Traduction de manga, les professionnels ont la parole

Dans cet article très intéressant des traducteurs se présentent et indiquent leurs mangas préférés.
http://www.mangamag.fr/

 Sur les mangas, que vous soyez passionné ou pas, vous lirez avec intérêt le livre de Karyn Poupée, Histoire du manga, aux éditions Tallandier.

Le livre sera tout prochainement réédité en version enrichie : « Histoire du manga, miroir de la société japonaise », le 1er juin, 500 pages, éditions Tallandier.
http://tallandier.com/livre-9791021019805.htm

Publié par

Christian Bouthier

Au Japon depuis 1982. Traducteur et interprète.

2 réflexions au sujet de « Traduction de manga, les professionnels ont la parole »

  1. Bonjour,
    Je viens completer cette liste avec deux mangas que j’aime beaucoup (cible : trentenaires) :
    – « Vagabond » de Takehiko Inoue. Si vous avez lu le magnifique roman « La Pierre et le sabre » d’Eiji Yoshikawa, vous adorerez ce titre. Un manga artistique, avec des traits de pinceaux a l’encre de Chine. Un dessin magnifique, des personnages profonds et une histoire tres bien ficelee. La serie continue toujours.
    – « A silent voice » de Yoshitoshi Oima. La serie est terminee. Ce manga s’adressait au depart a un public ado, mais il est tres touchant. Ca commence a l’ecole primaire. Un petit garcon decide de prendre comme bouc emissaire une petite fille sourde et muette qui vient d’entrer dans son ecole. C’est un titre qui retranscrit de facon tres sensible toute la cruaute et la purete des adolescents.

    + je fais une petite pub pour « mobile suit gundam origin » que je traduis chez Pika, depuis le tome 17.
    C’est tres « otaku », pleins de robots et de guerre dans l’espace. Je n’y connaissais rien au depart mais en traduisant le titre, j’ai ete hapee par l’univers de l’auteur. Quelques comparaisons pour le decrire :
    – c’est l’Illiade, avec des heros qui voient leur destinee individuelle se tracer pendant la guerre… mais avec des corps a corps de robots…
    – c’est Game of Thrones, avec des camps qui s’affrontent, des pseudo-gentils et des pseudo-mechants, des intrigues machiaveliques et tout un univers geopolitique tres bien monte.
    – c’est une reflexion sur la seconde guerre mondiale, en particulier la bombe atomique, les faux traites de paix, mais retranscrit dans l’espace.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *