RHÉTORIQUES DE L’HÉRÉSIE DANS LE JAPON MÉDIÉVAL ET MODERNE, éd. L’Harmattan

Le moine Monkan (1278-1357) et sa réputation posthume

Gaétan Rappo

Préface de Philippe Borgeaud

Le moine Monkan fut un personnage influent du paysage religieux japonais du XIVe siècle. Après sa disparition, on le présente comme un homme extravagant et un « hérétique », charmant par des rites sexuels l’empereur Go Daigo pour obtenir ses faveurs. Cet ouvrage traite de la contradiction entre la vie du personnage et son image posthume, et permet grâce à la recente découverte d’oeuvres du moine de pouvoir confronter ces deux visions.

Gaétan Rappo a obtenu sa thèse de doctorat en études japonaises à l’Université de Genève. Spécialiste des religions japonaises, et en particulier du bouddhisme ésotérique, il est l’auteur de plusieurs publications proposant une analyse anthropologique de la religion japonaise médiévale et de ses liens avec la société.

Coll. Japon. Etudes du fait japonais

498 pages • 39 euros• décembre 2017

EAN : 9782343088259

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *