Épidémie de grippe porcine (infos du 28/4/2009)

Sources : blog afe-asie-nord.org ; point de situation de l’Ambassade de France en Chine du 27 avril 2009 ; site de l’ambassade de France au Japon.
En raison d’une épidémie de grippe, les déplacements à destination du Mexique sont fortement déconseillés sauf raison impérative.

À propos de la maladie animale
La grippe porcine est une maladie commune du porc. C’est une maladie que l’on retrouve dans le monde entier.
Comme tous les autres virus grippaux, le virus porcin change constamment. Quand des virus grippaux de différentes origines infectent un même cochon, le virus peut se re-combiner (échanger des gènes) et de nouveaux virus peuvent ainsi émerger. Ces dernières années, plusieurs nouveaux virus « mélangés » sont ainsi apparus.
C’est, semble-t-il, le cas une nouvelle fois.
Gravité suspectée
Le virus actuel est un recombinant qui présente la particularité de se transmettre facilement d’homme à homme ; mais sa nature exacte, sa virulence, et son pouvoir pathogène (=sa gravité) sont toujours en voie d’investigation.
Bien qu’au Mexique la mortalité semble élevée, on n’a pas identifié d’infection à H1N1 chez la majorité des décédés (seulement 18 cas à ce jour). Par ailleurs, parmi les 20 décrits aux Etats-Unis, tous ont été « légers » et aucun décès n’est à déplorer. La relation entre les cas décrits dans les deux pays est encore à déterminer.
Mode de transmission interhumaine
Le virus se transmet par les gouttelettes respiratoires, lorsqu’on tousse ou éternue, et par le contact des mains avec les surfaces contaminées par ces micro-gouttelettes (en se touchant ensuite les yeux, le nez, la bouche).
Il n’y a aucun risque de transmission par ingestion de viande de porc cuite.
En France
Les quatre cas suspectés à ce jour ont tous été infirmés.
En Chine
Il n’y a, à ce jour, aucun cas humain déclaré de grippe porcine lié à l’épidémie en cours.
Le ministère de l’Agriculture a déjà pris des mesures vétérinaires strictes (contrôle et quarantaine sur les importations de porcs et de leurs produits).
Des procédures de contrôle de la température corporelle ont été activées dans les aéroports chinois. Les personnes présentant de la fièvre peuvent être soumises à des mesures de quarantaine.
(Note de Thierry Consigny sur son blog : Idem au Japon et en Corée, avec cependant 1 cas suspect en Corée)
Symptômes
Ce sont ceux de la grippe classique : fièvre, courbatures, fatigue générale, maux de tête, etc.
Dans ce cas, il est recommandé de consulter rapidement un médecin.
Traitement
Comme pour toute infection virale, il n’existe pas de traitement spécifique. Certains médicaments anti-viraux peuvent être utilisés pour diminuer l’intensité des symptômes.
Il n’existe pour l’heure aucun vaccin disponible contre ce type de virus.
Précautions individuelles à prendre
Respecter les mesures d’hygiène habituelles, notamment :
– Se laver régulièrement les mains ;
– Se couvrir nez et bouche avec un mouchoir quand on éternue ou tousse.
À ce jour, aucun cas humain n’a été identifié en Chine.
La situation ne justifie aucune mesure particulière. Il est simplement recommandé de respecter les mesures d’hygiène habituelles.
Il n’y a pas de risque de transmission par ingestion de viande de porc cuite.
Un suivi en temps réel de la situation est réalisé par les services compétents de l’Ambassade de France en Chine. Votre section consulaire de rattachement est à votre disposition pour toute information complémentaire.
Des cas humains d’infection par le virus type A de la grippe porcine (virus de la famille H1N1) ont été identifiés au Mexique et aux Etats-Unis. D’autres cas sont suspectés dans d’autres pays (Espagne, Nouvelle-Zélande).
Les enquêtes épidémiologiques sont en cours pour déterminer la source exacte de l’infection.
Il n’y a actuellement pas de mesures de restriction dans les voyages.
Par contre, des mesures de surveillance (température) et d’information ont été mises en place dans la plupart des aéroports.

Publié par

Christian Bouthier

Au Japon depuis 1982. Traducteur et interprète.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *