Japonismes 2018 – Evénement DENSAN : « L’espace d’harmonie japonaise créé par le bois »

Kamakura bori  DENSAN  bd 1 2DENSAN est le label de l’artisanat japonais d’excellence, véritable vitrine du patrimoine artisanal nippon, dont les créations sont sélectionnées chaque année sur tout l’archipel selon de rigoureux critères par le METI (Ministère de l’Economie, du Commerce et de l’Industrie au Japon).

Voici les informations concernant le prochain événement DENSAN
intitulé « L’espace d’harmonie japonaise créé par le bois » qui aura lieu
du 17 novembre 2018 au 30 janvier 2019
à l’ESPACE DENSAN – 8 bis rue Villedo Paris 1er
.

Deux styles d’artisanat d’excellence du bois y seront à l’honneur : le « Nagiso Rokuro-zaiku » et le « Kamakura-bori ».
Les maîtres artisans seront présents à Paris pour des conférences, démonstrations et workshops les 22, 23 et 24 novembre.

– « Nagiso Rokuro-zaiku / Atelier Yamaichi Ogura Rokuro :

Pratiqué depuis le 18e siècle (ère Edo) près de la ville de Nagiso (préfecture de Nagano), le « Nagiso Rokuro-zaiku » est un artisanat traditionnel qui se distingue par son magnifique grain de bois conservant la beauté authentique de la nature, mis en valeur par une méthode unique de tournage.
Les maîtres de cet artisanat appelés « Kijishi », connus depuis les années 900, sont réputés pour leur très haut niveau d’habileté et leur connaissance approfondie des propriétés du bois.
Fondé en 1976, l’Atelier Yamaichi Ogura Rokuro est dirigé par le maître Kazuo Ogura ; avec 35 ans de carrière à son actif, il a reçu une certification nationale en 1996 en tant qu’artisan de première qualité.
Toutes ses créations expriment avec une grande finesse la chaleur et la simplicité du bois naturel : bols, coupelles, assiettes et les vases
de la gamme UFO (Ovni) au design très contemporain.

– Kamakura-bori / Atelier Kamakura-bori Aoyama Studio :

Le « Kamakura-bori » ou gravure sur bois laqué de Kamakura est issu d’un savoir-faire de 800 ans d’histoire qui a vu le jour dans la ville de Kamakura (préfecture de Kanagawa).
A l’origine, cet artisanat a donné naissance à des bols, boîtes à thé, statues bouddhiques, présents dans les temples bouddhistes d’obédience zen dont la ville de Kamakura, ancienne capitale durant l’époque éponyme (1185-1333), représente le berceau dans l’archipel.
Le raffinement de ces objets résonne encore aujourd’hui auprès des spécialistes comme gage de confiance et de qualité.
Fort de son expérience de plus de 40 ans, Tsuneaki Aoyama a fondé l’Atelier Kamakura-bori Aoyama Studio en 1980 avec le souhait d’inscrire ce précieux héritage dans une utilisation contemporaine au quotidien.
Il a remporté de nombreux grands prix pour l’excellence de son travail qui relie la tradition à la modernité, la nostalgie à l’originalité à travers ses créations : obidome (ornements pour kimonos), assiettes, plateaux, broches et miroirs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *