Allergie au pollen au Japon : se soigner et guérir

Mise à jour du 23 décembre 2017 : cela fait maintenant 10 ans que je suis le traitement de désensibilisation tous les 3 mois. Je n’ai plus de symptomes ! Ça marche !

Depuis quelques semaines, je suis régulièrement suivi à l’hôpital Kamio, près de la station Shin Ochanomizu (Tokyo) pour une allergie déjà ancienne au pollen de cèdre japonais. C’est une amie qui m’a recommandé cet établissement car un des médecins est le Docteur Saito qui a découvert ce phénomène affectant des dizaines de millions de Japonais.

J’ai commencé un traitement de désensibilisation qui devrait durer 2 à 3 mois et, si je fais partie des 70% du taux de réussite de ces soins, je devrais être débarrassé définitivement des effets de l’allergie. Rendez-vous en février-mars pour les résultats.

Mercredi, juste avant la consultation, j’ai déjeuné avec Emmanuel que je connaissais déjà par son blog et plusieurs réseaux sociaux mais n’avais pas encore rencontré. Je profite de ce petit article pour faire un peu de pub pour le service Actu Japon qu’il a lancé il y a quelques mois. C’est un résumé quotidien en français de l’actualité japonaise envoyé par courriel aux abonnés.

Mise à jour : actu japon est désormais sur Twitter.

4 réflexions au sujet de « Allergie au pollen au Japon : se soigner et guérir »

  1. Depuis quelques temps je n qrrete pas d eternuer. c est pas trop genant mais je n ai pas connu ce genre de chose en france, c est le pollen?

  2. Il y a de fortes chances mais c’est peut-être seulement la pollution. En général, l’allergie frappe les Japonais et les Étrangers ayant vécu longtemps au Japon.

  3. J’ai fait la desensibilisation aux pollen a Montreal, 3 ans a avoir des injections aux semaines/deux semaines/mois …
    Resultat final, c’est assez bon, un ete sans avoir le nez qui explose !

  4. À l’hôpital Kamio, ils disent que la désensibilisation peut se faire en 2 ou 3 mois à raison d’une injection par semaine.

Laisser un commentaire