais
En 1881, Edmond de Goncourt publie La Maison d’un artiste, un ouvrage d’un genre totalement nouveau, dans lequel il décrit minutieusement chaque pièce de sa maison. En collectionneur chevronné, il y a accumulé ici des dessins et sculptures
du XVIIIe siècle, là des livres de bibliophilie qu’il a fait relier de cuirs exceptionnels, et là encore des objets extrême-orientaux.
S’il prétendit être à l’origine de la vague de japonisme qui déferla en France – ce qui n’est pas tout à fait exact –, il fut néanmoins l’un des premiers collectionneurs occidentaux d’estampes japonaises, de gardes de sabre, de netsukés
et autres objets alors inconnus. La réédition proposée ici reprend les textes de l’œuvre en rapport avec les arts extrême- orientaux.

Une recherche digne d’une enquête policière

Au terme d’une minutieuse enquête, travail de recherche jamais réalisé, Geneviève Lacambre a retrouvé plusieurs dizaines d’objets de la collection d’objets d’Extrême-Orient des Goncourt. La Maison d’un artiste, ouvrage précurseur lors de sa publication en 1881, ne proposait pas d’illustrations photographiques, au grand regret de Goncourt : cette réédition donne à voir pour la première fois la collection Goncourt, grâce à des photographies de la maison tirées de l’album personnel de l’écrivain, pour la plupart inédites, et des prises de vue d’objets réalisées pour la première fois, pour l’occasion.
Si La Maison d’un artiste est un témoignage essentiel pour comprendre le japonisme de la fin du XIXe siècle, sa réédition commentée et illustrée permet enfin d’apprécier l’importance et la qualité de la collection d’art asiatique des Goncourt.

L’ouvrage : 17 x 24 cm ; 320 pages ; 83 illustrations
29 € / ISBN 9782915398199

Les auteurs

Edmond de Goncourt, romancier, historien de l’art, livre ici, outre de saisissantes descriptions, son texte sans doute le plus personnel. Il choisira de vendre ses collections pour financer une académie à même de soutenir la création littéraire, la désormais célèbrissime Académie Goncourt.
Geneviève Lacambre, conservateur général honoraire du patrimoine, et chargée de mission au musée d’Orsay, est internationalement reconnue pour ses travaux sur le japonisme.

(NDLR : Geneviève Lacambre était aussi la commissaire de la très célèbre exposition « Le japonisme » qui s’est tenue en 1988 à Paris)

Site web des éditions À PROPOS : www.editions-a-propos.com
LOGO2016 ed+2col signEmail

Japonismes 2018 – Evénement DENSAN : « L’espace d’harmonie japonaise créé par le bois »

Kamakura bori  DENSAN  bd 1 2DENSAN est le label de l’artisanat japonais d’excellence, véritable vitrine du patrimoine artisanal nippon, dont les créations sont sélectionnées chaque année sur tout l’archipel selon de rigoureux critères par le METI (Ministère de l’Economie, du Commerce et de l’Industrie au Japon).

Voici les informations concernant le prochain événement DENSAN
intitulé « L’espace d’harmonie japonaise créé par le bois » qui aura lieu
du 17 novembre 2018 au 30 janvier 2019
à l’ESPACE DENSAN – 8 bis rue Villedo Paris 1er
.

Deux styles d’artisanat d’excellence du bois y seront à l’honneur : le « Nagiso Rokuro-zaiku » et le « Kamakura-bori ».
Les maîtres artisans seront présents à Paris pour des conférences, démonstrations et workshops les 22, 23 et 24 novembre.

– « Nagiso Rokuro-zaiku / Atelier Yamaichi Ogura Rokuro :

Pratiqué depuis le 18e siècle (ère Edo) près de la ville de Nagiso (préfecture de Nagano), le « Nagiso Rokuro-zaiku » est un artisanat traditionnel qui se distingue par son magnifique grain de bois conservant la beauté authentique de la nature, mis en valeur par une méthode unique de tournage.
Les maîtres de cet artisanat appelés « Kijishi », connus depuis les années 900, sont réputés pour leur très haut niveau d’habileté et leur connaissance approfondie des propriétés du bois.
Fondé en 1976, l’Atelier Yamaichi Ogura Rokuro est dirigé par le maître Kazuo Ogura ; avec 35 ans de carrière à son actif, il a reçu une certification nationale en 1996 en tant qu’artisan de première qualité.
Toutes ses créations expriment avec une grande finesse la chaleur et la simplicité du bois naturel : bols, coupelles, assiettes et les vases
de la gamme UFO (Ovni) au design très contemporain.

– Kamakura-bori / Atelier Kamakura-bori Aoyama Studio :

Le « Kamakura-bori » ou gravure sur bois laqué de Kamakura est issu d’un savoir-faire de 800 ans d’histoire qui a vu le jour dans la ville de Kamakura (préfecture de Kanagawa).
A l’origine, cet artisanat a donné naissance à des bols, boîtes à thé, statues bouddhiques, présents dans les temples bouddhistes d’obédience zen dont la ville de Kamakura, ancienne capitale durant l’époque éponyme (1185-1333), représente le berceau dans l’archipel.
Le raffinement de ces objets résonne encore aujourd’hui auprès des spécialistes comme gage de confiance et de qualité.
Fort de son expérience de plus de 40 ans, Tsuneaki Aoyama a fondé l’Atelier Kamakura-bori Aoyama Studio en 1980 avec le souhait d’inscrire ce précieux héritage dans une utilisation contemporaine au quotidien.
Il a remporté de nombreux grands prix pour l’excellence de son travail qui relie la tradition à la modernité, la nostalgie à l’originalité à travers ses créations : obidome (ornements pour kimonos), assiettes, plateaux, broches et miroirs.

Passion des antiquités japonaises : « L’art ou le beau » conférence d’Yvan Trousselle le 15 novembre 2018

Yvan Trousselle, antiquaire à Tokyo, donnera une conférence sur les antiquités japonaises.
Passion des antiquités japonaises : L’art ou le beau.

Date : jeudi 15 novembre 2018, de 19h00 à 20h30
Lieu: Espace Images de l’Institut Français du Japon – Tokyo
15 Ichigaya-Funagawara-cho, Shinjuku-ku, Tokyo 162-8415
Téléphone: 03-2500-5206
Accès: http://www.institutfrancais.jp/tokyo/fr/about/contact/

INSCRIPTIONS : https://2a0c5fffb43cf059fcc1ed07fb.doorkeeper.jp/

Membres UFE : gratuit / Non-membres UFE : 1.500 yens
pour participation aux frais d’organisation de la conférence.

——— Présentation du conférencier ————-
Yvan Trousselle, docteur en sociologie, arrive au Japon en 1985 où il exerce le métier de journaliste.
Il repart ensuite quelques années aux États-Unis pour venir se réinstaller à Tokyo en 2003. Il arrête alors sa carrière de journaliste pour se consacrer à sa passion des antiquités tout en donnant chaque semaine des cours de français à l’université de Tokyo.
Lors de son retour en 2003, il installe sa boutique d’antiquités « dents-de-lion » dans le quartier d’Akihabara. A cette époque, il vendait essentiellement de la porcelaine imari et autres céramiques ainsi que des articles faits à base de vieux kimonos. Autodidacte dans le domaine des antiquités japonaises, Yvan TROUSSELLE, seul antiquaire occidental dans le Kanto, a depuis largement diversifié son offre. Sa boutique recèle de nombreux objets (uniquement artisanaux) : vaisselle, bouddhas, meubles, masques de no, objets en laque…dont vous pouvez voir un aperçu sur le compte Instagram (dentsdelion_antiques). En 2008, il a écrit un ouvrage sur les porcelaines aux éditions au CNRS : « La voie du imari ».
Yvan Trousselle nous fera partager sa passion des antiquités japonaises notamment par la présentation de certains de ses objets.
Par la présentation de ces objets, Monsieur TROUSSELLE va nous apprendre ou nous rappeler que l’appréhension des Beaux-Arts est radicalement différente en Orient et en Occident. En effet, un objet apprécié en orient ne l’est pas forcément en occident.

Les personnes assistant à la conférence peuvent prolonger le débat avec le conférencier en dînant à la brasserie de l’Institut français, réservation à effectuer auprès de l’établissement : tel 03-5206-2741
La Brasserie de l’Institut
15 Ichigaya-funagawara-machi, Shinjuku-ku, Tokyo 162-8415
http://www.institutfrancais.jp/tokyo/fr/brasserie/

Copyright : Association UFE Japon

Marché de Noël japonais et Salon Idées Japon du 28 novembre au 1er décembre 2018

Le Marché de Noël japonais et le Salon Idées Japon se tiendront du mercredi 28 novembre au samedi 1er décembre 2018 à l’Espace Cinko au 12-18 Passage Choiseul Paris 2e (Métro : Pyramides / Quatre Septembre)
Sur 2 niveaux : au rez-de-chaussée (200 m2) et au niveau -1 (150m2)
Ouverture de 11h30 à 19h30 – Entrée libre

Il y aura 4 jours d’exposition-vente, en présence de plus de 40 créateurs, artistes et spécialistes franco-japonais, pour trouver des idées de cadeaux de Noël de style japonais.

Le marché sera composé d’une exposition-vente, avec également au programme des ateliers de création, des démonstrations et des dégustations de boissons.

Ce sera l’occasion de trouver des idées de cadeaux originaux de style japonais, mais aussi de rencontrer des créateurs japonais en direct.
Au rez-de chaussée, une grande variété de créations et d’objets sera présentée : accessoires, bijoux, cartes, calligraphies, objets déco, papiers, poupées, pochettes et sacs, chapeaux, kimonos enfants, tissus, livres…

Le niveau -1 accueillera des stands sur l’alimentation et les arts de la table, la pâtisserie, le thé, le saké, les épices et la poterie, mais aussi un espace consacré au voyage « Mura-tabi Kyushu », où un groupe de petits fermiers et pêcheurs originaires de la région de Kyushu présentera des idées de voyages autour du tourisme rural, avec des démonstrations et dégustations de produits locaux.

À ce même niveau, des ateliers de création seront animés par des créateurs et des artistes sur des sujets variés : fabrication de noeuds papillon et boutons en tissus de bordures de tatami, d’un bracelet réalisé en tressage traditionnel kumihimo,
d’objets de décoration en papier et de pinces à linge en tissu en forme d’animaux.

La programmation détaillée des ateliers de création et des exposants figure sur le site : www.jipango.com

< Le Salon Idées Japon est organisé par l’association Jipango qui fête ses 20 ans cette année, en partenariat avec le journal Idées Japon www.ideesjapon.com >

12 ateliers célèbrent le printemps à l’ESPACE DENSAN du 3 avril au 31 mai 2018

« 12 ateliers célèbrent le printemps à l’ESPACE DENSAN » du 3 avril au 31 mai 2018 au 8 bis rue Villedo 75001.

A l’occasion de cet événement, 12 ateliers présenteront leurs créations chacun dans leur domaine particulier, selon un savoir-faire transmis par les maîtres-artisans de génération en génération et remis au goût du jour pour les adapter au style de vie contemporain :

– Atelier HIRADO KOHSYO DANEMON KILN : vase en porcelaine de style Mikawachi-yaki
– Atelier WATABUN : cravates et pochettes 100% soie
– Atelier URUSHI ART HARIYA : bijoux en laque, nacre et poudre d’or pour femmes et hommes
– Atelier FUTABA-EN : porte-monnaie et pochettes
– Atelier MONUMENTUM FACTOR ORII : objets colorés en cuivre et en laiton
– Atelier YUUYUUSYA ARAKO : céramique de Mino
– Atelier KAMAKURABORI SANSUIDO : plateaux en bois sculpté et laqué
– Atelier KOUSEIDO : sous-verres dorés à la feuille et tables d’appoint
– Atelier HIROSHIMA ARTIST BRUSH : pinceaux de maquillage
– Atelier SAKAI TEXTILE : tissus 100 % soie
– Atelier CHUSHIN KOBO : théières en fonte
– Atelier KYOTO SHIBORI BIKYO : créations textiles en Shibori

Voir le site : www.espacedensan.com

DENSAN est le label du savoir-faire artisanal japonais d’excellence, qui bénéficie du soutien du METI (Ministère de l’Economie, du Commerce et de l’Industrie au Japon) ; ouvert de façon permanente dans le quartier de l’Opéra depuis octobre 2016, l’ESPACE DENSAN fait connaître à Paris la richesse des nombreuses créations d’excellence de l’artisanat japonais sélectionnées par DENSAN et le METI.

A Tokyo, l’association DENSAN fondée en 1975 dispose d’un espace d’exposition, le « Japan Traditional Crafts Aoyama Square ».

En 2018, le METI a effectué une sélection sur tout l’archipel pour désigner 230 catégories d’objets parmi des milliers, répondant à de rigoureux critères d’exigence : utilisation dans la vie quotidienne, fabrication à la main selon des techniques traditionnelles et des matériaux restés inchangés depuis au moins 100 ans.
Catégories d’objets : papier washi fait à la main, tissus, objets en métal, objets en verre, céramiques, objets en bois et en bambou, laques, objets pour l’écriture…

L’ESPACE DENSAN en est la vitrine destinée au grand public comme aux professionnels, afin de promouvoir le travail des artisans japonais qui souhaitent se faire connaître à l’étranger, en bénéficiant du label DENSAN qui représente « l’artisanat japonais à travers son histoire, son raffinement et son originalité, mêlant esthétisme et fonctionnalité ».

Durant les événements DENSAN, les créations présentées sont renouvelées régulièrement et des artisans viennent spécialement du Japon pour partager leur savoir-faire sur un thème particulier en lien avec leurs pratiques.
Une occasion unique pour le public parisien de venir découvrir toute la richesse de l’artisanat nippon auprès des artisans japonais durant leurs workshops, durant lesquels ils expliquent leurs savoir-faire pratiqués depuis des siècles dans leurs régions et qu’ils appliquent avec virtuosité à la vie moderne (démonstrations à l’ESPACE DENSAN avec accès au public sur réservation).