L’enfer au milieu des temples, à Tokyo

Le quartier où j’habite, Yanaka/Nishi Nippori est très connu pour ses 70 temples. On l’appelle aussi « la petite Kyoto ». Je vous recommande chaudement sa visite, vous ne serez pas déçus!

Mais pour les livreurs des messageries ou de pizzas, il existe une partie de ce quartier qui est un véritable enfer!

En effet, à l’adresse Nishi Nippori, 3-2-1, on trouve plus d’une cinquantaine de personnes, dans des maisons ou des résidences diverses. Alors quand les livreurs arrivent et qu’ils voient le numéro inscrit sur le portail, ils se disent, c’est bon, j’ai trouvé! Ils sonnent et ils sont tout étonnés de s’entendre dire. « Ce n’est pas ici, regardez plus loin dans la ruelle. » En regardant la maison, d’à côté, même numéro! Et la maison suivante, même numéro! La maison d’après, encore le même numéro! (un peu comme dans le célèbre sketch de Raymond Devos « Sens interdit ») C’est là que ça commence à tourner au cauchemar car en plus les noms ne sont pas toujours marqués sur les boîtes aux lettres!

Les pauvres livreurs doivent donc se taper toute la rue et demander à chaque maison si M. Untel habite bien là…

Il paraît que le problème viendrait d’un des services de la mairie qui n’aurait pas encore fait le travail de modification du cadastre… Et cela fait déjà pas mal d’années que ça dure!

2 réflexions au sujet de « L’enfer au milieu des temples, à Tokyo »

  1. Bonjour,
    En effectuant des recherches sur le net dans le but d’enrichir une étude que je réalise actuellement sur le japon, je suis tombé sur votre site qui s’avère très riche. Je suis actuellement à la recherche de personnes pouvant m’apporter leurs connaissances et leurs témoignages sur le fonctionnement de l’Ecole au Japon, et plus particulièrement de l’éducation physique et du sport. Dans la mesure où vous êtes originaire du pays, seriez-vous disposé à m’apporter quelques renseignements sur le sujet ?
    En vous remerciant cordialement,

    COULLOCH Y.

Laisser un commentaire