Parution de « La Maison d’un artiste » d’Edmond de Goncourt – la collection d’art japonais et chinois

la maison d'un artiste couverture« La Maison d’un artiste » d’Edmond de Goncourt, la collection d’art japonais et chinois commentée par Geneviève Lacambre vient de paraître aux éditions « À propos ».

Dans la maison de l’un des premiers collectionneurs d’art japonais
En 1881, Edmond de Goncourt publie La Maison d’un artiste, un ouvrage d’un genre totalement nouveau, dans lequel il décrit minutieusement chaque pièce de sa maison. En collectionneur chevronné, il y a accumulé ici des dessins et sculptures
du XVIIIe siècle, là des livres de bibliophilie qu’il a fait relier de cuirs exceptionnels, et là encore des objets extrême-orientaux.
S’il prétendit être à l’origine de la vague de japonisme qui déferla en France – ce qui n’est pas tout à fait exact –, il fut néanmoins l’un des premiers collectionneurs occidentaux d’estampes japonaises, de gardes de sabre, de netsukés
et autres objets alors inconnus. La réédition proposée ici reprend les textes de l’œuvre en rapport avec les arts extrême- orientaux.

Une recherche digne d’une enquête policière

Au terme d’une minutieuse enquête, travail de recherche jamais réalisé, Geneviève Lacambre a retrouvé plusieurs dizaines d’objets de la collection d’objets d’Extrême-Orient des Goncourt. La Maison d’un artiste, ouvrage précurseur lors de sa publication en 1881, ne proposait pas d’illustrations photographiques, au grand regret de Goncourt : cette réédition donne à voir pour la première fois la collection Goncourt, grâce à des photographies de la maison tirées de l’album personnel de l’écrivain, pour la plupart inédites, et des prises de vue d’objets réalisées pour la première fois, pour l’occasion.
Si La Maison d’un artiste est un témoignage essentiel pour comprendre le japonisme de la fin du XIXe siècle, sa réédition commentée et illustrée permet enfin d’apprécier l’importance et la qualité de la collection d’art asiatique des Goncourt.

L’ouvrage : 17 x 24 cm ; 320 pages ; 83 illustrations
29 € / ISBN 9782915398199

Les auteurs

Edmond de Goncourt, romancier, historien de l’art, livre ici, outre de saisissantes descriptions, son texte sans doute le plus personnel. Il choisira de vendre ses collections pour financer une académie à même de soutenir la création littéraire, la désormais célèbrissime Académie Goncourt.
Geneviève Lacambre, conservateur général honoraire du patrimoine, et chargée de mission au musée d’Orsay, est internationalement reconnue pour ses travaux sur le japonisme.

(NDLR : Geneviève Lacambre était aussi la commissaire de la très célèbre exposition « Le japonisme » qui s’est tenue en 1988 à Paris)

Site web des éditions À PROPOS : www.editions-a-propos.com
LOGO2016 ed+2col signEmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *