Événements d’artisanat japonais « DENSAN » du 18 juin au 30 septembre 2019

Voici les prochains événements d’artisanat japonais DENSAN liés à l’exposition « Savoir-faire intemporels de l’artisanat japonais d’excellence » qui a lieu du 18 juin au 30 septembre à l’ESPACE DENSAN – 8 bis rue Villedo Paris 1er.

L’accès aux événements est possible uniquement sur réservation par mail : rsvp@sasenis.com ou par tél. au 01 40 26 66 70.

Trois maîtres artisans viendront du Japon pour des conférences – démonstrations et des ateliers les 21, 22, 28 et 29 juin prochains pour faire connaître leurs savoir-faire qui ont perduré jusqu’à nos jours tout en s’adaptant à la vie actuelle.

< BEPPU TAKEZAIKU : Le jeune artisan prometteur Takayuki Shimizu qui a remporté de grands prix, animera une conférence sur la vannerie de bambou « Beppu Takezaiku », suivie d’un atelier pour la réalisation d’un panier ou de bijoux en bambou. – Vendredi 21 juin à 16h – conférence + workshop panier – Tarif 30 € (en espèces). – Vendredi 21 juin à 18h – conférence + workshop bijoux – Tarif 15 € (en espèces) – Samedi 22 juin à 14h – conférence + workshop panier – Tarif 30 € (en espèces). – Samedi 22 juin à 17h – conférence + démonstration d’une réalisation de vannerie – Mardi 25 juin de 12h à 18h30 – l’artisan réalisera des petites créations non stop (sans conférence) – entrée libre pour le public sans réservation < OWARI BUTSUGU : Le maître artisan Yasuyuki Iwata nous parlera de la fabrication du Sanbou, petite table pour poser les offrandes dans le shintoïsme, suivi de la démonstration d’une création, puis d’un atelier ludique afin de réaliser des dessous de verre ou des créations à l’aide de petites pièces de bois : plusieurs millions de combinaisons aux compositions personnalisées sont possibles. – Vendredi 28 juin à 16h – Tarif 6 € (en espèces). – Samedi 29 juin à 14h – Tarif 6 € (en espèces). < HATAKA-ORI : L’artisane Miki Miyajima présentera le Hakata-ori », tissage de luxe en soie, suivi d’un workshop avec l’essayage d’un Yukata (kimono d’été) orné d’une ceinture obi réalisée en Hakata-ori, immortalisé par une séance photo conduite par un photographe professionnel. – Vendredi 28 juin à 18h – Samedi 29 juin à 16h DÉTAILS sur les événements

– Takezaiku / Atelier Bamboo Craft Union :
Le « Takezaiku » ou vannerie de bambou remonte à l’époque Muromachi (1336-1573).
Beppu est une ville de l’île de Kyushu connue pour ses nombreux onsen (sources chaudes volcaniques), très fréquentés à l’époque d’Edo (1603-1868) pour leurs vertus curatives par les nombreux visiteurs qui se procuraient les articles des artisans du Beppu Takezaiku, devenu ainsi une industrie locale.
La fabrication du « Beppu Takezaiku » comprend une dizaine d’étapes et il existe plus de 200 sortes de tressages.
Takayuki Shimizu est le directeur de l’Association Beppu Takezaiku qui regroupe 40 artisans. Il a remporté un grand prix à New York et ses objets ont été exposés au Musée Hébert à Grenoble. Les créations de son maître Jin Morigami ont été présentées au Metropolitan Museum of Art à New York et au Musée du Quai Branly lors de la magnifique exposition « Fendre l’air » qui a eu lieu jusqu’à début avril à Paris.
Les objets confectionnés en vannerie de bambou présents à l’ESPACE DENSAN sont des paniers, corbeilles, bijoux et dessous de verres.

– Owari Butsugu / Atelier Iwata Sanbou :
Lié la fabrication d’objets rituels bouddhistes et shintoïstes, l’« Owari Butsugu » remonte au début de la période d’Edo (1600-1868) dans l’ancienne province d’Owari (actuelle préfecture d’Aichi) et s’est développé en tant qu’activité annexe chez les samouraïs de la classe inférieure.
Le « Sanbou » est l’une de ses techniques de fabrication traditionnelle transmise de génération en génération depuis le milieu de l’ère d’Edo (entre 1700-1750), qui utilise du bois de cyprès Kiso-hinoki âgé de 300 ans. Il désigne également une petite table pour poser les offrandes lors des cérémonies shintoïstes.
Créé en 1974, l’Atelier Iwata Sanbou qui comprend 11 personnes, est représenté par Yasuyuki Iwata (7e génération). Il fournit de célèbres temples shintoïstes, ainsi que l’agence impériale comme ce fut le cas à l’occasion de la récente cérémonie d’abdication précédant l’avènement de la nouvelle ère Reiwa.
Mises à part les petites tables Sanbou ornées de motifs de décoration, l’Atelier Iwata Sanbou propose également des rafraîchisseurs à vin, des plateaux
et des dessous de verre en bois de cyprès Kiso-hinoki, ainsi qu’un concept ludique appelé « Pachikumi » comprenant 12 petites traverses de bois
à assembler pour créer plusieurs millions de compositions personnalisées, telles que des dessous de verre ou de plats, ou autres créations de décoration.

– Hakata-ori / Atelier Miki Miyajima :
Le « Hakata-ori » est un tissage de soie, originaire de la ville de Hakata, située dans la préfecture de Fukuoka.
A l’époque de Kamakura (1185-1333), un commerçant de Hakata et un moine bouddhiste se sont rendus en Chine pour apprendre les techniques les plus en vogue à l’époque et en ont rapporté celle du Hakata-ori. Il devint populaire dans tout l’archipel durant l’époque d’Edo (1600-1868), car le seigneur Nagamasa Kuroda d’une ancienne province de Fukuoka l’offrait chaque année au Shogunat Tokugawa.
Considéré comme un tissage de luxe, il est apprécié pour ses qualités de finesse, souplesse et solidité idéale pour la création de « obi », les ceintures de kimonos japonais.
L’artisane Miki Miyajima fabrique le tissage Hakata-ori depuis une dizaine d’années. Elle a collaboré avec des designers notamment de Los Angeles, remporté un concours spécialisé au Japon et diffusé ses créations en Corée et aux USA.
La tisserande nous dévoilera les secrets de ses créations : obi (ceintures de kimonos), chemins de table, pochettes.

L’accès aux événements est possible uniquement sur réservation par mail : rsvp@sasenis.com ou par tél. au 01 40 26 66 70.

Publié par

Christian Bouthier

Au Japon depuis 1982. Traducteur et interprète.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *