Plus jamais de bail non-renouvable!

J’ai un bail de 3 ans qui arrive à expiration prochainement. La propriétaire veut bien que je continue à habiter la maison mais à condition que soit signé un nouveau contrat avec le paiement de 2 mois de « reikin », « l’argent de remerciement ». Mais remerciement de quoi? De rien! Elle n’a jamais rien fait qui mérite le paiement d’une somme équivalant à 2 mois de loyer! Se fout du monde!
Au contraire, la soeur de la propriétaire qui habite à côté nous a bien emm… avec sa chienne qui aboie tout le temps et fait des crises durant parfois jusqu’à une heure. Et lorsque nous lui avons fait remarquer, elle a pris un air faussement contrit pour nous dire que cela la stressait, elle et sa famille! Ce qui veut dire qu’elle a inversé les rôles. La fauteuse de trouble, c’est elle, et elle a essayé de me faire passer pour un persécuteur! Un comble!
Bref, ces gens sont des malappris. En 26 ans de Japon, je n’ai jamais rencontré de tels hypocrites, des gens ayant autant l’appât du gain. J’ai toujours eu de très bons rapports et avec les propriétaires et avec les agences avec lesquels il y a toujours eu un véritable dialogue.
Leur système, c’est d’utiliser des « locataires jetables ». Ils s’en foutent de changer tous les trois ans et de laisser les gens déménager, avec tous les frais que cela peut entraîner!
En proposant des bails de 3 ans (ou 2 ans) non-renouvelables (定期借家, teiki shakka), ils se disent qu’ils vont trouver de nouveaux pigeons prêts à payer 2 mois de reikin à chaque fois. Soit! Je leur souhaite donc de ne pas trouver de nouveaux locataires! Ils ne l’auront pas volé! S’ils ne retrouvent pas de locataire dans les 3 mois, ils auront déjà perdu un mois de loyer…
Et s’ils en retrouvent un, eh bien, je le plains car il va se farcir les crises d’aboiement de la chienne.
Donc, attention, ne signez de vrai-faux-bail-non-renouvelable! On vous demandera de repartir à zéro, ou plus exactement de payer le reikin (pas égal à zéro!) si vous voulez prolonger.
Ah, j’oubliais… L’agence aussi se prend un mois de loyer de commission au passage. C’est du vol, juste pour écrire (recopier) un bout de papier!
Voyons ce que va donner cette crise économique en 2009 et quelles seront ses répercussions sur l’immobilier locatif… Ça risque d’être assez saignant.
L’agence à éviter : Mitsui Rehouse, une grosse boîte sans aucune humanité et dont la devise est sans doute : « Les affaires, sont les affaires! »
Si certains d’entre vous souhaitent habiter dans le quartier de Nippori, une maison va se libérer le 5 février! Je me ferai un plaisir de leur donner les coordonnées de l’agence.

Gag au pressing

reduction-pressing.jpg

J’apporte régulièrement des chemises à mon teinturier qui me donne à chaque fois des bons de réduction à valoir sur un prochain nettoyage, à raison d’un bon de 50 yens par tranche de 500 yens payée.
En principe, lorsqu’on utilise lesdits bons pour régler un achat, de nouveaux bons ne sont pas attribués, ce qui est logique.
Mais aujourd’hui, j’en avais pour 5000 yens de linge (on règle d’avance) et j’avais pour 2250 yens en bons. Lorsque le teinturier m’a dit qu’il ne pouvait pas me donner des bons pour les 2750 yens que je m’apprêtais à régler en liquide, je lui ai répondu :
« Ça ne fait rien, alors, je ne dépose que pour 2250 yens de marchandise que je vous règle avec les bons. Le reste du linge, je vous le rapporterai plus tard, comme ça vous me donnerez les bons, n’est-ce pas?
– Oui, d’accord, me répond-il.
– Vous voyez bien que votre système n’est pas logique, lui dis-je. Si je vous donne tout mon linge d’un coup, vous ne me donnez pas de bons, alors que si je l’apporte en deux fois, vous m’en donnez!
On a commencé à se marrer tous les deux… c’est un papy très gentil et sympa.
– Alors qu’est-ce que vous faites, vous remportez ces chemises? me demande-t-il.
– Oui, c’est ça, je les remporte, je vais faire trois pas dans la rue et je reviens tout de suite! Vous me donnerez mes bons, hein?
– Oui, oui! dit-il, écroulé de rire.
– Alors, vous voyez, autant me les donner tout de suite! C’est pas logique votre truc! J’ai qu’à faire semblant d’aller faire un tour pour les obtenir!
On a continué à se bidonner, il a fait son calcul et m’a donné les bons correspondant aux linge restant! 😀