Haute technologie japonaise : mauvaises comparaisons !

Ils sont comiques, ces Japonais! Quand on visite la Tour de Tokyo, on peut lire sur les dépliants qu’elle est plus haute que la Tour Eiffel. C’est vrai, mais c’est surtout l’antenne qui est plus haute. Et ne parlons pas de la technologie des alliages qui était déjà très différente plus de 50 ans après celle utilisée pour la construction de la française! Bref, on ne peut pas vraiment dire qu’ils aient fait mieux dans ce domaine.
Aujourd’hui, je lis dans la presse que le PDG de la société JR (l’ancienne compagnie nationale de trains japonais) a rappelé que les trains à grande vitesse japonais n’ont pas été impliqués dans un seul accident mortel depuis leur première mise en service en 1964 et que la technologie du Shinkansen est plus économique que ses concurrentes.
Plus économique, peut-être, mais le nombre des accidents mortels, même s’il est vrai, laisse entendre que le Shinkanse est plus sûr que ses concurrents alors que le TGV, pour n’en citer qu’un, peut circuler sur l’ensemble du réseau français « ordinaire » et une partie du réseau européen. « Ordinaire » veut dire ici qu’il ne s’agit pas du réseau à grande vitesse bénéficiant de l’encadrement de clôtures assez élevées. Le Shinkansen, lui, circule entre « deux murs ». Comparons ce qui est comparable, M. le PDG! Cet argument, vous nous le ressortez à chaque nouveau marché potentiel.
Un point positif pour le Shinkansen : il est propre! Parce que le TGV… (voir ici) Oh, on me dira que je suis mal tombé… Mais de toute façon, là, nous ne parlons plus de technologie!
On souhaite bonne chance au Shinkansen malgré les « vraies » déclarations de son PDG et aussi bonne chance au TGV ! Qui emportera le marché? Y aura-t-il un 3e larron? La bataille de pots de vin aura-t-elle lieu?

10 réflexions au sujet de « Haute technologie japonaise : mauvaises comparaisons ! »

  1. je n’ai pas vu de mur, et biensur qu’il peut circuler sur le reseau ordinaire. c’est quoi cette histoire?

  2. Non le shinkansen ne peux pas circuler sur le réseau ordinaire, il possède son propre réseau de lignes dédiées. D’ou son nom, qui avant d’être le nom du train, est le nom des voies de chemin de fer sur lesquels il circule…

    Et a ce que j’en ai vu, il est pas forcément entre des murs en effet, il est sur un viaduc…

  3. @ Mark

    Oui, vous avez raison, il n’y a pas de « murs » réels, c’était une image. Il ne circule QUE sur des lignes dédiées, comme l’a bien dit Luinil, avec de part et d’autre des grillages assez élevés et PARTOUT, c’est à dire sur toute la ligne (les lignes).

  4. Pour les tours, les antennes comptent toujours dans la taille de la tour.
    C’est ainsi que de nombreuses tours « trichent » quant à leur hauteur.
    Il en sera de même avec la Liberty Tower a NYC, qui devrait avoir une antenne/aiguille de près de 100 m de haut ou un truc du genre.

  5. Ça fait quand même longtemps que les trains à sustentation magnétique existent mais sur de courtes distances car la construction des voies est très onéreuse. On verra bien si ça évolue et se développe mais je crois que tous les spécialistes sont bien sceptiques.
    En tout cas, sur les rails classiques, c’est une affaire qui roule!

  6. Apparemment, les Franchouillards sont toujours jaloux avec les Nippons. Frustration ou complexe d’infériorité pour un pays qui se targue d’avoir les meilleurs ingénieurs du monde et qui n’est pas capable de fabriquer un APN ? On est bon a fabriquer des saucissons, du bon pinard et d’excellents parfums et dans ces domaines on est plus fort que quiconque !!

  7. Bonjour Bidochon,

    Très amusant! 😀
    Mais, en l’occurrence, il ne s’agit pas de jalousie mais de faits.
    Nous ne parlons pas d’APNs mais de trains. Il ne faudrait pas dérailler! 😉

  8. @at Ave
    Je suppose que vous voulez dire « par temps pluvieux ». Votre information est erronée. Le Shinkansen roule lorsqu’il pleut.

Laisser un commentaire