Passeport biométrique : les pièces qu’on pourrait ne pas fournir pour l’obtenir

Oh purée! Ce serait si simple si nos braves fonctionnaires pouvaient tout faire à partir des données en leur possession sur leur magnifique ordinateur.
Voici ce qu’on nous demande pour obtenir un passeport biométrique. Notez bien que ce n’est pas une critique de l’administration de l’ambassade de France à Tokyo. C’est une remarque générale en vue de l’amélioration du service grâce à l’informatique.

Pièces justificatives à fournir :
– copie intégrale (ou extrait avec filiation) de votre acte de naissance (à réclamer à votre mairie de naissance ou, si vous êtes né à l’étranger, au Service Central de l’état civil à Nantes) ;
L’ambassade a les coordonnées de la mairie de mon lieu de naissance. Ça devrait pouvoir être automatisé. Bon, c’est sûrement pour protéger nos données personnelles (pour qu’on les donne nous-mêmes bien qu’elles soient déjà « données »).
– preuve de nationalité française ;
La preuve, elle est dans l’acte de naissance, hein? Rassurez-moi… Et expliquez-moi si j’ai raté un épisode…
– justificatif de domicile (carte d’inscription consulaire, etc.) ;
Ça, ils (l’ambassade) l’ont aussi. Je suis inscrit au service consulaire et mes données sont à jour.
– ancien passeport, ou déclaration de perte ou de vol établie par un commissariat japonais ;
Bon, je l’ai. Facile!
– si le demandeur est mineur : • le livret de famille • la copie intégrale du jugement de divorce attribuant l’autorité parentale (le cas échéant)
Tiens, tiens… au Japon, justement l’autorité parentale n’est attribuée qu’à un seul des parents (la mère, dans 99,99% des cas). Impossible donc pour le parent privé de son enfant de demander un passeport?? Faut croire que oui. Même en cas d’enlèvement parental par le parent japonais?

On nous écrit aussi :
« Pour gagner du temps (sic!) au moment de la formulation de la demande de passeport, assurez-vous au préalable que votre dossier d’inscription au Registre des Français établis hors de France soit bien à jour et contienne l’ensemble des informations suivantes pour chacun des membres français de votre famille : état civil, taille, couleur des yeux, adresse de votre domicile, coordonnées téléphoniques et de messagerie électronique. »
M… faut que JE vérifie… ?? Faut que j’y aille?? C’est quoi « au préalable »? Je vais me renseigner… Dommage, ça va leur faire perdre un peu de temps.

Bon, faut pas se plaindre, on est des grands privilégiés, nous les Français du Japon, car certains Africains, les Ivoiriens -pour ne citer que cet exemple- sont carrément obligés d’aller dans un autre pays (la Chine) pour faire leur demande.
passeport_biometrique.jpg

Toutes ces infos sont sur le site de l’Ambassade de France au Japon.
http://ambafrance-jp.org/article.php3?id_article=405

Passeport biométrique

A partir du 24 juin 2009, le passeport biométrique sera le seul modèle délivré à tout demandeur de passeport. Les passeports du type précédent peuvent être utilisés jusqu’à leur fin de validité.

La mise en place du passeport biométrique s’accompagne de recueil de données qui nécessite un temps d’instruction plus important. Pour cette raison, il vous est demandé de prendre rendez-vous par téléphone ou par messagerie électronique selon les modalités suivantes :

Par téléphone :

du lundi au jeudi de 14h à 18h

Eric HIESTAND : (03)5798 – 6088 Hoang-Mai LE : (03) 5798- 6087

Par messagerie électronique :

[email protected], [email protected]

Double comparution : La nécessité de prendre des empreintes digitales au moment de la formulation de la demande et au moment du retrait du passeport, à des fins sécuritaires, implique la double comparution de l’usager. Dès lors, aucune demande ne pourra être traitée par courrier ou par procuration et aucune dérogation ne peut être envisagée.

NB : La présence des enfants de moins de six ans n’est pas nécessaire au moment du dépôt de la demande, si les parents fournissent une photographie aux normes exigées. En revanche, leur présence sera indispensable lors de la remise du passeport.

Important : Pour gagner du temps au moment de la formulation de la demande de passeport, assurez-vous au préalable que votre dossier d’inscription au Registre des Français établis hors de France soit bien à jour et contienne l’ensemble des informations suivantes pour chacun des membres français de votre famille : état civil, taille, couleur des yeux, adresse de votre domicile, coordonnées téléphoniques et de messagerie électronique.

Pièces justificatives à fournir :

– copie intégrale (ou extrait avec filiation) de votre acte de naissance (à réclamer à votre mairie de naissance ou, si vous êtes né à l’étranger, au Service Central de l’état civil à Nantes) ;
– preuve de nationalité française ;
– justificatif de domicile (carte d’inscription consulaire, etc.) ;
– ancien passeport, ou déclaration de perte ou de vol établie par un commissariat japonais ;
– si le demandeur est mineur : • le livret de famille • la copie intégrale du jugement de divorce attribuant l’autorité parentale (le cas échéant)

Droits de chancellerie

Passeport pour majeur :
– l’équivalent en yens de 89 € avec prise de photographie numérique au guichet ; 88 € si la photographie d’identité (conforme aux normes exigées) est fournie par le demandeur ;

Passeport pour mineur jusqu’à 15 ans :
– l’équivalent en yens de 20 € avec prise de photographie numérique au guichet ; 19 € si la photographie d’identité (conforme aux normes exigées) est fournie par le demandeur ;
– Passeport pour au-delà de 15 ans :
– l’équivalent en yens de 45 € avec prise de photographie numérique au guichet ; 44 € si la photographie d’identité (conforme aux normes exigées) est fournie par le demandeur ;
JPEG – 20.6 ko
Passeport biométrique
JPEG – 56.5 ko
Passeport biométrique

En cas de renouvellement : En sus des pièces ci-dessus, présenter également l’ancien passeport.

En cas de pages épuisées : Il faut procéder au renouvellement du passeport. Ce renouvellement sera effectué à titre gratuit jusqu’à la date d’expiration de l’ancien passeport. Le rajout de pages est impossible.

En cas de perte ou de vol : Veuillez présenter le procès verbal de la déclaration de perte ou vol établi par l’autorité de police locale, ainsi que la photocopie du passeport si vous en disposez.

NB : les pièces ci-dessus doivent être présentées en original et celles qui restent en la possession du demandeur (pièce d’identité, justificatif de domicile, justificatif de nationalité française) doivent être accompagnées d’une photocopie.

Les demandes d’acte de naissance peuvent être effectuées par Internet : http://service-public.fr/ ou https://www.actes-etat-civil.fr, ou le site de votre mairie de naissance en cas de naissance en France ; http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/les-francais- etranger_1296/vos-droits-demarches_1395/etat-civil_1399/ demarches-relatives-aux-actes-etat-civil_13108/delivrance- un-acte-etat-civil_28609.html, en cas de naissance à l’étranger.

Nouvelles vidéos en ligne (comité sécurité, séismes au Japon)

Un peu de redondance ne nuit pas. De nouvelles vidéos ont été mises en ligne ici : http://vimeo.com/francejapon/videos.
Elles ont aussi été intégrées dans cet article du portail :
http://france-japon.net/2008/11/16/comite-securite-de-lambassade-de-france-du-15-novembre-2008/
Le manque de place sur mon compte vimeo m’empêche pour l’instant d’ajouter les autres. Ce sera fait d’ici la fin de la semaine.
Il y a d’autres vidéos variées du Japon (22 pour le moment) à voir sur vimeo.com.

Bernard Kouchner et Philippe Troussier

Jeudi dernier, réception à l’ambassade pour la cérémonie de pose de la première pierre du nouveau bâtiment. On nous dit que le montage financier est novateur mais il semble bien que les Canadiens nous aient précédés… Enfin, je n’ai pas le temps de vérifier cela et il n’en reste pas moins que le fait que la construction de la nouvelle ambassade ne coûtera pas un sou au contribuable est une excellente chose!

Le montage retenu pour la construction de la nouvelle ambassade est une formule innovante de partenariat avec le secteur privé, une première pour les opérations immobilières de l’Etat à l’étranger. L’Etat français loue une partie de son terrain (4.500 m², soit moins d’un cinquième de la superficie totale) pendant une période de 53 ans au consortium MiNTAK, sur lequel ce dernier peut construire et commercialiser un immeuble résidentiel de standing.
En contrepartie, le consortium doit concevoir, construire et aménager une nouvelle ambassade, et s’occuper de l’entretien et de la maintenance pendant 15 ans. Le consortium MiNTAK réalisera par ailleurs dans le cadre de cette opération des travaux de rénovation sur une partie du parc immobilier de l’Etat français au Japon.
Cette opération est réalisée à coût nul pour l’Etat français. Pour le consortium MiNTAK, le budget du projet s’élève à 20 milliards de yens environ (hors frais de gestion et de commercialisation).
Voir les détails sur le site de l’ambassade

Outre Bernard Kouchner, dont je suis un admirateur depuis le début de la fondation de Médecins Sans Frontières, et un certain nombre de personnalités et d’amis, j’ai pu y rencontrer Philippe Troussier, l’ancien entraîneur de l’équipe nationale de football du Japon. Il s’occupe actuellement d’une équipe de football d’Okinawa, le FC Ryukyu.
Voici l’amusant autographe, en forme de conseils statégiques à une équipe qu’il a bien voulu me donner.

Réception à l’ambassade

Un petit mot pour parler de la réception organisée en l’honneur des participants aux congrès de la SJDF et de la SJLLF par notre ambassadeur, Gildas Le Lidec, qui a prononcé un discours proposant un renouveau des relations franco-japonaises dans lesquelles l’enseignement du français et des disciplines connexes n’est pas oublié. Qu’il soit remercié pour avoir remis en place cette réception qui avait été supprimée -grave erreur stratégique pour les relations franco-japonaises- par son prédécesseur. À l’écoute de tous, très motivé et plein d’humour, Gildas Lelidec a été hautement apprécié par l’ensemble des participants.

Richard Delrieu nous a fait l’honneur et le plaisir de nous jouer quelques morceaux -dont un de sa composition- sur le piano de la résidence, nous permettant de terminer cette très sympathique soirée sur une touche musicale de haut niveau.

Comité de sécurité de l’Ambassade de France à Tokyo

lunettes3gLe samedi 27 mai, une réunion du comité de sécurité de l’Ambassade de France au Japon a eu lieu avec les représentants des îlots au Centre de Prévention des sapeurs-pompiers de Ikebukuro. Programme: – Point de la situation par les services consulaires. – Intervention du directeur du Centre. – Échange d’informations. – Simulation sismique. – Simulation d’évacuation d’une zone enfumée. – Projection d’un film en 3 dimensions sur la prévention des séismes. (avec les lunettes!) Pour vous informer plus en détail, consultez ces 2 sites: – Sécurité – Urgence – Séismes sur le site de l’Ambassade. – http://forum.urgences-tokyo.com/ (site élaboré par Thierry Consigny) Enfin, je vous propose de continuer l’échange d’informations sur le forum ICI.