La patrouille du policier

Depuis l’incident relaté dans le dernier biller, notre sympathique policier effectue régulièrement des patrouilles, généralement vers 2h du matin et laisse un mot dans notre boîte aux lettres. La semaine dernière, nous y avons trouvé le même modèle que la première fois et ce matin, c’est un nouveau type de papier qui, en plus de nous informer du passage du policier, nous met en garde contre des escroqueries consistant à demander des virements bancaires pour diverses raisons, fausses, bien entendu.

patrouille police avril 2008

Virement bancaire depuis le Japon

mitsubishi_ufj_tokyo.jpgCe matin, je vais à la banque (MUFJT) pour faire un virement d’un montant de 330 euros à un prestataire de services en France. Au guichet, on me présente ce formulaire et on me donne plein d’explications très détaillées sur les rubriques à renseigner. Sympa! Mais… 1er problème: Il faut revenir après 11h car on n’a pas encore les taux de change (pour un envoi en euros). Hum… je me dis qu’ils n’ont pas l’air très motivés… 2e problème: le prix! On me dit que ça coûte 4000 yens (26 euros) quel que soit le montant à envoyer. Alors là, je suis sûr qu’ils n’ont pas envie de bosser, ou en tout cas pas trop mais par contre qu’ils sont très motivés pour pomper un maximum de fric aux clients. Je leur ai donc dit que je ne paierai JAMAIS une telle somme pour un envoi d’argent. Ce à quoi le responsable que j’avais fait appeler m’a dit que les autres clients (mais qui donc?) payaient et qu’il n’y avait pas de problèmes! Avez-vous déjà eu des expériences comme celle-là? Que conseilleriez-vous? Voir le sondage dans la colonne de gauche sur le site de france-japon.net. (sondage actuellement désactivé)