L’exposition sur le Japonisme au Grand Palais en 1988 (suite)

En regardant le catalogue de l’exposition, j’ai retrouvé la lettre du Professeur Origas qui nous avait invité à participer à la visite dont j’ai parlé dans ce billet.

lettre-origas.jpg

Voici un extrait du catalogue où l’on découvre une vision de la Tour Eiffel « à la japonaise ». On peut y lire que le « livre Les 36 vues de la Tour Eiffel (1888-1902) est conçu comme un hommage aux 36 vues du Mont Fuji de Hokusai ».

36-vues-tour-eiffel.jpg

Cliquez sur les images pour les agrandir

Une réflexion sur « L’exposition sur le Japonisme au Grand Palais en 1988 (suite) »

  1. Le japonisme, il faut le prendre comme exemple (pour les pays en voie de développement ) car, le japon n’a rien comme richesse naturelle, ni gaz, ni pétrole, ni rien d’ailleurs… Et malgré tout c’est une puissance mondial

Laisser un commentaire