De nombreux habitants d’Okinawa se plaignent de la délinquance, du bruit et de la pollution liés selon eux aux bases

Lu dans l’Express (ici) : De nombreux habitants d’Okinawa se plaignent de la délinquance, du bruit et de la pollution liés selon eux aux bases.

On les croit ! (ironie) Le Japon est un pays très bruyant, très pollué et peu de Japonais s’en plaignent. Et puis, les Japonais sont aussi des délinquants…
Pourtant, depuis quelques années, on a l’impression en lisant la presse qu’il n’y a de délinquance qu’américaine à Okinawa. Tout comme, toujours d’après les médias, on a parfois l’impression que la délinquance n’est que due aux étrangers au Japon en général.
Bref, ces soi-disant arguments contre les bases américaines ne sont qu’un prétexte pour rejeter les Américains! Ça crève les yeux.
Ceci dit, ça fait un bail qu’ils sont là… Qui va les remplacer? Les Japonais eux-mêmes ou… les Chinois?
Je le disais déjà dans les années 80 : « Je partirai du Japon avec le dernier soldat américain. » Et même peut-être avant.

3 réflexions au sujet de « De nombreux habitants d’Okinawa se plaignent de la délinquance, du bruit et de la pollution liés selon eux aux bases »

  1. Tu ne t’emballerais pas un peu en affirmant que tu partirais avec le dernier soldat américain?
    Pour la délinquance mise en relation avec la présence des étrangers, je ne connais pas bien le sujet. Peut-être qu’avec l’augmentation de nombre d’étrangers sur le territoire japonais, certains sont effrayés et ont une réaction de rejet, comme ça se passe dans beaucoup de pays quand des nouveaux débarquent…une hypothèse.

  2. En effet, j’adhère à ton point de vue…Au Japon, la peur de l’autre et en particulier celle de l’étranger est palpable. Les chinois aujourd’hui sont particulièrement visés et son lot de clichés et de stéréotypes ne font qu’aggraver l’idée qu’il existe une correlation forte entre l’étranger et la délinquance.

Laisser un commentaire