L’INALCO ou Langues O’ – Département Langue et Civilisation du Japon

girouette.gifL’INALCO (site officiel) est l’acronyme d’Institut NAtional des Langues et Civilisations Orientales. C’est une institution vénérable puisqu’elle a a été créée en 1795 mais a incorporé des sections existant déjà depuis 1669.
Voici ce que nous en dit Wikipédia à la page qui lui est dédiée :
« L’École spéciale des Langues orientales a été créée, notamment sous l’impulsion de Lakanal, par la Convention nationale (décret-loi du 10 germinal an III / 30 mars 1795).
Elle a ouvert ses portes dans l’enceinte de la Bibliothèque nationale à Paris rue Neuve-des-Petits-Champs, avec pour mission d’enseigner des langues orientales vivantes « d’une utilité reconnue pour la politique et le commerce ». Les premières langues enseignées furent l’arabe « littéraire et vulgaire », le turc et le tatar de Crimée, le persan et le malais.
Elle s’agrandit régulièrement au cours du XIXe siècle, ajoutant des langues nouvelles et incorporant l’École des Jeunes de langues instituée par Colbert en 1669 pour former des interprètes pour les langues du Levant.
En 1874, l’École s’installe dans un hôtel particulier situé au coin de la Rue des Saints-Pères et de la Rue de Lille. »

La section de japonais a bien évolué depuis les années 80… À l’époque, il n’y avait que 4 sections : littérature japonaise, interprétariat et traduction, relations internationales et le CPEI (Centre de Préparation aux Échanges Internationaux).
Voici un extrait du site officiel à la rubrique « langue japonaise » :
« Le nombre des étudiants de japonais a considérablement augmenté depuis la fin des années 1970 jusqu’à atteindre, tous niveaux confondus, plus de 1500 inscrits au début des années 1990. En 2003, plus de 900 étudiants étaient enregistrés en 1ère année, ce qui conduisit à instaurer une limitation provisoire du nombre des inscriptions.
Une mention de Master « études japonaises » est proposée depuis la rentrée 2006, cohabilitée avec l’Université Paris 7. Ceci constitue la plus importante formation de ce type en Europe.
En termes de nombre d’étudiants et d’enseignants, la formation en japonais de l’INALCO est la plus importante non seulement en France mais aussi en Europe. Même en termes de diplômés, le flux reste supérieur à celui de la SOAS à Londres. »

Voir les informations sur le département Langue et Civilisation du Japon

Le travail dominical : mini comparaison France et Japon

Le secrétaire d’Etat chargé de l’industrie et de la consommation, Luc Chatel, affirme que le travail le dimanche est de nature à favoriser la croissance : « Partout où les magasins ouvrent le septième jour, l’activité a été favorisée. Le commerce du dimanche, c’est des emplois et de la croissance! », affirme-t-il dans les colonnes du JDD.
Amusant, vu du Japon, cet article du Monde et le débat autour du travail dominical.
Ici, au Japon, la question ne se pose pas. La plupart des commerces sont ouverts le samedi et le dimanche (Voir par exemple ICI). Ils ont quand même un jour (un seul!) de fermeture par semaine mais parfois même pas. Et, bien sûr, ils génèrent ainsi une part importante de leur chiffre d’affaires. En effet, les gens qui sont en congé le samedi et le dimanche en profitent pour faire leurs courses.
Luc Chatel, a donc raison d’affirmer que le travail le dimanche est de nature à favoriser la croissance.

Allez au service des urgences dans la nuit si vous toussez !

Voilà une histoire qui va plaire à mon ami Cable
Je reviens de chez mon médecin traitant qui m’a prescrit il y a quelques jours des antibiotiques et un anti-tussif. Lorsque je lui ai dit que des quintes de toux me réveillaient chaque nuit à une heure du matin, et me tenaient éveillé plus d’une heure et demie avec des douleurs incroyables, il s’est mis à rire en me disant qu’il ne pouvait pas me donner plus de médicaments… Il doit penser que ça m’amuse de lui demander un traitement… 🙁 Je lui ai dit que pour arrêter les crises, je prenais ma dose de médicaments du matin en avance mais il m’a répondu qu’il ne fallait pas, que devais être « patient » (我慢する, la phrase « qui tue » car elle ne tient pas compte des différences personnelles face à la douleur) , et puis, je suis déjà « patient » puisque je suis malade… Je lui ai alors demandé ce qu’il fallait faire lorsque les crises survenaient. Réponse : « Si vous revenez au cabinet, on vous fera une radio. Mais s’il n’y a pas d’anomalie, je ne pourrai pas vous donner de médicaments supplémentaires ».
Bref, le dialogue de sourd. Et d’ajouter: « En cas de crise dans la nuit, allez au service des urgences ». Et bien sûr, dans ce genre de cas, le personnel dudit service des urgence vous demande pourquoi vous ne vous êtes pas fait soigner dans la journée et que votre cas ne justifie pas d’une consultation nocturne, et vous soigne finalement en faisant la gueule. Dans certains hôpitaux, on vous engueule presque. Et dans d’autres, on refuse même carrément de vous soigner. Certains cas de malades décédés suite à un refus d’hospitalisation par des services d’urgences ont d’ailleurs récemment défrayé la chronique au Japon.
Il faut d’ailleurs savoir que pour avoir une consultation au service des urgences, il est nécessaire de téléphoner au préalable! Un jour, ou plutôt une nuit, je m’étais pointé sans avoir prévenu et ils ne voulaient pas s’occuper de moi. J’avais menacé de faire un esclandre et finalement, ils avaient trouvé le temps de m’examiner…
Une autre fois, ma fille avait presque 41 de fièvre. Nous avions appelé les pompiers qui, après l’avoir examiné sommairement, avaient téléphoné au service des urgences pour savoir s’ils pouvaient la recevoir. Ce système est sûrement fait pour éviter un engorgement des urgences mais il n’est pas normal que les malades ne soient pas d’abord vus par un médecin qui décidera ou non d’envoyer le malade ailleurs si son état le permet. Il est en effet facile de se tromper de diagnostic par téléphone et si le malade décède, comme je le disais plus haut, c’est la faute à personne…

Tenue d’été : Cool ! Mais… biz!

Nous venons de recevoir notre note de service habituelle en cette saison nous informant de la tenue à adopter sur le campus entre le 2 juin et le 12 septembre.
Beaucoup d’entreprises s’alignent sur ce type de règlement et j’ai pensé qu’il serait peut-être utile à ceux qui veulent travailler au Japon de savoir de quoi il retourne sur le plan vestimentaire…
Par contre, j’ai la flemme et surtout je manque de temps pour le traduire intégralement maintenant. Je le ferai plus tard… peut-être. En attendant, voici quelques extraits.

XXX…は、地球温暖化対策として「チームマイナス6%」に参加しています。CO2削減のため、冷房の温度を28度に設定致します。Pour réduire les émissions de CO2, nous réglons les climatiseurs sur 28 degrés.
それにともなう服装については、下記のとおりとさせていただきますので、ご対応いただきますよう、よろしくお願い申し上げます。
なお、ジーンズでの出勤は、学生への指導上、好ましくない為、理由の如何に関わらず、いかなる場合も不可と致しますので厳守してください。Le port de jeans est interdit en toute circonstance.
学生・生徒・児童・幼児に対して、はずかしい服装にならないようお願い致します。

1.実施期間:6月2日(月)~9月13日(土)

2.大学・短大教員 Pour les enseignants

男性:授業中はネクタイを着用してください。ただし、上着は着用しなくても可と致します。また、研究室ではノネクタイも可と致します。Le port de la cravate pour les enseignants est de rigueur pendant les cours. L’absence de cravate est tolérée dans les bureaux.
ただし、来客時には失礼のないようにネクタイ、上着着用で対応してください。Toutefois, si vous devez recevoir des visiteurs, le port de la cravate et de la veste sont requis.女性:男性に準じてください
Pour leur tenue, les femmes doivent s’aligner sur les hommes.
Continuer la lecture de Tenue d’été : Cool ! Mais… biz!

Les vélos interdits au parc de Ueno

Aucun endroit n’est prévu au parc de Ueno pour garer son vélo! Il semble qu’il y ait une certaine tolérance mais jusqu’à quand? Lorsque j’ai demandé au poste de police, un agent m’a gentiment indiqué un parc à vélos assez éloigné et payant, près de l’étang de Shinobazu!
L’évolution de la société japonaise par rapport aux vélos me semble être l’antithèse de ce qu’on peut voir à Paris et dans plusieurs villes de France où ce moyen de locomotion se voit reconnaître une place de plus en plus grande.
C’est étrange de voir des investissements de plusieurs milliards pour construire des parc de stationnement pour voitures, souterrains ou autres, et de constater dans le même temps que pratiquement rien n’est fait pour faciliter la circulation et le stationnement gratuits des vélos.
Moi, j’estime qu’on devrait me payer lorsque je circule à vélo car j’évite ainsi de polluer le Japon et la planète!

Arrivée d’un train en gare de Shinjuku: 8h30


Arrivée d’un train en gare de Shinjuku 2 from Christian Bouthier on Vimeo.

De passage à Shinjuku ce matin vers 8h30, je n’ai pas pu m’empêcher de filmer l’arrivée d’un train en pensant au célèbre film « L’Arrivée d’un train en gare de La Ciotat », filmé par les frères Lumière en 1895.
Savez-vous pourquoi il ne sort que des femmes du premier wagon?

La patrouille du policier

Depuis l’incident relaté dans le dernier biller, notre sympathique policier effectue régulièrement des patrouilles, généralement vers 2h du matin et laisse un mot dans notre boîte aux lettres. La semaine dernière, nous y avons trouvé le même modèle que la première fois et ce matin, c’est un nouveau type de papier qui, en plus de nous informer du passage du policier, nous met en garde contre des escroqueries consistant à demander des virements bancaires pour diverses raisons, fausses, bien entendu.

patrouille police avril 2008

Le Musée des Sciences Naturelles de Ueno (Tokyo)

Visite au magnifique Musée des Sciences Naturelles de Ueno aujourd’hui…

Je demande à l’accueil quel genre de réduction il y a. Réponse: « Il y a seulement des réductions pour les groupes et les étudiants. » J’avise alors une affiche jaune juste à côté des distributeurs de tickets qui indique « cartes d’abonnement » (リピーターズパス). Bon…

« Ça coûte combien?
– 1000 yens, monsieur »

Eh ben, voilà, il fallait le dire tout de suite! Donc, vous avez bien lu, pour 1000 yens, on peut visiter ce musée autant de fois qu’on veut pendant un an!

Renseignements (en anglais) : http://www.kahaku.go.jp/english/visitor_info/ueno/

Le tarif indiqué ci-dessus ne figure pas sur leur site web. Fermeture le lundi.

Kintarô ame ou l’uniformisation de la société

L’autre jour, dans un de ses discours, mon patron nous a annoncé, très sérieux, qu’il « souhaitait que tous les profs de l’établissement deviennent comme des ‘kintarô ame’ « .

Le « kintarô ame » (金太郎飴) est une confiserie cylindrique conçue de telle manière que, où qu’on la coupe, on obtienne la même motif, à savoir la tête du célèbre personnage Kintarô. C’est une référence célèbre utilisée lorsqu’on veut évoquer l’uniformité de quelque chose ou des gens.

Il n’a pas donné de détails sur ce qu’il attendait de nous exactement mais je sais déjà qu’il souhaite que nous portions tous un costume et une cravate (même l’été) ! Pour le reste, je suis dans l’expectative…

kintaro

La confiserie Kintarô ame

kintaro ame