La crise ne touche pas tout le monde et ceux qui ne sont pas touchés s’en foutent pas mal!

La soi-disant « Association des Français du Japon » qui n’est en fait – et n’a toujours été- QUE l’Association des expats à gros salaires de Tokyo (comprenez minimum 1500000 yens/mois, logement compris, c’est à dire environ 8% seulement de la communauté française du Japon), organise une fête intitulée « Tokyo sur Marne », « Gala de la crise ». Pour plus de renseignements, voir le site de l’AFJ.
Ceux dans la communauté qui ont des difficultés grandissantes dues à la crise seront ravis de l’apprendre, comme ils seront ravis de débourser 10000 yens pour cet événement.
Décidément, l’AFJ, c’est vraiment le comité des fêtes! L’inénarrable association s’enfonce encore un peu plus… dans son ignorance crasse de la grande majorité de la communauté française du Japon, de ses soucis et de ses besoins et « l’excellent » ambassadeur lui emboîte le pas puisque c’est « sous son patronage » que la fête est organisée.
Merci de faire oublier la crise! Il suffisait de faire une fête!
Au fait, la caisse de secours de l’AFJ (plus de 10 millions de yens!), elle va servir pendant la crise?